Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo utilise le chauffe-eau solaire...

26 Juillet 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

http://cdn.pratique.fr/sites/default/files/imagecache/fp_main/articles/chauffe-eau-solaire.jpgUtiliser l’énergie gratuite du soleil répond aux préoccupations environnementales actuelles. De plus en plus utilisé, ce type d’installation permet d’obtenir de l’eau chaude sanitaire à moindre coût et nombreux sont les foyers qui décident de s’en équiper. Trois types de chauffe-eau solaires sont disponibles sur le marché : à élément séparés, monobloc ou capteur-stockeur. A vous de faire votre choix !

Principe de fonctionnement d'un chauffe-eau solaire

C’est l’énergie solaire qui, captée par des panneaux intégrés ou non au ballon selon les modèles, va chauffer directement l’eau qui sera ensuite distribuée par le circuit primaire étanche et isolé vers un ballon de stockage. Un échangeur thermique permettra à cette eau de céder ses calories emmagasinées dans l'eau sanitaire présente dans le ballon.

Le liquide primaire alors refroidi repart vers les capteurs pour se chauffer, le ballon stocke ainsi de l'eau chaude. Lorsque cette eau chaude sera utilisée pour vos besoins (douche, vaisselle, …) elle sera alors remplacée par l’eau du réseau et sera réchauffée selon le même principe.

Sachant qu’il est impossible de contrôler les éléments, il vaut mieux prévoir les éventuels caprices météorologiques et avoir une solution de secours : équipez votre ballon d’une résistance électrique ou d’un serpentin relié à votre chaudière. Ce dispositif d'appoint prendra le relais en cas de période peu favorable.

Différents types de chauffe-eau solaires

Chauffe-eau à éléments séparés
Le ballon de stockage se trouve à l’intérieur de la maison, le plus souvent dans les combles. Il est dissocié des panneaux solaires desquels il dépend. Bien entendu, plus les besoins en eau chaude sont importants, plus la surface de capteurs doit être grande.
Dans ce cas la circulation du fluide se fera par thermosiphon. Une petite pompe peut être utilisée pour faire circuler le fluide sous les capteurs dès que la température s’avère être supérieure à celle de l’eau du ballon.
Ce type de chauffe-eau est bien adapté aux régions froides où les risques de gelées sont importants car les deux circuits distincts permettent l’utilisation d’un fluide antigel à l’extérieur.

Chauffe-eau solaire monobloc ou compact

Lire la suite sur Pratique.fr

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

bricolage écologique 27/07/2011 08:25



J'ai installé un chauffe eau solaire chez moi, encore heureux que celui-ci peut être branché en électrique lorsque le temps ne permet pas de chauffer correctement l'eau puisqu'en ce moment c'est
la catastrophe climatique dans les vosges : pas de soleil depuis 10 jours.