Misterbricolo se lance dans la permaculture ...


La permaculture se pratique avec un esprit de recherche constante. Ce n’est pas une activité qui se réalise avec des règles prédéfinies. Avant de vous lancer dans la création de votre jardin, commencez par prendre du recul pour observer les jardins et les espaces vert autour de vous. Assurez-vous de prendre en considération tous les facteurs environnementaux : la nature des sols, la présence d’eaux, le climat, etc. Ainsi, vous pourrez construire votre projet de jardin avec tous ces facteurs en tête.

La planification est la clé

Avant de commencer à planter quoi que ce soit, commencez par faire un plan de votre jardin. Cela vous permettra d’avoir une vision claire et précise de l’endroit où vous allez planter vos légumes, vos herbes, vos arbres et autres. Pour la planification, vous pouvez utiliser un vieux papier, un carnet ou bien un programme de conception de jardin. Après avoir déterminé vos besoins en matière de place dans le jardin, faites un croquis du jardin avec une indication précise des espèces que vous souhaitez y planter.

Faites une liste de ce dont vous avez besoin

Vous avez déjà votre croquis du jardin et vous savez exactement ce que vous voulez le voir contenir. Il est grand temps de passer à l’étape suivante. Faites une liste des matériaux dont vous avez besoin pour commencer à construire votre jardin. Pour vous faciliter la tâche, partez de la liste de plantes que vous avez préalablement établie. Il est possible d’acheter des graines et des bulbes à des prix raisonnables dans des magasins de jardinage ou des marchés.

Utilisez les ressources locales

La permaculture ne consiste pas seulement à cultiver des légumes et des fruits dans un jardin. C’est avant tout une pratique de respect de l’environnement et de conservation de l’eau. Il s’agit donc de vous inspirer des cycles naturels qui prévalent dans votre région. Si vous vivez à proximité de rivières ou des océans, vous pouvez vous inspirer des systèmes aquatiques pour vous alimenter en eau. Si vous habitez dans une zone aride, inspirez-vous des arbres pour vous alimenter en eau.


Faites pousser des légumes qui nécessitent peu d’espace

Lors de la construction de votre jardin, il est toujours judicieux de commencer par y faire pousser des espèces qui nécessitent peu d’espace. Dans votre liste, vous avez peut-être noté des graines de légumes courants ou des herbes comestibles comme l’oseille ou le basilic. En l’étageant, il est possible de faire pousser des tomates, des poivrons, des citrouilles ou même des melons. Vous pouvez également faire pousser des légumes dans des pots ou des bacs.

Cultivez des plantes comestibles dans le sol et dans les arbres

Les arbres sont des sources de nourriture naturelle pratiquement inépuisables, surtout si vous vivez au centre du continent américain. Vous trouverez sur internet des espèces d’arbres qui sont comestibles et dont vous pouvez vous nourrir, comme le chêne, le châtaignier, le noyer, le palmier et le pin. Aussi, vous pouvez cultiver des plantes comestibles à l’intérieur de votre terrain. Le mûrier, le panais et la rhubarbe fournissent un légume aussi savoureux que leur cousin cultivé à l’extérieur.

Conclusion

La permaculture n’est pas seulement l’affaire de spécialistes. Elle est une pratique très accessible à tous ceux qui souhaitent vivre de façon plus écologique. C’est un excellent moyen de lutter contre l’érosion des sols et le désertification en faisant pousser vos propres cultures. La permaculture est une activité qui demande patience, écologisme et attention à la nature. Lorsque vous aurez terminé votre jardin, assurez-vous de le protéger contre les animaux sauvages. A voir : https://www.permaculturedesign.fr/debuter-la-permaculture/

1 vue0 commentaire