top of page

Bricolage et soudure au fil fourré


Apprendre à souder à l'arc MMA peut sembler une montagne pour le simple bricoleur.

C’est pourquoi de plus en plus de monde s’intéresse à la soudure semi-automatique avec fil fourré sans gaz.

Ce procédé, bien que technique, est largement accessible, et est une compétence précieuse pour quiconque s'intéresse au travail des métaux.

La soudure fil fourré sans gaz, FCAW pour Flux Cored Arc Welding (in english), est particulièrement appréciée des débutants de par son accessibilité financière et du fait qu’aucune bouteille de gaz n’est nécessaire (budget oblige…) !

Cet article vise à faire découvrir la technique de soudure au fil fourré, moins connue que la soudure à l’arc MMA, en fournissant des conseils clairs et pratiques pour permettre aux débutants de se lancer en toute confiance dans l’apprentissage de ce savoir-faire précieux qu’est le soudage.

Alors, enfilez vos gants et mettez vos masques, il est temps de plonger dans l’univers fascinant de la soudure sans gaz !

Principe de soudure fil fourré sans gaz

Le principe est simple, un générateur (votre poste à souder) émet un courant continu, courant qui circulera entre un pistolet de soudage et une pince de masse.

La pince de masse se branche sur la pièce à souder et le pistolet vient apporter un métal d’apport sous forme de fil en bobine, qui sert d’électrode fusible pour transmettre l’arc électrique.

Ce métal d’apport, en fondant, vient alimenter le bain de fusion créé par l’arc électrique.

Mais la principale caractéristique du fil fourré c’est qu’il est… Fourré ! Et oui car pour permettre une utilisation sans gaz, il faut quand même pouvoir protéger le bain de fusion de l’oxygène qui est un agresseur.

C’est pourquoi ce fil est creux et contient en son âme un flux composé de différents éléments. Ces éléments entrent en fusion au moment du soudage et viennent créer une couche qu’on appelle “laitier” comme en soudure à l’arc MMA, pour protéger le bain de fusion de l’oxygène.


Quel poste fil fourré sans gaz acheter ?

Pour le matériel, c’est souvent le point sur lequel les débutants butent le plus, et pourtant…

Pourtant c’est bel et bien le moins important (ou presque).

Il vous suffit juste de définir quelle plage d’épaisseur d’acier vous voulez souder et ensuite choisir une puissance en fonction.

Sachez que sur une prise 230V vous aurez des postes 200 ampères max, pour de la 8mm d’épaisseur max en acier.

Donc avec un poste 120 ampères considérez que 3 mm en acier sera le max à envisager.

Pour la marque, en tant que débutant les postes entrée de gamme font tous à peu près le même travail donc ne perdez pas un temps précieux sur ce point.

Si vous voulez des marques plus connues, vous devrez y mettre le prix…


Sécurité en soudure

Évidemment la sécurité est le point important en soudure, et finalement pas si compliqué à mettre en œuvre.

En effet, il vous faudra couvrir chaque partie de votre corps, puisque la soudure par arc électrique émet des rayons UV puissants qui sont nocifs pour la peau et les yeux.

Donc bleu de travail intégral, masque de soudure pour les yeux, gants en cuir et chaussures de sécurité sont de mise. Sans oublier le masque respiratoire pour ne pas respirer les fumées très nocives qui se dégagent pendant la fusion.

Souder dans un endroit aéré est aussi important.


Réglages d’un poste fil fourré

Pour régler son poste correctement, il faut bien entendu se baser sur l’épaisseur à souder. On trouve souvent des données comme 40 ampères par millimètre d’épaisseur, ça peut vous donner une idée mais ce n’est pas tout le temps valable.

Suivant le modèle que vous allez acheter, il existe différents réglages.

Les principaux paramètres à régler sont l’intensité en Ampères, la tension en Volt et la vitesse de fil en m/min.

Pour plus d’infos à ce sujet, vous pouvez consulter cet article les réglages d’un poste à souder fil fourré.


Polarités des branchements

Une chose importante à savoir en fil fourré sans gaz, c’est que les polarités sont inversées par rapport au soudage Mig/Mag.

Autrement dit vous devez inverser le branchement masse et pistolet de soudage.

En Mig Mag le pistolet de soudage est branché au positif et la masse au négatif.

Alors qu’en fil fourré sans gaz le pistolet de soudage se trouve au négatif et la masse au positif.

Le changement de polarité se fait soit par un interrupteur, soit à l’aide d’un bout de câble qui dépasse du poste, représentant la polarité du pistolet.


Mouvement, technique, angle ?

Mouvement :

Première chose importante, qui répond à une question que vous êtes nombreux à vous poser, vous n’avez pas besoin d’effectuer un mouvement particulier de balayage de gauche à droite.

Ces mouvements sont parfois utilisés par les pros, mais pour des raisons particulières, et pour apprendre à souder vous n’en n’avez pas besoin.

Je parle de soudure horizontale, puisqu’en soudure verticale c’est différent, le mouvement sert à contrer l’effet de la gravité.

Mais rien ne sert de vouloir souder à la verticale tant que vous ne maîtrisez pas la soudure à plat bout à bout.

Technique :

Pour la partie technique c’est assez simple, vous devrez tenir votre pistolet à une certaine distance de la tôle (environ 15 à 20 mm), ces 15 à 20 mm représentent la quantité de fil qui dépasse de votre pistolet.

Quand vous allez appuyer sur la gâchette le fil va sortir de 15 à 20 mm donc, et au contact de la tôle il va créer l’arc électrique qui va faire fondre tôle et fil.

Il faut ensuite avancer doucement pour que le fil puisse alimenter le joint de

soudure et former un cordon de soudure légèrement bombé.

A noter, en fil fourré sans gaz on avance en tirant (comme à l’arc MMA), à

cause du fameux laitier qui se forme en surface et qui peut nuire à la

soudure si jamais vous soudez en poussant (voir Schéma).

Angle:

L’angle à tenir tout au long du soudage est d’environ 70 à 80 degrés. Vous aurez ainsi une pénétration dans l’épaisseur qui sera appropriée.


Le fil fourré un procédé intéressant

Vous avez maintenant l’essentiel pour oser vous lancer en soudure fil fourré.

C’est un procédé qui a beaucoup d’avantages, qui permet des soudures solides, à condition qu’elles soient réalisées correctement et en adoptant les bons conseils.

Elle permet de réussir ses premières soudures plus facilement qu’à l’arc MMA, en ayant les mêmes points forts, notamment l’accessibilité des tarifs aux bricoleurs, et la possibilité de souder sans gaz qui réduit encore les frais.

Elle n’est pas non plus sans défauts, puisque la soudure fil fourré génère une quantité importante de fumées dont il faudra se protéger.

Il faut aussi accepter que les soudures seront moins esthétiques qu’au Mig/Mag ou Tig, et que les projections sont nombreuses, ce qui augmente le temps de nettoyage après soudage.

Mais pour s’initier à la soudure c’est un choix qui ravit bon nombre de bricoleurs et bricoleuses amateurs.

1 Comment

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
Rated 5 out of 5 stars.

Merci pour cet article intéressant !

Like
bottom of page