ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !
Articles récents

Misterbricolo installe

20 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo

Envie de produire votre propre miel, d'avoir de belles fleurs mais aussi de sauver une espèce animale menacée ? Installez plusieurs ruches dans votre jardin ! Découvrez tous nos conseils pour être un bon apiculteur et savourer les précieuses récoltes de vos abeilles...

Fabriquer son propre miel, favoriser la biodiversité, se transformer en joyeux(se) apiculteur(trice)... Installer des ruches à abeilles chez soi est une excellente idée ! C'est pourquoi Côté Maison vous livre ses astuces et conseils pour avoir des ruches pleines d'une belle activité qui livreront un excellent miel en quantité.  

1. Pourquoi avoir des ruches dans son jardin ?

Pour avoir du miel, bien sûr ! Vous pourrez, grâce à l'installation de ruches dans votre jardin, déguster quand bon vous semble, du miel fait maison. Quel privilège... sachez qu'en moyenne une ruche produit de 10 à 40 kg de miel par an. Vous aurez donc de quoi manger. Prudence, la première année, il vous sera impossible de récolter leur miel. La quantité produite constitue la réserve alimentaire des abeilles. C'est donc à partir de fin avril, début mai de l'année suivante, que la saison apicole sera bénéfique pour vos petits-déjeuners.  

Avoir des ruches dans son jardin fera aussi de vous un bon écolo. Eh oui, les abeilles sont menacées par les pesticides utilisés dans les jardins. Hors vous, en tant qu'apiculteur aguerri, vous aurez un jardin bio, avec une flore saine. Les pesticides représentent la première cause de mortalité des abeilles. 

Si vous avez envie d'avoir un beau jardin, quoi de mieux que la pollinisation ? Rien. Les abeilles pollinisent vos plantes et permettent donc la reproduction de celles-ci. C'est facile, naturel et vous laissez l'écosystème agir naturellement.  

2. Que faire avant d'installer des ruches dans son jardin ?

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo choisit son climatiseur mobile ...

15 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils achats, #Chauffage & Climatisation

Indispensable pour être au frais l'été, un climatiseur mobile, avec ou sans évacuation, permet de rafraîchir efficacement la maison et de faire baisser la température. Climatiseur monobloc et climatiseur split se choisissent en fonction du volume de la pièce et de leurs options. Tous les conseils pour choisir !

 

Les climatiseurs mobiles se différencient selon leur type qui est fonction de leurs performances :

  • Climatiseur monobloc à simple tuyau, pas cher comme clim d’appoint, le tuyau passe par la fenêtre à défaut d’une bouche d’évacuation, le plus commun ;
  • Climatiseur monobloc à double tuyau, plus cher mais plus performant et moins énergivore, deux tuyaux passent par la fenêtre à défaut de bouches d’évacuation ;
  • Climatiseur mobile split, le plus cher mais aussi le plus léger et silencieux car le groupe est à l’extérieur et le climatiseur à l’intérieur, deux tuyaux passent par la fenêtre à défaut de bouches d’évacuation ;
  • Rafraichisseur d’air ou climatiseur mobile sans évacuation, pas cher et léger, rafraîchit l’air de quelques degrés seulement dans des pièces ≤ 15 m², ne climatise pas au sens propre du terme.

Les caractéristiques principales à ne pas louper :

  • Déterminer la surface (m²) ou volume (m3) que vous avez à climatiser.
  • La catégorie énergétique (de A à G ou de A+++ à D), A et A+++ étant les moins énergivores.
  • Le COP, plus il est élevé, plus le climatiseur est performant.
  • Le nombre de dB, 55 dB en moyenne et moins pour les plus silencieux.

Les principales options pour plus de confort :

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo rattrape l'eau verte de sa piscine ...

13 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #conseils piscine

L’eau verte d’une piscine est la conséquence du développement de microalgues et pour venir à bout de cette pollution : nettoyage, filtration et produits de rattrapage sont nécessaires. Le traitement de l’eau (floculant, clarifiant et algicide) est une étape obligatoire comme l’analyse de l’eau avant baignade.

En découvrant l'eau verte de votre piscine, vous avez tout de suite pensé à une mare à canards et avez abandonné toute idée de baignade tant la couleur et l'odeur de l'eau a agit comme un repoussoir. Peut-être avez-vous été un peu négligent ?  Pas d'affolement ; cela est arrivé à bien d'autres personnes qui ont su réagir avec calme et méthode. Qui dit solution dit analyse des causes. Voyons ensemble les raisons qui ont amené l'eau de la piscine à se colorer aussi vite et trouvons également la ou les bonnes solutions pour corriger ce phénomène désagréable.

 

  1. Inutile d'envisager de vider la piscine. Avant de traiter l'eau, la première chose à entreprendre est de s'occuper du bassin, de la station de pompage et de la filtration.
  2. À l'aide d'épuisettes de fond et de surface, ramassez tout ce qui peut l'être même si l'aspect gluant vous rebute.
  3. Utilisez un balai aspirateur couplé à une pompe, et éliminez tout ce que vous pouvez attraper et n'hésitez pas à envoyer algues, impuretés et déchets flottants à l'égout. L'objectif incontournable de renouveler une partie du volume d'eau (environ 1/3 d'eau) comprend essentiellement cette opération d’écumage de surface et de fond.
  4. Ensuite nettoyez bien la ligne d'eau probablement marquée au vert à l'aide d'une brosse imbibée de produit nettoyant - attention de ne pas abimer le liner.
  5. Du côté des filtres à sable ou à cartouche, réalisez impérativement une opération de décolmatage. Nettoyez à grande eau les cartouches, le sable ou le système d'auto nettoyage existant.

Remise en route du système de filtration

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo repeint ses murs sans gros travaux ...

8 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Votre mur est abîmé et vous souhaitez le repeindre sans vous lancer dans de grands travaux ? Il est vrai que peindre un mur dégradé nécessite quelques préparations, mais faute de temps, de moyens, de connaissance ou de courage, qui n’a jamais eu l’envie d’aller au plus simple et de redécorer son mur sans contraintes ? Heureusement, il existe de bonnes astuces très simples à appliquer. Faisons le point.

 

Évaluez l’état de votre mur

Vous ne pouvez décemment pas repeindre un mur abîmé sans quelques réparations. Il vous faut donc commencer par évaluer l’état de votre support. Pour ce faire, nettoyez-le bien afin qu’il soit lisse, propre et sec.

Observez sa surface et notez les éventuelles fissures, trous, cloques, traces de moisissures ou de dégât des eaux, etc. Il s’agit de savoir si le mur est en bon état, en état moyen ou en mauvais état.

En fonction du résultat, nous vous proposons la marche à suivre pour le repeindre sans grands travaux. Bien évidemment, nous ne parlerons pas d’un mur en bon état qui ne nécessitera aucune intervention et préparation spécifique avant la pose de la peinture.

Il est à noter que si votre mur a subi un dégât des eaux, il sera nécessaire de faire intervenir au préalable un professionnel afin de réparer la fuite et de bien assécher le mur. Il est en effet vivement déconseillé de repeindre un mur humide sans traitement préalable, car vos efforts seront rapidement ruinés et vous devrez tout recommencer, ce qui vous fera perdre du temps et de l’argent.

Comment repeindre un mur abîmé sans grands travaux ?

Si vous estimez que votre mur abîmé est d’un état moyen ou en mauvais état, voici la marche à suivre pour le repeindre sans grands travaux.

Vérifiez la salubrité du mur

Si votre mur comporte des traces de moisissures ou d’humidité, il est primordial de commencer par le nettoyer afin de les éliminer et de bien le laisser sécher. Utilisez une éponge propre que vous plongerez dans du vinaigre blanc pour lessiver le mur et éviter la formation de moisissures. Essuyez bien la surface et laissez entièrement sécher.

Si votre mur reste humide, la peinture n’y adhèrera pas ou les traces d’humidité ressortiront et vous laisseront des marques disgracieuses. Si vous avez eu un dégât des eaux, utilisez un détecteur d’humidité pour vous assurer que le mur ne soit pas encore humide en profondeur, même s’il semble sain en surface.

Nettoyez votre mur

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo se bat contre les punaises de lit...

5 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Punaise de lit

Si le moustique reste le champion toutes catégories des nuisibles, la punaise de lit n'en reste pas moins un insecte dont on pourrait bien se passer...

Comment distinguer leurs piqûres ?

Le moustique à tendance a être présent dans les endroits chauds et humides et principalement au printemps / été. Les piqûres apparaissent immédiatement, provoquent des démangeaisons et ne sont pas regroupées aux mêmes endroits du corps.
La punaise de lit ne pique que la nuit et est présente toute l'année. Si les piqûres sont de même taille et démangent tout autant, elles sont plutôt plates et n'apparaissent que 48h après la morsure de l'insecte. Autre particularité, les piqûres sont le plus souvent regroupées aux mêmes endroits et parfois en ligne. 

Pourquoi et comment apparaissent-elles ?

Présentes depuis plus de 30 000 ans, les punaises de lit ont su résister à la plupart des insecticides et ce de par une de leur "grande qualité" : la mobilité.
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, elles ne sont pas spécialement présentes dans les logements peu ou mal entretenus ni où l'hygiène des personnes pourrait laisser à désirer. Si elles s'y trouvent c'est que quelqu'un les y a emmenées.
Un retour de vacances, de voyage d'affaires suffit pour ramener ces insectes dans votre domicile. Sachant qu'elles peuvent rester sans nourriture pendant des mois et qu'elles raffolent du sang humain, vous comprenez maintenant pour quelles raisons vous pourriez en trouver dans votre matelas, draps ou oreillers même si votre habitation est bien entretenue. Notez que si vous ramenez une punaise "enceinte" chez vous, vous risquez fort d'être envahis très rapidement, cette dernière pouvant pondre des centaines d'oeufs à la fois !

Comment savoir si j'ai des punaises de lit chez moi ?

La première chose à faire est de vérifier si vous ou un membre de votre famille semble avoir des piqûres sur la peau ou souffre de démangeaisons.
Vérifier ensuite s'il y a des taches de sang ou noires sur le matelas. Même chose dans le matelas et le sommier. Si c'est le cas, continuez vos recherches dans les meubles de votre chambre et envisagez de faire recours à un exterminateur professionnel.

Comment se débarrasser des punaises de lit

Si votre logement est lourdement infecté, la désinsectisation des punaises de lit ne pourra se faire que par un professionnel.
Si vous ne constatez que quelques taches, nous vous invitons à aspirer minutieusement tous les recoins de votre maison. N'oubliez pas de nettoyer l'embout de l'aspirateur après chaque aspiration et fermez bien le sac poubelle que vous mettrez tout de suite à l'extérieur.
Tout le linge et autres textiles qui le supportent devront être lavés à 60°. Pour les plus délicats, il faudra les congeler à -20° pendant 3 jours ...
Un nettoyage à la vapeur (110° ou mieux encore 180°) tuera instantanément toutes les punaises de lit à condition de n'oublier aucun recoin de la maison...
Les meubles infestés devront être transportés à la déchetterie afin d'éviter que le problème ne soit transféré ailleurs.
La désinsectisation par produits toxiques n'est pas conseillée pour les non-initiés. Elle est à la fois contraignante et demande un certain nombre de précautions. 2 passages seront nécessaires à 2 semaines d'intervalles. Mieux vaut prévoir de partir en vacances et de laisser la maison à des professionnels qui sauront vous la rendre saine et enfin débarrassée de ces maudits insectes...

Lire la suite

Misterbricolo aménage son jardin pour pas cher ...

1 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Hortensias

Aujourd'hui, on s'intéresse à un point ultra-important de l'aménagement de jardin : le budget. Il est vrai que les jardins imaginés par les paysagistes sont, dans l'imaginaire populaire, hors de prix, pour une personne souhaitant aménager son jardin à moindre coût. Cet article vous donne quelques astuces simples, à mettre en place maintenant, pour aménager votre extérieur comme un as, au juste prix.

Des massifs de vivaces

Les arbres, ça coûte cher. Dans votre espace extérieur à moindre prix, optez pour des vivaces ou des graminées. Elles ne sont pas chère mais offrent tout de même une jolie palette de couleurs ainsi qu'un joli contraste. Les stipas et pennisetum possèdent un feuillage doré très agréable. Optez pour des vivaces qui repoussent chaque année, comme des échinacées ou des agapanthes. Afin de toujours garder de l'ombre comme le fait un arbre en été, vous pouvez opter pour une toile d'ombrage qui vous cachera du soleil, toujours à moindre prix.

Des grandes plantes

Multiplier les achats de fleurs va aussi multiplier vos dépenses. Optez pour des variétés de plante de grande envergure, ou pour un couvre-sol qui s'étend a l'horizontale. Par exemple, les géraniums vivaces poussent rapidement à l'ombre et fleurissent entre mai et octobre. Si vous êtes exposés au soleil, optez pour les acanthes, qui possèdent une grande envergure et occupent parfaitement l'espace.

Un salon de jardin en palettes

Lire la suite de l'article

 

Lire la suite

Misterbricolo choisit son taille-haie sur batterie...

29 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils achats

Grâce à des puissances et une autonomie en constante évolution, le taille-haie sur batterie rivalise incontestablement avec les appareils filaires ou thermiques pour entretenir les haies sans trop d’effort.

Les haies de thuyas, troènes, lauriers, etc. poussent rapidement. Pour leur conserver un aspect régulier, il est nécessaire de les tailler plusieurs fois par an. Pour ce faire, les taille-haies sont l’outil idéal… Rapides, précis, faciles à utiliser, ils permettent même de travailler de façon autonome quand ils sont sur batterie.

Des outils de coupe plus ou moins puissants et autonomes

Les taille-haies testés ici sont équipés de batteries de 18, 36, 56 ou 80 volts. Ce voltage détermine la puissance de l’appareil. À partir de 36 V, les motorisations sont performantes et coupent sans effort des rameaux jusqu’à 30 mm de diamètre. L’ampérage (Ah) conditionne l’autonomie. Plus il est élevé, plus la batterie fonctionne longtemps. L’ampérage des six machines testées ici s’échelonne de 1,6 à 5 Ah, leur assurant une autonomie de 45 à 90 min.

Deux lames mobiles pour faciliter la taille

Les appareils sont dotés d’un moteur qui entraîne deux lames coulissant sur une barre de coupe dont la longueur varie ici de 45 à 65 cm. Pour plus d’efficacité, les lames coupent dans les deux sens. Le diamètre de coupe maxi se mesure à l’écart entre deux dents (ici entre 20 et 33 mm). Quant à la rapidité de coupe, elle s’exprime en "courses" par minute. Les machines de ce banc d’essai offrent des vitesses allant de 1300 à 3200 courses par minute (crs/min). Sur certains modèles (Black+Decker, Ego et Ryobi), il est toutefois possible de réduire la vitesse de déplacement des lames afin d’obtenir plus de couple pour faciliter le dégagement de la machine en cas de bourrage ou pour couper de gros rameaux.

Des tailles-haies à double commande

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo vous dit comment choisir l'emplacement de votre piscine

28 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #conseils piscine

Votre décision est prise. Vous allez installer une belle piscine dans votre jardin !
Vous vous êtes posés toutes les questions, avez budgété le projet, pensé à l'aménagement, la sécurité, le bruit, le vent, les arbres... reste plus qu'à creuser... Misterbricolo vous conseille cependant une dernière "petite chose" qui vous aura peut-être échappé : l'étude de sols.

A faire AVANT le démarrage du projet

Personne ne peut en effet savoir précisément de quoi est composé le sol de son terrain ni à fortiori si ce dernier supportera l'installation d'une dalle de béton. L'objectif d'une étude de sols (ou plus exactement du sous-sols) est de déterminer si le projet ne comporte aucun risque et de vous éviter ainsi les mauvaises surprises. En effet, chaque région et chaque terrain ont des sols différents, il est donc important d’en connaître le type.

4 typologies de sols

- Un sol calcaire est idéal pour l'installation de votre piscine enterrée. La roche sèche très rapidement et en fait naturellement un sol stable.
- Un sol sableux sera instable. Les fondations de la piscine devront donc être renforcées et un système de drainage mis en place.
- Un sol argileux sera sensible aux variations de températures et aura tendance à retenir l'eau et à gonfler. Tout comme pour le sol sableux, un système de drainage couplé à un puit de décompression seront nécessaires
- Un sol remblayé impliquera presque obligatoirement une étude de sols. Ces sols mettent souvent des années à se stabiliser sans oublier le fait qu'on ne connaît pas la nature des matériaux utilisés.

Solliciter un géotechnicien

Comme vous pouvez le voir, faire intervenir un spécialiste des sols avant le démarrage des travaux sera pour vous la garantie de la réussite de votre projet. Il pourra par ailleurs conseiller le maître d'oeuvre et vous faire faire des économies.

Et après ...

L'étude de sols est faite; vous savez exactement où sera implantée votre piscine; vous avez pris en considération l'exposition au soleil, au vent, à la végétation; fait attention à ne pas être trop près des voisins; vous avez imaginé ou peut-être même dessiné le plan avec la terrasse, les transats et les plantes... il ne vous reste plus qu'à patienter encore quelques jours avant de pouvoir plonger sereinement dans votre belle piscine !

Lire la suite

Misterbricolo vous donne 3 bonnes raisons de faire appel à un architecte d’intérieur...

24 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils décoration

Architecte d'intérieur

Vous avez acheté un nouvel appartement et vous souhaitez l’aménager de façon optimale avec une décoration qui vous ressemble ? Vous venez de louer des bureaux et vous voulez les agencer au mieux mais vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Avez-vous pensé à faire appel à un architecte d’intérieur pour tous vos aménagements d’espaces ? Ce professionnel de l’agencement et de la décoration pourra vous créer des intérieurs à votre image avec un espace optimisé tout en vous faisant gagner un précieux temps. Découvrez trois bonnes raisons de faire appel à un architecte d’intérieur.

Un architecte d’intérieur pour vous créer un intérieur qui vous ressemble

Tout d’abord, un architecte d’intérieur est un professionnel qui va vous créer un intérieur à votre image. Lorsque vous allez trouver un architecte d’intérieur, celui-ci va vous interroger sur vos attentes et vos goûts afin de travailler sur un projet qui vous corresponde. En faisant appel à un architecte d’intérieur pour agencer vos espaces, vous avez donc toutes les chances d’avoir un aménagement parfait qui vous plaise tout en étant optimisé. Notez que votre architecte d’intérieur pourra en général vous proposer plusieurs options sur plan pour que vous puissiez décider de l’aménagement qui vous convient le mieux tant au niveau de la mise en place du mobilier que des couleurs ou encore des modifications des espaces.

Un architecte d’intérieur pour optimiser votre espace

Ensuite, un architecte d’intérieur a l’habitude de travailler dans des espaces de toutes tailles et de toutes formes. Ainsi, quel que soit l’espace que vous avez à aménager, il saura vous trouver des idées pour optimiser la place et l’organiser de manière optimale. Que ce soit pour trouver des places à chaque meuble ou objet ou pour réaménager l’ensemble de l’espace, un architecte d’intérieur aura toujours la solution pour gagner de la place et avoir un espace optimisé tout en étant agréable à vivre.

Un professionnel pour vous faire gagner du temps

Enfin, en vous dessinant des plans et en vous organisant tout votre intérieur, un architecte d’intérieur va vous faire gagner un précieux temps. Il peut en effet être très long et fastidieux de créer des plans pour trouver des emplacements à chaque chose. De même, choisir la décoration adéquate pour un espace est toujours une tâche longue et parfois délicate Avec un architecte d’intérieur, vous aurez forcément un intérieur bien agencé et décoré sans perdre de temps.

Et vous, avez-vous déjà fait appel à un architecte d’intérieur et quels sont vos critères pour choisir votre professionnel ?

Lire la suite

Misterbricolo jardine à l'économie ...

24 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Même dans son jardin, il est possible de faire des économies en adoptant des gestes simples, qui préserveront également l'environnement.

Economisez de l'eau en adoptant les bonnes techniques

Avant de vous lancer dans une séance d'arrosage, consultez la météo. En effet, inutile d'arroser ses plantes s'il pleut le lendemain. D'une part, c'est du gaspillage et une facture d'eau plus conséquente, et d'autre part, vos plantes n'apprécieront guère d'être "noyées". Profitez-en plutôt pour récupérer l'eau de pluie dans des cuves prévues à cet effet. Économiser l'eau signifie également adopter les bonnes techniques d'arrosage. Ainsi, il vaut mieux arroser une fois en quantité, que légèrement tous les jours.

Enfin, renseignez-vous sur la méthode d'arrosage la mieux adaptée à votre jardin, comme le système de goutte à goutte basse pression, système très rentable et très efficace. Vous pouvez d'ailleurs le fabriquer vous-même à l'aide d'une bouteille d'eau que vous percez avec une aiguille. Retirez le bouchon et placez votre système près de vos plantes.

Faites vous-même votre engrais

Il est très facile de fabriquer soi-même son engrais, grâce aux déchets de la maison (essuie-tout, copeaux...), de la cuisine et du jardin. Cette technique, appelée le compost, est utilisée pour fertiliser la terre de votre jardin potager, de votre jardin d'agrément et est également très efficace sur vos plantes en pot. Il suffit pour cela de placer vos déchets dans un grand bac, si possible au soleil, et de les laisser se décomposer pendant une saison. N'oubliez pas de remuer le mélange de temps en temps et soyez attentif au taux d'humidité qui ne doit être ni trop important pour éviter les mauvaises odeurs, ni trop insuffisant, ce qui pourrait allonger le processus.
Cette méthode vous fera économiser l'achat d'engrais et de sacs poubelles, mais vous réduirez également de 25% le volume de vos déchets.

Achetez vos bulbes en hiver

Lire la suite de l'article

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>