ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

conseils jardinage

Misterbricolo se lance dans la création d'un potager...

2 Août 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Potager

Comment prendre soin de votre potager : 10 conseils d'experts en jardinage

Les jardins potagers sont non seulement agréables à regarder, mais ils produisent également des aliments délicieux et nutritifs. Si vous disposez d'un petit jardin ou d'un terrain, cultiver vos propres légumes peut être le moyen idéal de compléter votre alimentation avec des produits nutritifs et peu coûteux. Les jardins potagers nécessitent une attention et des soins particuliers pour réussir leur croissance. Après tout, ces jardins abritent à la fois des vers et des plantes ! Cultiver ses propres légumes peut demander beaucoup de travail et de temps, mais cela en vaut la peine lorsque vous pouvez déguster des tomates juteuses directement de la vigne. Suivez ces conseils sur la façon de prendre soin de votre potager pour l'aider à prospérer cette saison.

Organisez votre jardin avant de commencer à planter.

Tout d'abord, vous devez décider des légumes à cultiver. Certains légumes sont des annuelles, ce qui signifie qu'ils sont cultivés comme des cultures annuelles et qu'ils dureront une saison de croissance. D'autres sont des vivaces, ce qui signifie qu'ils poussent pendant plus de deux ans au même endroit. Vous devrez également décider de l'endroit où vous ferez pousser vos légumes. Vous avez peut-être un grand jardin, mais un petit terrain en ville peut suffire pour faire pousser quelques légumes. Avant de commencer à planter, décidez de l'espace dont chaque légume aura besoin et de ceux qui iront le mieux ensemble.

Ajoutez des engrais organiques et du fumier à votre sol.

Avant de planter, vérifiez le niveau de pH (acidité ou alcalinité) de votre sol. La plupart des légumes prospèrent dans un sol légèrement alcalin, mais il est préférable de tester votre sol avant d'ajouter des engrais pour éviter de surfertiliser. Une fois que vous avez déterminé le niveau de pH de votre sol, vous pouvez ajouter de l'engrais ou du fumier pour l'amener au niveau correct. Les engrais organiques, tels que le compost et le fumier, contiennent tous les nutriments dont vos plantes ont besoin pour devenir grandes et fortes. L'utilisation de compost et de fumier dans votre jardin aidera également votre sol à retenir davantage d'eau et à conserver un pH correct.

Faites une rotation de vos cultures pour une croissance optimale.

Certains types de plantes poussent mieux dans certaines zones, mais si vous faites une rotation des cultures, vous pouvez faire pousser presque tous les types de légumes n'importe où dans votre jardin. Si vous cultivez le même légume au même endroit deux ou trois années de suite, vous appauvrirez le sol en nutriments et en minéraux, ce qui le rendra moins productif pour la culture de légumes. La rotation de vos cultures vous aidera à garder votre sol sain et productif pour les années à venir. Avant de commencer à planter, dessinez un schéma de votre jardin avec les légumes que vous voulez faire pousser dans chaque section. Vous pouvez ensuite redessiner le plan en faisant tourner chaque légume dans une section différente chaque année. Cela vous aidera à garder la trace de quels légumes ont poussé dans quelle section et à savoir quand la culture de l'année prochaine doit être plantée à cet endroit.

Désherbez et arrosez régulièrement.

Désherbez régulièrement votre jardin pour le garder sain et productif. Au début de la saison de croissance, vous voudrez peut-être désherber tous les jours, mais au fur et à mesure que les plantes pousseront, vous pourrez désherber moins souvent. Arrosez régulièrement votre jardin, surtout si vous vivez dans une région au climat sec. Vous pouvez utiliser un pluviomètre pour suivre la quantité d'eau que votre jardin reçoit chaque mois. Il est essentiel d'arroser votre jardin au bon moment et en bonne quantité, tant pour la santé des plantes que pour la conservation de l'eau. Utilisez un humidimètre pour tester votre sol et voir quand il a besoin d'être arrosé. Pour la plupart des plantes, vous devez arroser le sol et non les feuilles. Arrosez profondément, suffisamment pour humidifier le sol sur une profondeur de 15 cm, et seulement lorsque le sol est sec.

Installez un système d'irrigation goutte à goutte.

Il se peut que vous ayez besoin d'arroser votre jardin presque tous les jours pendant un été long et chaud. Si vous n'avez pas le temps d'arroser votre jardin tous les jours, un système d'irrigation goutte à goutte peut être la solution. Les systèmes d'irrigation goutte à goutte acheminent l'eau directement dans le sol, de sorte que vous arrosez vos plantes et non leurs feuilles. Cela signifie que vous utiliserez moins d'eau et moins d'engrais que si vous arrosiez votre jardin à la main. Les systèmes d'irrigation goutte à goutte peuvent être coûteux à installer, mais ils en valent la peine à long terme. Vous pouvez également trouver une organisation qui peut vous donner ou vous louer le système.

Ajoutez une clôture pour empêcher les visiteurs indésirables d'entrer.

Les oiseaux, lapins, écureuils et autres nuisibles seront attirés par votre jardin dès qu'il commencera à produire de délicieux fruits et légumes. Vous pouvez les empêcher d'entrer en plaçant un filet sur vos plantes ou une clôture autour de votre jardin. Vous pouvez soit construire une clôture en bois, soit utiliser des briques ou des pierres pour créer une barrière autour de votre jardin. Si vous avez planté vos légumes dans des pots, vous pouvez construire une clôture en bois ou en briques pour empêcher les nuisibles d'entrer. Vous pouvez également envelopper les pots dans un filet pour empêcher les lapins et les écureuils de les creuser.

Conclusion

Un potager est un ajout magnifique et productif à toute cour. Pour que votre jardin prospère, il faut en prendre soin de manière attentive et continue. En suivant ces conseils, vous pouvez commencer votre propre jardin et profiter des délicieux produits qui en sont issus.
Sur le même sujet : Misterbricolo entretient son jardin en août

 

Lire la suite

Misterbricolo construit son mur en pierres ...

14 Juillet 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Conseils jardinage

Construction muret en pierres

Prêt à vous salir les mains et à commencer à construire quelque chose de génial ?
Les murets sont un excellent moyen d'apporter du caractère à votre espace extérieur et vous donnent l'occasion parfaite d'expérimenter de nouveaux matériaux et techniques.

Un muret n'a pas une grande hauteur, généralement de l'ordre d'un ou deux pieds. Ils ne demandent pas non plus beaucoup de travail pour être construits, ce qui en fait un projet parfait pour les débutants.
Si vous êtes prêt à vous lancer, ce livre est fait pour vous ! 
Bonne lecture et bon été !

Lire la suite

Misterbricolo ne se sépare jamais de son nettoyeur haute pression...

29 Juin 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseil bricolage, #Conseils jardinage, #Conseils achats

Nettoyeur haute pression

Que faire avec un nettoyeur haute pression

Nous connaissons tous l'usage premier du nettoyeur haute pression pour nettoyer les allées, les patios et autres surfaces extérieures. Cependant, il en existe beaucoup d'autres que nous vous proposons de découvrir dans cet article.

Faire en sorte qu'il fonctionne comme un aspirateur

Vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression comme un aspirateur pour nettoyer les endroits difficiles à atteindre. Il suffit de fixer un tuyau d'arrosage à l'extrémité du nettoyeur haute pression. Si vous disposez d'un embout rotatif, orientez-le dans la direction de la poussière que vous voulez nettoyer pour qu'elle se déplace vers l'aspirateur. Vous pouvez également utiliser cette méthode pour nettoyer votre voiture.

Enlever les autocollants et les étiquettes

Les autocollants et les étiquettes sont difficiles à enlever sur des objets tels que les meubles. Commencez par asperger l'autocollant d'eau froide. L'autocollant se décollera et vous pourrez l'enlever plus facilement. Un nettoyeur haute pression peut vous aider à retirer les autocollants de la surface de votre voiture. Tout d'abord, mettez le moteur en marche pour réchauffer la voiture. Mettez le nettoyeur haute pression en marche et dirigez le jet loin de la voiture. Laissez-le fonctionner pendant une minute et l'autocollant se décollera. Essuyez-le avec une éponge ou un chiffon, puis lavez-le à l'eau.

Nettoyeur haute pression

Nettoyage des vitres et des portes

Si vous avez des traces de saleté ou des taches sur vos fenêtres et vos portes, nettoyez-les avec votre nettoyeur haute pression. Utilisez une brosse pour enlever la saleté.  Si vous voulez enlever la peinture d'une fenêtre, de fenêtres ou de portes, commencez par recouvrir la surface de vieux journaux ou de carton.

Grattez l'excédent de peinture

Si vous êtes en train de peindre et que vous recevez accidentellement un surplus de peinture sur la surface autour de vous ou sur votre mur, pas de panique. Vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression pour gratter l'excédent de peinture. Il suffit d'allumer le nettoyeur haute pression et de diriger le jet vers la peinture que vous voulez gratter. Vous pouvez également utiliser un nettoyeur haute pression pour nettoyer les pinceaux. Mettez le nettoyeur haute pression en marche et laissez le pinceau tremper dans le jet.

Nettoyeur haute pression

Faites briller vos surfaces métalliques

Nettoyez vos surfaces métalliques, comme les rampes, les roues de voiture ou d'autres endroits où la saleté peut s'accumuler, avec un nettoyeur haute pression. Utilisez une brosse à poils doux pour enlever la saleté, puis terminez le travail avec un nettoyant pour métaux afin de polir la surface. Vous pouvez également utiliser un nettoyeur haute pression pour nettoyer vos outils en métal.

Séchez les zones humides

Si vous vivez dans une zone humide, vous pouvez utiliser un nettoyeur haute pression pour aider à assécher les zones humides. Le nettoyeur haute pression élimine l'eau et permet à la lumière de pénétrer. Commencez par mettre le nettoyeur haute pression en marche et orientez la buse dans la direction opposée aux zones humides afin de ne pas projeter trop d'eau. Laissez le nettoyeur haute pression fonctionner pendant quelques minutes, puis arrêtez-le.

Conclusion

Un nettoyeur haute pression est un outil formidable (pour ne pas dire indispensable) à avoir chez soi. Il peut vous aider à nettoyer une variété de choses, comme les allées, les métaux, les fenêtres et même les zones humides. Les utilisations d'un nettoyeur haute pression sont nombreuses notamment grâce aux nombreux accessoires fournis ou que vous pouvez vous procurer par la suite. Alors assurez-vous d'en tirer parti !

Lire la suite

Misterbricolo désherbe comme il peut...

19 Juin 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Désherbage

Comment se débarrasser des mauvaises herbes naturellement : 10 méthodes éprouvées que vous ne connaissiez pas

Les mauvaises herbes peuvent être extrêmement frustrantes. Elles semblent surgir de nulle part et sont presque impossibles à enlever à la main. Même après les avoir enlevées quotidiennement, elles parviennent à repousser. Il existe pourtant de nombreuses façons de se débarrasser naturellement des mauvaises herbes et de les empêcher de repousser aussi facilement. Si vous en avez assez des mauvaises herbes et que vous voulez mettre fin à leur fâcheuse habitude de pousser dans votre jardin ou dans d'autres espaces extérieurs, vous allez adorer ces 10 méthodes éprouvées pour se débarrasser naturellement des mauvaises herbes. Elles sont faciles, abordables et ne nécessitent pas des heures de travail acharné.

Arracher les mauvaises herbes

L'un des moyens les plus efficaces de se débarrasser des mauvaises herbes est de les arracher tout simplement. Cependant, ce n'est pas toujours aussi facile qu'il y paraît. Si cette méthode fonctionne pour la plupart des mauvaises herbes, elle peut ne pas être efficace pour d'autres. De plus, elle ne convient pas aux zones où les plantes poussent entre des pierres, des jardinières ou d'autres obstacles de l'aménagement paysager. Par exemple, lorsque les mauvaises herbes poussent entre des dalles, il est difficile de les enlever sans endommager les pierres. Si vous comptez utiliser cette méthode, assurez-vous de porter des gants et d'utiliser une truelle pour retirer les racines des pierres si nécessaire.

Vinaigre

Le vinaigre est un désherbant naturel qui peut être utilisé pour tuer les mauvaises herbes et empêcher les nouvelles de pousser. Vous pouvez appliquer du vinaigre sur les mauvaises herbes et autres types de plantes indésirables à tout moment de l'année. Il est plus efficace lorsque les plantes sont jeunes et que le temps est chaud. Si vous cultivez des légumes, n'utilisez pas de vinaigre autour d'eux, car il peut également les tuer. En revanche, vous pouvez attacher des chiffons imbibés de vinaigre à des piquets autour des légumes et les laisser faire leur travail.

Savon et eau de Javel

Vous pouvez utiliser du savon et de l'eau de Javel pour tuer les mauvaises herbes rapidement et facilement. Il suffit de mélanger une quantité généreuse de savon avec une quantité égale d'eau de Javel. Secouez la bouteille pour mélanger les deux ingrédients. Vaporisez la solution sur les mauvaises herbes et attendez quelques heures ou jusqu'à ce que les mauvaises herbes brunissent et meurent. N'oubliez pas que vous ne devez utiliser cette méthode que sur les mauvaises herbes qui ne sont pas comestibles et qui ne poseront pas de problème. Vous pouvez utiliser du savon et de l'eau de Javel pour tuer les mauvaises herbes dans votre jardin, sur un patio, autour de la maison et même sur votre allée.

Eau bouillante

L'une des façons les plus simples de se débarrasser des mauvaises herbes est de verser de l'eau bouillante dessus. L'eau bouillante tue les mauvaises herbes rapidement et est facile à faire. Il suffit de verser l'eau bouillante directement sur les mauvaises herbes ou de la verser dans un grand récipient et de la laisser reposer jusqu'à ce qu'elle refroidisse. Versez ensuite l'eau directement sur les mauvaises herbes. Lorsque vous utilisez cette méthode, veillez à protéger vos plantes de l'eau qui se déverse sur le sol. N'utilisez pas non plus cette méthode sur les plantes que vous souhaitez conserver, car l'eau chaude peut également les endommager.

La rotation des cultures

L'une des meilleures façons d'éviter la prolifération des mauvaises herbes dans votre jardin est de faire une rotation des cultures. Cela signifie que vous ne plantez pas les mêmes espèces de plantes comestibles au même endroit chaque année. Au contraire, vous les déplacez dans le jardin chaque année. Cette méthode est idéale pour les personnes disposant de grands jardins. C'est aussi un bon moyen d'empêcher les parasites et les maladies de se développer dans votre sol. Si vous faites une rotation des cultures dans votre jardin, vous aurez moins de mauvaises herbes chaque année.

Utilisez du bicarbonate de soude

Si vous voulez vous débarrasser des mauvaises herbes naturellement, vous pouvez essayer d'utiliser du bicarbonate de soude. Il s'agit d'un produit ménager courant qui peut être utilisé sur de nombreuses plantes différentes. Il suffit de saupoudrer du bicarbonate de soude sur les mauvaises herbes et d'attendre qu'elles se dessèchent et meurent. Cette méthode fonctionne mieux sur les petites mauvaises herbes et pour tuer les mauvaises herbes dans les fissures entre les pierres. Veillez à utiliser le bicarbonate de soude sur les mauvaises herbes qui ne constitueront pas un problème pour votre jardin.

Utilisation d'huiles essentielles

Les huiles essentielles sont utilisées depuis des siècles pour tuer les mauvaises herbes. Le romarin, le clou de girofle et la menthe poivrée sont connus pour tuer les mauvaises herbes lorsqu'ils sont appliqués sur le sol autour des plantes. Si vous souhaitez utiliser cette méthode, veillez à mélanger les huiles essentielles avec de l'eau avant de les appliquer sur le sol. Vous pouvez également essayer de pulvériser l'huile sur les mauvaises herbes. Il est préférable de le faire lorsque les mauvaises herbes sont petites.

Utilisation d'engrais naturels

L'une des meilleures façons de se débarrasser des mauvaises herbes naturellement est d'utiliser des engrais naturels comme le compost. Non seulement les engrais naturels aident à prévenir les mauvaises herbes, mais ils nourrissent également votre sol et vos plantes. Lorsque vous ajoutez des matières organiques à votre sol, vous facilitez la pénétration de l'eau et l'accès aux racines. Cela permet également de réduire la quantité d'engrais que vous devez ajouter à votre jardin. Lorsque vous choisissez un engrais, cherchez-en un qui soit riche en nutriments. Évitez les engrais dont le premier ingrédient est le sel, car ils peuvent endommager vos plantes.

Utilisation d'herbicides

Si vous ne voulez pas utiliser l'une des méthodes ci-dessus, vous pouvez toujours utiliser un herbicide. Cependant, vous ne devez utiliser cette méthode que si vous n'avez pas le choix. Les herbicides peuvent endommager vos plantes et votre sol à long terme. Il est préférable d'utiliser l'une des autres méthodes ci-dessus si vous le pouvez. Si vous devez utiliser un herbicide, veillez à lire attentivement toutes les instructions et à les suivre à la lettre. Il est également important de se rappeler que les herbicides sont des produits chimiques. Leur utilisation peut augmenter le risque de maladies et d'autres problèmes de santé dans votre sol et vos plantes.

Conclusion

Les mauvaises herbes peuvent être une gêne dans n'importe quel jardin. Elles peuvent être extrêmement difficiles à éliminer et causent souvent plus de dégâts que de bien. Si vous voulez vous débarrasser des mauvaises herbes naturellement, de nombreuses options s'offrent à vous. Qu'il s'agisse d'utiliser du bicarbonate de soude ou de verser de l'eau bouillante sur les mauvaises herbes, il existe de nombreuses façons d'empêcher les mauvaises herbes de pousser dans votre jardin. Si vous en avez assez des mauvaises herbes dans votre jardin ou ailleurs sur votre propriété, vous allez adorer ces 10 méthodes éprouvées pour se débarrasser des mauvaises herbes naturellement. Elles sont faciles, abordables et ne nécessitent pas des heures de travail acharné.

 

Lire la suite

Misterbricolo protège ses plantes des fortes chaleurs...

26 Mai 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Comment protéger vos plantes des températures élevées ?

Si vous cultivez vos propres plantes à la maison, vous savez combien il est passionnant de s'en occuper. Vous éprouvez un immense plaisir lorsqu'elles commencent à bourgeonner et à vous donner les premiers fruits. Mais en été, cela devient une tâche herculéenne de les protéger des températures élevées. Garder les plantes dans une pièce climatisée ou une serre fraîche peut être un moyen d'y parvenir. Toutefois, si vous n'avez pas accès à de telles installations, voici quelques informations sur la manière de protéger vos plantes des températures élevées. Les plantes ont besoin de lumière et d'air pour se développer sainement. La présence de ces deux facteurs joue un rôle important dans le maintien de la vie végétale, mais en été, la situation change complètement. La chaleur et l'humidité élevées peuvent entraîner divers problèmes comme le flétrissement, les coups de soleil et la maladie de la flétrissure fusarienne, entre autres. Voici comment vous pouvez protéger vos plantes des températures élevées

Réduire l'exposition directe au soleil

C'est l'une des choses les plus importantes que vous pouvez faire pour protéger vos plantes des températures élevées. La lumière directe du soleil est nocive pour les plantes. Elle augmente la température des plantes et peut même entraîner leur mort. Par conséquent, évitez d'exposer les plantes à la lumière directe du soleil, surtout l'après-midi. Utilisez des rideaux ou des stores pour bloquer la lumière du soleil. Vous pouvez également essayer de faire pousser les plantes sous une toile d'ombrage pour les protéger de la lumière directe du soleil. Les plantes cultivées sous une toile d'ombrage sont mieux protégées des températures élevées et des parasites. Vous pouvez également essayer de faire pousser des plantes à l'intérieur, mais elles auront besoin d'une attention et de soins particuliers.

 

Utilisez des ventilateurs et des brumisateurs

Lorsque les températures augmentent, vous devez augmenter le taux d'humidité dans la maison pour protéger vos plantes des températures élevées. Vous pouvez le faire en installant un humidificateur près des plantes. L'air frais est essentiel à la bonne croissance des plantes. Cependant, les températures élevées peuvent provoquer une sécheresse de l'air. Dans ce cas, vous pouvez utiliser un humidificateur pour augmenter l'humidité. Il permet également de réduire la température d'environ 3 degrés. Vous pouvez également utiliser des brumisateurs pour pulvériser de l'eau sur vos plantes. Cela permet de garder les plantes hydratées et fraîches. Veillez à ne pas trop arroser les plantes car cela pourrait les endommager. Vous pouvez également brumiser vos plantes d'intérieur avec de l'eau tiède pour les garder hydratées et fraîches.

 

Gardez le sol humide

Lorsque les températures augmentent, le sol s'assèche rapidement et les plantes commencent à flétrir. Vous devez donc garder le sol humide. Vous pouvez le faire en arrosant les plantes régulièrement, surtout l'après-midi lorsque la température est élevée. Cependant, il faut éviter de trop arroser les plantes car cela peut les endommager. Essayez d'arroser les plantes uniquement lorsqu'elles sont sèches. Vous pouvez utiliser un humidimètre pour contrôler le niveau d'humidité du sol. Vous pouvez arroser vos plantes manuellement ou à l'aide d'un système d'irrigation goutte à goutte. Toutefois, veillez à arroser vos plantes le matin ou en début de soirée, car l'arrosage en journée peut provoquer un flétrissement. Vous pouvez également brumiser vos plantes avec de l'eau tiède pour maintenir le sol humide et les plantes hydratées.

 

Choisissez des plantes tolérantes à la chaleur

Lorsque vous choisissez des plantes à cultiver à la maison, vous devez tenir compte de leur tolérance à la température. Les plantes sont classées en fonction des températures qu'elles peuvent tolérer. Vous pouvez choisir des plantes qui peuvent supporter des températures élevées et qui sont également faciles à entretenir. Les cactus, les plantes grasses, le romarin et l'agave en sont quelques exemples. Vous pouvez également essayer de cultiver des légumes tels que des tomates et des poivrons dans des pots ou des conteneurs. Vous pouvez aussi essayer de cultiver des plantes qui font de l'ombre, comme les bambous, les bananiers et les cocotiers. Ces plantes fournissent non seulement de l'ombre mais peuvent également ajouter à l'esthétique de votre maison. Vous pouvez également essayer de faire pousser des plantes tolérantes à l'ombre comme les fougères, les philodendrons et les plantes araignées qui peuvent prospérer à l'ombre partielle.

 

Installation d'un climatiseur

Si rien ne fonctionne et que vous avez tout essayé pour protéger vos plantes des températures élevées, il vous reste une dernière option : installer un climatiseur. C'est une option coûteuse, mais elle en vaut la peine si elle empêche vos plantes de mourir. Vous pouvez installer un climatiseur dans la pièce où vous gardez vos plantes. Vous pouvez également utiliser un climatiseur portable si vous souhaitez rafraîchir une petite surface, comme un patio. Veillez à bien suivre les instructions lors de l'installation et de l'utilisation du climatiseur. Bien que leur prix soit élevé, ils peuvent vous aider à économiser beaucoup sur le coût du remplacement des plantes.

 

Conclusion

Protéger vos plantes des températures élevées de l'été peut être un défi. Cependant, si vous suivez ces conseils, vous pouvez les garder en bonne santé et heureuses. Essayez d'éviter les rayons directs du soleil et utilisez des brumisateurs et des ventilateurs pour garder le sol humide. Vous pouvez également essayer de faire pousser des plantes tolérantes à la chaleur et d'installer un climatiseur pour faire baisser les températures.

Lire la suite

Misterbricolo conçoit le jardin parfait ...

24 Mai 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Vous aimez lire les secrets de la main verte, les trucs et astuces et en savoir plus sur le jardinage ? Si oui, vous allez adorer ! Car aujourd'hui, nous allons parler de l'art de concevoir un jardin parfait. De nombreux facteurs déterminent la forme, la taille et la disposition d'un jardin. Quels types de plantes voulez-vous faire pousser ? Quel type de paysage avez-vous ? Quel type d'entretien sera nécessaire ? L'emplacement est-il approprié ? Et bien d'autres choses encore ! En outre, la planification de votre jardin est importante car vous voulez vous assurer qu'il répond à tous vos besoins. Beaucoup de gens pensent qu'il suffit d'acheter des graines et des plantes et que tout est prêt. Mais ce n'est pas le cas ! Votre jardin nécessite bien plus que cela. Vous devez planifier, planifier, planifier. Ainsi, vous pouvez être sûr d'en avoir pour votre argent. En outre, vous devez garder à l'esprit que le type de sol dans lequel se trouve votre jardin sera un facteur important. Il est donc préférable que vous connaissiez les différents types de sol de la région dans laquelle vous vivez afin de pouvoir choisir un aménagement qui conviendra le mieux à ce sol.

Qu'est-ce qui fait un jardin parfait ?

Lorsque vous concevez votre jardin, il est préférable de planifier à l'avance. Ne vous contentez pas d'aller au magasin et d'acheter des plantes. Vous vous épargnerez beaucoup de temps, d'argent et de frustration en faisant des recherches avant d'acheter quoi que ce soit. Il est également important de décider du type de plantes que vous voulez. Avez-vous besoin d'arbres, d'arbustes, de plantes vivaces, de graminées ou d'annuelles ? Quelles sont les conditions climatiques et de sol ? Quel type d'entretien est nécessaire ? Plus vous prendrez le temps de planifier l'aménagement parfait de votre jardin, plus vous en profiterez et plus votre jardin durera longtemps.  L'une des méthodes les plus populaires de nos jours consiste à utiliser des bordures boisées pour les jardins. Ces bordures peuvent être façonnées de différentes manières pour créer l'aspect ou la fonction souhaités dans le jardin. En fonction de vos besoins - qu'il s'agisse d'une allée ou simplement de marquer l'emplacement de certaines plantes - vous pouvez trouver le style de bordure qui vous conviendra le mieux.

Ce dont vous avez besoin pour planifier votre jardin

1. Quel type de plantes voulez-vous faire pousser ?
2. Quel type d'aménagement paysager avez-vous dans votre cour ?
3. Quel est le niveau d'entretien requis ?
4. Quel est l'emplacement approprié pour votre jardin ?
5. Combien de temps êtes-vous prêt à consacrer à la planification, à la conception et à l'entretien de votre jardin ?
6. Quel est le budget dont vous disposez pour les plantes et les fournitures de jardinage ?
7. Quel est le type de sol présent dans la zone de votre jardin ?
8. Aurez-vous besoin d'une clôture ou d'un mur autour de votre jardin pour empêcher les animaux indésirables d'y pénétrer ?
9. Si c'est le cas, à quelle hauteur la clôture ou les murs doivent-ils se situer pour assurer une protection maximale de vos plantes et de vos articles de jardin ?

Quelle est la taille idéale pour un jardin parfait ?

Il n'est pas facile de répondre à cette question. Cependant, si vous voulez que votre jardin soit le meilleur possible, je vous recommande de le faire d'au moins 10 x 15 pieds. De cette façon, vous aurez suffisamment de place pour les plantes, les pots et les autres éléments nécessaires au jardinage.

Où faites-vous pousser vos plantes ?

La chose la plus importante à considérer lors de la conception d'un jardin est l'endroit où vous ferez pousser vos plantes. Vous devez garder à l'esprit le type de sol, la lumière du soleil et d'autres facteurs importants. Par exemple, si vous vivez dans une région au sol argileux dur, il est préférable de planter votre jardin près d'une source d'eau, et pas trop près de la maison. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des différents types de sol et leurs caractéristiques : - Argile : Ce type nécessite beaucoup d'arrosage car il ne se draine pas bien. Il a également besoin d'un engrais constant car il ne dégage pas facilement des nutriments. Cependant, l'argile est idéale pour les fleurs et les plantes qui ont besoin d'un sol humide comme les bégonias ou les fougères. - Le limon : Ce sol est composé de sable, de limon et d'argile. Lorsque le limon s'assèche, il se fissure et se désagrège, ce qui peut le rendre difficile à travailler. Mais le loam fait un excellent compost car il contient de nombreux nutriments et possède un bon système de circulation d'air qui permet aux microbes de se développer. - Le loam sableux : Ce type de sol se draine bien mais nécessite plus de fertilisation que le loam ou le sol argileux. Il est également plus facile à travailler que le loam mais ne retient pas autant d'eau que les sols argileux ou sablonneux. Si vous avez un loam sablonneux, vous devriez envisager de planter un arbre fruitier plutôt que des légumes ou des fleurs qui ont besoin d'un sol humide comme les tomates ou les pivoines, car ils auront besoin de trop d'eau et l'entretien sera plus élevé que nécessaire.

La clé d'un jardin parfait est l'entretien.

La clé d'un jardin parfait est l'entretien. Vous pensez peut-être qu'il suffit de planter quelques graines et de les arroser de temps en temps, et c'est tout. Mais ce n'est pas le cas. Les jardiniers doivent prendre soin de leurs plantes de manière régulière, notamment en éliminant les espèces envahissantes, en plantant de nouveaux semis, en taillant les buissons et les arbres, et bien plus encore. Un jardin bien conçu demande du temps et de l'énergie. Une tâche simple peut sembler facile, mais souvent, il y a beaucoup plus d'étapes à franchir pour entretenir un jardin parfait. Donc si vous cherchez la clé d'un jardin réussi, cela commence par une bonne planification !

Conclusion

Nous espérons que ces conseils de jardinage vous ont été utiles et qu'ils vous aideront à créer un jardin parfait pour votre maison.

 

Lire la suite

Misterbricolo prépare son jardin ...

31 Mars 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

On associe souvent le printemps au grand ménage et au rangement dans la maison. Mais l'arrivée de la belle saison, c'est aussi la vie au jardin, les premiers repas en terrasse, un balcon accueillant et la floraison des plantes. Pour bien vivre au jardin, il est nécessaire de faire une - voire plusieurs selon votre temps et votre rythme - sessions jardinage de printemps. De quoi s'offrir un jardin ordonné et agréable au quotidien. 

Quand préparer son jardin pour le printemps ?

Les journées de mauvais temps de l'automne, le froid de l'hiver et les dures gelées laissent souvent de nombreuses traces dans le jardin. Dès la sortie de l'hiver, vous allez pouvoir réparer les méfaits de cette saison hivernale et aider votre jardin à faire peau neuve. Car il faut savoir que les mois de mars, avril et juin sont plus que jamais les mois importants de l'année pour la végétation.

Coupez les branches mortes et les tiges abîmées dès mars

Pour cela dans un premier temps il va falloir tailler et couper. Les végétaux ont parfois beaucoup souffert pendant cette période hivernale peu propice à l'épanouissement des plantes et des arbustes. Vous pouvez alors tailler les branches mortes, abîmées ou les tiges sèches. Prenez le temps de faire cette découpe avec un sécateur pour permettre au végétal de ne pas avoir à se préoccuper de cette partie au moment de la repousse.

Préparez le terrain pour le printemps avec désherbage et nettoyage

Rien ne sert de prévoir des plantations si votre terrain n'est pas prêt à les recevoir. Alors vous devez désherber et nettoyer le terrain. En retirant les mauvaises herbes, vous permettez à la terre de se reposer et de se régénérer. Plutôt que de puiser inutilement dans ces nutriments pour nourrir des plantes inutiles, elle va conserver son énergie pour accueillir les nouvelles cultures.

Préparer la terre de votre jardin pour les plantes vivaces

Retournez la terre en bêchant ou avec un motoculteur si vous avez vraiment un terrain étendu. Vous allez ainsi casser les mottes et la rendre plus meuble. Elle va être plus aérée et vous aurez moins de difficultés à faire vos plantations au printemps. Redéfinissez vos cultures ! Afin de ne pas épuiser le sol, il est conseillé de changer l'emplacement de vos cultures d'une année à l'autre. Prévoyez donc une rotation des plantations pour permettre à la terre de se reposer, car les plantes n'ont pas toutes les mêmes besoins. Si vous souhaitez vous lancer dans un gazon tout propre, retournez le terrain afin de pouvoir ensemencer dès les jours de beau temps. Et si vous avez envie d'agrémenter le terrain, vous pouvez aussi creuser un trou pour y placer un petit bassin de jardin ! C'est la meilleure période pour ça.

Élaguez les arbres fruitiers pour un meilleur rendement

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo aime le printemps au jardin ...

15 Mars 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

N'attendez pas le 21 mars pour vous y mettre.
À partir de fin février - début mars, hors période de gel, vous pouvez reprendre la taille de vos arbustes, type brudelia et de vos rosiers. Vous pouvez effectuer cette opération avant qu'il commence à faire vraiment doux, sinon les arbustes auront repris leur pousse. Pour Thomas Guillot, gérant de la société Vert Tige, "on taille en pensant à l'avenir, comment veut-on le végétal dans six mois. 
On coupe aussi les branches qui ne servent à rien".  

Dès les premiers jours du printemps, observer les végétaux

A l'arrivée du printemps, vous pouvez vérifier que ce que vous avez planté en automne-hiver se développe correctement. "C'est le moment de voir si les végétaux que l'on a déplacés ont bien créé leur domaine racinaire pendant la période froide", explique Thomas Guillot. Les arbustes doivent sembler avoir bien consolidé leurs racines dans la terre. Si ce n'est pas le cas, ils pencheront ou ils auront l'air mal-en-point.  

4. A l'arrivée du printemps, planter les vivaces

"Avec le mois de mars, arrivent le printemps et la reprise du jardinage autour de vos vivaces." Le paysagiste Jean-Philippe Baudinet estime qu'ils apportent de la matière pour fleurir le jardin. Exemples de vivaces à planter en mars : la campanule, les grandes marguerites, l'hibiscus...  

C'est également le moment de procéder à la division de ces fleurs. "Celles qui se sont bien développées, méritent d'être séparées pour repartir à un autre emplacement du jardin." Vous pouvez alors créer des boutures de vos fleurs et arbustes préférés et les planter à divers endroits de votre coin de verdure.  

Retour au jardin : par quoi on commence ?
Getty Images/iStockphoto

5. Reprise du jardinage : aérer le jardin en mars-avril

"Lorsque que la végétation se réveille en mars-avril, on l'aère, on la scarifie." Avec le matériel adapté (scarificateur par exemple), Jean-Philippe Baudinet conseille d'enlever la mousse, cela permet à la pelouse de respirer. Ensuite, le gazon risque d'être quelque peu clairsemé, vous pouvez ajouter du terreau avant de le regarnir. 

>> A lire aussi >> Comment poser son gazon synthétique en rouleau ? 

6. Retour au jardin : mettre de l'engrais au printemps

Que ce soit sur la pelouse ou dans les massifs, vous pouvez apporter un peu d'engrais dans votre jardin pour booster la reprise des végétaux, surtout sur les vivaces et les arbustes. De cette façon, vous aidez vos plantes et arbustes à fleurir plus rapidement. Au printemps, optez plutôt pour un engrais de type minéral (et un de type organique à l'automne).  

7. Reprendre l'arrosage des végétaux

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo empêche la chute des feuilles de ses plantes d'intérieur ...

24 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Rien de plus énervant que de voir les feuilles de sa belle plante nouvellement achetée tomber et surtout de ne pas savoir quoi faire.

Les causes 

Une plante d’intérieur qui perd ses feuilles peut s’expliquer par plusieurs raisons. Tout d’abord, cela peut être dû au chauffage : l’air sec ou trop chaud peut faire chuter le feuillage. Sans oublier que le froid, les courants d’air ou le manque de lumière peuvent contribuer à faire tomber les feuilles des plantes. Aussi, un excès ou un manque d’eau peut être en cause. 

Comment les sauver 

Heureusement, il est possible de booster la plante et faire revivre ses feuilles. Si l’air de la pièce est trop sec, songez à maintenir une humidité suffisante. Mais attention, n’abusez d’eau pas car l’excès peut également faire tomber les feuilles ou les faire jaunir. Ajoutez un récipient rempli d'eau à côté de vos plantes. Assurez-vous aussi que le pot soit bien drainé. N’oubliez pas également de prendre soin du feuillage en le brumisant et en le dépoussiérant. 
Source : monjardinmamaison.maison-travaux.fr

Lire la suite

Misterbricolo débite un arbre abattu ...

15 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

La tronçonneuse est le principal outil pour débiter un arbre après l'avoir abattu. Un appareil équipé d’un guide-chaîne d’une longueur de 35 cm est suffisant pour découper un tronc (ou fût) de taille moyenne. De plus, il est souvent moins lourd donc plus maniable qu’une machine à la capacité de coupe plus importante.
 

  • L’outillage à main se résume à une serpe pour la coupe des petites branches. Pour fendre le tronc, il suffit d’un merlin et de deux ou trois coins en acier qui facilitent l’éclatement du bois (notamment lorsqu’il présente des nœuds). Le merlin est l’outil du bûcheron : pourvu d’un fer carré à une extrémité pour la frappe, il est pointu à l’autre extrémité pour séparer le bois fendu.
  • La taille des bûches (en rondins ou quartiers) destinées au bois de chauffage est fonction des dimensions de votre poêle, insert ou cheminée ; elle varie de 30 à 50 cm environ.

Découper les grosses branches

Parfaitement affûtée, la chaîne de la tronçonneuse doit être tendue de manière à coulisser sur le guide. Si elle est trop lâche, elle sort du guide. La régler si nécessaire.
 
  • Tenir fermement l’appareil : la main droite sur la poignée arrière, la gauche sur l’anse avant, derrière le frein de chaîne. Après la mise en route, relâcher l’accélérateur : la chaîne doit s’arrêter de tourner.
  • Tronçonner toujours à grande vitesse, le corps de la branche appuyé contre les griffes de la machine. Pour éviter tout rebond dangereux, ne jamais travailler avec la partie de la chaîne en bout de guide.
  • Commencer par débarrasser la tête de l’arbre des branches entrecroisées. L'attaquer par le dessus en exerçant une légère pression sur l’appareil. Avant de couper une grosse branche, élaguer ses ramifications pour l’alléger. Laisser quelques branches sous l’arbre pour le maintenir en place pendant les travaux.
 

Fendre les bûches

Lire la suite de l'article

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>