ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

conseils jardinage

Misterbricolo protège son mobilier de jardin en prévision de l'hiver ...

19 Octobre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

L'hiver peut être une saison dévastatrice pour les meubles de jardin en bois et en plastique stockés à l'extérieur. Il est important de s'en préoccuper avant les premiers frimas. Voici nos conseils pour protéger le mobilier d'extérieur et le retrouver à la belle saison, en bon état.

Ca y est, l'hiver est là, il est grand temps de protéger ses meubles de jardin. Afin de les retrouver l'année suivante sans dégradations, veillez à suivre quelques bonnes pratiques, surtout si vos meubles d'extérieur restent exposés aux intempéries hivernales.  

 
 

Entretenir les textiles des meubles d'extérieur avant l'hiver

La première chose à faire lorsque vous savez que vous n'utiliserez plus votre mobilier de jardin parce que le froid est en train de s'installer, c'est de vous occuper de tout ce qui est textile. Déhoussez vos coussins et retirez les toiles des transats. Un petit lavage leur fera du bien avant d'être remisés. Pour les coussins, optez pour un nettoyage à sec. Enveloppez ensuite tous ces tissus bien secs dans des housses en plastique en faisant le vide. Il ne vous reste plus qu'à stocker tout ça à l'abri de l'humidité.

Protéger le mobilier exposé aux intempéries

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo s'essaie à l'art du Feng Shui ...

28 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage, #feng shui

jardin feng shui

Le feng shui est une philosophie et non une science. Il est fondé sur les principes du taoïsme nés de l'observation de la nature et d'un principe philosophique que l'on retrouve dans le Bouddhisme : tout est relié, l'interdépendance des choses.
Bon ... d'accord mais comment Misterbricolo peut-il utiliser ce principe dans son jardin ...

Le principe est de découper l'espace en différentes zones, aménagées de manières différentes, reflétant un domaine de la vie avec une forme et une couleur dominante. Vous favoriserez ainsi le bon Feng Shui, et facilitez la circulation du ch’i, énergie vitale, porteuse de bien-être, de bonheur et de richesse.

Une découpe du jardin en 9 zones

Pour y appliquer les principes du Feng Shui, le jardin est découpé selon le carré Lo Shu, c’est-à-dire en 3 lignes et 3 colonnes. 9 zones sont ainsi délimitées dont une zone centrale : le Tai ch’i, où est concentré votre potentiel vital, plus il sera ouvert vers l’extérieur, mieux le ch’i circulera. Dessinez le plan de votre jardin et déterminez son orientation à l’aide d’une boussole, le Nord étant placé au bas du dessin. Tracez le carré de LoShu pour déterminer les zones. Les 8 zones en périphérie correspondent à des domaines de la vie.

Orientez-vous grâce au Pa Kua

Ensuite, c’est au Pa Kua de jouer. Cette boussole un peu spéciale détermine pour chaque orientation : les couleurs, les plantes, les formes et les objets inanimés qui donneront à chaque zone son visage unique. Le Pa Kua vous indique la saison et l’énergie associées à chaque zone, ainsi que la couleur et la forme qui y dominent. Il ne vous reste plus, en fonction de ces indications qu’à sélectionner les plantes et les éléments de jardin à installer. Ainsi, le Sud – la zone de la réputation et du succès – est associé au feu et à l’été. La couleur dominante y est le rouge, la forme dominante le triangle (rappel de la forme d’une flamme). Des fleurs estivales rouges telles le rosier, le coquelicot ou le géranium et des lampes de jardin – le feu étant lié à la lumière – meubleront l’espace. Pour un équilibre harmonieux, il faudra néanmoins atténuer le côté "très yang" du rouge en ne l’utilisant que par petites touches et en l’associant au blanc, à travers des fleurs blanches ou du mobilier blanc.

Les principes de bases du Feng Shui

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo choisit ses bordures de jardin ...

26 Août 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

La bordure de jardin a pour rôle de délimiter les allées et les pelouses dans le jardin.

Voici nos conseils pour bien la choisir. Les modèles de bordures de jardin

Bordure de jardin

-  la bordure de jardin en béton : prenant la forme de pavés ou de marches, cette bordure de jardin est généralement scellée par un joint pour une meilleure tenue entre les différents éléments ;
- la bordure de jardin en métal : elle est aussi appelée volige et présente l'avantage d'être presque invisible, puisqu'on peut l'enfoncer entièrement dans le sol ;
- la bordure de jardin naturelle : en pierre, en bois ou en noisetier tressé, cette bordure de jardin apporte un style rustique à votre extérieur.

Bordure de jardin : les critères de choix

Pour choisir votre bordure de jardin, nous vous conseillons de prendre plusieurs critères en compte :
- les matériaux : une bordure de jardin en pierre ou en béton demande quelques connaissances pratiques lors de l'installation ; si vous optez pour une bordure de jardin en bois, vous profiterez d'une certaine simplicité d'installation, mais il vous faudra bien l'entretenir et la traiter régulièrement contre l'humidité pour éviter le pourrissement ;
- le style : selon le matériau choisi, vous aurez la possibilité d'acheter la bordure de jardin qui vous plaît dans plusieurs coloris ou plusieurs formes ; briques, rondins, arcs de cercle, etc. : les fabricants regorgent d'imagination ;
- la fixation : certaines bordures de jardin se plantent tout simplement dans la terre, tandis que d'autres se fixent avec des joints.

Bordure de jardin : la gamme de prix

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo prend soin de ses plantes d'intérieur...

27 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Les plantes vertes réclament un peu d'entretien en fonction de l'environnement dans lequel elles se trouvent. Rempotage, arrosage ou taille, chaque plante nécessite de l'attention au quotidien. En suivant ces astuces simples, vous conserverez longtemps votre yucca, votre palmier ou votre ficus préféré.

Faire attention aux courants d'air

Aérer son intérieur tous les jours est indispensable été comme hiver. Mais attention aux courants d'air froid pour vos plantes vertes. La différence de température entre l'air de dehors et celle de la pièce est trop importante avec celle de la pièce en hiver. Evitez de placer vos végétaux près de vos fenêtres ou de la porte d'entrée ou déplacez-les le temps d'ouvrir vos fenêtres.

Tourner les plantes de temps en temps

Les plantes d'intérieur sont généralement attirées par le soleil et la lumière du jour. Si vous les observez bien, vous verrez les feuilles s'orienter dans ce sens. Afin qu'elles poussent uniformément et ne se déséquilibrent pas, n'hésitez pas à les tourner d'un quart de tour chaque semaine. Cela leur évitera de pousser de façon asymétrique, elles ne seront que plus belles !

Choisir la bonne taille de pot

Outre l'aspect esthétique, les pots en terre cuite ont l'avantage d'être poreux et donc d'accélérer l'évacuation de l'eau. Vous pouvez les utiliser pour les plantes à arrosage modéré comme les cactus ou les plantes grasses. En revanche, les pots en plastique qui conservent l'humidité sont plébiscités pour les végétaux appréciant l'eau comme les orchidées ou les fougères. Dans tous les cas, préférez un pot percé dans le fond. Cela permettra au surplus d'eau lors des arrosages de s'évacuer facilement, et ainsi d'éviter le pourrissement des racines de votre plante. Soyez donc attentifs au moment de choisir vos pots. Faites également attention à ne pas prendre un pot trop petit ou trop grand, adaptez-le à la taille de votre plante.

Sortir ses plantes l'été

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo aménage son jardin pour pas cher ...

1 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Hortensias

Aujourd'hui, on s'intéresse à un point ultra-important de l'aménagement de jardin : le budget. Il est vrai que les jardins imaginés par les paysagistes sont, dans l'imaginaire populaire, hors de prix, pour une personne souhaitant aménager son jardin à moindre coût. Cet article vous donne quelques astuces simples, à mettre en place maintenant, pour aménager votre extérieur comme un as, au juste prix.

Des massifs de vivaces

Les arbres, ça coûte cher. Dans votre espace extérieur à moindre prix, optez pour des vivaces ou des graminées. Elles ne sont pas chère mais offrent tout de même une jolie palette de couleurs ainsi qu'un joli contraste. Les stipas et pennisetum possèdent un feuillage doré très agréable. Optez pour des vivaces qui repoussent chaque année, comme des échinacées ou des agapanthes. Afin de toujours garder de l'ombre comme le fait un arbre en été, vous pouvez opter pour une toile d'ombrage qui vous cachera du soleil, toujours à moindre prix.

Des grandes plantes

Multiplier les achats de fleurs va aussi multiplier vos dépenses. Optez pour des variétés de plante de grande envergure, ou pour un couvre-sol qui s'étend a l'horizontale. Par exemple, les géraniums vivaces poussent rapidement à l'ombre et fleurissent entre mai et octobre. Si vous êtes exposés au soleil, optez pour les acanthes, qui possèdent une grande envergure et occupent parfaitement l'espace.

Un salon de jardin en palettes

Lire la suite de l'article

 

Lire la suite

Misterbricolo jardine à l'économie ...

24 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Même dans son jardin, il est possible de faire des économies en adoptant des gestes simples, qui préserveront également l'environnement.

Economisez de l'eau en adoptant les bonnes techniques

Avant de vous lancer dans une séance d'arrosage, consultez la météo. En effet, inutile d'arroser ses plantes s'il pleut le lendemain. D'une part, c'est du gaspillage et une facture d'eau plus conséquente, et d'autre part, vos plantes n'apprécieront guère d'être "noyées". Profitez-en plutôt pour récupérer l'eau de pluie dans des cuves prévues à cet effet. Économiser l'eau signifie également adopter les bonnes techniques d'arrosage. Ainsi, il vaut mieux arroser une fois en quantité, que légèrement tous les jours.

Enfin, renseignez-vous sur la méthode d'arrosage la mieux adaptée à votre jardin, comme le système de goutte à goutte basse pression, système très rentable et très efficace. Vous pouvez d'ailleurs le fabriquer vous-même à l'aide d'une bouteille d'eau que vous percez avec une aiguille. Retirez le bouchon et placez votre système près de vos plantes.

Faites vous-même votre engrais

Il est très facile de fabriquer soi-même son engrais, grâce aux déchets de la maison (essuie-tout, copeaux...), de la cuisine et du jardin. Cette technique, appelée le compost, est utilisée pour fertiliser la terre de votre jardin potager, de votre jardin d'agrément et est également très efficace sur vos plantes en pot. Il suffit pour cela de placer vos déchets dans un grand bac, si possible au soleil, et de les laisser se décomposer pendant une saison. N'oubliez pas de remuer le mélange de temps en temps et soyez attentif au taux d'humidité qui ne doit être ni trop important pour éviter les mauvaises odeurs, ni trop insuffisant, ce qui pourrait allonger le processus.
Cette méthode vous fera économiser l'achat d'engrais et de sacs poubelles, mais vous réduirez également de 25% le volume de vos déchets.

Achetez vos bulbes en hiver

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo construit un escalier en pierres naturelles ...

17 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Conseils jardinage

Faire un escalier en pierre dans un jardin est la solution idéale pour adoucir une pente existante et créer un lien entre les différents niveaux de façon esthétique et pratique.

Choisissez des pierres de récupération ou achetez des matériaux neufs en fonction du style de votre jardin, l'escalier s'y intégrera parfaitement et l'embellira à coup sûr. Selon le matériau retenu, réalisez votre escalier en blocs de pierre massifs ou avec des pierres plates et des contremarches (partie verticale qui fait le lien entre deux marches).

Pour faire un escalier en pierre, suivez la méthode expliquée étape par étape.

Blocs de pierre

Il existe un large choix de blocs de pierre naturelle ou reconstituée.

Une solution économique consiste à utiliser des pierres naturelles de récupération, souvent à l'état brut : des anciennes bordures de trottoir, des pierres de bâtiments démolis…

Sélectionnez de préférence des pierres de forme allongée et d’épaisseur régulière, bien adaptées pour former des marches.

Dalle ou pierres plates

Là aussi, vous trouverez une variété de produits en magasin en pierre naturelle ou reconstituée. Les dalles achetées dans le commerce présentent l'avantage d'être calibrées et prêtes à l'emploi. Cependant, la récupération de matériau peut être un choix économique et esthétique.

Choisissez également le matériau pour former les contremarches : des pierres, des briques ou des traverses par exemple.

1.Déterminez les dimensions de l’escalier

Déterminez les dimensions de l’escalier

Relevez la hauteur à gravir

  • Plantez 2 piquets, un en haut et un autre en bas du futur escalier, sur l’un de ses côtés.
  • Tendez une corde horizontale entre les 2 piquets.
  • Relevez la hauteur sur le piquet du bas.

Définissez les dimensions et le nombre de marche

  • Les marches doivent toujours être de la même dimension.
    • La hauteur de marche est comprise entre 12 et 18 cm.
    • La profondeur (ou giron) est au minimum de 30 cm. 
    • Pour un confort optimal, respectez la formule suivante : 2 hauteurs + 1 giron correspond à un pas de foulée, soit entre 60 et 65 cm.
  • Déterminez le nombre de marches en fonction de la hauteur à gravir.
    • Divisez la hauteur de l'escalier par celle des marches.
    • Choisissez le bon compromis entre hauteur et profondeur de marche, et hauteur à gravir pour définir les dimensions et le nombre de marches.
  • Choisissez la largeur de votre escalier.
    • Prévoyez une largeur minimale de 60 cm.
    • Pour le passage de 2 personnes, une largeur de 110 cm au moins est nécessaire.
Lire la suite

Misterbricolo fabrique son désherbant naturel et bio...

15 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Fabriquer un désherbant naturel et bio avec de l'eau, du vinaigre et du sel

Dès que l’on manque un peu d’attention, les mauvaises herbes envahissent sans crier gare nos jardins potagers et nos plates-bandes décoratives. Et malgré nos efforts pour les arracher, rien n’y fait, elles reviennent. Comment venir enfin à bout des mauvaises herbes ?

 

Il existe différentes manières de désherber

L’arrivée du soleil et du beau temps nous amène également son lot de problèmes dans nos jardins puisque c’est le moment où les mauvaises herbes se développent le plus. Les dégâts sont d’autant plus considérables si l’on n’a fait aucun préparatif avant l’arrivée du printemps. De quoi décourager les jardiniers les plus motivés et les plus dynamiques ! Fort heureusement, plusieurs moyens sont mis à disposition pour se débarrasser de ces végétations envahissantes.

La première solution est d’opter pour un désherbage manuel à l’aide d’une binette ou d’un sarcloir. L’avantage ? Avec cette méthode, les mauvaises herbes sont arrachées à la racine et les repousses sont plus lentes. L’inconvénient, le travail risque d’être très laborieux s’il y a une vaste surface à couvrir. De plus, il faut le répéter régulièrement.

Bannissez les désherbants chimiques, place au bio !

Pour agir efficacement, il se peut que vous vous laissiez tenter par la facilité des désherbants chimiques. Avec l’herbicide, plus particulièrement le glyphosate, le résultat obtenu sera plus que satisfaisant, voire même radical. Grand bémol, l’usage de ce produit présente des dangers pour les habitants des lieux, les animaux domestiques, des insectes et des micro-organismes qui vivent dans le jardin. Et cela sans parler des conséquences sur votre propre santé, de la pollution de l’environnement, des effets néfastes sur le sol et des nappes souterraines. D'ailleurs, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) rattaché à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 20 mars 2015, que cette substance était classée dans la catégorie 2A, c’est-à-dire "cancérogènes probables". Bref à proscrire !

Recette maison du désherbant 100% naturel à base d'eau, de vinaigre et de sel

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo végétalise son talus ...

13 Mai 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Pas simple de planter sur un terrain très en pente mais le challenge est intéressant. 

Les talus qui s'effondrent, les terrains pentus et les monticules de terre fraîche à végétaliser restent toujours des étapes douloureuses à surmonter dans une vie de jardinier. Car installer de la verdure là où l'eau ruisselle n'est pas qu'une affaire de plantes couvre-sol. Il s'agit avant tout de bien comprendre le fonctionnement de ce nouvel espace de croissance qui en possède en fait trois :

 

  • dans la plupart des cas, le haut des talus est l'endroit qui reste le plus malmené par les éléments et aussi la partie plus sèche
  • le milieu du talus est quant à lui celui qui subit le plus l'érosion due au ruissellement des eaux
  • en revanche, la base est toujours un peu plus humide et surtout enrichie des alluvions s'y déposant.

Quelles plantes ?

Ainsi à chaque étage, un espace de culture différent et les variétés correspondantes. Bien entendu, les vivaces rampantes, buissonnantes, les plantes à rhizomes et les arbrisseaux sont de rigueur. En sommet de pyramide, on retrouve donc de préférence des plantes hautes, ou de rocaille, pouvant supporter une certaine sécheresse. Les graminées sont des sujets parfaits en la matière, rustiques et peu gourmands en entretien. De toutes les tailles, ils peupleront avec allure les hauteurs de talus.

Si la pente est un peu forte, le milieu doit être planté de couvre-sol. Tels des corbeilles d'argent, des oreilles d'ours, des sédums, des érigerons, des gypsophiles ou même des heuchères qui possèdent une souche charnue. Leurs feuilles colorées s'associent à merveille aux fines herbes des graminées. Des individus buissonnants comme le millepertuis, le grémil ou le troène de Californie sont également conseillés. Plantés assez éloignés les uns des autres pour ne pas étouffer l'espace de croissance des rampantes, ils donneront de la structure à l'ensemble.
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo créé un jardin de rocaille ...

29 Avril 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Pierres et plantes se marient au sein de massifs en pente. Les rocailles sont des aménagements réalisés avec finesse pour un résultat aussi naturel que moderne. Découvrez comment aménager une rocaille chez vous. Inspirés des paysages naturels de montagne, les rocailles mêlent harmonieusement roches et plantes. Ces aménagements épousent parfaitement les talus et les abords des terrasses.
L'aménagement d'un jardin de rocaille
Un jardin de rocaille est aménagé sur une surface pentue, avec un sol plutôt léger, drainé, voire sec. Si le vôtre est argileux, il faudra le couper avec du sable. Découvrez comment procéder étape par étape :
1. Délimitez l'espace à aménager. Il doit est recouvert d'une couche de terre, même mince pour pouvoir planter.
2. Préparez le sol en enlevant les adventices.
3. Commencez par disposer les roches de manière aléatoire. Point d'alignement ni de symétrie en ligne de mire, mais l'irrégularité de la nature.
4. Entre les pierres, posez simplement vos plantes en godet. Prenez ensuite du recul pour admirer le rendu. Pensez à respecter les distances entre chaque plante, il faut bien tenir compte du fait qu'elles vont se développer. In fine, il faut que les plantes semblent surgir d'entre les pierres, comme dans la nature !
5. Lorsque vous êtes satisfait de cette prévisualisation, il ne reste plus qu'à planter !
Quelles pierres utiliser pour un jardin de rocaille ?
Lire la suite de l'article

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>