ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

conseils construction

Misterbricolo réalise une fondation pour son mur ...

8 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Conseils bricolage

Nous sommes nombreux à penser que pour construire un mur de clôture, il n’est pas nécessaire de réaliser des fondations. Et pourtant, si vous voulez qu’il soit solide et résiste au fil des années, vous devrez sans nul doute passer par cette étape. Dans cet article, nous vous expliquons comment faire une fondation pour un mur ou un muret de clôture.

A QUOI SERT LA FONDATION D’UN MUR DE CLÔTURE ?

Que votre ouvrage soit un simple muret ou bien un mur de clôture réalisé en parpaing (pour vous protéger du vis-à-vis par exemple), en brique, ou bien encore en pierre, les fondations sur lesquelles il reposera ne doivent pas être négligées.

En effet, celles-ci servent à répartir le poids du mur sur le sol support, évitant ainsi les tassements différentiels et donc les fissures voire les affaissements.

De plus, le mur étant ancré aux fondations, elles assurent donc son maintient et évitent qu’il ne s’effondre.

Par ailleurs, les fondations permettent de travailler sur une base plane, et donc de monter facilement tous types de murs, par exemple :

  • fondation mur parpaing ;
  • mur en pierre ;
  • mur en brique.

La fondation peut également supporter un muret servant de base à la fixation de clôtures :

  • clôture grillage ;
  • clôture en bois ;
  • clôture en fer forgé ;
  • clôture en béton ;
  • clôture végétal ;
  • autre type de clôture …

Vous l’avez compris, les fondations, même si elles ne se voient pas, sont primordiales pour la construction d un mur solide et durable. En cas de fondations insuffisantes, voire absentes, votre mur risque tôt ou tard de fissurer voire de s’effondrer.

QUELQUES PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVANT DE COMMENCER

Avant de construire un mur de clôture en parpaings, il est nécessaire de bien connaître la règlementation qui encadre ce type d’ouvrage. Voici quelques conseils :

  • Faites une déclaration préalable des travaux auprès du service urbanisme de votre mairie.
  • Si la hauteur du mur est supérieure à 2 mètres de haut, vous devez déposer un permis de construire.
  • Respectez les règles d’urbanisme et avisez vos voisins de votre projet.
  • Assurez- vous que votre futur mur clôture ou muret respecte les limites des propriétés.

COMMENT RÉALISER DES FONDATIONS POUR MUR DE CLÔTURE ?

ETAPE 1 – DÉTERMINATION DES DIMENSIONS DE LA SEMELLE DE FONDATION

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo rénove sa toiture ...

24 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Voilà bien une tâche que Misterbricolo ne réalisera pas seul.
Trop compliqué, trop spécifique, trop de risques pour le bricoleur du dimanche...
Cela n'empêche pas de se poser les bonnes questions avant d'interroger un professionnel.

La charpente est-elle touchée ? quel type d'isolation choisir ? comme l'étanchéifier ? quels matériaux utiliser ? quelles sont les règlementations ? sont-elles les mêmes partout ? peut-on ne remplacer qu'un "minimum" ? quel budget ?
Nous allons tenter de répondre à l'ensemble de ces questions dans cet article ...

Rénovation de toiture : que dit la règlementation

Il faut savoir que réaliser une réparation de toiture à Marseille n'est pas la même chose qu'à Brest.
Les autorités vous obligent à respecter les particularités régionales si vous habitez dans une zone de protection du patrimoine architectural ou d'un bâtiment classé; les mairies (ou DDE) vous imposent également certaines règles et terme de matériaux ou de couleurs par exemple. Si vous refaites votre toiture à l'identique vous devriez être exonéré de déclaration préalable mais si vous changez de matériaux, vous n'échapperez pas à la déclaration de travaux.
Notez également que si la surface habitable de votre maison dépasse 150 M2, il vous faudra faire appel à un architecte. Enfin, s'il s'agit d'une surélévation ou changement d'inclinaison, un permis de construire sera exigé.

Une fois la question règlementaire réglée, posez-vous la question de savoir si la toiture doit être entièrement rénovée ou uniquement partiellement ?
De simples fuites n'impliquent pas forcément un changement de toiture. A l'inverse, la présence de mousses sur l'ensemble de celle-ci démontre sa porosité. Aucun traitement n'est réellement efficace et il vous faudra envisager des travaux plus conséquents. Notez qu'une couverture neuve sera plus lourde que l'actuelle et que la charpente ne supportera peut-être pas la nouvelle charge. Dans tous les cas, avant de lancer les travaux de rénovation de toiture, il vous faudra analyser l'état de la charpente.

Quelle isolation choisir ?

A condition qu'il y en ait déjà une …
Les laines minérales (laine de verre ou de roches) sont les plus utilisées. Elles offrent à la fois une bonne isolation thermique et phonique tout en résistant au feu. Elles sont faciles à poser et leurs prix sont abordables. Il existe d'autres matériaux tels que les isolants minces (PMR ou IMR) ainsi que des isolants polystyrènes expansés (PSE), les polystyrènes extrudés (XPS) et les matériaux d'isolation en polyuréthane (PUR). Votre choix dépendra de votre budget ainsi que du type de travaux. Il reste préférable d'opter pour des matériaux à haute performance énergétique et conformes aux normes européennes CE + certification ACERMI.

Quels matériaux choisir pour ma toiture ?

Votre lieu de résidence et ses conditions climatiques détermineront le plus souvent votre choix.
Les toitures en tuiles sont les plus répandues. Elles peuvent être différentes selon les régions et il en existe même en béton avec une longévité de 50 ans !
Les ardoises sont très représentées dans le nord de la Loire avec une durée de vie de 100 ans. Elles sont résistantes aux intempéries et présentent de très bonnes performances thermiques.
Certaines toitures peuvent être en métal (zinc, cuivre, aluminium ou plomb). Ces toitures présentent de nombreux avantages dont l'étanchéité, leur résistance et pas d’entretien (mousses et lichens ne peuvent s'y développer).
Les toits en bois sont constitués de tuiles imputrescibles. Leur isolation thermique est optimale avec moins de 70% de déperditions.
Les tuiles photovoltaïques sont 3 fois plus solides que les classiques. Elles préservent l’étanchéité de votre toiture et convertissent l’énergie du soleil en électricité. Avantage non négligeable surtout aujourd’hui ...

Et côté budget ?

Plusieurs facteurs feront varier le prix
La surface de la toiture
Son état
Les matériaux déjà en place
La ou les pentes
La ou les ouvertures (fenêtres, velux, lucarnes …)
L’état de la charpente (comme évoqué précédemment)
Les autres éléments associés (chéneaux, gouttières …)

Si l’on ne considère que la superficie, le tableau ci-dessous vous donnera une idée du budget

Superficie (en m2) Prix moyen
80  15 000 à 20 000 euros
100  18 000 à 25 000 euros
110  20 000 à 28 000 euros
140 25 000 à 35 000 euros
Lire la suite

Misterbricolo fabrique un entourage de piscine en bois ...

20 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #conseils piscine

Tout prend du temps alors vaut mieux commencer tôt de genre de travaux ...

1 Tracer les repères au sol

La piscine escargot doit être installée sur un sol parfaitement horizontal. Pour ce faire, réalisez une dalle béton ou compactez le sol pour qu’il soit bien plat en l’égalisant avec une couche de sable sur 1 à 2 cm. Image explicative Commencez par tracer au sol un cercle de 180 cm de diamètre, correspondant à l’emplacement de la piscine (Le traçage devra être adapté au modèle de piscine choisi). Décalez le centre de 60 cm sur le diamètre et tracez un second cercle de 238 cm de diamètre. Puis, depuis le premier centre, tracez un arc de cercle de 300 cm (voir schéma). Utilisez un cordeau pour tracer des lignes parallèles espacées de 29 cm (voir schéma). Tracez les rayons à partir du premier centre selon les angles donnés sur le schéma.

2 Construire les cadres de la structure Image explicative

Avec les lambourdes et les vis de 100 et 120 mm de longueur, construisez une série de cadres de 80 cm de hauteur, dont les largeurs sont données sur le schéma et correspondent au tracé précédent. Sur certains cadres, ajoutez une contrefiche réalisée en lambourde en suivant le schéma donné.

3 Installer les cadres

Image explicative Fixez les cadres sur des plots de terrasse réglables dans l’axe des lignes tracées. Entre chaque cadre fixez des entretoises qui solidariseront les cadres entre eux. Aidez-vous d’un niveau pour que les cadres soient bien alignés et l’ensemble parfaitement horizontal.

4 Solidariser l'ensemble

Image explicative Pour solidariser les cadres entre eux, vissez à leur base des traverses en lambourdes en adaptant leur dimension. Finalisez les contours extérieurs avec des cadres taillés en biais et ajustés selon le tracé. Finissez en fixant deux traverses sur les 5 cadres de départ alignés.

5 Construire les marches

Image explicative Construisez 4 marches de 120 cm de large environ (à ajuster aux dimensions réelles) qui seront alignées sur le tracé des rayons (voir étape 1). Installez les marches sur des plots réglables. Avec le niveau, vérifiez l’horizontalité de chacune. Fixez les marches les unes aux autres et sur la structure avec des équerres.

6 Installer le plancher

Lire la suite de l'article et voir les plans détaillés

Lire la suite

Misterbricolo vous dit tout sur les panneaux photovoltaïques ...

18 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Parfaits pour produire sa propre électricité et donc faire des économies, les panneaux solaires photovoltaïques sont de plus en plus courants sur les toits des particuliers. Installation, coût, rentabilité, voici tout ce que vous devez savoir avant d'y succomber.

Où peuvent être installés les panneaux solaires ?

Avant toute chose, il faut savoir où il est possible de poser des panneaux photovoltaïques. Si la plupart du temps ils prennent place sur le toit des maisons, les panneaux peuvent plus largement être installés au-dessus d'un garage, d'une pergola ou de tout ce qui possède un toit, mais aussi au sol si une plateforme est installée ou encore sur la façade de la maison. Cette dernière option est la moins courante et, il faut le reconnaitre, la moins esthétique.

Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

Il existe différents panneaux solaires avec des fonctions bien définies. Les panneaux photovoltaïques pour commencer, ceux dont il est question ici, transforment l'énergie solaire en électricité contrairement aux panneaux thermiques qui utilisent les rayons du soleil pour créer de la chaleur de sorte à chauffer l'eau de la maison et, plus rarement, à servir de chauffage. Un modèle un peu hybride et plus récent de panneaux solaires, les aérovoltaïques, reprend les capacités des photovoltaïques et crée de l'électricité mais peut aussi remplir la fonction de chauffage d'appoint grâce à un système de ventilation. La chaleur qui y est produite par le panneau est rejetée dans le circuit du chauffage de la maison pour réchauffer l'habitation.

Quels sont les avantages des panneaux solaires ?

Les panneaux solaires ont plutôt bonne presse est à juste titre puisqu'ils sont résolument écologiques, y compris sur le plan des matériaux utilisés pour la construction : le silicium est une matière réutilisable jusqu'à quatre fois et le verre comme l'aluminium se recyclent à l'infini. Ces matériaux ont également l'avantage d'être extrêmement résistants aux variations du climat. Côté technique, les panneaux solaires sont faciles et rapides à installer par un professionnel mais c'est l'aspect financier qui présente le plus gros avantage grâce aux économies permises par l'usage de l'électricité solaire. Il faut ajouter à ça les faibles coûts d'entretien et la possibilité d'engranger des revenus par le revente d'énergie.

Quels inconvénients présentent les panneaux solaires ?

Il est indéniable que l'installation de panneaux solaires a un coût. Les dépenses engagées lors d'un tel projet sont très importantes mais elles représentent un investissement sur le long terme puisque elles seront compensées par les économies d'énergie. En moyenne, on compte huit ans pour un remboursement total des frais alors que la durée de vie des panneaux solaires est souvent supérieure à 30 ans. Aussi, si l'électricité solaire permet d'être autonome, elle ne suffit pas pour couvrir 100% des besoins, la cause principale étant que les panneaux créent de l'énergie uniquement en présence du soleil. Même l'utilisation d'une batterie pour conserver l'énergie produite et l'utiliser en soirée ou la nuit ne permet pas d'être entièrement autonome.

Y a-t-il des démarches administratives nécessaires ?

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo construit un muret en pierre naturelle ...

25 Novembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

À la campagne, les murets faisaient le plus souvent appel à des pierres ramassées sur place. Par commodité, elles étaient montées sans mortier et même quelquefois sans fondation. Si l’arrivée du béton et du parpaing a fortement réduit le recours à la pierre naturelle, celle ci s’emploie encore chaque fois que l’on attend le "supplément d’âme" que seul un matériau naturel sait apporter.
 

Muret en pierre : comment gérer les contraintes ?

Par ailleurs, un muret est souvent utilisé pour résister à la poussée des terres ainsi qu’à celle des eaux de ruissellement. Bien qu’invisibles, ces forces ne sont jamais à négliger. La géométrie du projet est ici également soumise à la déclivité du terrain et aux circulations qu’il est chargé de délimiter : outre un cheminement plus agréable, les courbes qu’il décrit ont pour but d’offrir une meilleure résistance. Et à l’image d’un ouvrage en pierres sèches, le muret gagne aussi à être incliné de 5 à 10 vers l’arrière. Cette inclinaison ou "fruit" est donnée dès le départ lors du terrassement à l’aide d’une petite pelle mécanique, avant même de poser la première pierre.

Pérenniser l’ouvrage avant le montage du muret en pierre

Les pierres de la première rangée ne reposent pas directement au sol mais sur des fondations d’une trentaine de centimètres d’épaisseur, constituées d’un hérisson de 10 cm (petites pierres ou gravats) surmonté d’une semelle en béton armé de 20 cm. Ce type d’ouvrage impose de prévoir un drain (entre muret et talus) ou des réservations tous les 1,50 à 2 m permettant l’évacuation des eaux. Cette précaution est indispensable aux ouvrages maçonnés qui, en contrepartie, peuvent être sensiblement moins épais que les murets en pierres sèches. La maçonnerie exige ainsi moins de pierres au mètre carré. On peut aussi édifier un muret en blocs à bancher et l’habiller ensuite de pierres. Cette technique, couramment employée aujourd’hui, permet la pose d’un ferraillage relié à celui de la semelle.
 

Construction du muret en pierre naturelle

Monter l'assise

  • Même si l’ouvrage n’est pas d’une grande précision, il est préférable de le délimiter avec un ou plusieurs cordeaux tendus entre des piquets.
  • Au sol, tracer l’arrondi de la partie avant.
  • Maçonner le premier rang sur toute la largeur de l’assise et laisser l’ouvrage sécher.
  • Déposer ensuite un lit de mortier (non tassé) sur plusieurs centimètres d’épaisseur.

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo construit sa pergola ...

2 Novembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #pergola

Décorative et esthétique, une pergola donne une toute autre ambiance à votre jardin. Servant de support aux plantes grimpantes, elle permet de créer un coin d'ombre très agréable et d'habiller votre terrain.

Créer sa propre pergola

Pour construire une pergola, vous devez tout d'abord choisir son emplacement. Pour cela, prenez en compte l'exposition du soleil, les zones d'ombre et la configuration de votre maison. Votre pergola peut en effet soit être adossée à la façade, soit être autoportée. Pour construire une pergola, il est préférable que vous optiez pour du cèdre. Ce bois est en effet connu pour sa résistance à l'eau et aux diverses intempéries. Le bois acheté, vous allez pouvoir commencer à créer votre pergola. En premier lieu, et après avoir dessiné un croquis, coulez une dalle de béton puis fixez les supports de poteaux en acier à l'aide de vis. Clouez-les, tout en vérifiant avec un niveau à bulle la verticalité de votre structure. Passez au découpage des poutres, et installez-les contre les poteaux, encore une fois avec des vis. Installez la seconde poutre de chaque paire, en vérifiant cette fois-ci l'horizontalité de l'ouvrage. Découpez des encoches dans les poutres qui doivent être disposées sur d'autres pour faciliter la mise en œuvre. Dans l'idéal, vos poutres doivent faire une courbe.

Achever la construction d'une pergola

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo fabrique une terrasse pour SPA gonflable, avec couvercle motorisé (vidéo) ...

7 Octobre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Vidéo

Excellent tuto de "Magic Manu" qui vous présente pas à pas, en vidéo et avec plans détaillés, comment construire une terrasse en bois pour votre spa gonflable et avec couvercle motorisé siou plaît !

"Je partage donc ma création avec vous, un terrasse de 11 m² surélevée, qui intègre un SPA gonflable 4 places de 1,8 m de diamètre. Une trappe permet l’accès à la commande du SPA (pompe, chauffage, bulles…) Un couvercle coulissant le recouvre quand on ne s’en sert pas, il est motorisé grâce à un moteur de portail, il est pilotable depuis un smartphone ou en commande vocale avec Alexa, tout comme les 4 spots le long du mur".

Suite de l'article et plans par ici 

Lire la suite

Misterbricolo refait sa couverture de toit ...

1 Octobre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

couverture de toit

Le titre de cet article devrait en réalité plutôt être "Misterbricolo fait refaire sa couverture de toit"... Pas si simple en effet que de grimper à de telles hauteurs, sur les tuiles, avec un équipement quelque peu amateur pour se lancer dans de tels travaux. Oui mais alors, comment faire sans se ruiner et quelles sont les règles à respecter...

La couverture de toit est-elle à renouveler en intégralité ?

C'est la première question à se poser.
S'il ne s'agit que de quelques fuites localisées, inutiles de se lancer dans de gros travaux. Le changement de quelques tuiles, ardoises ou pièces de zinc devrait suffire. Attention cependant à la présence de mousse sur l'ensemble de la toiture. Cela dénote une porosité importante et aucun traitement ne sera vraiment efficace. Il faudra réfléchir à la changer sans trop tarder.
Faire attention à ce que la nouvelle charpente supporte bien les nouveaux matériaux.

Particularités régionales

C'est un autre point qu'il vous faudra vérifier auprès des autorités (la Mairie le plus souvent). Normalement vous n'avez pas à déclarer de travaux si vous refaites votre toit à l'identique. A l'inverse, si le revêtement ou sa couleur change, il vous faudra déposer une déclaration de travaux. Un permis de construire ne sera exigé que si vous surélevez ou changez l'inclinaison de votre toit.

Côté charpente 

La durée de vie d'une charpente peut être relativement longue, allant jusqu'à une centaine d'année pour certaines d'entre elles. Pour ce qui est des maisons d'habitation traditionnelles, il est conseillé de procéder à une réfection partielle ou totale tous les 20, 30 ans. Misterbricolo vous invite à inspecter de temps en temps votre charpente pour détecter les agressions externes telles que la présence d'humidité et les insectes xylophages. Si vous le pouvez le faire vous-même, demandez à un couvreur qui évaluera la situation et vous fera un devis. 

Et l'isolation ?

Encore faut-il qu'il y en ait une ...
Si ce n'est pas le cas, profitez des nombreuses aides actuelles pour le faire. Une bonne isolation aura une incidence directe sur l'état de la charpente. A noter que si vous devez refaire votre couverture de toit, c'est peut-être le moment d'opter une isolation par l'extérieur. Cela vous permettrait notamment d'optimiser la surface habitable de vos combles. Par ailleurs cette opération permet de laisser apparentes les poutres en bois et de ne pas à vider l'espace pour réaliser les travaux...

Parlons budget ...

La mise en place d'une nouvelle couverture d'habitation reste une opération clé et délicate dans la restauration d'une maison. Il est assez difficile voire déconseillé de la réaliser soi-même.
Outre la technique, l'achat des matériaux et autres produits, la dangerosité reste un facteur important à prendre en considération. L'intervention d'un artisan-couvreur reste le moyen le plus sûr pour vous aider dans cette tâche.
Côté budget,  Misterbricolo vous a trouvé sur ce site quelques éléments de réponse qui devraient vous aider à définir l'enveloppe nécessaire. Bonne simulation et à très bientôt !
 

 

Lire la suite

À quoi faut-il songer avant de rénover sa maison soi-même ?

24 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Un homme bricoleur

Plusieurs raisons peuvent justifier le désir de rénover sa maison par soi-même. On peut se trouver face à une période de temps libre, où l’on a envie d’en profiter pour améliorer son cadre de vie, ou les rénovations ne peuvent plus attendre et nous n’avons pas les moyens de payer des professionnels pour le faire. Mais dans tous les cas, il faut se poser quelques questions avant de commencer et de se préparer en conséquence.

Les compétences

Aujourd’hui, grâce à YouTube, et autres outils d’information sur Internet, on a parfois l’impression que nous pouvons tout faire. Cependant, il reste des domaines en ce qui a trait à la rénovation d’une maison, qui demeure intouchable, pour une personne ne possédant pas les compétences suffisantes. C’est le cas, entre autres, de l’électricité d’une maison. Il faut absolument faire appel à un électricien, car il existe des normes très strictes à ce sujet. Elles sont là pour protéger ceux qui vivent dans la maison, ainsi que la population de manière générale, contre les feux et autres incidents potentiels.

L’équipement

Avant de se mettre au boulot, il faudra aussi vérifier si nous possédons tout ce dont nous avons besoin, afin de procéder aux travaux. Cela impliquera, bien entendu, des outils et du matériel divers, mais aussi les vêtements et accessoires pour travailler en toute sécurité. Il est inconcevable d’exécuter des travaux lourds sans enfiler une paire de basket de sécurité ou de ne pas utiliser des lunettes de protection lorsque nous avons certains outils en main. Il faudra donc penser à faire un inventaire de tout ce dont nous aurons besoin durant les rénovations, et en faire la commande, en premier lieu.

Les autorisations

On ne peut pas entreprendre des travaux importants sur une maison sans avoir demandé un permis de construire. D’autres documents officiels peuvent aussi être exigés, selon les parties à rénover. C’est le cas, entre autres, pour un agrandissement de la superficie de la maison ou de la création d’une nouvelle ouverture. Il faudra donc obtenir le Plan Local d’Urbanisme de la Mairie, avant même de décider ce que l’on fera.

Les fondations de la maison

Tout rajout sur une maison va impliquer une demande supérieure de support sur les fondations de celle-ci. Un ajout trop important pourrait créer une situation catastrophique, alors que les fondations pourraient s’écrouler. Il faut aussi vérifier si une paroi est porteuse, avant d’y installer une baie vitrée (par exemple). Il faut donc avoir connaissance de toutes les informations nécessaires avant de penser à rénover sa maison soi-même.

Lire la suite

Misterbricolo pose sa palissade en bois ...

21 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

pose claustra en bois

Conçue avec des bois de qualité, posée dans les règles de l’art et entretenue avec soin, une palissade en bois traverse les saisons avec charme… Ici, elle clôture un jardin mitoyen tout en protégeant des regards.

Coût : 60 à 90 €/m (hors finition)
Temps : environ 5 jours à deux pour 25 m (fondations incluses)
Équipement : truelle, niveaux, mètre, équerre, marteau, clés à boulons, pelle, visseuse-devisseuse, perceuse, scie radiale, bétonnière
Pour réaliser un ouvrage durable et de qualité, l’épaisseur des pièces de bois d'une clôture de jardin est un critère de choix.

Par exemple, une solide clôture en pin est en général composée de poteaux de 90, voire 120 mm de section et de lames dont l’épaisseur varie entre 20 et 28 mm d’épaisseur.
Les qualités mécaniques du bois peuvent être améliorées, comme sur ce chantier, par la fabrication de montants composés de deux demi-poteaux, qui s’avèrent plus stables dans le temps.

Choisir un bois adapté

Un autre critère important est la résistance du bois aux champignons et aux insectes. Il existe pour cela cinq classes d’emploi. Pour un usage extérieur, les bois traités classes 1 et 2 sont à proscrire. Les bois de classe 3 sont conformes à une utilisation en extérieur à la verticale mais, dans ce cas, mieux vaut privilégier des bois de classe 4 (ou 5), plus résistants à l’humidité. La visserie quant à elle doit être en Inox et les accessoires en acier galvanisé. Autant d’exigences directement liées à la durée de vie de la clôture, mais qui font grimper les prix. Il faut compter entre 50 et 70 €/m pour un bois de qualité, 10 à 30 € le pied de poteau ou la platine et 6 €/m la visserie.
 

Prévoir de solides fondations

La résistance d’un mur tient à ses fondations. Il en est de même pour une palissade en bois.

Le dimensionnement des fondations (en béton) doit notamment prendre en compte le type de sol et les conditions climatiques du lieu d’implantation. Dans les régions ventées, les clôtures peuvent être consolidées par des jambes de force ou les panneaux être ajourés afin de limiter la prise au vent. En cas de fondations inexistantes, il faut privilégier des supports de poteaux en acier galvanisé à sceller plutôt que des platines à cheviller.

Il est en effet déconseillé de planter le poteau directement en terre ou de sceller le bois dans le béton.

1 Scellement des pieds de poteaux

Lire la suite de l'article

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 > >>