ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

conseils bricolage

Misterbricolo fabrique son escalier à quart tournant ...

24 Janvier 2019 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

L’escalier balancé est souvent considéré comme un ouvrage difficilement réalisable. Pourtant, la construction de cet escalier en frêne est accessible, à condition de prévoir un tracé minutieux et de disposer d’outils électroportatifs.

Un escalier à quart tournant est agréable à emprunter dès lors que la largeur de ses marches est correctement équilibrée. Sa conception exige toutefois une préparation soignée.
Des règles de base strictes
Pour qu’un tel escalier soit aisé à gravir et à descendre, deux mesures doivent rester constantes :
- la hauteur des marches et la largeur du giron . Elles se calculent au droit de la ligne de foulée, c’est à- dire du chemin théoriquement emprunté dans l’escalier : à 50 cm du mur extérieur.
- La hauteur des marches se calcule en divisant la hauteur totale (de palier à palier) par un nombre entier de marches.
- L’emprise disponible pour l’escalier détermine la longueur des girons. Afin de vérifier le confort d’un tel ouvrage, la formule de Blondel est appliquée : 2 hauteurs + 1 giron = l’amplitude moyenne du pas humain (compris entre 58 et 64 cm).
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo pose du parquet sur son ancien carrelage ...

22 Janvier 2019 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Vous en avez assez de votre carrelage ? Vous aimeriez le remplacer par du parquet mais vous n'avez ni l'envie, ni le courage, de retirer votre revêtement de sol actuel ? Évitez les travaux inutiles, apprenez à poser du parquet directement sur du carrelage avec une sous-couche.

 

Matériel nécessaire :

  • des lames ou des carrés de parquet stratifié conçus pour pose flottante (8 mm d'épaisseur) ;
  • une sous-couche pour parquet ;
  • un cutter ;
  • un balai ;
  • une équerre de menuisier ;
  • un crayon ;
  • un pied de biche ;
  • des cales d'espacement ou une planche de bois de 8 mm d'épaisseur ainsi qu'une scie radiale ;
  • un maillet ou une cale à frapper ;
  • de la colle pour parquet.

Étape 1 : préparer le carrelage

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo compare les offres des déménageurs ...

13 Décembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Déménagement

Déménager n'est jamais une opération simple et ce à tous points de vue. Quitter son ancien domicile, ses souvenirs, sa famille, ses amis bien entendu mais aussi la partie matérielle qui peut angoisser, prend du temps, de l'énergie et coûte relativement chère...
Comment faire pour déménager dans les meilleures conditions ?
Si le choix du prestataire reste le plus important, il existe d'autres critères à prendre en considération et notamment :
- la possibilité de faire financer son déménagement :
Il existe plusieurs aides au déménagement permettant de prendre en charge une partie des frais liés à un changement de domicile :

  • l'aide de la CAF pour les familles nombreuses qui déménagent dans le cadre d'une nouvelle naissance,
  • les aides de Pôle Emploi pour les reprises d'emploi dans une nouvelle région,
  • des aides pour les retraités en fonction des caisses de retraite,
  • faire financer son déménagement par son employeur (notamment dans le cas d'une mutation professionnelle),
  • régler son déménagement en 2 fois voir en plusieurs fois (crédit à taux 0 proposés par beaucoup de professionnels).

- choisir (si possible) la date de son déménagement :
La période de fin décembre début janvier est la période la plus chargée pour les professionnels du déménagement. Si cette période correspond aux fêtes de fin d'année, elle a aussi (et souvent surtout), l'avantage de permettre d'éviter le règlement de votre taxe d'habitation. Ex : si votre taxe d'habitation actuelle est supérieure à celle que vous paierez dans votre nouvelle acquisition, il vous est conseillé de déménager fin décembre. Dans le cas contraire... après le 1er janvier .
Attention : si vous avez deux logements en simultané au 1er janvier (par exemple si le bail de votre ancien logement se termine le 2 janvier et celui du nouveau commence le 1er janvier), vous devrez payer la taxe d'habitation des deux logements !

- le choix du prestataire :
Contrairement à ce que l'on peut croire, la proximité du déménageur n'est pas forcément un critère. Certes vous pourrez toujours aller vérifier leurs installations, l'état des véhicules et autre matériel mais vous ne saurez pas pour autant si la société est sérieuse. Par ailleurs il n'y aura aucune différence de prix si le prestataire se trouve dans une zone de 30 à 40 kms autour de chez vous.

- Réaliser des simulations en ligne
L'une des solutions les plus intéressante est de passer par un courtier en déménagement, tout comme cela se faire dans l'assurance ou dans la banque. L'objectif du courtier en déménagement est de vous trouver le meilleur rapport qualité/prix. Dans tous les cas de figure, avant de solliciter un déménageur ou un courtier, prévoyez les réponses aux questions suivantes :

  • quantité d'objets à transporter,
  • présence ou non d'objets lourds ou/et imposants,
  • facilité d'accès à votre logement,
  • distance entre point de départ et d'arrivée,
  • période choisie (tarifs plus élevés entre juin et septembre et le samedi)

En ce qui concerne Misterbricolo, il a choisi de faire son déménagement avec Nextories, courtier en déménagement et dont le site fourmille de bons conseils et de simulateurs qui lui ont permis d'évaluer le coût de l'opération. Confier le choix du prestataire à un professionnel dont l'objectif est de répondre au mieux à votre besoin et de vous accompagner dans ces quelques jours pas forcément "faciles" était la priorité de Misterbricolo... 

Lire la suite

Misterbricolo ouvre son cadenas à code sans son code ...

6 Décembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Quelle tête en l'air ce Misterbricolo ! Oublié le code de son cadenas et personne à appeler pour venir avec la pince coupante. Reste l'astuce suivante ...

La technique que l’on va vous faire découvrir dans cet article ne concerne que les cadenas à code, c’est à dire ceux qui ont 3, 4, voir même 5 chiffres, le nombre de chiffres importe peu à vrai dire. L’astuce va vraiment vous paraître simple, mais celle-ci fonctionne et va vous permettre de récupérer vos affaires que vous aviez soigneusement mises en sécurité avec ce cadenas pour ne pas qu’on vous les vole. Vous allez sans doute d’ailleurs vous dire que celles-ci n’étaient pas vraiment en sécurité et que vous aviez, à ce moment là, dépensé des sous bêtement dans ce cadenas qui va vous paraître bien inutile dans quelques minutes. Mais non, car si vous allez connaître la solution pour ouvrir ce verrou, dites vous bien que ce n’est pas le cas des personnes qui ont peut-être convoitées vos biens qui étaient sous cette protection, et c’est tant mieux !

A noter que cette technique d’ouverture simple fonctionne avec toutes les marques de cadenas à code, que ce soit, Master Lock, Iseo, Abus, Thirard, Tirard et Burgaud, Catu, JPM, Couillet, Ferco, Tesa, etc.

 

3,4 ou 5 chiffres, peu importe, c’est très facile

Ainsi, vous allez pouvoir ouvrir votre cadenas en à peine quelques minutes grâce à cette solution. Pour ce faire, il va falloir que vous mettiez sous pression le coté qui va se défaire quand les chiffres seront au bon endroit. Ensuite, il faut mettre tous les chiffres à 0, ou bien sur n’importe quel chiffre. A partir de là, il faut repérer la ranger qui a le plus de tension, c’est à dire qui à le plus de mal à tourner, car nous allons commencer par cette colonne pour trouver le code de votre cadenas.

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo ne chaume pas ...

4 Décembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

En grande forme cette semaine, Misterbricolo ne pouvait manquer cette blague à deux balles pour vous parler du chaume...
Noble et naturel, le chaume à souvent été délaissé pour l’ardoise, la tuile ou encore la tôle. Toutefois, la qualité et la beauté des toitures en chaume continuent de susciter l’intérêt. Encore très utilisé dans certaines régions de Grande-Bretagne, des Pays-Bas et de Belgique, le chaume revient timidement en France, sauf pour quelques bâtiments anciens rénovés grâce à ce matériau dans le souci de la revalorisation du patrimoine… Pourtant, ce genre de toit végétal présent de nombreux avantages, en plus du charme rustique qui se dégage des chaumières !

Qu’est-ce qu’un toit en chaume ?

Ces toitures sont réalisées avec des tiges creuses de graminées séchées : tiges de roseau, de genêt, de bruyère, la paille de seigle, de blé ou de sarrasin… Regroupée en fagots bien serrés, cette matière végétale est attachée à la charpente de façon à recouvrir le toit sur une épaisseur moyenne de 30 cm.

Ce que le chaume redoute le plus n’est pas la pluie mais… le soleil qui abîme la texture du végétal.

Par ailleurs, le feu n’est plus une réelle inquiétude car le chaume, posé très serré et bien entretenu, ne permet pas au feu de se propager.

Une toiture en chaume est composée de matériaux de qualité dont le coût global est comparable à celui des toitures dites « nobles » telles que l’ardoise. Il faut compter en moyenne entre 80 et 120 euros/m2.

L’importance de l’entretien d’un toit de chaume

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo refait ses joints de carrelage ...

29 Novembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Les joints en silicone autour de votre lavabo ou de votre baignoire sont en bout de vie. Ils se décollent, noircissent ? Il est donc grand temps de les changer pour éviter les infiltrations et les moisissures. Pour une salle de bain saine et hygiénique, la pose des joints doit se faire dans les règles de l’art. Alors suivez le guide ! 

Lors d’une rénovation de salle de bain, ou tout simplement parce qu’ils sont abimés, changer les joints de sa salle de bain est d’une importance capitale. En effet, les joints silicone préservent l’étanchéité des revêtements, murs ou meubles sur lesquels ils sont fixés. Comment refaire les joints de sa salle de bain et à quel prix ? Quand faut-il les changer ? Comment enlever un joint en silicone ? Pas de panique, nous répondons à toutes vos questions.

Refaire ses joints de douche, lavabo, baignoire, c'est facile !

Si lorsque vous grattez ou tirez dessus, vos joints s’effritent ou se décollent, c’est que le moment est venu de les changer. Il en va de même si vos joints de salle de bain ont noirci. Par contre, s’ils sont jaunis, sachez que vous pouvez simplement les nettoyer sans avoir pour autant à les changer. Oui mais comment faire ? Suivez le guide !

1. Retirez les anciens joints proprement

Pour pouvoir facilement refaire vos joints silicone, vous devez au préalable, convenablement les retirer. Voilà comment procéder :

  1. Mettez des gants et munissez-vous d’un cutter propre. Positionnez la lame du cutter contre le mur, en prenant bien soin de ne pas abîmer votre carrelage, puis avancez-le pour retirer le joint usagé, tout en tirant avec votre autre main
  2. Grattez le surplus ou frottez-le avec un chiffon imbibé de white spirit ou une éponge avec du vinaigre blanc.
  3. Nettoyez l’ensemble de vos sanitaires avec un produit doux, type savon ou produit vaisselle.
  4. Laissez sécher avant d’appliquer votre nouveau joint.

 

2. Posez vos nouveaux joints de salle de bain en 4 étapes

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo change de fer à souder ...

22 Novembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Un fer à souder, comme son nom l'indique, est un instrument capable d'assembler des pièces entre elles par une soudure. De l'utilisation que vous comptez en faire dépendra le modèle de fer à souder et de pannes que vous allez choisir.
Le fonctionnement d'un fer à souder
Trois éléments composent un fer à souder :
- La panne est la pointe du fer à souder. Souvent conçue en métal, elle conduit la chaleur (jusqu'à 400°C). Elle peut être retirée et remplacer par une autre panne dont la forme (simple, double, plate, biseau, courbe etc.) conviendra davantage à la nouvelle tache à réaliser.
- Le système de chauffe est soit électrique ou à gaz. Dans le premier cas, une résistance électrique est située à l'intérieur du manche du fer à souder. Un fer à souder peut aussi être alimenté sur secteur grâce à un fil électrique que l'on relie à la prise la plus proche. Pour faire baisser la température, il faut le débrancher. Enfin, un fer à souder à gaz fait chauffer la panne grâce à du butane ou du propane contenu dans un réservoir. Note : la température ne peut être régulée sur un fer à souder.
- La poignée pour tenir l'outil est isolée électriquement et thermiquement.

Les critères de choix

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo hésite entre chaussures de sécurité et chaussures de travail ...

15 Novembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Conseils achats

Avec près de 300 000 victimes d’accidents de bricolage et/ou de jardinage en France chaque année, la prévention des risques et plus globalement la sécurité doivent faire partie intégrante de notre quotidien lorsque nous nous apprêtons à bricoler.
Misterbricolo le sait bien et, même s'il rechigne encore peu à s'équiper à chaque fois qu'il doit bricoler "5 minutes",  rien ne vaut une protection minimale qui passe par une bonne paire de gants et des chaussures de sécurité ou, à minima, des chaussures de travail.
A ce sujet, Misterbricolo vous invite à visiter le site de la marque Engelbert-Strauss, particulièrement riche en produits et conseils sur l'ensemble de la gamme des vêtements de travail avec la possibilité de réaliser des recherches par produits bien entendu mais aussi thèmes, métiers ou marques.

Quelles sont les principales différences entre chaussure de sécurité et de travail  ?
La première caractéristique de la chaussure de sécurité (ou du moins la plus connue) est que sa coque est renforcée (coque en métal, plastique ou composite); idem pour les semelles le plus souvent traitées anti-perforation et/ou antidérapante. Elles sont bien entendu imperméables, résistantes à la chaleur par contact, isolantes (chaud/froid), anti statisme et possèdent une capacité d'absorption de choc dans la zone du talon.
Leur choix dépendra pour beaucoup du secteur d'activité dans lequel vous évoluez.
Dans le milieu médical ou de la restauration par exemple, la notion d'hygiène primera sur d'autres critères. Pour Misterbricolo, et plus globalement toutes les personnes oeuvrant dans le BTP, la chaussure "coquée" sera le premier critère. Selon l'usage qui en sera fait et par conséquent de la résistance attendue , cette coque devra respectée certaines normes.
Ces normes de sécurité sont au nombre de 3 : 
- S : norme EN 345 coquille résistant à 200 joules d’écrasement 
- P : norme EN 346 semelle anti-perforation résistant à 100 N
- O : norme EN 347 chaussures de travail sans coquille

Chacune de ces 3 normes est subdivisée en 6 niveaux que vous pouvez consulter ici

Les chaussures de travail
Magasiniers, personnel d'entretien, médecins et bien d'autres métiers encore s'orienteront plus vers de la chaussure de travail que de sécurité. Plus souple, légère, confortable, d'allure "sportive" ou classique (pour la restauration notamment), fermée ou ouverte (mules, sabots...), elles ne possèdent pas de coques renforcée mais doivent répondre à certaines normes et classes de protection.
La norme EN347-1. C'est la seule norme à laquelle les chaussures de sécurité doivent répondre. Cette dernière est subdivisée en 5 classes :

- EN 347 O1 : définit des chaussures de travail à usage professionnel, en cuir ou autre matériau (polymères et caoutchouc exclus), garantissant solidité, confort et innocuité. L’arrière doit être fermé et la chaussure présenter une résistance antistatique, absorber les chocs éventuels au niveau du talon et résister aux hydrocarbures (semelles).

- EN 347 O2 : mêmes propriétés, plus étanchéité à la pénétration d’eau

- EN 347 O3 : exigences de la norme précédente, ainsi que résistance à la perforation et présence de crampons sous les semelles

- EN 347 O4 : mêmes exigences que la norme EN 347 02, mais concernant les bottes de travail

- EN 347 O5 : mêmes propriétés que la norme précédente, augmentées de la résistance à la perforation et de la présence de semelles à crampons
Pour ne pas faire d'erreur, vous pouvez vous renseigner auprès de votre caisse professionnelle ou de votre employeur pour connaître la classe demandée dans le cadre de votre métier.

 Quelques conseils pour bien choisir vos chaussures :
- Choisir des chaussures à la bonne taille, si elles sont trop serrées ou trop grandes, elles seront source d’inconfort et faire mesurer vos deux pieds car le pied droit et le pied gauche ne sont pas toujours de la même taille; choisir des chaussures à la taille du pied le plus fort.
- Essayer les chaussures en fin d’après-midi, le pied ayant tendance à gonfler dans la journée.
- Prévoir l’achat de semelles intérieures amovibles amortissant les chocs si le travail oblige à marcher beaucoup ou à rester debout sur des planchers durs.
- Pour les femmes, choisir des modèles spécifiquement adaptés car, sur le plan morphologique, le pied féminin est à longueur égale plus fin que le pied masculin.
- Porter de préférence des chaussettes qui permettent de bien évacuer la transpiration.
- Dans un environnement chaud et/ou humide, employer deux paires de chaussures et de chaussettes, et changer régulièrement de paire pour bien laisser sécher la paire utilisée.

 

Lire la suite

Misterbricolo passe au béton ciré ...

15 Novembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

En quelques années, le béton ciré s'est imposé comme le matériau tendance par excellence. Il est vrai qu'il ne manque pas d'attraits pour séduire. Vous vous sentez prête à craquer ? Découvrez tout ce qu'il y a à savoir sur le béton ciré !

Le béton ciré : pourquoi on l'aime ?

Les raisons du succès du béton ciré sont nombreuses ! Son principal atout est son aspect résolument esthétique. Malin, le béton ciré s'invite aussi bien dans le salon que dans un couloir, mais aussi dans les pièces d'eau que sont la cuisine et la salle de bains. Il permet de réaliser un revêtement de sol ou un revêtement mural facile à entretenir, d'autant qu'il est dépourvu de joints. Le béton ciré est donc tout particulièrement hygiénique ! Résolument tendance, le béton ciré adopte aussi une incroyable variété de teintes et de finitions. Et, pour ne rien gâcher, ce matériau très doux au toucher est également un excellent isolant : contrairement au carrelage, le béton ciré est extrêmement confortable, même si vous vous déplacez pieds nus !

Le béton ciré : une question de finition

Le seul piège du béton ciré ? Le choix de la finition. Le béton ciré offre en effet l'opportunité de réaliser une teinte finement personnalisée, mais aussi de jouer avec la texture. Prêtez une attention particulière à cet aspect, plus spécifiquement dans la salle de bains : un béton ciré trop lisse a vite fait de provoquer quelques glissades ! Si vous souhaitez vous offrir une douche à l'italienne ou tout simplement un revêtement de sol de salle de bains en béton ciré, privilégiez donc une finition adaptée en conséquence !

 

La pose du béton ciré

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo change ses fenêtre en vidéo ...

13 Novembre 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Leroy Merlin, #Vidéo

Leroy Merlin vous invite à découvrir comment changer une fenêtre ? . Étape par étape, découvrez les produits, les outils et les gestes nécessaires à la mise en oeuvre de votre projet pour changer et poser une fenêtre de rénovation.


Retrouver plus d'informations pour s'inspirer, comprendre et réaliser sur :
https://www.leroymerlin.fr/v3/p/tous-les-contenus/tous-les-contenus-pedagogiques-l1308216812

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 > >>