Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

conseils bricolage

Misterbricolo construit son allée en brique ...

16 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

brique

Pour faciliter l'accès à l'entrée de la maison et apporter du charme au jardin, l'allée en brique est une solution décorative, pratique et solide. Voici comment construire une allée en brique pas à pas.

Avant de poser les briques
- Repérer l'endroit où vous souhaitez installer l'allée.
- Mesurer. Utiliser une équerre afin de respecter les angles droits.
- Disposer des repères, les sardines ou les piquets de bois tout autour de l'allée en les enfonçant à l'aide d'une masse. Tendre une corde autour de ces piquets afin de définir l'aire de travail. Cela permet aussi de vérifier la linéarité des points.
- Ensuite, creuser à l'aide d'une pelle et d'une pioche la surface précédemment délimitée jusqu'à une profondeur d'environ 15 cm.
- Pour les bords, utiliser une bêche afin de délimiter la surface de manière nette et verticale.
- La brouette servira à évacuer la terre au fur et à mesure.
- A l'aide d'un râteau, aplanir rapidement le trou.
- Poser des planchettes de bois de 15 cm de haut tout autour de la zone à "briquer".
- Revérifier l'alignement des bords de l'allée (matérialisée par les planches de bois).

La pose des briques
- Poser une couche de sable de 5 cm environ sur le fond du trou.
- Avec le râteau, égaliser le sable.
- Mettre en place une première fois les briques pour savoir si le motif peut bien coïncider avec la forme de l'allée. Faire les ajustements nécessaires. Pour cela, partir d'une extrémité de l'allée et se déplacer progressivement vers l'extrémité opposée.
- Vérifier alors l'horizontalité de la construction.
- Avec la masse, taper légèrement sur les briques. Du sable doit alors glisser entre les briques afin de les solidariser les unes aux autres.
- Revérifier le niveau.
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo apprend à souder à l'arc ...

14 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Soudure

Le soudage à l'arc sous flux protecteur avec électrode fusible est un procédé qui permet d'assembler deux pièces métalliques en portant une électrode enrobée à la température de fusion à l'aide d'un arc électrique. Avec ce procédé, vous pourrez réaliser un joint soudé pour assembler deux ou plusieurs pièces métalliques. Dans cet article, vous lirez une description de l'emploi des électrodes de soudure enrobées et d'un poste de soudage à transformateur.

Familiarisez-vous avec le soudage à l'arc sous flux protecteur. Un arc électrique est créé à l'extrémité d'une électrode de soudage sous l'effet d'un courant électrique qui traverse la veine d'air séparant l'électrode de la pièce à souder. Voici la définition de quelques termes utilisés dans cet article.

  • Un poste à souder : il s'agit d'une machine qui convertit du courant alternatif ayant une tension de 120 à 240 volts en un courant alternatif de soudage, généralement ayant une tension de 40 à 70 volts. Cette machine peut aussi convertir du courant alternatif en courant continu de tension variable. Un poste à souder comprend généralement un gros transformateur, un régulateur de tension, un ventilateur interne de refroidissement et un sélecteur d'intensité. Le terme « soudeur » désigne la personne qui procède au soudage. L'utilisation d'un poste à souder est nécessairement réalisée par un soudeur.
  • Des câbles ou des câbles de soudage : il s'agit de conducteurs en cuivre isolés, qui permettent de faire passer le courant de soudage vers les pièces à souder.
  • Une pince porte-baguette ou pince porte-électrode : c'est un accessoire utilisé par le soudeur pour faire ses travaux de soudage. Cet accessoire, à l'extrémité duquel on fixe l'électrode, est relié au câble de soudage.
  • La masse et pince de mise à la masse : c'est le câble qui est relié à la terre et qui ferme le circuit électrique. L'extrémité de ce câble est munie d'une pince qui est fixée au métal à souder pour permettre le passage du courant.
  • L'ampérage (A) : c'est un terme électrique qui décrit l'intensité du courant qui traverse l'électrode.
  • Le montage en courant continu (CC) ou en polarité inversée : c'est un montage différent qui est utilisé dans les dispositifs de soudage à l'arc. Ce montage est plus pratique, particulièrement pour souder au plafond ou pour souder certains alliages qu'il n'est pas possible de souder facilement avec du courant alternatif. Le poste à souder qui produit ce type de courant est muni d'un circuit redresseur alimenté par un générateur. Ce genre de poste coute sensiblement plus cher que les postes à souder usuels.
  • Les électrodes : il existe des électrodes de plusieurs types, qui sont employées pour certains alliages et certains métaux, comme la fonte, la fonte malléable, l'acier inoxydable ou chromé et l'acier trempé ou à haute teneur en carbone. Une électrode classique est composée d'une âme métallique enrobée d'un revêtement spécial ou flux, qui brule au moment de l'établissement de l'arc électrique. Pendant la combustion, l'électrode consomme de l'oxygène et produit du dioxyde de carbone dans la zone de soudage, évitant ainsi au métal de s'oxyder ou de bruler sous l'effet de l'arc électrique. Voici la description succincte de quelques électrodes usuelles et de leur utilisation.
    • Les électrodes E6011 sont composées d'une âme en acier doux et d'un flux en fibre de cellulose. Dans la norme américaine, les deux premiers chiffres de l'identifiant de l'électrode correspondent à la résistance à la traction mesurée en livre par pouce carré × 1 000 (PSI). Dans cet exemple, la résistance de l'électrode est de 60 000 PSI.
    • Les électrodes E6010 sont des électrodes à polarité inversée, utilisées fréquemment pour souder des conduites de vapeur ou d'eau et se prêtent bien au soudage au plafond, car le métal à l'état liquide, reste en position dans le bain de soudage en fusion, sous l'effet du courant continu qui circule de l'électrode vers la pièce à souder.
    • Les électrodes E60XX servent à réaliser des travaux de soudage particuliers, mais elles ne seront pas traitées dans cet article, qui ne couvre que les électrodes E6011, lesquelles sont employées pour un usage général et les électrodes E6010 qui le sont également, mais pour les polarités inversées en courant continu.
    • Les électrodes E7018 sont des électrodes enrobées à faible teneur en hydrogène, ayant une résistance à la traction élevée de 70 000 PSI. Elles sont utilisées pour assembler des structures en acier, soit en construction métallique ou dans d'autres applications qui nécessitent un métal d'apport et une soudure de résistance plus élevée que la normale. Sachez que ces électrodes permettent d'obtenir des résistances plus élevées, mais pour réaliser des soudures nettes et d'une haute qualité, vous devez obligatoirement utiliser une intensité correcte et respecter rigoureusement les consignes de préparation des surfaces, particulièrement celles qui sont encrassées soit par de la rouille ou de la peinture ou si vous travaillez sur de l'acier galvanisé. Ces électrodes sont dites à faible teneur en hydrogène, car ce gaz n'entre dans leur composition que dans une faible proportion. Elles doivent être rangées dans une étuve à une température comprise entre 120 °C et 150 °C. Ces températures sont supérieures à la température d'ébullition de l'eau au niveau de la mer qui n'est que de 100 °C et permettent d'empêcher l'humidité de l'air d'attaquer l'enrobage des électrodes.
    • Les électrodes en nickel, en alliages de fonderie ou en fonte nickel. Ce sont des électrodes qui servent à souder la fonte et la fonte nodulaire ou malléable. Elles ont une meilleure limite d'élasticité et permettent la dilatation et la contraction de la fonte pendant le soudage.
    • Les électrodes en plusieurs métaux qui sont fabriquées en alliage spécial et donnent de meilleurs résultats pour souder l'acier trempé ou les alliages d'acier.
    • Les électrodes en aluminium qui font partie d'une nouvelle technologie qui permet de souder l'aluminium avec un poste à souder usuel, au lieu d'employer une technique de soudage à l'arc avec fil électrode sous mélange gazeux, comme le procédé de soudage MIG ou TIG. Ce procédé est aussi désigné par : procédé de soudage heliarc, par référence à l'hélium qui est employé comme gaz de protection dans le soudage à l'arc. La société américaine de soudage (The American Welding Society - AWS) désigne ces procédés par « soudage à l'arc sous protection avec électrode fusible » (Shielded Metal Arc Welding - stick), « soudage à l'arc sous protection de gaz inerte avec électrode en tungstène » (Gas Tungsten Arc Welding - tig) et « soudage à l'arc avec électrode fusible sous flux gazeux » (Gas Metal Arc Welding-mig). Ces appellations sont devenues les noms officiels de ces procédés.
    • Les dimensions des électrodes : les dimensions des électrodes sont variables et correspondent au diamètre de l'âme métallique de l'électrode. Le diamètre des électrodes en acier doux varie entre 1,6 mm à 10 mm. La taille de l'électrode dépend de l'intensité et de l'épaisseur de la pièce à souder. Pour obtenir un bon résultat, il faut respecter l'intensité d'emploi de l'électrode. La sélection de l'intensité correcte pour une électrode d'une taille donnée dépend du matériau et du degré de pénétration souhaité. Par conséquent, cet article ne mentionne que les intensités adaptées aux procédés de soudage qui y sont décrits.
  • Les équipements de sécurité : pour souder, il est très important de connaitre et de savoir utiliser les équipements de sécurité adaptés au procédé de soudage employé. Voici quelques équipements de sécurité usuels et nécessaires pour souder.
    Lire la suite de l'article
Lire la suite

Misterbricolo rénove son mobilier de jardin en métal ...

9 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

La rénovation du mobilier de jardin doit avoir lieu tous les ans pour les petits accrocs afin de le faire durer. 
Autour de cette table ronde sont disposées différentes chaises en fer, dont certaines anciennes (on les reconnaît à leurs assemblages par rivets). Avec le temps, certaines jonctions se sont oxydées et l’accoudoir de l’un des fauteuils s’est séparé de l’armature. Comment les réparer en respectant les techniques anciennes ?

La première étape consiste à refixer l’accoudoir. En forme de volute, l’une des extrémités est aplatie et façonnée pour être rivetée au montant du dossier. L’autre point de contact se situe au bas de l’arrondi de la volute, initialement fixé par rivetage. Or il devient difficile de dénicher des rivets en fer.
 

Fabriquer les rivets et les piétements

La fabrication des rivets 
Les rivets sont confectionnés à partir de clous de charpente de Ø 4,5 mm. Le clou est chauffé au rouge pour enlever la trempe (acier durci ou trempé)et refroidi à l’air libre. Puis il est scié : sa longueur doit être supérieure de 4 mm à l’épaisseur des pièces à assembler. Une fois les morceaux de l’ancien rivet ôtés, il est introduit dans l’orifice. La partie qui dépasse est repliée avec un marteau postillon, le nouveau rivet est scellé.

La fabrication des piétements 

En général, les chaises de jardin ont des pieds équipés de platines qui leur évitent de s’enfoncer dans le sol lorsqu’on s’assoit. Ici, une platine ronde est simplement soudée à l’extrémité de chaque pied. Avec le temps et la rouille, cette platine s’est dessoudée. Pour la remplacer, rien de tel qu’une rondelle. D’un diamètre de 30 mm pour une épaisseur de 3 mm et un trou central de Ø 12 mm, la rondelle est soudée à l’arc sous chaque pied.

Protéger et décorer son mobilier en métal

LLire la suite de l'article
Lire la suite

Misterbricolo découpe du verre ...

7 Septembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Avec les outils appropriés et de la méthode, couper du verre est très simple.
Voici comment procéder.

La coupe simple (droite) :
- Avant de commencer, trouvez un support approprié, c'est à dire stable et propre. Mettez vos gants.
- Déposez votre verre sur le support.
- Dégraissez le grâce à votre chiffon imbibé d'alcool à brûler.
- Tracez les mesures du morceau à découper à l'aide de votre crayon, en faisant attention à bien prendre en compte l'épaisseur du coupe-verre que vous allez utiliser.
- Placez votre équerre le long de la ligne de découpe.
- A l'aide de votre coupe verre, rayez la surface le long de la ligne en une seule fois, d'un geste rapide. A l'aide du manche de votre coupe verre, tapotez sur la rayure.
- Placez le verre contre le rebord de votre support au niveau de la rayure obtenue, puis pliez le long de la rayure d'un coup sec.

La coupe ronde :
- Déposez votre verre sur le support.
- Dégraissez le grâce à votre chiffon imbibé de pétrole.
- Placez la ventouse bien au centre du cercle que vous comptez réaliser.
- A l'aide de votre compas, tracez ensuite celui-ci au diamètre souhaité.
- Faites un autre cercle à l'intérieur du premier (diamètre inférieur donc).
- Avec le manche de votre coupe verre, tapotez sur le grand cercle. Il devrait se détacher. Si ce n'est pas le cas, utilisez le coupe-verre pour strier le cercle plus petit.
- Tapez ensuite dessus afin qu'il tombe.
- Sur la partie restante à enlever, faites quelques traits de coupe puis tapotez à nouveau pour finir de détacher l'ensemble.

La coupe courte :
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo monte son mur en parpaing (video) ...

31 Août 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #video

Comment monter un mur en parpaing
Matériau utilisé pour la construction de murs porteurs ou de murets, le parpaing est l'élément le plus économique et le plus facile à manier (quoiqu'un peu lourd). Monter un mur en parpaing sur une dalle en béton est à la portée de tous, à condition de suivre ces étapes bien précises. Voyez plutôt !

Lire la suite

Comment installer un judas sur sa porte d’entrée ?

24 Août 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Sécurité

Envie d’installer un judas, aussi appelé œil de bœuf, sur votre porte d’entrée ? Vous allez devoir revêtir pendant quelques instants votre blouse de bricoleur. Sachez que les serruriers professionnels peuvent s’atteler à cette tâche si vous en formulez la demande mais il est tout autant possible de le faire vous-même sans être un grand connaisseur.

Pourquoi installer un judas sur sa porte d’entrée ?

Judas, œil de bœuf ou encore viseur optique, cet objet a beaucoup d’appellations. Toutefois, l’objectif est le même : identifier la personne qui se trouve derrière votre porte grâce à un système muni d’une lentille. A l’inverse, l’individu de l’autre côté ne peut pas voir que vous l’observez. On utilise généralement cet outil pour des questions de praticité et de sécurité.

Si votre priorité est la sécurité, vous devriez vous tourner vers Verisure. Cette société pourra vous conseiller dans le choix du meilleur système d’alarme en complément de votre judas. Les judas sont aussi souvent couplés avec des entrebâilleurs de portes qui permettent, encore une fois, de voir le visiteur mais aussi de s’adresser à lui sans le faire rentrer dans votre domicile. Nous sommes donc, là aussi, dans un gain de sécurité supplémentaire.

Comment poser un judas sur sa porte d’entrée ?

Vous l’avez sans doute remarqué, on positionne généralement les judas au milieu de la porte. Cette disposition est aussi esthétique que logique : si vous souhaitez bien voir l’individu derrière votre porte d’entrée il est mieux d’avoir le viseur optique à hauteur humaine. Pour la pose, vous pouvez vous fier à la hauteur de vos propres yeux.

Munissez-vous d’une perceuse et percez le trou à l'aide d'une mèche plate (attention : pensez à vous protéger les yeux avec des lunettes de protection). Assurez-vous que le trou soit suffisamment profond pour atteindre l’autre côté. Placez-vous ensuite de l'autre côté de la porte et réitérez l’opération.

Pour poser un judas, il faut bien entendu avoir acheté le dis judas. Une fois le trou percé, vous n’avez plus qu’à poser celui-ci. Vous devrez simplement faire attention au sens de la pose afin de vous assurer que c’est bien vous qui avez le viseur optique de votre côté. Il ne vous reste plus qu’à visser le tout. Cette opération est donc en somme à la portée de nombreux bricoleurs novices. Comme dans tout bricolage, faites les choses avec précision, délicatesse et protection.

Lire la suite

Misterbricolo retire les taches de moisissures de ses murs ...

24 Août 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Des traces noires ou des traces blanches peuvent tapisser le haut ou le bas des murs d’une pièce. Pour stopper sa propagation un peu partout, une action rapide est nécessaire afin de nettoyer les taches de moisissure. Diverses méthodes existent pour retrouver une maison saine, propre et débarrassée de ce fléau.

Bien se protéger en nettoyant

La moisissure est très dangereuse pour la santé. De nombreuses maladies respiratoires et allergies peuvent apparaître suite à la propagation de ce type de champignons. L’inhalation des infimes particules en suspension lors du nettoyage des murs est très nocive, d’où la nécessité de bien se protéger. Pour les personnes présentant une sensibilité à la moisissure, le port de protections est vivement conseillé. Afin d’éviter de respirer les spores, penser à mettre un masque anti-poussière et à aérer autant que possible la pièce. Pour les yeux, se munir de lunettes de protection. Pour les cheveux, les protéger avec un foulard ou du tissu suffisamment grand pour bien recouvrir la tête. Lors de la manipulation des produits d’entretien, porter des gants de protection. Avant de nettoyer la moisissure sur les murs, vider la pièce pour éviter toute propagation peut aussi s’avérer utile.

Nettoyer les moisissures avec du vinaigre pur

Le vinaigre est réputé pour son action nettoyante et antifongique. Pour traiter efficacement les murs, vaporiser sur les parties à nettoyer environ 500 ml de mélange d’eau et de vinaigre (300 ml de vinaigre pur et 200 ml d’eau). Prendre ensuite une éponge ou un chiffon imbibé de vinaigre pur et frotter toutes les traces de moisissure. Dans l’idéal, laisser agir le produit environ 6 heures, tout en laissant la pièce bien aérée. Quand ce laps de temps est passé, prendre un chiffon humide et rincer toute la surface traitée. Si des traces sont encore constatées, ne pas hésiter à refaire l’opération jusqu’à disparition totale.

Pour une plus grande efficacité du produit lors de sa pulvérisation sur les murs, ajouter de l’huile essentielle d’arbre à thé. Si le vinaigre agit efficacement pour retirer les traces de moisissure, cette huile essentielle aide à l’élimination complète des champignons.

 

Nettoyer la  moisissure avec de l’eau de javel

Lire la suite de l'article

 
 
Lire la suite

Misterbricolo sépare un pièce en deux ...

5 Août 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Rideau, porte coulissante, cloison, verrière intérieure ou encore paravent, les possibilités en matière de séparation sont multiples pour délimiter chaque espace de la maison. Alors voici de quoi vous aider dans votre aménagement : tout plein de solutions et de bonnes idées pour séparer les différentes pièces de votre intérieur.

Séparer une chambre en 2 pour vos enfants, ouvrir en partie la salle de bains sur la chambre ou la cuisine sur le séjour, créer un coin dressing discret dans un couloir ou une pièce supplémentaire... Agencer correctement l'espace et distinguer les zones d'un intérieur requiert une logique infaillible mais aussi un peu d'imagination. En effet, une pièce peut être cloisonnée de plusieurs manières : partiellement ou en totalité, avec une verrière, des panneaux japonais, une porte coulissante, un claustra... Nous avons regroupé ici divers cloisonnements pour vous inspirer et trouver ceux qui vous sont adaptés.

[Inspiration Pinterest] Cloison légère et ajourée, le claustra a le vent en poupe dans nos intérieurs. Il est particulièrement apprécié pour aménager l'escalier auquel il fait office de garde-corps pratique et décoratif. Car le claustra n'est pas qu'une simple séparation : il permet entre autres de créer quelques rangements supplémentaires - façon bibliothèque -, ou encore il sert de support à la création du coin bureau, voire d'une assise dans l'entrée, au pied de l'escalier. En bois, en métal, graphique ou carrément géométrique, ce brise-vue rythme l'atmosphère déco d'un intérieur. On ne saurait trouver meilleur compromis entre sécurité, praticité et luminosité aux abords de l'escalier. Voyez plutôt.

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo fabrique sa serre à tomates ...

3 Août 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Les tomates aiment la chaleur et l'humidité. Pour que ces deux conditions soit réunies, la serre à tomates est la solution idéale. On trouve différents modèles de serres dans le commerce, mais elles sont souvent onéreuses. Avec des matériaux de base et quelques heures de travail, il est possible de construire soi-même une serre et de faire ainsi des économies.

Voici comment fabriquer une serre à tomates.

1. Créez les côtés de l'ossature de votre serre à tomates

Voici la méthode de base pour construire une serre à tomates. À vous de déterminer les dimensions de votre serre, en fonction de la place dont vous disposez et de la surface de vos plantations.

 

Créez 2 rectangles pour fabriquer les côtés
  • Coupez 4 tasseaux de bois à la scie pour former un rectangle.
  • Fixez les tasseaux entre eux en utilisant 2 vis à bois par assemblage.
  • Fabriquez un second rectangle de la même manière.
Consolidez les côtés avec des tasseaux verticaux
  • Fixez 2 tasseaux verticaux respectivement à 1/3 et 2/3 de la longueur du premier rectangle, en utilisant toujours 2 vis par assemblage. Cela permet de rigidifier la structure.
  • Faites la même chose sur le second rectangle.
Fixez 1 tasseau de renfort horizontal
  • Vissez un tasseau horizontal à la moitié de la hauteur du rectangle en utilisant 2 vis par jonction.
  • Faites la même chose sur le second rectangle.
  • Lire la suite de l'article
Lire la suite

Comment changer l’installation électrique d’un logement ?

23 Juillet 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Installation électrique

Changer l’installation électrique d’un logement peut sembler inutile ou très compliqué. Mais dans de nombreux cas, une modification de l’installation électrique est nécessaire, car un dispositif endommagé peut nuire à la sécurité de toute votre famille. En effet, dès qu’une installation électrique a une certaine ancienneté, elle devient obsolète et elle ne fonctionne plus correctement.

Quand faut-il changer son installation électrique ?

Le meilleur moment pour effectuer le changement d’une installation électrique est au moment de la rénovation de votre maison. Cela peut concerner toute la maison ou seulement quelques pièces. Remplacer l’installation électrique à ce moment-là est intéressant puisque ce sera l’occasion d’installer les nouveaux câbles dans les plinthes.

Si vous vous rendez compte que l’installation électrique du logement est vraiment très ancien, il sera nécessaire de retirer les câbles et les tubes. Vous pourrez trouver du matériel électrique neuf, comme le matériel Legrand en promo, directement sur Internet.

Quelles modifications faut-il effectuer ?

En plus du remplacement des câbles et des tubes, vous pouvez aussi remplacer les prises ou en ajouter des nouvelles. De cette façon, d’autres appareils pourront être connectés au réseau en même temps au lieu d’utiliser une rallonge multiprise. Vous pourrez placer autant de prises de courant que vous le souhaitez, mais il n’est pas conseillé de remplir toute la maison non plus. Et il faut bien choisir leur emplacement.

Faut-il placer les câbles à l’extérieur ou à l’intérieur ?

Le changement de l’installation électrique nécessite également plus de décisions. La principale est de déterminer où les nouveaux câbles vont passer. S’ils étaient déjà à l’intérieur des murs, le plus simple est de les passer au même endroit que les anciens.

Si la maison à rénover est ancienne, il est possible que le câblage soit en vue. Dans ce cas, il faudra placer la nouvelle installation à l’intérieur des murs est retirer l’ancienne. Des câbles en extérieur peuvent être laissés seulement dans le cas où cela donnerait un certain style à la pièce, comme dans le cadre d’une décoration industrielle par exemple.

Faut-il faire appel à un professionnel ?

Pour changer l’installation électrique d’une pièce ou d’un logement ou d’un local, il est préférable de faire appel à un professionnel de l’électricité. Surtout dans le cas où il faut remplacer les tubes dans lesquels sont les câbles. Dans le cas où il suffit seulement de remplacer les câbles, le processus est plutôt simple.

Par conséquent, ceux qui ont certaines notions d’électricité et des compétences dans les réparations et les travaux qui y sont liés peuvent eux-mêmes tenter le changement. Pour y parvenir en toute sécurité, n’oubliez surtout pas de couper complètement l’électricité dans le logement.

Lire la suite
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 > >>