ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

chauffage & climatisation

Misterbricolo aime la plomberie ! (1/3)

24 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

Couper un tube de cuivre

La coupe d'un tube de cuivre pour une canalisation doit être parfaitement nette et sans bavures. On utilise un coupe-tube à molette :

1/ Placer le tube dans le coupe-tube, à l'endroitt droit de la coupe.
2/ Serrer la poignée du coupe-tube pour que la molette soit en appui sur le tube.
3/ Faire tourner le coupe-tube autour du tube.
4/ Serrer la poignée d'un demi-tour.
5/ Faire tourner le coupe-tube autour du tube.
6/ Répéter plusieurs fois les opérations 4 et 5 jusqu'à coupure complète.
7/ Ebavurer l'intérieur du tube à la lime ou au couteau.

Purger un radiateur

Un radiateur de chauffage central peut se remplir, peu à peu, d'air et il chauffe moins, en partie haute. Il faut le purger. Le purgeur est souvent situé en haut du radiateur, du côté opposé au robinet. Il peut être à bouton moleté, à écrou ou à clé (la clé spéciale est fournie avec l’appareil).

1/ Arrêter l'accélérateur de la chaudière si elle en est pourvue.
2/ Placer un récipient sous le purgeur.
3/ Ouvrir le purgeur. De l'air s'en échappe avec un sifflement, puis de l'eau et de l'air? Lorsque seule de l'eau s'écoule, refermer le purgeur.

Faire un joint d'étanchéité au silicone

Pour avoir un joint étanche entre le mur et le lavabo (ou la baignoire), on utilise du mastic silicone spécial sanitaire anti-moisissures.

1/ Dégraisser soigneusement l'endroit du joint au trichloréthylène.
2/ Couper la buse du tube ou de la cartouche à la largeur souhaitée pour le joint.
3/ Extraire le mastic silicone dans l'angle mur-lavabo en avançant progressivement pour déposer un cordon régulier.
4/ Lisser le joint avec un doigt trempé dans du liquide à vaisselle ou avec un morceau de pomme de terre crue.
5/ Laisser sécher.

 

Lire la suite

Chauffage électrique : le top de la sécurité

19 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

La sécurité, en matière de chauffage est une priorité absolue.

Avec l'électricité, vous faites le choix de la tranquillité maximum. Tout est prévu pour vous garantir une chaleur sans soucis. Faites confiance aux labels de sécurité PROMOTELEC.
Un chauffage électrique représente de multiples avantages : souplesse de l'installation, disponibilité de l'énergie, raccordement facile au réseau, solutions très variées en matière de système de chauffage… Mais, avant tout, le chauffage électrique c'est la garantie d'une sécurité maximum.

Des appareils de chauffage ultra-protégés
En matière d'électricité, la réglementation quant à la pose de matériels en fonction du local est extrêmement stricte. Ainsi, vous ne pourrez installer n'importe quel convecteur dans une salle de bain. Il devra obligatoirement être de classe II. EDF a par ailleurs mis en place un système de symboles qui caractérisent le niveau de protection des personnes et contre l'eau (le symbole de base est une goutte d'eau). En choisissant des appareils estampillés NF et dont la destination est indiquée, vous ne prenez aucun risque. Ou, mieux encore, demandez l'avis d'un professionnel.

Les labels : la garantie d'une installation absolument sécurisée
électriques, vous délivre des certificats qui garantissent la bonne qualité de toute votre installation électrique, et notamment de celle du chauffage. Il vous suffit d'en faire la demande : un diagnostic sera établi par un expert indépendant. Et si toutes les normes sont respectées, vous obtiendrez le label " Confort électrique " si votre habitation est dans du neuf, ou le label " Habitat existant " pour l'ancien.
Pour " Confort électrique ", il y a trois variantes d'installation de chauffage labellisées : équipement d'appareils muraux (convecteurs et panneaux radiants) pour la première version, la deuxième prévoit planchers ou plafonds rayonnants ; quant à la troisième, le système est basé sur la climatisation réversible.

Obtenir un label vous permet de bénéficier d'aides financières forfaitaires. C'est votre chauffagiste qui servira d'intermédiaire entre EDF, PROMOTELEC et vous.
Si votre installation n'est pas totalement sécurisée, l'intervenant vous suggère toutes les solutions de confort maximum, vous informe sur des possibilités de prêt et sur les avantages fiscaux liés aux travaux d'amélioration.
Source : Batirenover
Lire la suite

Chauffage : Réglementation et sécurité

19 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

Les installations intérieures alimentées en gaz (naturel ou propane en citerne) :

Gaz de France vous conseille de faire appel à un professionnel pour les travaux d'installation d'un système de chauffage. En effet, toute intervention sur une installation de gaz nécessite des compétences techniques spécifiques et une parfaite connaissance de la réglementation en vigueur. Pour la conception et la réalisation de votre installation, adressez-vous à lui.

Pour les installations gaz à l'intérieur des logements, il existe un certificat de conformité obligatoire. Lorsque vous venez de faire réaliser votre première installation gaz, votre installateur doit impérativement vous remettre un certificat de conformité dit Modèle 2. Il s'agira d'un certificat Modèle 4 si vous avez fait procéder à un remplacement d'appareil gaz pour gaz. Ce certificat doit être validé par QUALIGAZ, organisme de contrôle désigné par les Pouvoirs Publics. Il atteste que les travaux effectués à l'intérieur de votre logement ont été réalisés conformément à la réglementation en vigueur. Il engage la responsabilité de celui qui a réalisé l'installation.

Source : Batirenover

Lire la suite

Installer un Va et vient

27 Juillet 2006 , Rédigé par Misterbrico Publié dans #Chauffage & Climatisation

- Le va et vient est un circuit électrique qui permet de commander un même éclairage à partir de deus endroits différents. Ce qui est très pratique dans les escaliers, les caves, les couloirs ou les grandes pièces.

- Ont peut réaliser le circuit avec des moulures électriques, le long des plinthes et des encadrements de portes. Il faut pour un circuit ordinaire employer du fil électrique de 1,5 mm2 isolé au vinyle. On peut se servir d'une partie du réseau existant si il est en bonne état. On peut également encastrer le circuit, mais cela demande plus de travaux à réaliser vu qu'il faut creuser les murs.


Attention !

- Il faut toujours couper le courant lorque l'on travail sur un circuit électrique, au disjoncteur général. On peut aussi le couper avec les fusibles du circuit sur lequel on intervient, mais en vérifiant que la phase est bien coupée avec un tournevis testeur.

- Attention de respecter les couleurs des fils, la phase doit être en rouge, le neutre en bleu, et les navettes sont en général en orange, pour approcher du rouge vu qu'elles véhiculent la phase. Si l'appareil d'éclairage est métallique - lustre, néon - il faut le mettre à la terre (en jaune/vert). Voir le schémas électrique.
- Les interrupteurs sont à trois plots, un pour le commun et les deux autres pour les navettes, on en trouve couramment dans les magasins de bricolage spécialisés. Le va-et-vient est un circuit assez simple, la phase est alimentée sur l'appareil d'éclairage par l'intermédiaire des deux interrupeurs qui la coupent ou l'alimentent tour à tour, selon que l'on alume ou que l'on éteint de l'un ou de l'autre.

- Déroulement des travaux
- Raccorder la phase de l'alimentation électrique (fil rouge) directement au plot commun du premier interrupteur pour qu'elle soit coupée sur l'appareil d'éclairage lorque qu'il est éteint.
- Relier les deux interrupteurs avec les deux navettes (fils oranges)
- Relier le plot commun du deuxième interrupteur à l'appareil d'éclairage (fil rouge)
- Relier le neutre aux deuxième plot de l'appareil d'éclairage comme décrit sur le schémas électrique
- Si votre circuit ne comporte pas de fusible, vous devrez en ajouter un pour assurer la protection de votre éclairage (fusible 10 A).

Si vous avez un éclairage simple allumage existant, vous pouvez vous servir du circuit électrique en le complétant. Il vous suffit de changer l'interrupteur par un va-et-vient, d'en ajouter un deuxième et de les relier par deux navettes.

- Mise en oeuvre
- Il existe des plinthes et des baguettes d'encadrement de portes rainurés, qui permettent de faire passer les fils électriques à l'interieur, ce qui evite d'ajouter des baguettes disgracieuses et amèliore l'estétique de la pièce.

 Truc :

- Bien souvent les plafonds sont des plafonds sous plancher posés sur des poutres, ce qui permet de passer les fils à l'interieur, et ainsi de les rendrent invisibles. Il suffit de passer une gaine flexible en plastique pour conduits électriques du mur à l'appareil d'éclairage et de passer les fils à l'intérieur.
Source : Aideaubricolage

Lire la suite
<< < 10