top of page

VMC simple flux, double ou hygroréglable ?


VMC simple flux
VMC simple flux

Avant d'entrer dans le vif du sujet, il est important de savoir si la VMC est obligatoire ou simplement recommandée.

Si un décret de 1955 souligne l’importance de l’aération par pièce d’un logement, il n'oblige pas l'installation d'une VMC (qui n'existait pas ailleurs pas à l'époque...) mais oblige à une ventilation naturelle. L'ouverture régulière des fenêtres et portes, grilles d'aération au-dessus des fenêtres suffisent donc si l'on suit ce décret. Ce n'était cependant pas suffisant. Outre la déperdition de chaleur en hiver, le renouvellement de l'air n'est pas permanent. En 1982 et pour la première fois, la réglementation hygiénique impose une aération générale et permanentes des nouvelles constructions. C’est seulement à partir de cette date que des débits d’air à respecter sont instaurés. Ces débits étant difficiles à contrôler avec une simple ventilation naturelle, l’installation d’un système de ventilation contrôlée (VMC) devient obligatoire pour tous les bâtiments construits à partir de 1982.

Voilà donc pour "la petite histoire"...


La ventilation mécanique contrôlée (VMC) est un système important pour éliminer l'humidité et les mauvaises odeurs dans une maison. Il en existe plusieurs types, chacun ayant ses propres avantages et inconvénients. Découvrons ensemble les différents types de VMC et ce que vous devez savoir sur chacun d'entre eux.

VMC simple flux

La VMC simple flux est le type de VMC le plus courant. Elle utilise une ventilation permanente pour éliminer l'air vicié et apporter de l'air neuf. Cette forme de VMC est simple à installer et peu coûteuse, mais elle peut être bruyante et peu efficace pour éliminer l'humidité dans la maison.

VMC double flux
VMC double flux

VMC double flux

La VMC double flux est un type de VMC plus avancé qui utilise une ventilation permanente pour éliminer l'air vicié et apporter de l'air neuf. Elle permet également de récupérer la chaleur de l'air vicié pour la réutiliser pour chauffer la maison. Cette forme de VMC est plus efficace pour éliminer l'humidité dans la maison et peut économiser de l'argent sur les coûts de chauffage, mais elle peut être plus coûteuse à installer.

Kit  VMC hygroreglable
Kit VMC hygroreglable

VMC hygroréglable

La VMC hygroréglable est un type de VMC qui utilise un capteur d'humidité pour réguler la ventilation en fonction de l'humidité dans la maison. Cette forme de VMC est très efficace pour éliminer l'humidité dans la maison, mais elle peut être plus coûteuse à installer.

Avantages d'une VMC

Il existe plusieurs avantages à installer une VMC dans votre maison. - Aider à éliminer l'humidité et les mauvaises odeurs dans votre maison, ce qui peut améliorer votre confort et votre santé. - Économiser de l'argent sur les coûts de chauffage en récupérant la chaleur de l'air vicié pour la réutiliser pour chauffer la maison. - Aider à prolonger la durée de vie de vos murs, plafonds et autres structures en éliminant l'excès d'humidité.

Coût de l'installation d'une VMC

Le coût de l'installation d'une VMC dépend du type de VMC que vous choisissez et de la taille de votre maison. En général, le coût d'installation d'une VMC simple flux peut varier de 1 000 à 2 000 euros, tandis que le coût d'installation d'une VMC double flux peut varier de 2 000 à 4 000 euros. Le coût d'installation d'une VMC hygroréglable peut varier de 2 500 à 5 000 euros. Il est important de noter que le coût d'installation de la VMC dépend également de la complexité de l'installation et de la main-d'œuvre nécessaire.

Consultez plusieurs entreprises spécialisées dans l'installation de VMC pour obtenir des devis pour votre projet et choisissez une entreprise qui a une bonne réputation dans l'installation de VMC pour minimiser les risques de problèmes futurs.


En conclusion, les différents types de VMC, tels que la VMC simple flux, la VMC double flux et la VMC hygroréglable, ont tous leurs avantages et inconvénients. Il est important de choisir le type de VMC qui convient le mieux à vos besoins en fonction de la taille de votre maison, de vos préférences en matière de coût et de la complexité de l'installation. Le coût de l'installation d'une VMC peut varier de 1 000 à 5 000 euros, en fonction du type de VMC que vous choisissez et de la taille de votre maison. Enfin, il est important de réaliser plusieurs devis auprès d'entreprises spécialisées et de vérifier leurs réputations. Enfin, que votre habitation soit équipée ou non d'une VMC, Misterbricolo vous conseille d'aérer manuellement votre logement ne serait-ce que quelques minutes par jour. Suffisant pour renouveler l'air en quantité sans refroidir les murs...





Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page