top of page

Quelles sont les différentes techniques de finition utilisées dans le plâtrage



Le plâtrage est un métier hautement qualifié qui exige beaucoup de connaissances et d'expertise pour être bien exécuté. Avec les connaissances appropriées, un plâtrier (aussi appelé plâtrier-plaquiste) compétent peut créer des murs, des plafonds et d'autres surfaces magnifiques et durables.

Il existe plusieurs types de techniques de finition, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients. De la finition traditionnelle à la truelle manuelle à la finition moderne par pulvérisation, ces techniques ont toutes un rôle à jouer dans la création d'une surface finie de qualité supérieure. Que vous cherchiez à créer une finition lisse, texturée ou autre, il existe une technique adaptée à vos besoins.

Dans cet article, nous allons explorer les différentes techniques de finition utilisées par un plaquiste professionnel et comment elles peuvent servir à créer un produit fini de qualité supérieure.

Types de techniques de finition

Il existe plusieurs types de techniques de finition utilisées dans la plâtrerie, chacune ayant ses propres avantages et inconvénients. De la finition traditionnelle à la truelle manuelle à la finition moderne par pulvérisation, ces techniques ont toutes un rôle à jouer dans la création d'une surface finie de haute qualité. Les trois types de techniques de finition de base sont les suivants :

- Finition à la truelle manuelle

La finition à la truelle manuelle est l'une des méthodes les plus simples de finition du plâtre. Elle peut être utilisée sur presque tous les types de plâtre et est particulièrement adaptée aux feuilles plates et aux joints d'une largeur d'environ 5 mm. Dans ce type de finition, le plâtrier utilise une truelle pour appliquer une deuxième couche de plâtre sur la première. L'épaisseur de la seconde couche doit être d'environ 5 mm, ce qui est suffisant pour obtenir une finition lisse, mais pas trop épaisse pour ne pas dégouliner sur la première couche. Il s'agit d'une méthode de finition rapide, efficace et peu coûteuse, mais elle ne laisse pas une finition très lisse et n'est donc pas la meilleure option pour un travail de qualité. Sa simplicité et son efficacité en font un excellent choix de finition pour les débutants.

- Finition par pulvérisation (pistolet)

La finition par pulvérisation est l'une des techniques de finition les plus courantes utilisées aujourd'hui dans le domaine du plâtrage. Elle convient aux murs intérieurs et extérieurs, ainsi qu'aux plafonds, aux colonnes et aux éléments décoratifs. Dans cette méthode de finition, un mélange de plâtre et d'eau est pulvérisé sur une surface. La tête de pulvérisation est réglée à la bonne distance, et le plâtrier pulvérise le matériau sur la surface tout en déplaçant l'extrémité de la lance de pulvérisation sur la surface. Cela crée une finition lisse et régulière qui peut être façonnée et moulée à volonté. Comme il est appliqué sous forme liquide, il est plus facile à travailler que le plâtre traditionnel, qui peut être difficile à appliquer sur des surfaces verticales.

- Finition par talochage

La finition par talochage est généralement utilisée sur les plafonds dont le plâtre est suffisamment fin pour être taloché. Cette méthode de finition est utilisée lorsque la deuxième couche de plâtre est relativement fine. Elle est habituellement appliquée à l'aide d'un grand outil de plâtrage en forme de truelle appelé taloche. Un plâtrier utilise cet outil pour étaler le plâtre sur toute la surface et s'assurer que les joints sont remplis.

- Finition à la brosse

Dans cette méthode de finition, le plâtrier applique le plâtre en une fine couche sur toute la surface, y compris les bords. La première couche de plâtre est appliquée à l'aide d'un pinceau en poils naturels à pointe longue et plate. Le plâtrier utilise ensuite un petit pinceau rond pour appliquer une deuxième couche de finition, uniquement aux endroits élevés.

- Finition par écrémage

Dans cette méthode de finition, le plâtrier applique une couche fine et régulière de plâtre sur toute la surface. Le plâtre est appliqué en une fine couche, de sorte qu'il peut être enlevé de la surface à l'aide d'une truelle ou d'une brosse rigide. Il s'agit d'une méthode de finition très rapide et facile qui ne demande pas beaucoup d'habileté.


Comment choisir la bonne technique

Pour décider de la technique de finition qui vous convient le mieux, il est important de prendre en compte un certain nombre d'éléments. Tout d'abord, vous devez prendre en compte le type de plâtre que vous utilisez. Certaines techniques de finition sont mieux adaptées à certains types de plâtre. En outre, vous devez réfléchir à la zone sur laquelle vous travaillez et à la finition souhaitée. Vous devrez décider si vous voulez une finition lisse ou texturée, car chaque technique de finition crée un effet différent. Vous devez également tenir compte du niveau de compétence de la personne qui travaille sur le projet. Il est préférable de choisir une technique de finition qui répond à vos besoins tout en étant simple à exécuter. Enfin, vous devez penser au temps et aux coûts associés à chaque méthode de finition. Si certaines sont plus efficaces que d'autres, cela ne signifie pas qu'elles sont nécessairement plus coûteuses.


Un artisan plâtrier devrait maîtriser toutes ces techniques de finition. C'est son travail qui donnera à vos pièces le rendu que vous êtes en droit d'attendre. Si, en plus de ses compétences métier, il possède quelques connaissances en matière de décoration, vous saurez que vous avez trouvé la perle !


Commentaires

Noté 0 étoile sur 5.
Pas encore de note

Ajouter une note
bottom of page