Choix et installation d’un variateur de lumière : ce qu’il faut savoir


Un éclairage trop vif peut être difficile à supporter, en particulier le soir. L’idéal serait de créer une ambiance tamisée et paisible grâce à un variateur de lumière. Si vous souhaitez en installer un, voici tout ce qu’il y a à savoir à son sujet.

Le variateur de lumière : présentation

Comme cela est mentionné sur le site Elec44.fr, le variateur de lumière est un dispositif permettant de varier l’intensité de l’éclairage intérieur. Facile à utiliser, ce mécanisme convient à tout type de pièce : le séjour, la salle à manger, la chambre à coucher… Depuis quelques années, il rencontre un succès indéniable ; un grand nombre d’utilisateurs apprécient son rendu feutré. En addition, le variateur de lumière se compose de plusieurs éléments à savoir : le commutateur, le générateur d’impulsions, l’interrupteur, le triac. Et pour sa part, l’intensité lumineuse produite oscille entre 50 et 500 W.

Les critères de choix du variateur de lumière

Le type de modèle constitue le principal critère sélectif du variateur de lumière ! Il en existe trois principaux à savoir : 1) Le modèle à bouton rotatif : il sert à allumer l’ampoule d’une part et à régler la puissance de l’éclairage d’autre part. 2) Le modèle à double interrupteur : plus rare, ce prototype est muni de deux poussoirs distincts, chacun ayant une fonction bien précise. 3) Le modèle à interface tactile : ses capteurs intelligents se chargent de détecter la présence de votre doigt sur l’écran. D’un simple mouvement circulaire, vous pouvez allumer, éteindre ou régler la luminosité.

Comment installer un variateur de lumière ?

La pose du variateur de lumière est relativement simple. Observez attentivement l’interrupteur concerné ; vous verrez deux fils électriques de couleur bleue et rouge. Le premier (neutre) se dirige directement vers l’ampoule. Le second (la phase) prend le sens inverse (du commutateur vers l’interrupteur). Pour ne pas vous louper, faites un schéma succinct afin de garder chaque position en mémoire. Prenez ensuite le variateur de lumière neuf puis branchez les filaments sur son dos. Enfin, fixez le dispositif au mur et sécurisez l’ensemble avec une plaque de finition. Comme vous pouvez le constater, ce procédé ne prend pas beaucoup de temps. Il ne vous reste plus qu’à le tester !

Le variateur de lumière est-il compatible avec tous les luminaires ?

La réponse est non ! D’après certains électriciens confirmés, mieux vaut opter pour une ampoule dimmable. Il s’agit d’un modèle spécifique qui a la capacité d’accroître ou de réduire son intensité lumineuse. Alors, avant d’acheter un variateur de lumière, vérifiez au préalable le caractère dimmable de votre éclairage : 1) Mettez l’ensemble du circuit électrique sous tension en soulevant le bouton du disjoncteur. 2) Installez le nouveau mécanisme de variation en l’allumant puis en l’éteignant. 3) Réglez l’intensité voulue. Si elle reste constante, cela signifie tout simplement que votre ampoule n’est pas dimmable ! Heureusement, les ampoules dimmables sont commercialisées dans la plupart des enseignes de bricolage. En cas de doute, lisez attentivement l’étiquette du produit, car cette spécificité y est mentionnée. Pour conclure, le variateur de lumière s’avère très utile ! Ce petit gadget améliorera intelligemment notre espace de vie.

2 vues0 commentaire