ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !
Articles récents

Misterbricolo assure une finition parfaite de ses peinture (video) ...

10 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo

Marre des peintures qui coulent ou des finitions médiocres notamment dans les angles ? 
Cette vidéo est pour vous !
 

Lire la suite

Misterbricolo réalise une fondation pour son mur ...

8 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Conseils bricolage

Nous sommes nombreux à penser que pour construire un mur de clôture, il n’est pas nécessaire de réaliser des fondations. Et pourtant, si vous voulez qu’il soit solide et résiste au fil des années, vous devrez sans nul doute passer par cette étape. Dans cet article, nous vous expliquons comment faire une fondation pour un mur ou un muret de clôture.

A QUOI SERT LA FONDATION D’UN MUR DE CLÔTURE ?

Que votre ouvrage soit un simple muret ou bien un mur de clôture réalisé en parpaing (pour vous protéger du vis-à-vis par exemple), en brique, ou bien encore en pierre, les fondations sur lesquelles il reposera ne doivent pas être négligées.

En effet, celles-ci servent à répartir le poids du mur sur le sol support, évitant ainsi les tassements différentiels et donc les fissures voire les affaissements.

De plus, le mur étant ancré aux fondations, elles assurent donc son maintient et évitent qu’il ne s’effondre.

Par ailleurs, les fondations permettent de travailler sur une base plane, et donc de monter facilement tous types de murs, par exemple :

  • fondation mur parpaing ;
  • mur en pierre ;
  • mur en brique.

La fondation peut également supporter un muret servant de base à la fixation de clôtures :

  • clôture grillage ;
  • clôture en bois ;
  • clôture en fer forgé ;
  • clôture en béton ;
  • clôture végétal ;
  • autre type de clôture …

Vous l’avez compris, les fondations, même si elles ne se voient pas, sont primordiales pour la construction d un mur solide et durable. En cas de fondations insuffisantes, voire absentes, votre mur risque tôt ou tard de fissurer voire de s’effondrer.

QUELQUES PRÉCAUTIONS À PRENDRE AVANT DE COMMENCER

Avant de construire un mur de clôture en parpaings, il est nécessaire de bien connaître la règlementation qui encadre ce type d’ouvrage. Voici quelques conseils :

  • Faites une déclaration préalable des travaux auprès du service urbanisme de votre mairie.
  • Si la hauteur du mur est supérieure à 2 mètres de haut, vous devez déposer un permis de construire.
  • Respectez les règles d’urbanisme et avisez vos voisins de votre projet.
  • Assurez- vous que votre futur mur clôture ou muret respecte les limites des propriétés.

COMMENT RÉALISER DES FONDATIONS POUR MUR DE CLÔTURE ?

ETAPE 1 – DÉTERMINATION DES DIMENSIONS DE LA SEMELLE DE FONDATION

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Quelles nouvelles décorations en 2022 dans votre maison ?

7 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils décoration

On le sait, en 2021, avec la crise du Covid, de nombreux français ont alors du se résigner à rester chez eux.
La cause du télétravail a appris aux français à passer plus de temps au sein de leur domicile plus que jamais par le passé.
C'est pour cela que de plus en plus de consommateurs optent pour un renouvellement au sein de leur maison.
Quel renouvellement ? Celui de leur décoration !
En effet, tout au long de cet article, nous allons spécialement vous dévoiler des accessoires et ustensiles de décoration qui sauront sublimer votre intérieur.

En passant plus de temps que d'habitude dans votre habitat, vous allez alors le redécouvrir sous d'autres facettes et selon vos gouts désormais grâce à ces accessoires...
Suivez-nous, on vous dévoile cela dès maintenant.


Les chaises
Les chaises sont évidemment un must de votre intérieur. C'est pour cela que vous devrez alors avoir des chaises qui vous plaisent le plus possible dans votre maison. Cela vous fera vous sentir bien d'avoir par exemple une chaise de cuisine avec vos matériaux et votre coloris préféré par exemple.
Cela vous redonnera alors l'envie de prospérer au sein de votre vie personnelle et aussi professionnelle que d'avoir une maison qui vous ressemble.
Le simple fait de voir des types de décorations, matériaux et coloris selon vos gouts vous redonnera alors l'envie de redécouvrir votre nouvel intérieur.
 

Les tables basses
Les tables basses sont aussi une belle option pour celles et ceux qui veulent optimiser leur intérieur.
En effet, ce sont ses tables basses qui supporteront vos futurs pack de bières et autres biscuits apéritifs pendant que vous regardez votre écran télévisé un soir de match messieurs.
Une table basse se doit alors de bien s'assimiler à vos murs, votre sofa ou encore votre sol tout en étant solide.
C'est pour cela que vous sélectionner alors une de ces tables basses assez disons le, récente et fiable.
Elle pourra alors vous être d'une précieuse aide pour supporter tous les verres, bouteilles et autres couverts le temps d'un repas ou d'une soirée avec vos proches ! 

Pour conclure
Pour conclure, comme vous avez pu le constater tout au long de cet article, vous aurez besoin pour votre intérieur de parfois changer la décoration afin de le renouveler et de découvrir de nouvelles facettes de celui-ci (sans avoir à déménager en plus!). C'est pour cela que nous vous conseillons alors d'avoir par exemple de belles chaises de qualité (notamment chaise de jardin) ou encore de belles tables tel qu'une table basse. Cela vous offrira la possibilité de démontrer à vos convives que vous êtes une personne de gout, que vous vivez dans un environnement agréable et que possédez des coloris et des matériaux de qualité.
Tout au long de cet article, on espère avoir pu, ou vous avoir, démontré que le fait d'optimiser la décoration de votre intérieur peut vous apporter alors de précieux bienfaits sur votre mindset. Vous améliorerez alors votre qualité de vie en changeant ces accessoires...

Lire la suite

Misterbricolo réalise un chemin de jardin ...

3 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Réaliser un chemin de jardin au milieu d'espaces verts est une solution idéale pour agrémenter son environnement extérieur. Pratique mais aussi esthétique, cette petite allée saura vous séduire.

Suivez notre guide qui vous aidera à aménager votre chemin de jardin.

La création d'un chemin de jardin permet de faciliter l'accès aux espaces les plus fréquentés du jardin : potager, piscine, cuisine d'été, abri de jardin et bien d'autres :

  • Il présente l'avantage de garder les pieds au sec et d'éviter d'abîmer les parties engazonnées ou de devoir enjamber massifs et plate-bandes.
  • Selon la configuration de son terrain et le style ornemental que l'on désire offrir à son environnement, le chemin de jardin peut être conçu de différentes façons, à savoir rectiligne, sinueux, de forme arrondie, d'aspect géométrique.

Choix des matériaux pour son chemin de jardin

Les matériaux utilisés pour la conception d'une allée de jardin sont variés. Il est en effet possible de réaliser un chemin de jardin en :

  • Ardoise plate.
  • Pierre reconstituée ou pierre naturelle pour leur côté rustique. Elles sont idéales pour la création de pas japonais.
  • Brique : elle s'harmonise parfaitement au style de jardin anglais.
  • Caillebotis : il s'adapte à tous les styles. Le caillebotis existe en bois exotique ou en bois composite. Les plaques sont disponibles en plusieurs dimensions 30 x 30 cm, 40 x 40 cm, 50 x 50 cm et 100 x 100 cm.
  • Dalle gravillonnée : un matériau économique à l'achat qui offre l'avantage d'absorber l'eau. La dalle gravillonnée est constituée d'un mélange béton/gravillons de coloris variés (sable, gris, rose saumon, noir). Elle est disponible en 30 x 30 cm, 40 x 40 cm et en 50 x 50 cm.

Pour un chemin de jardin original, n'hésitez pas à associer différents matériaux tels que :

  • pavé et galet ;
  • pierre et gravillon décoratif ;
  • bois et bordure en pierre ;
  • pas japonais et sable de couleur.
  • Chemin de jardin : idées d'aménagement extérieur

  • Lire la suite de l'article
Lire la suite

Misterbricolo recommence à jardiner en février ...

1 Février 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Le mois de février est dans la lignée de janvier : l‘hiver est encore là, mais si les journées sont toujours froides, on constate déjà que les jours rallongent sensiblement. Que planter en février ? Le potager reste au repos, mais mieux vaut profiter des plus belles journées pour commencer à préparer la prochaine saison.

 

Que faire au jardin en février : potager, serre, gazon et fleurs

Il s’agit surtout de préparer le terrain, mais dans certaines zones on va travailler plus, notamment dans la serre. Cela n’empêche pas de préparer le potager. On peut toujours utiliser du temps libre pour appliquer un paillage sur les plantations et préparer la terre au jardin. Pas mal de semis à venir.

Dans la serre en février

On aère quand il fait plus doux et on arrose le matin. Comme d’habitude, on surveille les maladies et parasites. Si nécessaire, on chauffe la serre et on renforce les protections hivernales (cela va vraiment dépendre des régions).
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo calcule le nombre de M3 de béton dont il aura besoin...

27 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Si vous vous lancez dans la réalisation d’un ouvrage en béton, vous allez devoir calculer le volume de béton nécessaire. Ceci afin de commander la bonne quantité de béton prêt à l’emploi, ou de matériaux (mélange à béton, quantités de sable gravier ciment, kg de ciment, volume de ciment ou sac de ciment 35 kg pour un bon dosage du béton) si vous réalisez vous-même le béton à la bétonnière.

Ce calcul du m3 de béton est primordial car si vous sous-estimez le volume alors vous risquez d’être à court de béton lors du coulage. Tandis que si vous le surestimez, vous allez payer du béton que vous n’allez pas utiliser.

Voici quelques conseils pour vous aider à déterminer la quantité de béton juste nécessaire pour votre projet (dalle, terrasse, piscine, descente de garage, mur, escalier, fondation …).

QUELQUES RAPPELS

La quantité de béton s’exprime généralement en mètres cubes.
Le mètre cube (symbole : m3) est une unité de mesure de volume. Il représente, par exemple, le volume occupé par un cube d’un mètre d’arête.

calcul mètre cubeCalcul m3 beton.

 

Par ailleurs, 1 m3 équivaut à 1000 litres (1 m3 = 1000 L).

Voici quelques formes d’ouvrages classiquement rencontrées en maçonnerie ainsi que leur formule pour calculer leur volume en m3 :

 

CALCUL DU VOLUME DE BÉTON POUR UNE DALLE

Une dalle en béton est un ouvrage horizontal de grandes dimensions par rapport à son épaisseur. Le terme « dalle » est générique car il peut désigner un dallage intérieur, un radier, une terrasse, une allée (circulée ou piétonne en fonction du type), une descente de garage, un support pour abri de jardin ou piscine, etc…

calcul volume dalle
Schéma : calcul beton dalle.

Le volume d’une dalle de béton est calculé en multipliant la surface de la dalle en mètres carrés (m2), par son épaisseur (m).

Calcul mètre cube d’une dalle béton :
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo rénove sa toiture ...

24 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Voilà bien une tâche que Misterbricolo ne réalisera pas seul.
Trop compliqué, trop spécifique, trop de risques pour le bricoleur du dimanche...
Cela n'empêche pas de se poser les bonnes questions avant d'interroger un professionnel.

La charpente est-elle touchée ? quel type d'isolation choisir ? comme l'étanchéifier ? quels matériaux utiliser ? quelles sont les règlementations ? sont-elles les mêmes partout ? peut-on ne remplacer qu'un "minimum" ? quel budget ?
Nous allons tenter de répondre à l'ensemble de ces questions dans cet article ...

Rénovation de toiture : que dit la règlementation

Il faut savoir que réaliser une réparation de toiture à Marseille n'est pas la même chose qu'à Brest.
Les autorités vous obligent à respecter les particularités régionales si vous habitez dans une zone de protection du patrimoine architectural ou d'un bâtiment classé; les mairies (ou DDE) vous imposent également certaines règles et terme de matériaux ou de couleurs par exemple. Si vous refaites votre toiture à l'identique vous devriez être exonéré de déclaration préalable mais si vous changez de matériaux, vous n'échapperez pas à la déclaration de travaux.
Notez également que si la surface habitable de votre maison dépasse 150 M2, il vous faudra faire appel à un architecte. Enfin, s'il s'agit d'une surélévation ou changement d'inclinaison, un permis de construire sera exigé.

Une fois la question règlementaire réglée, posez-vous la question de savoir si la toiture doit être entièrement rénovée ou uniquement partiellement ?
De simples fuites n'impliquent pas forcément un changement de toiture. A l'inverse, la présence de mousses sur l'ensemble de celle-ci démontre sa porosité. Aucun traitement n'est réellement efficace et il vous faudra envisager des travaux plus conséquents. Notez qu'une couverture neuve sera plus lourde que l'actuelle et que la charpente ne supportera peut-être pas la nouvelle charge. Dans tous les cas, avant de lancer les travaux de rénovation de toiture, il vous faudra analyser l'état de la charpente.

Quelle isolation choisir ?

A condition qu'il y en ait déjà une …
Les laines minérales (laine de verre ou de roches) sont les plus utilisées. Elles offrent à la fois une bonne isolation thermique et phonique tout en résistant au feu. Elles sont faciles à poser et leurs prix sont abordables. Il existe d'autres matériaux tels que les isolants minces (PMR ou IMR) ainsi que des isolants polystyrènes expansés (PSE), les polystyrènes extrudés (XPS) et les matériaux d'isolation en polyuréthane (PUR). Votre choix dépendra de votre budget ainsi que du type de travaux. Il reste préférable d'opter pour des matériaux à haute performance énergétique et conformes aux normes européennes CE + certification ACERMI.

Quels matériaux choisir pour ma toiture ?

Votre lieu de résidence et ses conditions climatiques détermineront le plus souvent votre choix.
Les toitures en tuiles sont les plus répandues. Elles peuvent être différentes selon les régions et il en existe même en béton avec une longévité de 50 ans !
Les ardoises sont très représentées dans le nord de la Loire avec une durée de vie de 100 ans. Elles sont résistantes aux intempéries et présentent de très bonnes performances thermiques.
Certaines toitures peuvent être en métal (zinc, cuivre, aluminium ou plomb). Ces toitures présentent de nombreux avantages dont l'étanchéité, leur résistance et pas d’entretien (mousses et lichens ne peuvent s'y développer).
Les toits en bois sont constitués de tuiles imputrescibles. Leur isolation thermique est optimale avec moins de 70% de déperditions.
Les tuiles photovoltaïques sont 3 fois plus solides que les classiques. Elles préservent l’étanchéité de votre toiture et convertissent l’énergie du soleil en électricité. Avantage non négligeable surtout aujourd’hui ...

Et côté budget ?

Plusieurs facteurs feront varier le prix
La surface de la toiture
Son état
Les matériaux déjà en place
La ou les pentes
La ou les ouvertures (fenêtres, velux, lucarnes …)
L’état de la charpente (comme évoqué précédemment)
Les autres éléments associés (chéneaux, gouttières …)

Si l’on ne considère que la superficie, le tableau ci-dessous vous donnera une idée du budget

Superficie (en m2) Prix moyen
80  15 000 à 20 000 euros
100  18 000 à 25 000 euros
110  20 000 à 28 000 euros
140 25 000 à 35 000 euros
Lire la suite

Misterbricolo fabrique un entourage de piscine en bois ...

20 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #conseils piscine

Tout prend du temps alors vaut mieux commencer tôt de genre de travaux ...

1 Tracer les repères au sol

La piscine escargot doit être installée sur un sol parfaitement horizontal. Pour ce faire, réalisez une dalle béton ou compactez le sol pour qu’il soit bien plat en l’égalisant avec une couche de sable sur 1 à 2 cm. Image explicative Commencez par tracer au sol un cercle de 180 cm de diamètre, correspondant à l’emplacement de la piscine (Le traçage devra être adapté au modèle de piscine choisi). Décalez le centre de 60 cm sur le diamètre et tracez un second cercle de 238 cm de diamètre. Puis, depuis le premier centre, tracez un arc de cercle de 300 cm (voir schéma). Utilisez un cordeau pour tracer des lignes parallèles espacées de 29 cm (voir schéma). Tracez les rayons à partir du premier centre selon les angles donnés sur le schéma.

2 Construire les cadres de la structure Image explicative

Avec les lambourdes et les vis de 100 et 120 mm de longueur, construisez une série de cadres de 80 cm de hauteur, dont les largeurs sont données sur le schéma et correspondent au tracé précédent. Sur certains cadres, ajoutez une contrefiche réalisée en lambourde en suivant le schéma donné.

3 Installer les cadres

Image explicative Fixez les cadres sur des plots de terrasse réglables dans l’axe des lignes tracées. Entre chaque cadre fixez des entretoises qui solidariseront les cadres entre eux. Aidez-vous d’un niveau pour que les cadres soient bien alignés et l’ensemble parfaitement horizontal.

4 Solidariser l'ensemble

Image explicative Pour solidariser les cadres entre eux, vissez à leur base des traverses en lambourdes en adaptant leur dimension. Finalisez les contours extérieurs avec des cadres taillés en biais et ajustés selon le tracé. Finissez en fixant deux traverses sur les 5 cadres de départ alignés.

5 Construire les marches

Image explicative Construisez 4 marches de 120 cm de large environ (à ajuster aux dimensions réelles) qui seront alignées sur le tracé des rayons (voir étape 1). Installez les marches sur des plots réglables. Avec le niveau, vérifiez l’horizontalité de chacune. Fixez les marches les unes aux autres et sur la structure avec des équerres.

6 Installer le plancher

Lire la suite de l'article et voir les plans détaillés

Lire la suite

Misterbricolo vous dit tout sur les panneaux photovoltaïques ...

18 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Parfaits pour produire sa propre électricité et donc faire des économies, les panneaux solaires photovoltaïques sont de plus en plus courants sur les toits des particuliers. Installation, coût, rentabilité, voici tout ce que vous devez savoir avant d'y succomber.

Où peuvent être installés les panneaux solaires ?

Avant toute chose, il faut savoir où il est possible de poser des panneaux photovoltaïques. Si la plupart du temps ils prennent place sur le toit des maisons, les panneaux peuvent plus largement être installés au-dessus d'un garage, d'une pergola ou de tout ce qui possède un toit, mais aussi au sol si une plateforme est installée ou encore sur la façade de la maison. Cette dernière option est la moins courante et, il faut le reconnaitre, la moins esthétique.

Quels sont les différents types de panneaux solaires ?

Il existe différents panneaux solaires avec des fonctions bien définies. Les panneaux photovoltaïques pour commencer, ceux dont il est question ici, transforment l'énergie solaire en électricité contrairement aux panneaux thermiques qui utilisent les rayons du soleil pour créer de la chaleur de sorte à chauffer l'eau de la maison et, plus rarement, à servir de chauffage. Un modèle un peu hybride et plus récent de panneaux solaires, les aérovoltaïques, reprend les capacités des photovoltaïques et crée de l'électricité mais peut aussi remplir la fonction de chauffage d'appoint grâce à un système de ventilation. La chaleur qui y est produite par le panneau est rejetée dans le circuit du chauffage de la maison pour réchauffer l'habitation.

Quels sont les avantages des panneaux solaires ?

Les panneaux solaires ont plutôt bonne presse est à juste titre puisqu'ils sont résolument écologiques, y compris sur le plan des matériaux utilisés pour la construction : le silicium est une matière réutilisable jusqu'à quatre fois et le verre comme l'aluminium se recyclent à l'infini. Ces matériaux ont également l'avantage d'être extrêmement résistants aux variations du climat. Côté technique, les panneaux solaires sont faciles et rapides à installer par un professionnel mais c'est l'aspect financier qui présente le plus gros avantage grâce aux économies permises par l'usage de l'électricité solaire. Il faut ajouter à ça les faibles coûts d'entretien et la possibilité d'engranger des revenus par le revente d'énergie.

Quels inconvénients présentent les panneaux solaires ?

Il est indéniable que l'installation de panneaux solaires a un coût. Les dépenses engagées lors d'un tel projet sont très importantes mais elles représentent un investissement sur le long terme puisque elles seront compensées par les économies d'énergie. En moyenne, on compte huit ans pour un remboursement total des frais alors que la durée de vie des panneaux solaires est souvent supérieure à 30 ans. Aussi, si l'électricité solaire permet d'être autonome, elle ne suffit pas pour couvrir 100% des besoins, la cause principale étant que les panneaux créent de l'énergie uniquement en présence du soleil. Même l'utilisation d'une batterie pour conserver l'énergie produite et l'utiliser en soirée ou la nuit ne permet pas d'être entièrement autonome.

Y a-t-il des démarches administratives nécessaires ?

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo monte un abri dans son jardin ...

13 Janvier 2022 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Adossé à un mur de clôture et à un muret en pierre sèche, cet abri comporte une partie fermée pouvant servir d’atelier et un appentis pour ranger du bois de chauffage ou des outils de jardin. Le tout entièrement en bois.

 

Avant de commencer un tel projet, il faut toujours s’assurer de sa légalité. La partie couverte de cette construction ayant une surface de plancher de 8 m et plus de 1,80 m de hauteur, elle doit faire l’objet d’une déclaration préalable de travaux, à déposer en mairie. Si les règles peuvent varier selon les communes, dans le cas présent, la construction doit être implantée en limite de propriété (sinon à au moins 3 m de distance de cette limite). Une couverture en tuiles canal a été choisie pour couvrir l’ensemble de la construction.

Un ensemble très robuste

Le chalet est composé d’une pièce transformée en atelier et d’un appentis. Les fondations sont réalisées en béton armé et blocs de béton de 20 cm d’épaisseur en même temps que le mur d’enceinte de la propriété. Les poteaux de structure sont ainsi parfaitement isolés du terrain. Une longrine (poutre enterrée) a été également coulée pour les poteaux extérieurs, ainsi qu’un plot en béton pour soutenir le poteau central, situé en avant de la façade. Contre-ventée de l’intérieur par des panneaux rigides, de l’extérieur par un bardage en dosses de châtaignier, la structure, de type poteaux-poutres, est en pin.

Une couverture soignée pour le chalet

La toiture est couverte de tuiles canal à talon, posées sur liteaux, sans isolant (le chalet n’est pas destiné à être chauffé). Une lame d’air ventilée entre les tuiles et la volige posée bord à bord assure en effet une isolation suffisante en été comme en hiver. La ventilation sous-toiture et l’étanchéité sont assurées par la pose de contre-lattes sous le réseau de liteau et un pare-pluie agrafé sur la volige de peuplier. La toiture déborde assez largement pour délimiter une zone abritée devant la porte d’entrée et l’appentis.

Un bardage atypique pour le chalet

Lire la suite de l'article

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>