Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !
Articles récents

Misterbricolo élimine les psoques ...

19 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils entretien

Le psoque, également connu sous le nom de poux du livre, est un tout petit insecte qui s'immisce facilement dans les maisons. Friand de livres et de substances végétales, il peut devenir gênant dès lors qu'on tente de l'écraser, car il laisse des taches. Voici des idées de traitement pour s'en débarrasser efficacement.

Comment reconnaît-on le psoque ?

Le psoque est un minuscule insecte qui mesure entre 1 et 2 mm. Cette espèce peut vivre à l'intérieur comme à l'extérieur des maisons. Cependant, la famille du liposcelis, du pou du livre, est une espèce d'intérieur. Se déplaçant de manière saccadée, il possède de longues antennes, mais il est dépourvu d'ailes. De couleur jaune ou brune, on le repère facilement sur des éléments sombres, car il forme des petits points blancs. Le psoque aime les atmosphères chaudes et humides qui sont propices à sa rapide prolifération. Il se nourrit de moisissures et d'amidon. En effet, les fibres végétales, le tissu, les livres ou encore le papier peint constituent un bon menu pour le psoque. Caché dans l'obscurité, derrière les plinthes, sous le plancher, dans les gaines des tuyaux, il n'est pas dangereux pour l'homme, ne pique pas et cause généralement peu de dégâts. Le psoque peut tout de même provoquer des allergies chez les personnes les plus sensibles. Il peut se retrouver facilement dans des habitations neuves encore humides et récemment tapissées, mais aussi dans des silos à grains, des bibliothèques ou des musées.
Comment reconnaît-on le psoque ?

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo se lance dans le upcycling ou surcyclage ...

18 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage, #Adresses utiles

Terminé le temps où l'on jetait les vieux objets sans intérêt pour les remplacer par de nouveaux moins chers, plus modernes peut-être mais parfois (souvent) sans âme ni cachet...
Heureusement est arrivée la tendance du "upcycling" ou l'art de faire du neuf avec du vieux. 

Etre responsable tout en étant créatif et respectueux de l'objet 
Si le bon vieux meuble de mamie prend un peu de place, pourquoi ne pas le moderniser ou le transformer ? Pas le temps ? pas les savoir-faire ?
Peu importe.

Il existe aujourd'hui des entreprises ou associations dont le métier consiste à valoriser vos objets et leur donner une nouvelle vie.
C'est toute l'histoire de I.C.I qui, en Normandie et plus particulièrement dans le Calvados, propose ses services dans les domaines de la décoration intérieure, la création et la transformation de meubles voués le plus souvent à la destruction.
 

Après transformation

L'objectif de cette association est de favoriser l'insertion professionnelle sur le secteur de Caen.
Elle propose 3 types de services dont :
- L'upcycling (I.C.I)
- L'entretien de locaux, d'espaces verts (pour les entreprises, collectivités et particuliers - DEFI -)
- La rénovation de biens immobiliers (ELAN)

Alors, si comme Misterbricolo vous avez besoin d'aide dans l'un ou l'autre de ces domaines et l'envie de donner un coup de pouce aux demandeurs d'emploi de cette association, n'hésitez pas à la contacter !
Devis gratuit bien entendu et accueil au top garanti !

Lire la suite

Misterbricolo récupère son abri de jardin très abîmé ...

17 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Le poids des saisons est passé par là et l'abri de jardin de Misterbricolo s'en trouve fatigué pour ne pas dire .. épuisé ...
Inutile de le remplacer. Il est tout à fait possible de lui redonner une nouvelle jeunesse sans avoir à investir dans un nouveau.
Voici comment procéder ...
 

1/ Décapage

Dans un premier temps, il faut débarrasser le bois extérieur de la peinture, des lasures, des vernis et des différents dépôts de la salissure. Il faut donc décaper toute la partie externe. Le plus efficace est de badigeonner les façades avec un produit décapant.

Ces produits sont conçus pour détruire les films à décaper sans abimer le bois de votre abri de jardin. Notez que depuis plusieurs années, les décapants à base de chlorure méthylène sont interdits en vente libre ; il existe toutefois de très bons produits très actifs.

Pour décaper la façade de votre cabane de jardin, il suffit de laisser agir le décapant durant quelques minutes puis de poncer sans forcer. S’il y a plusieurs couches à décaper, et notamment un produit vitrifiant, il faudra poncer plus fermement.

2) Traitements

Une fois que le bois de votre abri de jardin est propre et à nu, il faut le traiter. Cette seconde étape du travail permettra de protéger le bois contre les attaques des insectes xylophages, des termites ou des champignons. Là aussi, il faudra enduire l’abri de jardin en prenant soin de choisir des produits qui correspondent aux normes actuelles.

Les traitements des bois doivent être marqués du sceau NF EN 335 qui définit pour chaque essence de bois sa résistance face aux attaques biologiques dans le temps. Quant à la certification CTBP+, elle est accordée aux produits dont la qualité répond positivement aux tests réalisés par le Centre Technique du Bois.

L’efficacité insecticide et fongicide des produits ne doit pas constituer un risque pour la santé de l’homme. Il convient malgré tout de revêtir des vêtements de travail protecteur durant l’application des produits sur votre abri de jardin.

3) Lasurer les murs

Lasurer les murs de votre abri de jardin n’a qu’une seule fonction: protéger le film formé par le traitement fongicide et insecticide. Il est habituel de lasurer un abri de jardin neuf quand on y applique un traitement protecteur pour la première fois.

Quand il s’agit d’une opération de maintenance routinière, cela n’est pas nécessaire. Notez qu’il faut poser 3 couches de lasure. La première imprègne le bois et les deux suivantes servent de finition. La lasure permet de conserver la couleur naturelle du bois en y ajoutant un léger effet satiné.

4) Saturateur

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo enlève une cheville Molly de son mur...

12 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Que ce soit à l'occasion du déplacement d'un cadre, le changement d'une colonne de douche ou la pose d'un nouveau meuble cuisine, nous avons tous été un jour confronté à cette cheville que se retrouve seule au milieu du mur... Alors comment faire pour retirer une cheville (Molly ou cheville à expansion dans notre exemple), Misterbricolo vous dit tout !

Retirer une cheville Molly

Pour la retirer, on procède de la façon suivante. Il faut tout d’abord ôter la vis au tournevis (cruciforme ou plat) ou bien à l’aide d’une pince. Ensuite, on doit casser la collerette qui maintient bien en place la cheville.

On peut utiliser pour cela un tournevis plat qui permet de ne pas détériorer le support (placoplâtre par exemple) et une fois que la collerette est cassée, on la récupère à la pince. Enfin, il ne reste plus qu’à pousser la cheville Molly avec un tournevis pour la faire totalement disparaître.

Pour le modèle de cheville à expansion classique il est possible de casser la collerette après avoir ôté la vis, soit avec une perceuse équipée d’un foret dont le diamètre est légèrement supérieur à celui de la cheville, soit avec un marteau. Cette dernière solution implique de laisser la vis en place et de taper sur la tête de vis afin de récupérer la molette après l’avoir désolidarisée.

A chacun de voir quelle solution lui convient le mieux pour enlever une vieille cheville Molly de son mur. Le principal est de veiller à ne pas détériorer le mur support. Si malgré toutes les bonnes volontés du monde on ne parvient pas à ôter la cheville à expansion, il reste encore deux solutions un peu plus musclées, à savoir : -
- Dans une pièce sèche (hors salle de bain, salle de douche, cuisine), laisser la vieille Molly en place (à condition qu’elle ne dépasse pas du tout) et la masquer grâce à un mastic acrylique adapté aux pièces non humides.
- Retirer uniquement la vis, creuser légèrement le mur avec un tournevis pour pouvoir enfoncer la cheville à expansion afin qu’elle ne dépasse plus du mur, puis reboucher le trou ainsi effectué à l’aide d’un mastic pour pièce sèche ou d’un enduit adapté aux pièces humides. Un ponçage s’impose après séchage afin d’obtenir un support ultra lisse.
Source : bricoleurpro.ouest-france.fr

 

Lire la suite

Misterbricolo isole son abri de jardin ...

10 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Quelques conseils en prévision de l'hiver pour mieux isoler votre cabanon...

Isolation des parois
La laine de roche est un produit bien adapté à l’isolation des parois. Elle se présente sous forme de rouleaux ou de plaques que vous placerez entre les poteaux de l’abri. Installez ensuite le revêtement de votre choix.
Isolation du plancher
Prévoyez que le plancher de l’abri doit être isolé du sol par des parpaings ou des lambourdes posés soit sur la dalle béton, soit au sol selon la pose que vous avez choisie. Vous pouvez également avoir décidé de poser directement l’abri sur la dalle béton. C’est entre les lambourdes et le plancher que se pose la couche isolante. Sélectionnez pour une bonne performance un revêtement d’au-moins 50 mm d’épaisseur, avec une couche alu. Le polystyrène est souvent privilégié pour isoler les sols, à placer entre les lambourdes.
Isolation du plafond
Pendant le montage ou la construction de l'abri Commencez par poser un film pare-vapeur sur le dessus des plaques formant le toit. Vous poserez ensuite des chevrons entre lesquels ou sur lesquels vous installerez votre isolant, laine de roche ou isolant mince. Par-dessus, des plaques d’OSB ou d’aggloméré qui supporteront le revêtement de toit.
Après montage de l'abri
Tout d’abord placer la couche isolante :
laine de roche sous les chevrons, une lame d’air et le pare-vapeur sera agrafé sur les chevrons.
- Isolant mince s’agrafe directement sur les chevrons Recouvrir l’ensemble de panneaux agglo ou d’OSB, ou encore de lambris.

À savoir : Laisser une couche d’air entre la couche isolante et le revêtement (plancher, plafond, parois) renforce l’isolation thermique.
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Les outils essentiels pour bricoler en hauteur en toute sécurité

6 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Sécurité

Le secteur du bâtiment est en pleine expansion. Afin de réaliser de grandes économies, de plus en plus d’individus décident d’effectuer des travaux eux-mêmes. Il faut savoir que le bricolage est un domaine à la portée de tous. Les compétences dans cet univers large peuvent s’acquérir rapidement en consultant des vidéos sur internet et ensuite avec l’expérience. Néanmoins, la plupart des propriétaires de terrain confient ce genre de tâches à des professionnels de cette industrie.

Que vous envisagez d’effectuer ou que vous réalisez actuellement des travaux de construction, d’aménagement, d’entretien ou de rénovation dans votre maison ou chez un client, vous cherchez peut-être le matériel le plus adapté à vos besoins.

Des endroits sont parfois difficiles à atteindre en hauteur. vous permet de vous élever à la distance que vous le souhaitez en fonction de la taille du produit. S’il existe des normes et des règles à respecter pour toute conception, vous devez également disposer des produits adéquats. C’est la raison pour laquelle des nacelles élévatrices et autres élévateurs ont été conçus et sont commercialisés par des spécialistes. Cependant, il n’est pas toujours évident de trouver les outils nécessaires au meilleur prix.

Louer des matériaux d’occasion, une solution parfaite pour bricoler

Au lieu d’acheter du matériel neuf, la location est une excellente alternative pour réaliser des travaux. Ces appareils sont encombrants, occupent beaucoup d’espace, et ne sont pas utiles lors de la vie de tous les jours. Surtout, ils sont très chers à l’achat et difficiles à amortir si l’on ne s’en sert pas au quotidien. A moins d’en faire un outil indispensable et incontournable dans le cadre de son activité principale, il n’est clairement pas nécessaire d’acheter un produit neuf ou déjà utilisé. Vous l’aurez compris, il est donc clairement préférable de se tourner vers des professionnels de la location de ce type d’outillage. Qu’il s’agisse d’une location nacelle ou d’une location elevateur, il en existe pour toutes les nécessités.

Les différents types d’élévateurs

Les nacelles se présentent sous différentes formes. Les plus populaires sont dites « à ciseaux ». Ces dernières peuvent fonctionner avec une batterie ou bien avec du diesel. Parmi les particularités des nacelles à ciseaux, on retrouve le fait qu’elles sont assez spacieuses et confectionnées pour une utilisation plutôt basique. Tandis que certaines sont limitées à 7 mètres de hauteur, d’autres peuvent vous faire grimper au delà de 20 mètres. Des monte-personnes ainsi que des nacelles à bras télescopique, des nacelles araignées, des nacelles élévatrices tractables et des nacelles sur véhicule existent également sur le marché et sont adaptés pour des besoins très spécifiques.

La sécurité, composante indispensable du bricolage

Pour éviter de se mettre en danger, il est essentiel de maîtriser les outils à notre disposition. Que vous soyez un professionnel ou un particulier, les chutes peuvent être très dangereuses du haut d’une nacelle. Dans certaines situations, elles sont parfois fatales. Travailler dans un environnement sécurisé et être équipé de sorte à être bien protégé est une condition à absolument respecter pour éviter tout drame.

Lire la suite

Misterbricolo hésite entre double ou triple vitrage ...

5 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Quel type de fenêtre à double vitrage pour votre habitat ?
Là où le simple vitrage classique est composé d’une seule couche de verre, le double vitrage comporte 3 éléments : une vitre intérieure, une couche d’air ou de gaz (lame d’air) et une vitre extérieure. Les modèles standards sont conçus avec une épaisseur de vitrage de 4 mm, et un espace entre les deux lames de verre de 16 mm, et de plus en plus rarement de 12 mm.
Mais alors, en quoi diffèrent les modèles disponibles sur le marché ? Du côté de l’isolation thermique, la première différence réside dans le matériau injecté entre les deux plaques de verre. En optant pour des fenêtres comportant une couche de gaz argon au lieu d’une couche d’air, vous obtiendrez de meilleures performances thermiques, sans dépenser beaucoup plus. Par ailleurs, il peut être intéressant de se tourner vers des VIR (vitrages isolants renforcés), qui contiennent une couche de sels métalliques entre le verre intérieur et le gaz argon. Ces derniers vont effectivement réduire considérablement les pertes de chaleur émise à l’intérieur du logement durant l’hiver, et empêcher les rayons du soleil de trop chauffer la pièce durant l’été.
Au-delà de ces principaux aspects techniques, vous pouvez également vous référer aux divers indicateurs pour choisir votre fenêtre double vitrage :
- Le coefficient Uw, qui mesure la déperdition thermique, et qui doit être le plus bas possible.
- Le facteur Sw, compris entre 0 et 1, qui indique la transmission de chaleur par le soleil à l’intérieur de votre habitat. Si vous souhaitez chauffer la pièce en minimisant la consommation de chauffage, mieux vaut choisir un double vitrage avec un facteur solaire élevé. Si au contraire, vous voulez limiter la hausse de la température dans votre logement, un facteur proche de 0 sera plus approprié.

Si l’isolation acoustique est votre priorité, il faut prendre en compte un autre critère. Il est ainsi recommandé de choisir un modèle double vitrage dont les deux lames de verre sont d’épaisseur différente. C’est cette asymétrie qui va permettre de réduire les nuisances sonores dans votre habitat. L’ajout d’un verre feuilleté acoustique peut aussi être envisagé pour obtenir des performances encore plus intéressantes. Fiez-vous au coefficient Rw, définissant l’affaiblissement acoustique, pour connaître la capacité d’une fenêtre à atténuer le bruit.
Enfin, pour se prémunir des cambriolages, il existe également des fenêtres à double vitrage anti-effraction 44.2. Composé d’une vitre intérieure, d’une couche de gaz et d’un vitrage feuilleté, autrement dit de deux plaques de verre de 4 mm séparées par un film PVB, ce type de fenêtre rend la tâche très difficile pour les personnes mal intentionnées qui voudraient briser votre vitre.

Faut-il opter pour du triple vitrage ?
Les qualités d’isolation du double vitrage semblent donc plus que correctes, mais certains se demandent encore s’il n’est pas préférable de choisir une fenêtre à triple vitrage. Composé de trois plaques de verre, séparées chacune par une couche d’air, d’argon ou de krypton, ce modèle de fenêtre offre généralement une isolation thermique de meilleure qualité. Il permet donc de réaliser de véritables économies d’énergie en hiver et de bénéficier d’une température confortable en été.
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo ne bricole plus en hauteur sans protections ...

2 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Chaque année en France ce ne sont pas moins de 300 000 consultations aux urgences  des suites d'une activité de bricolage... Cela fait réfléchir et, pour Misterbricolo qui avait l'habitude de bricoler en short et sandales, la nécessité de changer quelques tuiles sur le toit de sa maison a été le déclic.
Un investissement sur du matériel de sécurité s'imposait.
Equipements de protection antichute
C'est la base.
Si vous devez effectuer des travaux à une certaine hauteur, il est

Kit EPI pour travailler sur un toit
Kit EPI pour travailler sur un toit

vital de s'équiper. L'équipement dit EPI (Equipement de Protection Individuelle) est destiné à protéger la personne qui travaille contre un ou plusieurs risques. La conception et l'utilisation de ces équipements sont définis par le Code du Travail. Cet équipement est parfois vendu sous la forme de kit mais ne doit être utilisé qu'en complément des autres mesures d'élimination des risques.

Les principales situations de travail à risques
Le plus souvent les chutes proviennent des toitures, charpentes, terrasses de bâtiments et bien entendu des moyens d'accès (échelles, escaliers, échafaudages, nacelles ...).
La chute d'une échelle est la principale cause des accidents de bricolage
Cela vient le plus souvent du fait que les particuliers ne savent pas qu'il faut choisir un modèle adapté au type de travaux qu'ils entreprennent. Par ailleurs ils n'ont le plus souvent qu'un seul équipement qui sert ... un peu à tout ... 
Conseils :
- ne pas hésiter à louer le matériel adéquat ou/et interroger ses voisins
- pour des travaux d'une durée supérieure à 10 minutes, oublier l'escabeau ou l'échelle et opter pour l'échafaudage ou la plate-forme sécurisée. 
Si pour Misterbricolo il ne s'agit "que" de monter sur le toit de sa maison pour changer quelques tuiles, il devra quand même évaluer le risque, s'équiper et prendre un minimum de dispositions tels que de prévenir une personne de sa famille ou voisinage.

Quel équipement pour travailler en hauteur
En plus du kit EPI (photo ci-contre), il vous faudra vous procurer une paire de gants, des lunettes, un casque, des chaussures renforcées et bien entendu de quoi monter sur votre toit (escabeau, échafaudage ou encore nacelle). Pour chacun de ces éléments, sachez que des protections spéciales et adaptées existent.

Suis-je couvert en cas de chute
Vous le serez bien entendu dans le cas d'un accident de travail mais pas si vous bricolez chez vous.
Si vous chutez de votre toit, la responsabilité civile de votre contrat d'assurance habitation ne fonctionnera pas. Cette dernière ne prend en charge que les dommages causés aux tiers. A noter que si vous tombez sur un membre de votre famille, il en sera de même. Pas de crainte cependant car pour la plupart d'entre nous, nous possédons une assurance sociale (Sécurité sociale, Msa etc.) et le plus souvent une mutuelle complémentaire. Ce sont ces organismes qui interviendront sur vos "dommages corporels". Il existe par ailleurs un contrat dit "Garantie Accident de la Vie" (GAV) qui couvre de type d'accident seul". A voir auprès de votre assureur, le taux minimal d'incapacité pour déclencher une indemnisation ne se déclenchant qu'à 30%.
A noter également que si vous tombez sur votre voiture, les dommages à cette dernière ne seront pas pris en charge à moins d'avoir une garantie "dommages au véhicule" (tous risques)... 

Equipé comme un véritable alpiniste, il ne vous reste plus qu'à escalader le pignon de votre maison en toute sécurité ! Bon bricolage et protégez-vous !

Lire la suite

Misterbricolo entretient son sèche-linge à condensation ...

29 Octobre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils entretien

Le sèche-linge de Misterbricolo met plus de temps à se lancer et fait pas mal de bruit au démarrage. Il serait dommage d'en changer sachant qu'aujourd'hui vous pouvez trouver sur internet à la fois de nombreux tutos pour vous aider à le réparer puis, dans un second temps, la possibilité de faire appel à un professionnel qui ne vous changera que la pièce défectueuse.

Une des questions à se poser :
Avez-vous pensé récemment à nettoyer, en plus des 
filtres, le condenseur à eau ? Dans cet article, vous allez pouvoir suivre le déroulement de l’entretien du condenseur de votre sèche-linge. Cela ne vous prendra pas plus d’une quinzaine de minute et surtout, vous pouvez même réaliser cette action juste après la sortie de votre linge !

  1. Débrancher électriquement votre appareil
  2. Repérer le logement du condenseur
  3. Retirer le condenseur de son logement
  4. Enlever le maximum de peluches à l’aide d’un aspirateur
  5. Nettoyer l’intérieur de votre condenseur
  6. Éliminer les peluches restées coincées
  7. Nettoyer l’extérieur de votre condenseur
  8. Nettoyer les joints
  9. Remonter le condensateur
Lire la suite

Misterbricolo prépare sa pièce avant de la peindre ...

27 Octobre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture, #Conseils bricolage, #Conseils décoration

Terminé la peinture de couleur qui déborde sur la blanche ou inversement. Misterbricolo veut du "propre" et du pro !
1ère étape : protéger les sols
Les éclaboussures de peinture peuvent facilement être évitées : il vous suffit de déplacer vos meubles et de placer des bâches de protection au sol. Vous pouvez ajouter une rangée de chiffons le long des plinthes pour créer un joint étanche. Besoin de plus d'adhérence ? Utilisez un simple ruban adhésif pour fixer les bâches. Enfin, couvrez les prises avec du ruban adhésif et revêtez votre équipement de peintre. Assurez-vous que vos mains, vos yeux, votre nez et votre bouche sont protégés.
Étape 2 - Vaporisez de la lessive de soude sur le mur
Remplissez un vaporisateur d'eau tiède et ajoutez la bonne quantité de lessive de soude. Vous trouverez les proportions à respecter sur l'emballage du produit. Mélangez jusqu'à dissolution et commencez à vaporiser le produit sur le mur par sections. Laissez imbiber pendant environ 30 à 60 secondes avant d'essuyer la lessive de soude avec un chiffon propre.
Étape 3 - Rebouchez les trous et les fissures
Maintenant que le mur est propre, vous pouvez prendre un couteau à reboucher (ou la spatule en plastique généralement livrée avec l'enduit. Évaluez la quantité de mastic dont vous avez besoin et faites pénétrer la bonne quantité dans le trou ou la fissure, en étalant les bords dans un mouvement circulaire. Astuce Le mastic a du mal à adhérer dans les fissures très fines à cause de leur surface limitée. Pour surmonter cette difficulté, faites glisser soigneusement un cutter le long de la fissure pour la dégager. Dépoussiérez, vaporisez un peu d'eau et remplissez d'enduit comme d'habitude. Étape 4 - Poncez la surface jusqu'à ce qu'elle soit lisse
Lire la suite de l'article

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>