Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !
Articles récents

Misterbricolo choisit son taille-haie sur batterie...

29 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils achats

Grâce à des puissances et une autonomie en constante évolution, le taille-haie sur batterie rivalise incontestablement avec les appareils filaires ou thermiques pour entretenir les haies sans trop d’effort.

Les haies de thuyas, troènes, lauriers, etc. poussent rapidement. Pour leur conserver un aspect régulier, il est nécessaire de les tailler plusieurs fois par an. Pour ce faire, les taille-haies sont l’outil idéal… Rapides, précis, faciles à utiliser, ils permettent même de travailler de façon autonome quand ils sont sur batterie.

Des outils de coupe plus ou moins puissants et autonomes

Les taille-haies testés ici sont équipés de batteries de 18, 36, 56 ou 80 volts. Ce voltage détermine la puissance de l’appareil. À partir de 36 V, les motorisations sont performantes et coupent sans effort des rameaux jusqu’à 30 mm de diamètre. L’ampérage (Ah) conditionne l’autonomie. Plus il est élevé, plus la batterie fonctionne longtemps. L’ampérage des six machines testées ici s’échelonne de 1,6 à 5 Ah, leur assurant une autonomie de 45 à 90 min.

Deux lames mobiles pour faciliter la taille

Les appareils sont dotés d’un moteur qui entraîne deux lames coulissant sur une barre de coupe dont la longueur varie ici de 45 à 65 cm. Pour plus d’efficacité, les lames coupent dans les deux sens. Le diamètre de coupe maxi se mesure à l’écart entre deux dents (ici entre 20 et 33 mm). Quant à la rapidité de coupe, elle s’exprime en "courses" par minute. Les machines de ce banc d’essai offrent des vitesses allant de 1300 à 3200 courses par minute (crs/min). Sur certains modèles (Black+Decker, Ego et Ryobi), il est toutefois possible de réduire la vitesse de déplacement des lames afin d’obtenir plus de couple pour faciliter le dégagement de la machine en cas de bourrage ou pour couper de gros rameaux.

Des tailles-haies à double commande

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo vous dit comment choisir l'emplacement de votre piscine

28 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #conseils piscine

Votre décision est prise. Vous allez installer une belle piscine dans votre jardin !
Vous vous êtes posés toutes les questions, avez budgété le projet, pensé à l'aménagement, la sécurité, le bruit, le vent, les arbres... reste plus qu'à creuser... Misterbricolo vous conseille cependant une dernière "petite chose" qui vous aura peut-être échappé : l'étude de sols.

A faire AVANT le démarrage du projet

Personne ne peut en effet savoir précisément de quoi est composé le sol de son terrain ni à fortiori si ce dernier supportera l'installation d'une dalle de béton. L'objectif d'une étude de sols (ou plus exactement du sous-sols) est de déterminer si le projet ne comporte aucun risque et de vous éviter ainsi les mauvaises surprises. En effet, chaque région et chaque terrain ont des sols différents, il est donc important d’en connaître le type.

4 typologies de sols

- Un sol calcaire est idéal pour l'installation de votre piscine enterrée. La roche sèche très rapidement et en fait naturellement un sol stable.
- Un sol sableux sera instable. Les fondations de la piscine devront donc être renforcées et un système de drainage mis en place.
- Un sol argileux sera sensible aux variations de températures et aura tendance à retenir l'eau et à gonfler. Tout comme pour le sol sableux, un système de drainage couplé à un puit de décompression seront nécessaires
- Un sol remblayé impliquera presque obligatoirement une étude de sols. Ces sols mettent souvent des années à se stabiliser sans oublier le fait qu'on ne connaît pas la nature des matériaux utilisés.

Solliciter un géotechnicien

Comme vous pouvez le voir, faire intervenir un spécialiste des sols avant le démarrage des travaux sera pour vous la garantie de la réussite de votre projet. Il pourra par ailleurs conseiller le maître d'oeuvre et vous faire faire des économies.

Et après ...

L'étude de sols est faite; vous savez exactement où sera implantée votre piscine; vous avez pris en considération l'exposition au soleil, au vent, à la végétation; fait attention à ne pas être trop près des voisins; vous avez imaginé ou peut-être même dessiné le plan avec la terrasse, les transats et les plantes... il ne vous reste plus qu'à patienter encore quelques jours avant de pouvoir plonger sereinement dans votre belle piscine !

Lire la suite

Misterbricolo vous donne 3 bonnes raisons de faire appel à un architecte d’intérieur...

24 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils décoration

Architecte d'intérieur

Vous avez acheté un nouvel appartement et vous souhaitez l’aménager de façon optimale avec une décoration qui vous ressemble ? Vous venez de louer des bureaux et vous voulez les agencer au mieux mais vous n’avez pas le temps de vous en occuper ? Avez-vous pensé à faire appel à un architecte d’intérieur pour tous vos aménagements d’espaces ? Ce professionnel de l’agencement et de la décoration pourra vous créer des intérieurs à votre image avec un espace optimisé tout en vous faisant gagner un précieux temps. Découvrez trois bonnes raisons de faire appel à un architecte d’intérieur.

Un architecte d’intérieur pour vous créer un intérieur qui vous ressemble

Tout d’abord, un architecte d’intérieur est un professionnel qui va vous créer un intérieur à votre image. Lorsque vous allez trouver un architecte d’intérieur, celui-ci va vous interroger sur vos attentes et vos goûts afin de travailler sur un projet qui vous corresponde. En faisant appel à un architecte d’intérieur pour agencer vos espaces, vous avez donc toutes les chances d’avoir un aménagement parfait qui vous plaise tout en étant optimisé. Notez que votre architecte d’intérieur pourra en général vous proposer plusieurs options sur plan pour que vous puissiez décider de l’aménagement qui vous convient le mieux tant au niveau de la mise en place du mobilier que des couleurs ou encore des modifications des espaces.

Un architecte d’intérieur pour optimiser votre espace

Ensuite, un architecte d’intérieur a l’habitude de travailler dans des espaces de toutes tailles et de toutes formes. Ainsi, quel que soit l’espace que vous avez à aménager, il saura vous trouver des idées pour optimiser la place et l’organiser de manière optimale. Que ce soit pour trouver des places à chaque meuble ou objet ou pour réaménager l’ensemble de l’espace, un architecte d’intérieur aura toujours la solution pour gagner de la place et avoir un espace optimisé tout en étant agréable à vivre.

Un professionnel pour vous faire gagner du temps

Enfin, en vous dessinant des plans et en vous organisant tout votre intérieur, un architecte d’intérieur va vous faire gagner un précieux temps. Il peut en effet être très long et fastidieux de créer des plans pour trouver des emplacements à chaque chose. De même, choisir la décoration adéquate pour un espace est toujours une tâche longue et parfois délicate Avec un architecte d’intérieur, vous aurez forcément un intérieur bien agencé et décoré sans perdre de temps.

Et vous, avez-vous déjà fait appel à un architecte d’intérieur et quels sont vos critères pour choisir votre professionnel ?

Lire la suite

Misterbricolo jardine à l'économie ...

24 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Même dans son jardin, il est possible de faire des économies en adoptant des gestes simples, qui préserveront également l'environnement.

Economisez de l'eau en adoptant les bonnes techniques

Avant de vous lancer dans une séance d'arrosage, consultez la météo. En effet, inutile d'arroser ses plantes s'il pleut le lendemain. D'une part, c'est du gaspillage et une facture d'eau plus conséquente, et d'autre part, vos plantes n'apprécieront guère d'être "noyées". Profitez-en plutôt pour récupérer l'eau de pluie dans des cuves prévues à cet effet. Économiser l'eau signifie également adopter les bonnes techniques d'arrosage. Ainsi, il vaut mieux arroser une fois en quantité, que légèrement tous les jours.

Enfin, renseignez-vous sur la méthode d'arrosage la mieux adaptée à votre jardin, comme le système de goutte à goutte basse pression, système très rentable et très efficace. Vous pouvez d'ailleurs le fabriquer vous-même à l'aide d'une bouteille d'eau que vous percez avec une aiguille. Retirez le bouchon et placez votre système près de vos plantes.

Faites vous-même votre engrais

Il est très facile de fabriquer soi-même son engrais, grâce aux déchets de la maison (essuie-tout, copeaux...), de la cuisine et du jardin. Cette technique, appelée le compost, est utilisée pour fertiliser la terre de votre jardin potager, de votre jardin d'agrément et est également très efficace sur vos plantes en pot. Il suffit pour cela de placer vos déchets dans un grand bac, si possible au soleil, et de les laisser se décomposer pendant une saison. N'oubliez pas de remuer le mélange de temps en temps et soyez attentif au taux d'humidité qui ne doit être ni trop important pour éviter les mauvaises odeurs, ni trop insuffisant, ce qui pourrait allonger le processus.
Cette méthode vous fera économiser l'achat d'engrais et de sacs poubelles, mais vous réduirez également de 25% le volume de vos déchets.

Achetez vos bulbes en hiver

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo vous dit comment arracher une vieille cheville sans tout casser ...

22 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Comment éviter qu'une partie du placo ne vienne avec la cheville que vous essayer d'enlever de votre mur ? pas compliqué ! suivez les bons conseils ci-dessous et évitez les cata !
Les étapes pour arracher une vieille cheville
- Pour arracher une vieille cheville insérée dans un mur, prenez une vis et vissez-la à la main dedans jusqu'à ne plus réussir à la faire tourner.
- Exercez alors une pression de bas en haut tout en tirant vers l'extérieur. Au bout de quelques instants, la cheville va tout simplement s'extraire.
- Dans le cas où cette dernière résiste, utilisez votre pince multiprise pour réaliser les mêmes gestes que précédemment. L'outil va vous aider à exercer une pression plus forte. Normalement, vous devriez en venir à bout facilement.
- Pour les chevilles métalliques à expansion, le procédé est un peu différent. Munissez-vous d'une pince plate puis tirez sur la cheville pour en briser la collerette. Une fois cette étape accomplie, deux possibilités s'offrent à vous : retirez-la ou poussez-la dans la cloison. La plupart des bricoleurs conseillent cependant de retirer la cheville dans la mesure du possible.
- Il ne vous reste plus qu'à reboucher le trou avec un enduit de rebouchage et à repeindre le mur !
Source : L'Internaute Bricolage

Lire la suite

Misterbricolo construit un escalier en pierres naturelles ...

17 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Conseils jardinage

Faire un escalier en pierre dans un jardin est la solution idéale pour adoucir une pente existante et créer un lien entre les différents niveaux de façon esthétique et pratique.

Choisissez des pierres de récupération ou achetez des matériaux neufs en fonction du style de votre jardin, l'escalier s'y intégrera parfaitement et l'embellira à coup sûr. Selon le matériau retenu, réalisez votre escalier en blocs de pierre massifs ou avec des pierres plates et des contremarches (partie verticale qui fait le lien entre deux marches).

Pour faire un escalier en pierre, suivez la méthode expliquée étape par étape.

Blocs de pierre

Il existe un large choix de blocs de pierre naturelle ou reconstituée.

Une solution économique consiste à utiliser des pierres naturelles de récupération, souvent à l'état brut : des anciennes bordures de trottoir, des pierres de bâtiments démolis…

Sélectionnez de préférence des pierres de forme allongée et d’épaisseur régulière, bien adaptées pour former des marches.

Dalle ou pierres plates

Là aussi, vous trouverez une variété de produits en magasin en pierre naturelle ou reconstituée. Les dalles achetées dans le commerce présentent l'avantage d'être calibrées et prêtes à l'emploi. Cependant, la récupération de matériau peut être un choix économique et esthétique.

Choisissez également le matériau pour former les contremarches : des pierres, des briques ou des traverses par exemple.

1.Déterminez les dimensions de l’escalier

Déterminez les dimensions de l’escalier
Relevez la hauteur à gravir
  • Plantez 2 piquets, un en haut et un autre en bas du futur escalier, sur l’un de ses côtés.
  • Tendez une corde horizontale entre les 2 piquets.
  • Relevez la hauteur sur le piquet du bas.
Définissez les dimensions et le nombre de marche
  • Les marches doivent toujours être de la même dimension.
    • La hauteur de marche est comprise entre 12 et 18 cm.
    • La profondeur (ou giron) est au minimum de 30 cm. 
    • Pour un confort optimal, respectez la formule suivante : 2 hauteurs + 1 giron correspond à un pas de foulée, soit entre 60 et 65 cm.
  • Déterminez le nombre de marches en fonction de la hauteur à gravir.
    • Divisez la hauteur de l'escalier par celle des marches.
    • Choisissez le bon compromis entre hauteur et profondeur de marche, et hauteur à gravir pour définir les dimensions et le nombre de marches.
  • Choisissez la largeur de votre escalier.
    • Prévoyez une largeur minimale de 60 cm.
    • Pour le passage de 2 personnes, une largeur de 110 cm au moins est nécessaire.
Lire la suite

Misterbricolo fabrique son désherbant naturel et bio...

15 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Fabriquer un désherbant naturel et bio avec de l'eau, du vinaigre et du sel

Dès que l’on manque un peu d’attention, les mauvaises herbes envahissent sans crier gare nos jardins potagers et nos plates-bandes décoratives. Et malgré nos efforts pour les arracher, rien n’y fait, elles reviennent. Comment venir enfin à bout des mauvaises herbes ?

 

Il existe différentes manières de désherber

L’arrivée du soleil et du beau temps nous amène également son lot de problèmes dans nos jardins puisque c’est le moment où les mauvaises herbes se développent le plus. Les dégâts sont d’autant plus considérables si l’on n’a fait aucun préparatif avant l’arrivée du printemps. De quoi décourager les jardiniers les plus motivés et les plus dynamiques ! Fort heureusement, plusieurs moyens sont mis à disposition pour se débarrasser de ces végétations envahissantes.

La première solution est d’opter pour un désherbage manuel à l’aide d’une binette ou d’un sarcloir. L’avantage ? Avec cette méthode, les mauvaises herbes sont arrachées à la racine et les repousses sont plus lentes. L’inconvénient, le travail risque d’être très laborieux s’il y a une vaste surface à couvrir. De plus, il faut le répéter régulièrement.

Bannissez les désherbants chimiques, place au bio !

Pour agir efficacement, il se peut que vous vous laissiez tenter par la facilité des désherbants chimiques. Avec l’herbicide, plus particulièrement le glyphosate, le résultat obtenu sera plus que satisfaisant, voire même radical. Grand bémol, l’usage de ce produit présente des dangers pour les habitants des lieux, les animaux domestiques, des insectes et des micro-organismes qui vivent dans le jardin. Et cela sans parler des conséquences sur votre propre santé, de la pollution de l’environnement, des effets néfastes sur le sol et des nappes souterraines. D'ailleurs, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) rattaché à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a annoncé le 20 mars 2015, que cette substance était classée dans la catégorie 2A, c’est-à-dire "cancérogènes probables". Bref à proscrire !

Recette maison du désherbant 100% naturel à base d'eau, de vinaigre et de sel

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Décoration d’intérieur : comment relooker sa maison ?

10 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils décoration

salon tendance

Vous avez envie de rafraîchir la décoration de votre salon ? Vous vous êtes lassé de la décoration actuelle qui manque de caractère ? Les motivations sont bien souvent différentes d’une personne à l’autre. Néanmoins, beaucoup y pense afin de moderniser leur intérieur et de le rendre plus agréable au quotidien. Favorisez votre bien-être !

Décoration d’intérieur : opter pour des accessoires déco afin de rafraîchir le salon

Afin d’apporter une touche de modernité à moindre coût, vous pouvez jouer avec différents accessoires déco tels que des coussins, tapis, cadres, vases ou autres objets de décoration. Bien entendu, il est essentiel de toujours garder le même style ainsi que la même couleur à décliner en camaïeu. Vous pouvez les acheter dans des magasins spécialisés de décoration ou les faire vous-même en utilisant des accessoires que vous possédez déjà ou en les achetant sur des sites ou magasins de seconde main. Munissez-vous d’un kit de broderie et laissez parler votre créativité.

Décoration du salon : épurer l’espace

Les meubles en bois massif n’ont plus leur place dans le salon. Optez plutôt pour des meubles aux lignes aériennes. Vous aurez ainsi plus de volume et libérerez la circulation. Dans le cas où vous ne pouvez pas investir dans de nouveaux meubles par manque de budget, relookez ceux que vous possédez déjà. Utilisez de la patine ou enlever les portes afin d’alléger.

Épurer l’espace ne signifie pas que vous devez enlever tous vos meubles. Vous devez en garder afin de pouvoir ranger ce que vous posséder comme votre vaisselle ou vos papiers. Vous ne vivez pas dans un catalogue. En optant pour des lignes épurées et raffinées, vous devez réaliser le bon dosage entre meubles ouverts et fermés. Privilégiez les grands modules de rangement avec des lignes composables qui ont plusieurs tailles de modules. Il s’agit de la solution parfaite afin de désencombrer et d’éviter de ranger des accessoires tels que des DVD ou des CD de sens différents.

Moderniser le salon : faire entrer la lumière naturelle

Afin de moderniser votre salon, jouez avec la lumière. N’utilisez pas de rideaux épais. Installez plutôt un voilage fin avec des accrochages sobres. Vos fenêtres paraîtront deux fois plus grandes. Utilisez également des miroirs. Vous pouvez en placer en face des fenêtres, cela doublera l’effet de lumière. Par ailleurs, si votre budget le permet, ouvrez votre cuisine sur le salon. Vous récupérerez de la lumière et de l’espace. Et si vous ne souhaitez pas avoir une cuisine ouverte, n’hésitez pas à installer une verrière d'atelier afin de séparer les deux pièces. La lumière passera et pas les odeurs de cuisson.

Lire la suite

​​​​​​​Comment et quand changer le groupe de sécurité de son chauffe-eau ?

8 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo

Groupe de sécurité ballon eau

Qu’est-ce qu’un groupe de sécurité ?

Le groupe de sécurité d’un ballon d’eau chaude est une pièce de sécurité remplaçable très importante pour le fonctionnement d’un cumulus.

Sa mission est de réguler la pression dans le ballon. Lorsque le chauffe-eau est en marche, sa température interne augmente ainsi que sa pression. Le groupe de sécurité agit comme une soupape pour laisser échapper le surplus de pression pour éviter que le ballon ne se perce à cause de la pression qui serait trop importante. Il joue le même rôle qu’une soupape de cocotte-minute. 

Le groupe de sécurité permet aussi de vidanger l’eau du chauffe-eau en cas de besoin.

Quand changer le groupe de sécurité ?

Un groupe de sécurité se change tous les 5 ans.
Il est important de bien respecter ce timing au risque de percer votre chauffe-eau ou encore pire, de créer un dégât des eaux. En effet, il arrive régulièrement qu’avec la pression, le groupe de sécurité lâche et que l’eau coule en continue dans tout votre appartement tant que vous ne la couperez pas. Si jamais cela arrive, vous devrez changer complètement de chauffe-eau et la facture pourrait être salée.

Il faut compter dans les 800€ pour changer un chauffe-eau de 200 litres contre 150€ pour changer un groupe de sécurité par un plombier professionnel.

Si vous n’avez aucune idée de quand a été changé le groupe de sécurité, dès lors que le groupe de sécurité se met à fuir sans cesse, fait du bruit, laisse échapper de l’eau sans cesse, c’est qu’il est défaillant et qu’il est temps de le changer rapidement.

Bon à savoir pour les locataires : le changement du groupe de sécurité ou du chauffe-eau est à la charge du propriétaire.

Groupe de sécurité ballon eau

Comment changer le groupe de sécurité ?

Si vous êtes bon bricoleur, il est possible de changer le groupe de sécurité soi-même. 

Si vous préférez laisser ce job à un plombier professionnel, n’hésitez pas à contacter le plombier le plus proche de chez vous pour faire remplacer le groupe de sécurité de votre chauffe-eau.

Changer le groupe de sécurité sans vidanger le ballon :

> couper l'électricité du ballon la veille pour éviter que l'eau soit trop chaude

> fermer l'arrivé d'eau froide du groupe de sécurité et l'arrivée d'eau froide générale du logement

> ouvrir l'eau chaude sur un robinet du logement (la cuisine par exemple) pour casser la pression de l'eau et le refermer (très important)

> dévisser le siphon

> enlever le capot du chauffe-eau et prévoir une bassine et une serpillère au cas où en dessous du groupe de sécurité

Groupe de sécurité ballon eau

> dévisser au niveau de l’arrivée d’eau (tuyau horizontal)

> dévisser le groupe de sécurité à l'aide d'une pince et finir de le dévisser à la main. Une fois enlevé, l'eau va couler, mettez un bouchon en liège pour boucher temporairement l'écoulement de l'eau

> enlever le joint filasse présent sur le pas de vis à l’aide d’une brosse métallique (ou une lame de scie) et bien nettoyer

> poser le nouveau joint filasse et mettre de la pâte puis visser et bien serrer le nouveau groupe de sécurité

> visser le nouveau groupe de sécurité en fermant la vannette (position vers le bas)

> mettre un nouveau joint plat sur l’arrivée d’eau et revisser 

> remettre le siphon, rallumer l’eau et vérifier que tout fonctionne en faisant couler un peu d’eau avec la manette du groupe de sécurité

> bien vérifier l’étanchéité et vous pouvez rallumer l’électricité

Lire la suite

Misterbricolo vous dit tout sur les gouttières japonaises ou chaîne de pluie ...

8 Juin 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils décoration, #chaine de pluie

chaîne de pluie ou gouttière japonaise

Belle découverte cette semaine au travers de l'émission TV "Silence ça pousse" qui introduisait une "presque" nouveauté pour Misterbricolo : les chaînes de pluie
"Presque" car il ne savait pas que ce bel objet pouvait aussi (et surtout) servir à autre chose qu'à décorer et apporter un côté zen à son habitation.
En réalité, ces chaînes de pluie ont pour premier usage de servir de gouttière d'où leur nom de "gouttière japonaise".
Depuis des centaines d'années, elles sont en effet utilisées dans les temples mais également les habitations ou autres cabanons de jardin pour apporter cette touche de zénitude propre à la culture japonaise.

Comment remplacer votre gouttière par une chaîne de pluie

Cette courte vidéo vous montre comment transformer, en quelques minutes,  votre gouttière un peu banale en quelque chose de très décoratif et qui ne manquera pas de surprendre vos invités

Pour tous les goûts; pour toutes les bourses ...

Qu'elles soient en aluminium ou en cuivre, sous la forme de coupelles ou de chaînes, il y en a pour tous les goûts et pour tous les prix (voir sur le site). Autre avantage de la chaîne de pluie, elle se bonifiera avec le temps en prenant une patine particulière tout en conservant sa douce sonorité de l'eau qui s'écoule.

Coupelles, chaînes et pourquoi pas avec un bassin ...

Chaîne de pluie coupelles
Chaîne de pluie coupelles

 

Chaîne de pluie inox
Chaîne de pluie inox

 

Bassin martelé pour chaîne de pluie
Bassin martelé pour chaîne de pluie

 

 

Quelques exemples de réalisations ..

 

 

 

 

 

 

Alors ? pour vous ? ce sera laquelle ?
A découvrir ici, sous ce très beau site : chainesdepluie.com

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 > >>