ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo dort à même son plancher chauffant ...

6 Janvier 2007 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Dans ce dossier, nous examinons les types de parquet et plancher, les essences appropriées, ainsi que les conseils de pose, de mise en place et de fonctionnement du parquet / plancher chauffant.

La problématique :

Poser un parquet ou un plancher sur un support chauffant induit 2 problèmes:

1.    Choisir un parquet n'affectant pas le bon fonctionnement du chauffage:

A priori, on déconseillera le parquet "à pose flottante", la sous-couche nécessaire est en effet contraire au principe-même du chauffage-sol.
On privilégiera donc des parquets collés, minces (mosaïque, bâtons rompus) ou bien fixés (10 mm collé/cloué).  Les éléments lamellés-collés, pas trop épais (max. 14 mm), peuvent également être collés sur un tel support.
A partir d'une certaine largeur (les grandes dimensions sont à éviter!), on préf rera les éléments chanfreinés car posés sur chape à chauffage-sol ils seront plus vite affectés par l'apparition d'interstices. L'intérêt - esthétique - du chanfrein, c'est qu'il habitue déjà l'œil à l'existence d'un trait entre les lames.

On évitera aussi les parquets de type "Bois de bout", en raison de leur caractéristiques spécifiques de dilatation.

2.    Choisir une essence appropriée (suffisamment stable) pour accepter un support chauffant:

Les essences nerveuses devront être évitées, la chaleur ne faisant qu'exacerber leur instabilité. Citons ainsi:

- le hêtre et l'érable;

- le cerisier et le merisier.

Les prescriptions de mise en route:

-    attendre minimum trois semaines après le coulage de la chape,
-    à ce moment, augmenter la température de la chape par pallier de 5° C maximum par 24 h,
-    atteindre une température de ± 40° en surface,
-    la maintenir une semaine,
-    diminuer la température par paliers de 5° C par 24 h,
-    laisser à température au minima pendant 2-3 jours,
-    amener la température entre 15 et 20°,
-    vérifier l'humidité de la chape (1,5% max.), attendre ou re-chauffer si nécessaire,
-    débuter la pose.

 Les prescriptions de pose pour le parquet chauffant:

Celles-ci ne diff rent pas (voir notre page "prescriptions de pose") en cas de chauffage-sol
Soulignons qu'il est intéressant de:

-    utiliser un primer d'encollage afin de renforcer encore l'adhésion au support et être méticuleux dans son encollage,
-    utiliser un produit de finition à faible effet de collage. C'est-à-dire un produit (huile, vernis,...) qui ne va pas coller les éléments de parquets entre-eux. Le but est d'obtenir une répartition réguli re des joints, inévitables en cas de chauffage-sol.

 Les prescriptions de fonctionnement:

-    attendre une semaine après la pose et/ou la finition pour remettre le chauffage en route,
-    augmenter la température par paliers de 3° C maximum par 24h,
-    ne pas dépasser une température en surface de 26° C,
-    maintenir une humidité relative de l'air comprise entre 55 et 65%,
-    respecter  ces prescriptions à chaque début de saison froide, même vingt ans après la pose !


Lire aussi : L'utilisation du liège comme revêtement de sol

Source : evangoethem.com

A commander en ligne (8,78 euros seulement) : Le Guide du Chauffage et de la Climatisation & son supplément 100 Cheminées & Poêles édition 2006-2007

Au sommaire de ce 240 pages rédigé par des journalistes :


GUIDE PRATIQUE page 5
Optimiser le confort et économiser : ventilation, régulation, programmation
Aides, crédits, impôts et TVA à 5%
Bien choisir son installateur

  L'ISOLATION page 17
Pourquoi et comment isoler.

 L'EAU CHAUDE SANITAIRE : TOUTES LES SOLUTIONS page 25
Tous les matériels et leur coût

 L'ENERGIE ELECTRIQUE page 35
Son utilisation, ses tarifs, son avenir. Installation de qualité obligatoire ! les labels du méteriel électrique

 TOUS LES CHAUFFAGES ELECTRIQUES ET LEURS PRIX page 41
Les convecteurs - Les panneaux rayonnants - Les sèches serviettes - Les radiateurs électriques "chaleur douce" - Les planchers et plafonds rayonnants - Les radiateurs à accumulation

 LES ENERGIES RENOUVELABLES page 53
Les pompes à chaleur ou PAC : payez 1kWh pour en obtenir jusqu'à 5 !
La poussée du solaire thermique

 CHANTIER page 62
Une installation géothermique en maison individuelle : son coût, ses prévisions, ses résultats


 LE CHAUFFAGE CENTRAL page 65
Les nouvelles chaudières, le réseau, le prix des énergies

 LE GAZ NATUREL page 71
L'énergie, son coût, ses matériels performants
L'explosion de la condensation et l'attrait des solutions combinées avec le solaire

 LE FIOUL page 79
Le stockage, son prix, les associations gagnantes fioul/PAC, fioul/bois et fioul/solaire

 LE PROPANE page 85
Les citernes invisibles, les offres des propaniers
Nouveau : le réseau propane
La polyvalence des petites bouteilles

 LA REVANCHE DU BOIS page 91
Inépuisable et pas cher ! Sous toutes ses formes : bûches, plaquettes, granulés...

 CHANTIER page 94
Une installation bois en maison individuelle, agréable et économiquement gagnante.


 LES RADIATEURS page 97
Très beaux et très efficaces pour une chaleur douce... et pour combien ?

 LE PLANCHER CHAUFFANT et REVERSIBLE page 106
Le nec plus ultr sur tous les plans : confort, économie et esthétique
Des solutions dans le neuf comme en rénovation.

 LA CLIMATISATION REVERSIBLE page 111
Confort à l'année - Efficace, sain et pas cher

 CARNET D'ADRESSES Encart central
   +
 
SUPPLEMENT GRATUIT
100 Cheminées, inserts & poêles
, 120 pages

La fabuleuse histoire du feu
Les régles de l'art
La maitrise du feu
Les styles
Les matières
Les accessoires
Tout sur les Poêles
Les poêles font le décor
Les bonnes adresses
Carnet d'adresses



Commande en ligne sur homekiosque.com

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article