Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo économise sur le chauffage avec ecologie-shop.com

27 Mars 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

La part du chauffage dans les dépenses d’énergie d’un ménage

 

Les dépenses en énergie des foyers français représentent 7% de leur budget global par an. Le chauffage prend la première place avec 70% du budget énergétique, soit plus de 2/3 de la consommation d’énergie des foyers !

 

Les mois d’hiver sont la période de l’année où la consommation en énergie des foyers explose, dû à l’utilisation souvent excessive du chauffage.

 

Sur les 39 millions de logements en France, la grande majorité est équipée de systèmes de chauffage utilisant les énergies fossiles.

(Energies fossiles : désignent les énergies produites à partir de roches issues de la fossilisation des végétaux vivants en : pétrole, gaz naturel, charbon. Elles sont présentent sur Terre en quantité limitées et non renouvelables)

 

En détail, nous avons 33 % des maisons individuelles françaises chauffées au gaz, 31 % à l’électricité, 28 % au fioul, 4%  au bois, et 4% autres solutions.

Ainsi, si nous comparons le prix du kWh (kilowatt/heure) de chaque solution de chauffage :

Soleil. 0 euro.

Bois déchiqueté. 0,023 euro

Bois bûche. 0,043 euro

Pompe à chaleur. 0,054 euro

Granulés bois vrac. 0,054 euro

Gaz. 0,079 euro

Fuel. 0,101 euro

Électricité. 0,102 euro

Gaz propane. 0,123 euro

Pétrole pour poêle. 0,196 euro

  

Dans le cas d’une construction neuve, le système le plus performant en général est le chauffage mixte solaire - gaz couplé à un plancher chauffant.

 

Les impacts sur l’environnement

 

50% des consommations d’énergie et des émissions de CO2 en France sont le fait des particuliers. Et 14% des émissions nationales de gaz à effet de serre sont imputables au chauffage des logements. En 2003, selon le bilan Secten, cela représente 3,8 tonnes équivalent CO2. Le principal gaz émis est effectivement le CO2, puisque 58% de l’énergie totale utilisée est d’origine fossile (cf la définition plus haut).

De plus, s’ajoute à cela la climatisation qui génère des émissions croissantes de gaz (HFC), au pouvoir réchauffant.

 

Aujourd’hui, il existe une réglementation stricte sur la consommation énergétique thermique. Elle impose depuis deux ans de ne pas dépasser 110 kW/h/m2/an dans les nouvelles constructions. La moyenne dans le bâti ancien est de 250 kW/h/m2/an.

 

Les modes de chauffage économiques ou les gestes économiques

 

 - Régler le thermostat sur la bonne température : 19°C dans les pièces à vivre, et 16 °C dans les chambres. 1 degré de plus représente 7% en plus sur la facture de chauffage

 - Fermer les rideaux et les volets la nuit pendant la période hivernale, afin de garder la chaleur à l’intérieur

 - Isoler correctement le logement (toit et murs = 10 à 20% d’énergie épargnée, planchers = 5 à 10%, fenêtres à double vitrage à isolation renforcée = 10%)

 - Eviter de chauffer les pièces inoccupées

 - Aérer de temps en temps (en éteignant le chauffage quand les fenêtres sont ouvertes) : effectivement, il est important de renouveler l’air du logement et éviter ainsi l’accumulation l’humidité et les problèmes de moisissures. Plus il y a d’humidité, plus il est difficile de chauffer.

 - Faire entretenir sa chaudière tous les ans. Cela permet une durée de vie plus longue, moins de pannes et une consommation de combustibles réduite de 8 à 12%

 - Remplacer les chaudières qui ont plus de 20 ans. Elles sont très polluantes et consomment entre 15% et 40% d’énergie en plus par rapport aux chaudières « basse température » ou «  à condensation ». En France, si toutes les vieilles chaudières étaient changées, nous pourrions économiser un rejet de plus de 7 millions de tonnes de CO2 !

 - Programmer son chauffage. La consommation de chauffage n’est pas la même le jour, la nuit ou en l’absence de personnes dans le logement. Une horloge de programmation permet donc de réguler et réduire la température en fonction des besoins.

 

Les solutions d'isolation ou de chauffage écologiques

 

Il existe différentes solutions naturelles pour se chauffer. Ces solutions permettent de limiter les rejets de gaz à effet de serre et d’économiser les énergies fossiles.

Lire la suite de l'article sur Ecologie-shop.com

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article