ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo construit un muret en pierre naturelle ...

25 Novembre 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

À la campagne, les murets faisaient le plus souvent appel à des pierres ramassées sur place. Par commodité, elles étaient montées sans mortier et même quelquefois sans fondation. Si l’arrivée du béton et du parpaing a fortement réduit le recours à la pierre naturelle, celle ci s’emploie encore chaque fois que l’on attend le "supplément d’âme" que seul un matériau naturel sait apporter.
 

Muret en pierre : comment gérer les contraintes ?

Par ailleurs, un muret est souvent utilisé pour résister à la poussée des terres ainsi qu’à celle des eaux de ruissellement. Bien qu’invisibles, ces forces ne sont jamais à négliger. La géométrie du projet est ici également soumise à la déclivité du terrain et aux circulations qu’il est chargé de délimiter : outre un cheminement plus agréable, les courbes qu’il décrit ont pour but d’offrir une meilleure résistance. Et à l’image d’un ouvrage en pierres sèches, le muret gagne aussi à être incliné de 5 à 10 vers l’arrière. Cette inclinaison ou "fruit" est donnée dès le départ lors du terrassement à l’aide d’une petite pelle mécanique, avant même de poser la première pierre.

Pérenniser l’ouvrage avant le montage du muret en pierre

Les pierres de la première rangée ne reposent pas directement au sol mais sur des fondations d’une trentaine de centimètres d’épaisseur, constituées d’un hérisson de 10 cm (petites pierres ou gravats) surmonté d’une semelle en béton armé de 20 cm. Ce type d’ouvrage impose de prévoir un drain (entre muret et talus) ou des réservations tous les 1,50 à 2 m permettant l’évacuation des eaux. Cette précaution est indispensable aux ouvrages maçonnés qui, en contrepartie, peuvent être sensiblement moins épais que les murets en pierres sèches. La maçonnerie exige ainsi moins de pierres au mètre carré. On peut aussi édifier un muret en blocs à bancher et l’habiller ensuite de pierres. Cette technique, couramment employée aujourd’hui, permet la pose d’un ferraillage relié à celui de la semelle.
 

Construction du muret en pierre naturelle

Monter l'assise

  • Même si l’ouvrage n’est pas d’une grande précision, il est préférable de le délimiter avec un ou plusieurs cordeaux tendus entre des piquets.
  • Au sol, tracer l’arrondi de la partie avant.
  • Maçonner le premier rang sur toute la largeur de l’assise et laisser l’ouvrage sécher.
  • Déposer ensuite un lit de mortier (non tassé) sur plusieurs centimètres d’épaisseur.

Lire la suite de l'article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article