ehrwy8nUusDtPWBSQQSF1riAvGjt32xuWhTgH5JmZ0lZBZgAmx2NXsdHp2YxZhzC {Misterbricolo}
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo installe sa terrasse en bois sur pilotis ...

14 Octobre 2021 , Rédigé par Misterbricolo

Pour s’offrir une vue sur la campagne environnante, les propriétaires ont imaginé une grande terrasse sur pilotis avec accès à partir du grenier, libérant l’espace du rez-de-chaussée. Avant montage, le bois et le métal qui la composent ont nécessité un usinage en atelier. Situés à l’étage de cette maison bretonne, les combles aménagés n’étaient jusqu’ici dotés que d’une fenêtre de toit et d’une porte-fenêtre dont le garde-corps légèrement en débord formait un balconnet. C’est le seuil de cette baie qui a déterminé le niveau de la terrasse reposant sur trois poteaux fabriqués à partir d’UPN de récupération.

Des poteaux en Inox

Ces profilés en acier inoxydable (section 140 x 60 mm et épaisseur 7 mm) peuvent résister à de fortes contraintes atmosphériques et mécaniques. Ils ont été usinés en atelier (tronçonnage, perçage…) avant d’être montés sur place. Ils sont fixés à l’aide de goujons d’ancrage dans la dalle du rez-de-chaussée et le muret qui la borde. Les traverses sont quant à elles boulonnées aux poteaux à une extrémité et scellées côté maison dans le mur de façade. Un solivage en madriers complète la structure. L’ossature du garde-corps a été fixée avant la pose du plancher. Elle est constituée de poteaux (section 60 x 80 mm), régulièrement espacés et boulonnés sur le pourtour de la structure porteuse. Au préalable, les bois ont été recouverts d’une lasure haute protection. La terrasse est isolée des vents dominants par des planches sur environ 2 m de hauteur. Les poteaux qui supportent ces planches sont dimensionnés en conséquence et équipés en vis-à-vis d’un rail métallique dans lequel sont glissées les planches.

Des lames antiglisse pour la terrasse

Les lames de terrasse à rainures antiglisse ont été posées dans la foulée. Elles sont vissées aux madriers, espacées entre elles de 5 mm pour favoriser l’écoulement des eaux de pluie et compenser les variations dimensionnelles du matériau. Le chantier se termine par l’installation des travées du garde-corps, conçues à partir de tubes soudés à chaque extrémité sur des fers plats. Ces derniers ont été percés, en alternance, au diamètre des tubes et à celui des vis de fixation (sur les poteaux). L’application d’une peinture spécial fer parachève l’ouvrage.

Préparation des fixations murales

Lire la suite de l'article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article