Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo créé une allée en traverses dans son jardin ...

13 Avril 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Utilisées habituellement pour réaliser des bordures ou des nez de marches, les traverses paysagères, façon chemin de fer, peuvent aussi jalonner une allée. En bois ou en pierre, elles sont une alternative séduisante aux caillebotis et autres pas japonais.
Posées en ligne pour un style naturel, ou en quinconces 
pour un effet plus contemporain, les traverses paysagères sont un aménagement d’exception au jardin, alliant noblesse du matériau, durabilité et mise en oeuvre simplissime ! Il suffit de les poser à plat sur un lit de sable et de graviers mélangés, de plus ou moins gros calibre, idéalement du 4/6. Cette base assure un bon drainage de la pluie et évite le pourrissement du bois. Inutile de les sceller, leur poids naturel les ancre dans le sol : 25 à 30 kg pour une traverse de 1,30 m. Selon le paysagiste Pierre-Alexandre Risser, on peut« éventuellement décaisser 8 à 10 cm pour les insérer parfaitement dans le paysage. Puis, après la pose, on fixe dessus un grillage à poule afin de les rendre antidérapantes  ». Son confrère Éric Lequertier, lui, conseille « un espacement gazonné de 10 cm entre chaque traverse pour que les gens voient avant tout le côté naturel de ces allées ».

Quels matériaux ?

  • En bois

La récupération de traverses SNCF en chêne ou en azobé est désormais interdite (surtout pour un bassin ou un potager) car elles sont traitées à la créosote, un goudron de houille particulièrement toxique et cancérogène ! Neuves, elles sont en pin maritime autoclave classe 4, en chêne ou en châtaigner pour les bois locaux ; elles peuvent aussi être en bois exotique, iroko ou azobé, intrinsèquement imputrescibles. Leroy Merlin propose des traverses en bois marron droites, à poser ou à sceller (20 x 260 x 10 cm, 45 kg, 47,90 euros). Chez Déco-Paysagère, comptez 26,30 euros la traverse en pin de 250 cm, et 33,50 euros en chêne traité, 26,80 euros version brute de sciage.

• En pierre

Schiste, palis d’ardoise ou granit… Éric Lequertier les conseille en grandes dalles de 80 à 120 cm avec, entres elles, un remplissage de plantes couvre-sols type helxine ou frankenia.

• En pierre reconstituée

Il existe aussi des imitations parfaites aspect bois, en pierre reconstituée ou en béton. On trouve, par exemple, chez Castorama le modèle Sherwood en béton teinté dans la masse (80 x 22 x 4,5 cm, 16,20 euros) ; ou Stonewood chez Leroy Merlin, en pierre reconstituée antidérapante (22,5 x 67,5 x 5 cm, 19,95 euros). Aucun entretien à prévoir, mais la durabilité sera de 10 ans environ, contre plus de 20 ans avec du bois de qualité.
Lire la suite de l'article

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article