Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo change son tableau électrique ...

12 Mars 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

tableau electrique

L'idée de changer son tableau électrique n'est pas venue à Misterbricolo comme ça, un beau matin, en se levant. Ce sont plutôt les coupures à répétition, les plombs qui sautent et surtout l'arrivée d'un nouveau poêle électrique qui ont été à l'origine de cette décision. En plus de cela, il n'y avait plus un seul module de disponible et le nouvel appareil était incompatible avec la présence de fusibles.

Comment choisir son nouveau tableau électrique ?

Ce n'est pas une opération que l'on réalise tous les jours et les critères de sélection de ce type d'appareil ne sont pour la plupart du temps ni d'ordre esthétique, ergonomique ou même fonctionnel.
- la taille de l'appareil. C'est le critère le plus important;  celui qui définira le nombre d'emplacements prévus pour accueillir les appareillages. La dimension de votre logement déterminera donc celle de votre tableau à moins que ce dernier ne possède ... aucun appareils électriques ...

Quelques exemples :
- pour un appartement de moins de 35m2, un tableau électrique de 2 rangées sera suffisant (1 rangée comporte de 13 à 18 modules)
- pour une surface comprise entre 35 et 100 m2, il faudra opter pour un tableau de 3 rangées
- Si votre logement dépasse les 100 m2, choisissez plutôt un tableau électrique de 4 rangées voir plus.
Notez également que la norme (NF C 15-100) oblige à laisser 20% des emplacements du tableau libres.

Respect des normes

Nous venons de le voir, la norme actuelle des tableaux électriques est la NF C 15-100. Pour savoir si votre tableau répond bien à cette norme, vérifiez si votre installation électrique comporte un disjoncteur général. Cet "interrupteur" vous permet de couper le courant dans l'ensemble du logement lorsque vous faites des travaux électriques par exemple. Son autre intérêt est de couper l'électricité lorsqu'il détecte un problème (surtension, court-circuit ou problème sur le réseau).
L'autre point à vérifier est la présence de disjoncteurs divisionnaires. Ce dernier fonctionne comme le "général" à la différence qu'il agit sur un équipement ou un circuit électrique en particulier (d'où l'importance de bien identifier les appareillages dépendant de tel ou tel disjoncteur divisionnaire ou secondaire.
La localisation du tableau électrique est l'autre aspect important de cette norme. Le tableau doit être situé dans l'espace technique du logement et respecter plusieurs caractéristiques que vous trouverez sous ce lien.

Le changer soi-même ?

Si vous êtes un fin bricoleur et que vous avez quelques connaissances en matière d'électricité, rien ne vous empêche de le changer vous-même. Il est quand même recommandé de passer par une entreprise spécialisée notamment pour des raisons de sécurité et de conformité. Le prix du service dépendra de la zone géographique, de l'ampleur des travaux et du matériel choisi.
Par ailleurs, un professionnel saura vous conseiller en amont des travaux sur des points qui auraient pu vous échapper tels que :
- l'éventuelle nécessité de déplacer le tableau existant
- le remplacement ou uniquement l'aménagement du tableau (ajout de "rangée")
- l'achat de tel appareil plutôt qu'un autre 
- le respect des normes
- les économies réalisées par l'opération (contacteur heures creuses et délesteur électrique)
- les garanties et le service après-vente
...

N'hésitez pas à demander un devis en détaillant votre besoin !

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article