Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo vous dit tout sur l'"impôt abri de jardin" ...

19 Janvier 2021 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction

Taxe aménagement jardin

Il n'y a guère plus que l'air qui ne soit pas encore imposé ... pour combien de temps encore ...

La taxe d'aménagement, plus communément appelée la taxe "abri de jardin" est un impôt local instauré en 2012 qui concerne toute les constructions de plus de 5 m² comme les cabanons de jardin, les vérandas ou les piscines.
C'est une taxe méconnue qui rend fou les propriétaires. Ils ne le savent pas toujours mais les constructions supplémentaires extérieures à la maison, sont susceptibles d'être taxées. Elle concerne entre autre les cabanons de jardin, les vérandas ou les piscines, la taxe d'aménagement est plus communément appelé la taxe "abris de jardin".

Instaurée en 2012, cette taxe est réactualisée chaque année. Et une fois encore, elle n'a pas échappé à son augmentation annuelle. Après une hausse de 3,8% en 2019 elle a de nouveau augmentée au 1er janvier. Pour 2020 la taxe "abri de jardin" est passée à 759€ le m² hors Île-de-France contre 753€ en 2019 et 860€ le m² en Île-de-France contre 854€ l'an passé. Les propriétaires sont notifiés "par lettre simple" de la somme à payer "dans les 6 mois après le fait générateur de la taxe". Si le montant est inférieur à 1.500 euros, il n'est payable qu'en une seule fois dans les 12 mois qui suivent le courrier. Dans le cas contraire le paiement s’effectue en deux temps : au 14e mois pour la première échéance, puis au 26e mois pour la seconde échéance. Contrairement à la taxe foncière, la taxe d'aménagement n'est réclamée qu'une seule fois.

1. Quels aménagements sont concernés ?
Cette taxe est applicable à toutes les surfaces closes et couvertes d'une surface supérieure à 5 m² et d'une hauteur supérieure à 1m80 comme le rappelle le site du service-public.fr. La taxe d’aménagement ne fait pas de distinction entre les constructions avec ou sans fondations, donc les abris de jardin démontables sont soumis à la même taxe. Elle concerne également les opérations de reconstruction et d'agrandissement de bâtiments ou d'installations nécessitant une autorisation d'urbanisme comme les permis de construire ou d'aménager et les déclarations préalables. Sont donc concernés par cette taxe, les cabanes de jardin, garages, vérandas, piscines ou encore les caves. Les pigeonniers sont eux aussi concernés à l'inverse des terrasses et les pergolas qui ne le sont pas du au fait qu'elles ne soient pas entièrement fermées.

2. À combien s'élève cette taxe ?
Lire la suite de l'article

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article