Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Articles avec #peinture tag

Misterbricolo vous aide à choisir votre peinture ...

11 Avril 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

>>> Quelle est la différence entre peintures naturelles et peintures synthétiques ?

La composition d'une peinture est très variable, selon qu'il s'agisse de laque, vernis, lasure, badigeon, peinture murs et plafonds… mais elle contient toujours un liant pour regrouper les différents constituants et favoriser l'accrochage, une charge pour donner du corps, un solvant pour faciliter l'étalement, des pigments pour la coloration et des additifs tels que siccatifs, épaississants, agents de dispersion, agents de conservation,…
C'est surtout par le liant que les peintures naturelles se distinguent des peintures synthétiques : Le plus souvent huile de lin pour les premières, des polyuréthanes pour les secondes. Le solvant sera de l'eau, de l'essence de térébenthine ou des esthers d'agrume dans un cas, des hydrocarbures, des alcools, des cétones… pou les peintures industrielles. Les adjuvants sont limités à l'essentiel et peu ou pas toxiques dans les peintures naturelles.
Il n'existe pas de label " Peintures Ecologiques " mais celles-ci indiquent toujours leur composition sur l'emballage, contrairement aux peintures qui abondent dans les précautions d'emploi : " tenir hors de portée des enfants " ne pas fumer " ne pas manger " utiliser dans des zones ventilées "….

>>> Est il vrai que les peintures à l'eau sont moins dangereuses que les peintures à solvant ?

Pas tout à fait, car s'il est certain que les solvants contenus dans les peintures synthétiques " à l'huile " sont très toxiques : benzène, toluène, white spirit,… les peintures à l'eau ( dites " acryliques ") contiennent souvent des éthers de glycol eux-même très dangereux. De plus, les peintures à l'eau contiennent autant d'éléments toxiques dans les liants, pigments, charges et autres additifs que les peintures à solvant.

>>> Les peintures naturelles sont-elles d'aussi bonne qualité que les autres ?

Certainement, et souvent même meilleures :
- Leur pouvoir de pénétration ( grâce à l'huile de lin notamment ) dans le support est plus important.
- Elles sont perméables à la vapeur d'eau, donc " respirent ".
- Elles ne sont pas électrostatiques.
- Elles ont une durée de vie et de vieillissement excellents.

>>> Les peintures naturelles doivent être plus chères ?

Les peintures naturelles sont des peintures de haute qualité et leur prix est comparable à leurs homologues synthétiques. En outre elles ont un rendement plus élevé.

>>> Que peut-on penser du label : " NF ENVIRONNEMENT "

Le label " NF environnement " offre des garanties concernant les métaux lourds ( le plomb, l'arsenic, le cadmium, le mercure sont interdits ) ,la teneur en hydrocarbures, en composés organiques volatils ( COV ) . C'est donc un progrès dans la fabrication de produits moins polluants, mais le cahier des charges ignore les hydrocarbures aromatiques, les éthers de glycol et d'autres composés organiques volatils toxiques… Et l'utilisateur ne connaît toujours pas la composition du produit…

>>> Les peintures naturelles ont-elles des points faibles ?

Certaines personnes peuvent être allergiques aux terpènes d'agrumes contenues dans les peintures naturelles à solvant. Nous leur conseillons de n'utiliser que des produits à l'eau ou de ne pas appliquer elles-même des huiles dures, lasures ou laques contenant du distillat d'agrume.
On reproche parfois à ces produits leur temps de séchage plus long, ce qui peut limiter leur utilisation professionnelle mais ne gène pas outre mesure le bricoleur ou la bricoleuse.


Source :
http://www.eco-logis.com
Lire la suite

Misterbricolo se lave avec sa voiture

17 Novembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Une voiture exige un minimum de soin si vous ne voulez pas voir sa carrosserie ternir et prendre un aspect délavé. Il faut savoir qu’une peinture subit des agressions quotidiennes dues au climat et aux différents polluants. C’est pour cette raison qu’il est important de laver régulièrement sa voiture. Lavage automatique ou lavage manuel, à chacun sa méthode.

Le lavage automatique
Pour les personnes pressées, le lavage automatique est la solution idéale. Mais il est important de prendre en compte le gabarit de votre véhicule car certaines stations de lavage n’acceptent pas les voitures équipées de capotes.

Il existe deux méthodes de lavage automatique :

- Le lavage aux rouleaux :
Cette technique est la plus populaire car elle ne nécessite aucun effort, elle est très rapide et c’est la moins onéreuse. Sachez néanmoins que cette technique peut laisser des traces, sorte de micro-rayures dues aux fibres des brosses. C’est également dû à la fréquence de passage de leurs longs cils synthétiques. Ceux-ci n'ont pas toujours le temps de se défaire des poussières collectées sur les carrosseries précédentes. Ce sont alors autant de minuscules particules qui sont traînées sur le vernis, et qui vont jusqu'à le rayer.
Cependant, un nouveau type de brosse, à cils en feutre, évitant les micro-rayures, tend à se généraliser en France.
De plus, sachez que ces brosses doivent être remplacées tous les deux ou trois ans par l’exploitant de la station.
Enfin, n’oubliez pas de baisser votre antenne et de bien fermer les fenêtres de votre véhicule.

- Le lavage à haute pression :
Le lavage à haute pression est intéressant pour un lavage rapide ou pour dégrossir avant un nettoyage plus poussé. Il permet également de nettoyer avec précision les bas de caisses et les pare-chocs et évite les micro-rayures car il n’y a pas de contact avec la peinture.
Pensez à passer le jet partout ou n’hésitez pas, si votre carrosserie est très sale, à faire un passage supplémentaire au détergent pour un meilleur résultat. Cela évitera qu’une fine couche de graisse et de polluants reste fixée sur la peinture et continue son action corrosive.
Pour le nettoyage des jantes, n’hésitez pas à passer un coup d’éponge après le passage du jet afin de retirer complètement la poussière noire qui pourrait agresser et abîmer le vernis des jantes.
Pour les plus équipés, n’hésitez pas à enfiler des bottes et un ciré pour éviter les projections du jet.
De plus, faites attention à ne pas diriger le jet d’eau vers le moteur car la pression est importante et de l’eau pourrait s’introduire dans les circuits électriques et électroniques.
Sachez aussi que le jet à haute pression peut aggraver les petits éclats de la peinture, entre autre sur les parties en plastique peint ou sur les chromes. Evitez également de passer trop près des joints car la pression peut les abîmer et les dilater.
Concernant les taches d’insectes, il vous faudra certainement utiliser un produit supplémentaire pour les enlever car le jet s’avère souvent inefficace.

Côté budget, certaines stations de lavage sont plus chères que d’autres. Cette méthode peut donc coûter cher si vous lavez votre voiture très régulièrement. N’hésitez pas à comparer les prix de plusieurs stations car cela peut parfois passer du simple au double.

Le lavage manuel
Le lavage manuel reste la meilleure solution pour un résultat parfait. Il y a cependant des étapes à respecter et une méthode à adopter pour être le plus efficace possible.

Les accessoires et produits nécessaires :
- un seau ;
- plusieurs éponges ;
- une vieille brosse à dent ;
- une brosse à ongles ;
- une peau de chamois ;
- des chiffons ;
- du shampooing pour carrosserie ;
- du lave-vitres ;
- un nettoyant spécial jantes ;
- un rénovateur caoutchouc pour les joints.

Etape par étape :
- Commencez par les parties les plus sales de la voiture comme les seuils de porte et de coffre. Appliquez-vous à bien nettoyer les joints en caoutchouc avec le rénovateur car ceux-ci attirent la poussière.
- Puis, passez au nettoyage des jantes en y appliquant le produit spécial et en frottant à l’aide de la brosse à dent pour pouvoir passer dans tous les recoins.
- Concernant les pneus, utilisez le rénovateur caoutchouc et, à l’aide d’une brosse, passez plusieurs fois avant de rincer abondamment.
- Enfin, terminez par le châssis et les bas de caisse. Pour enlever les moustiques et autres insectes collés sur la voiture, il vous suffit d'utiliser un bas-nylon plutôt qu'une éponge et tout se décollera facilement.
- Concernant les joints, les rétroviseurs et les plastiques de la voiture en général, utilisez la brosse à ongle et le rénovateur.
- Pour le nettoyage de la carrosserie, préparez un seau d'eau tiède mélangée au shampooing (ou à du liquide vaisselle). Ensuite, mouillez votre voiture avec le jet d’eau ou, encore mieux, avec de l’eau chaude qui va pré-décoller les poussières et les graisses.
- Nettoyez la carrosserie avec un gant de lavage ou une éponge sans grattoir, en commençant par le toit et le pare-brise. N'hésitez pas à utiliser plusieurs éponges selon les parties à nettoyer. En effet, si vous frottez la carrosserie avec une éponge chargée de poussière vous allez la rayer.
- Rincez abondamment pour enlever toute la mousse et éviter les traces. Utilisez ensuite une peau de chamois pour sécher la carrosserie et les vitres et pour éviter des traces d’eau dues au calcaire.
- Si vous souhaitez redonner à votre voiture l’éclat du neuf, prenez un peu plus de temps pour la lustrer. Après avoir nettoyé toutes les taches, appliquez le produit sur un chiffon et traitez la carrosserie par petites surfaces, d'un mouvement circulaire. Pour un résultat parfait, vous pouvez ensuite appliquer un lustrant de finition.
- Terminez par un produit nettoyant anti-reflet que vous appliquez sur les vitres avec un chiffon doux et propre.
Source : l'Internaute

Lire la suite

Les secrets de Misterbriclo pour prendre soin de sa voiture

17 Novembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Rayures, rouille, éclat, votre voiture paye souvent les frais de votre environnement et du climat. Il existe pourtant des solutions pour lui redonner l’éclat du neuf et vous permettre ainsi une revente plus avantageuse.

Les micro-rayures
C’est inévitable : au fil du temps, les petites rayures apparaissent sur une voiture. Sans aller jusqu’à repeindre la partie éraflée ou pire, repeindre totalement la voiture, il est possible d’enlever les micro-rayures sans trop d’efforts.
En effet, un simple shampooing lustrant ou un produit spécial anti-rayures devrait permettre d’enlever les rayures les plus légères. Si vous frottez assez longtemps, ces produits peuvent “ restaurer ” la peinture d’origine.

Les rayures profondes
Si vous constatez des rayures plus profondes, réagissez rapidement car la rouille pourrait s’installer. Si la couche d’apprêt (enduit appliqué avant la peinture) a été touchée, n’hésitez pas et appliquez un anti-rouille. Vous pourrez utiliser un stylo spécial retouches que vous trouverez dans les centres auto ou, encore mieux, chez votre concessionnaire car vous retrouverez la teinte exacte de votre voiture (la référence de la teinte est notée sur une plaque, dans le compartiment moteur).
Pour un travail de précision, utilisez un pinceau très fin car celui du stylo est un peu trop grand.

La rouille
Les constructeurs automobiles appliquent de nombreuses protections sur les voitures pour les protéger de la rouille. Cependant, un minimum de vigilance est nécessaire car si de la rouille apparaît sur votre voiture, elle peut très vite s’étendre.
Ainsi, soyez attentif, car elle apparaît souvent sur des éléments peu visibles de la voiture :
- les parties basses ;
- les bas de portes ;
- les passages de roues (renfoncements de la carrosserie qui permettent le passage des roues) ;
- le compartiment moteur ;
- les antennes ;
- les supports de batterie, d'essuie-glaces… ;
- les serrures.

Si, malgré vos précautions, de la rouille apparaît, il y a des solutions pour en venir à bout :
- si la rouille attaque la peinture, grattez cette dernière et appliquez un inhibiteur d’oxydation. Ce produit va durcir la surface rouillée, permettant de mieux la travailler avant de la repeindre ;
- si les passages de roues sont attaqués, il est possible d’y appliquer une solution bitumeuse qui va colmater et protéger la carrosserie de votre voiture ;
- pour les surfaces les plus attaquées, enlevez la peinture de façon à atteindre la tôle et appliquez une couche de zinc avant de repeindre.

Eclat et pare-brise fêlé
Soyez très vigilant car un petit éclat peut vite se transformer en fissure. N’hésitez pas à faire appel à un spécialiste des pare-brises qui saura vous conseiller et faire les réparations nécessaires.

Sachez quand même que si la taille de l’éclat est inférieure à celle d’une pièce de 2 € et qu’il n’est pas dans le champ de vision du conducteur, votre pare-brise peut être réparé sans être changé. Pour ce faire, le réparateur va injecter de la résine dans l’éclat, et le pare-brise va retrouver sa solidité et sa transparence.

Si l’éclat est plus important, le pare-brise est remplacé. L’opération est la même pour les autres vitres et le bloc-phare. Enfin, sachez que ces réparations sont prises en charge par votre assureur si vous avez la garantie bris de glace”.

Lire la suite

Misterbricolo aime les gauffres mais pas le gauffrage de peinture

20 Octobre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Formation d'une « peau » en surface d'une peinture fraîchement appliquée donnant un aspect irrégulier, ridé.

CAUSES POSSIBLES:
• La peinture a été appliquée en couches trop épaisses (se produit plus avec les peintures glycéro ou à l'huile).

• Application de peinture sur une surface chaude ou pendant une journée très chaude.

• Exposition de peinture non sèche à la pluie, à la rosée, au brouillard ou à de hauts niveaux d'humidité.

• Application d'une couche de peinture sur une autre insuffisamment sèche.

• Application de peinture sur une surface contaminée (par exemple par de la saleté ou de la cire).

SOLUTION:
• Gratter ou poncer le substrat pour retirer la pellicule ridée. Repeindre, en appliquant une couche uniforme de peinture extérieure de bonne qualité. S'assurer que la première couche ou la sous-couche est sèche avant de peindre. Se conformer aux quantités à appliquer recommandées par le fabricant (deux couches minces valent mieux qu'une couche épaisse). Par temps très froid, chaud ou humide, prévoir un temps plus long pour le séchage de la peinture.

Top site " Peinture" : qualitepeinture.com
Lire la suite

Misterbricolo n'est pas très copain avec la rouille sur sa belle peinture

20 Octobre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Taches rouge brun apparaissant à la surface de la peinture.

CAUSES POSSIBLES:
• Clous en acier non galvanisé ayant commencé à rouiller, provoquant une tache de rouille à la surface du film de peinture.

• Têtes de clou en acier non galvanisé qui n'ont pas été chassées et enduites.

• Têtes de clou galvanisées ayant commencé à rouiller après un ponçage ou un vieillissement prolongé.

SOLUTION:
• Lorsque des clous non galvanisés ont été utilisés pour fixer les matériaux à peindre, il est préférable de chasser les têtes de clou et de les recouvrir d'un mastic acrylique ou acrylique siliconé de bonne qualité. Appliquer un primaire sur les clous avant peinture avec une peinture émulsion de qualité. Pour repeindre des surfaces extérieures où des têtes de clou ont rouillé, lessiver les taches de rouille, poncer les têtes de clous, puis procéder comme ci-dessus.

Lire la suite

Misterbricolo ne cloque pas. Sa peinture non plus

20 Octobre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Bulles soulevant la couche de peinture de la surface sous-jacente, résultant d'une perte d'adhérence localisée.

CAUSES POSSIBLES:
• Application d'une peinture au soleil, ou sur une surface chaude.

• Application d'une peinture à l'huile ou glycéro sur une surface humide ou mouillée.

• L'humidité provenant des murs (se produit moins avec les peintures émulsion qu'avec les peintures glycéro).

• Exposition à l'humidité, à la pluie ou à la rosée d'une peinture émulsion fraîchement appliquée.

SOLUTION:
• Si les cloques se situent au niveau du substrat : supprimez la source d'humidité. Réparez les joints d'étanchéité endommagés ou défaillants; envisagez l'installation d'aérations, de ventilations. Eliminez les cloques (cf. ci-dessous).

• Si les cloques se situent entre deux couches de peinture, enlevez-les en grattant. Poncez. Dans le cas d'un support bois, appliquez une sous-couche s'il a été remis à nu. Appliquez enfin une peinture émulsion extérieure de qualité.

Lire la suite

Misterbricolo est un chasseur d'écaille de peinture

20 Octobre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Ecaillage du film de peinture dû à une mauvaise adhérence. S'il y a plusieurs couches de peinture, l'écaillage peut concerner une ou plusieurs couches.

CAUSES POSSIBLES:
• Infiltration d'humidité au travers de joints non étanches, de mastics abîmés ; présence de fuites en toiture ou au niveau des murs.

• Humidité excessive s'échappant au travers des murs extérieurs (plus spécifique dans le cas d'utilisation d'une peinture à l'huile).

• Préparation de surface insuffisante.

• Utilisation d'une peinture de mauvaise qualité.

• Application d'une peinture à l'huile sur une surface humide.

• Cloquage prématuré de la peinture (cf. Cloquage).

SOLUTION:
• Détecter et supprimer la source d'humidité. Préparer la surface en éliminant toute peinture écaillée à l'aide d'un grattoir ou d'une brosse métallique, poncer les arêtes vives et appliquer une sous-couche adaptée. Repeindre avec une peinture pur acrylique extérieure de qualité supérieure, pour une meilleure adhérence et résistance à l'eau.

Lire la suite

Misterbricolo vous confie ses secrets sur la peinture

20 Octobre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Misterbricolo n'aime pas la moisissure ...

Taches noires, grises ou brunes de champignons à la surface de la peinture ou du joint.

CAUSES POSSIBLES:

• Se forme le plus souvent aux endroits humides et peu ensoleillés (murs exposés au nord, dessous d'auvents).

• Utilisation d'une peinture de qualité inférieure, ayant une quantité de biocide insuffisante.

• L'absence de sous-couche sur du bois nu avant l'application de peinture.

• Application de peinture sur un substrat ou un revêtement dont les moisissures n'ont pas été éliminées.

SOLUTION:
• Pour distinguer la moisissure de la saleté, appliquer quelques gouttes d'eau de Javel sur la zone atteinte; si la tache disparaît, il s'agit probablement de moisissure. Pour l'éliminer laver toute la surface contaminée avec une solution diluée d'eau de Javel (un quart pour trois quarts d'eau); laisser agir pendant 20 minutes, en retraitant au fur et à mesure que la solution sèche. Porter des lunettes de sécurité et des gants en caoutchouc. Lessiver et rincer la surface. Appliquer une sous-couche émulsion pour extérieur, puis une peinture de finition extérieure haut de gamme mate, satinée, semi-brillante ou brillante, selon l'aspect souhaité.

Lire la suite
<< < 1 2 3