Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Articles avec #peinture tag

Misterbricolo fait des retouches de peinture ...

21 Janvier 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

http://www.linternaute.com/pratique/image_fichepratique/Brico_pinceau-couleurs_33686402%20_Frog%20974_Fotolia2-20130218-213126-59.jpgAvec le temps la peinture s'abîme. Elle s'écaille, perd de sa teinte et de son éclat, et peut avoir subi des chocs. Plutôt que de refaire entièrement votre support, de simples retouches de peinture peuvent parfois suffire.

Diagnostiquer le support et la peinture
Avant de commencer les travaux, vérifiez d'abord de quelle peinture il s'agit. La technique n'est pas la même s'il s'agit d'une peinture à l'eau ou à l'huile. Il est également important de s'assurer de l'état du support. Celui-ci peut-être la cause de l'effritement d'une peinture s'il est humide par exemple. Lessivez d'abord le mur, de bas en haut, avec de l'eau et du savon. Rincez puis séchez avec un chiffon propre. Vérifiez ensuite l'état de votre mur.

Peinture à l'eau et peinture à l'huile
Une fois votre mur inspecté, enlevez au besoin la peinture qui s'écaille. S'il s'agit d'une peinture à l'huile, utilisez un décapeur thermique ou chimique pour la retirer. Même abîmée, une peinture à l'huile reste difficile à enlever. Dans le cas d'une peinture à l'eau, un simple ponçage peut suffire.
Dans les deux cas, reboucher les éventuels trous et fissures de votre support avec de l'enduit de rebouchage adapté. Une fois poncé, vous pouvez commencer les retouches de peinture.
Pour effectuer ces retouches, assurez-vous de disposer de la peinture d'origine. Dans le cas contraire, même une couleur qui semble identique risque de se voir. Si la couleur est plus foncée, atténuez-la légèrement avec un coton imbibé d'eau (pour une peinture à l'eau) ou de white-spirit (pour une peinture à l'huile).

Pour des retouches parfaites
Les retouches dans les angles nécessitent moins de préparation car elles sont moins visibles. Un petit coup de pinceau et de chiffon peuvent être suffisants.
Pour éviter que la retouche ne soit visible, choisissez une teinte légèrement plus clair en diluant légèrement votre peinture avant. Il est toujours plus facile de passer une seconde couche ensuite, que de rattraper une couleur trop foncée.

Source : linternaute.com/bricolage

Lire la suite

Misterbricolo fabrique sa propre peinture bio ... en video ...

7 Novembre 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Cette vidéo peinture vous montre comment fabriquer sa propre peinture bio très facilement pour un coût très modique : 5 fois moins cher que les meilleures peintures du marché !
Ingrédients pour un litre de peinture :
80 à 100 g de farine de blé blanche
1 litre d'eau
200 g de pigments colorés
10 cl d'huile de lin
Méthode de fabrication de la peinture maison bio : faire chauffer 10 à 20 cl d'eau en ajoutant la farine puis, une fois épaissi, rajouter le reste de l'eau, faire bouillir 10 minutes, remuer avec un fouet pour éviter les grumeaux, puis ajouter le pigment en remuant et l'huile de lin. Laissez bouillir à feu doux en remuant 20 minutes. Vous obtenez une peinture intérieure et extérieur superbe, peinture bio, peinture écolo pour un prix de 4 à 5 € le litre tout compris... excellent !


Abonnez-vous à la chaîne : http://www.youtube.com/user/autoconst...
Suivez nous sur maison-construction.com : http://www.maison-construction.com/
Suivez nous sur Facebook : https://www.facebook.com/maisonconstr...
Suivez nous sur Twitter : https://twitter.com/guidemaison

Lire la suite

Misterbricolo peint son sol en ciment ...

21 Mars 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

http://www.systemed.fr/images/conseils/peindre-sol-ciment-275-l638-h387-c.jpgFaciles à appliquer et très résistantes, les peintures de sol nécessitent peu d’entretien. Pour une terrasse ou un garage, elles apportent une indéniable touche de finition et rendent le sol beaucoup plus agréable à entretenir.

Conseils pratiques

Si vous rebouchez des fissures lors de la préparation, il est préférable d’attendre au moins deux ou trois jours de séchage avant la mise en peinture. L’idéal étant de préparer le chantier un week-end et d’appliquer la peinture la semaine suivante.
Si votre pièce ne comporte qu’une seule entrée, commencez par peindre le fond et progressez en reculant vers la sortie. Pour une peinture au rouleau, travaillez par petites zones, en couvrant des bandes parallèles qui se chevauchent légèrement à chaque passe. À la deuxième couche, progressez en appliquant vos bandes parallèles dans l’autre sens afin de croiser les passes des deux épaisseurs.
Dans le cas d’un escalier en béton avec accès unique, vous pouvez ne peindre qu’une marche sur deux s’il vous faut en conserver l’usage pendant les travaux.

Etape 1

Véritables nids à poussières, les sols en ciment favorisent l’incrustation des taches de graisse et de boue. L’application d’une peinture spécifique (Astral, Dulux Valentine, Julien, Syntilor, V33…) stoppe le phénomène. Elle laisse une surface lessivable qui ne craint pas les passages répétés d’une voiture.

● Les peintures « spéciales sols » existent en formule prête à l’emploi ou à deux composants. Selon les fabrications, elles sont chargées de résines alkydes-uréthanes, polyuréthanes ou acryliques et se diluent avec un solvant pétrolier (white spirit) ou tout simplement à l’eau. Pour traiter une terrasse, utilisez une peinture conçue pour l’extérieur.

Une bonne préparation

Pour assurer l’adhérence de la peinture, le support doit être aussi propre que possible et surtout bien sec. Aussi, nettoyez-le à fond avec un détergent classique. Une fois sec, s’il laisse apparaître des taches de graisse comme cela arrive parfois, frottez-les une à une avec du diluant.

● Complétez la préparation par l’application d’un shampooing spécial ou d’un mélange de même nature (1 litre d’acide chlorhydrique dans 10 litres d’eau). Sur sol neuf, l’acide supprime la « laitance » du ciment. Sur l’ancien, il désincruste la saleté en profondeur.

● Si la peinture met le sol en valeur, elle ne peut servir de cache-misère. Ouvrez les fissures importantes au burin pointu (pointerolle) puis rebouchez-les avec un mortier de réparation prêt à gâcher ou un ciment additionné d’une résine d’accrochage (Sikalatex, par exemple).

● Le lissage de la surface du ciment n’est pas toujours parfait et l’on rencontre parfois des reliefs et de petites irrégularités. Ces légers défauts peuvent disparaître après un simple ponçage (disques abrasifs à gros grains).  Là encore, votre intervention doit être suivie d’un bon coup d’aspirateur pour éliminer les poussières.

La mise en peinture
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo rénove la peinture de sa veille 205...

19 Mars 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

http://www.automobile-sportive.com/technique/entretien/entretien14.jpgSi malgré tout le soin apporté au lavage de votre voiture, le poids des années ne peut être masqué, une peinture neuve ne s'impose peut-être pas forcément... On va donc envisager dans un premier temps de passer par une étape dite de "rénovation" de la peinture et des plastiques comme le proposent de nombreux produits du commerce . Nous avons donc testé des produits grand public de la gamme Meguiar's, sur des véhicules d'âges différents...

Texte : Sébastien DUPUIS - Photos : D.R.

Ce qui n’était à l’origine qu’un simple atelier de polish pour meubles dans le garage du fondateur Frank Meguiar Junior s’est développé et a prospéré depuis, sous la houlette de quatre générations de la famille Meguiar. Célébrant son centième anniversaire en 2001, la firme américaine Meguiar’s est devenu l’une des premières entreprises mondiales dans le domaine des produits d’entretien de surface. Meguiar’s fournit des produits hautement spécialisés pour pratiquement tous les types de surfaces et notamment pour l'automobile. A savoir aussi que Meguiar’s fabrique des gammes de produits d’entretien que les constructeurs commercialisent sous leur propre marque via leur réseau de concessionnaires. Ces produits grand public sont plutôt positionnés haut de gamme, mais leur qualité reconnue par de nombreux passionnés tend à justifier ce positionnement. Nous avons donc mis à contribution 2 véhicules d'usure différente, une 205 GTI noire vernie de 1990 et une BMW Z3 noire métalisée de 1997 pour tester l'efficacité de quelques produits de la marque. Avec sa teinte noire non métalisée, notre 205 qui affiche 170000 km est ce qu'on appelle "dans son jus". Plutôt bien conservée pour son âge et son kilométrage, elle n'a jamais subit de restoration et a passé une grande partie de sa vie exposée aux caprices des éléments. En conséquence, sa peinture noire ainsi que ses plastiques accusent le poids des ans. A l'inverse, notre Z3 a beaucoup moins roulé, 80000 km seulement, et a passé une bonne partie de son temps bien à l'abri d'un garage. Néanmoins, sa peinture noire vernie "Cosmoschwartz" est très fragile et sensible aux micro-rayures et rayures, un défaut relevé par de nombreux propriétaires de BMW de cette couleur. Au bout de 10 ans, un petit rafraîchissement de peinture ne peut donc pas non plus lui faire de mal. Nous avons donc sélectionné des produits correspondant aux différentes étapes d'un traitement de rénovation de peinture : nettoyant, polish/efface-rayures, lustrant et une cire.

1ère ETAPE : LE LAVAGE
(voir notre dossier consacré au lavage) Les propriétaires de voitures sombres et tout particulièrement noires, sauront à quel point il est difficile de conserver l'aspect de propreté avec cette teinte... Avant toute opération de lustrage, il convient donc de bien nettoyer toutes les tâches (insectes, goudrons, etc.) avant application de produits. On pourra donc commencer par un décrassage au lavage haute pression, puis dans ce cas précis, et seulement dans ce cas, afin de préparer au mieux une peinture ancienne et de la nettoyer en profondeur, on pourra utiliser du liquide vaisselle aux propriétés hautement détergentes et dégraissantes, y compris sur les parties plastiques.

2ème ETAPE : LES PLASTIQUES
Lire la suite de l'article...

Lire la suite

Misterbricolo peint sa veille table en bois sans la poncer ...

22 Février 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

http://www.deco-cool.com/wp-content/uploads/2012/04/peinture-interieur-maison-tout-support-gripActiv-V335.jpgAvouez-le, vous rêvez de pouvoir appliquer une peinture directement sur un mur, un meuble vernis, un carrelage, repeindre vos meubles de cuisine ou relooker la faïence de la salle de bain sans avoir à poncer, décaper et appliquer une sous-couche, eh bien ouvrez bien les yeux, cette peinture existe  et elle va vous simplifier les travaux ! Et cette peinture vous évite aussi toutes les étapes de décapage sur du fer, du verre et de l’inox ….

 

GripActiv’, la peinture d’intérieur sans préparation des supports

 

Cette nouvelle peinture répond à tous vos travaux de rénovation dans la maison. Elle s’applique directement sur les meubles en bois brut ou vernis, par exemple pour repeindre les meubles de la cuisine, une commode, une armoire neuve, déjà peinte ou cirée,  vous pouvez aussi l’appliquer directement sur le carrelage de la cuisine ou la faïence de salle de bain, elle s’applique également, toujours directement, sur du verre, des métaux non ferreux, de l’inox et même sur du plastique. Avec cette peinture vous évitez chacune des étapes indispensables de décapage, ponçage et application d’une sous-couche que nécessite une peinture « classique ».

Caractéristique de la peinture GripActiv’ de V33

  • Cette peinture est ultra résistante aux tâches et aux chocs quelque soit le support.
  • Excellente résistance aux produits ménagers, même les plus agressifs comme le très chimique Cillit Bang, l’eau de javel ou le plus naturel, mais aussi attaquant, vinaigre blanc,
  • Excellente adhérence quelque soit le support
  • Peinture lessivable sans aucun risque d’altération
  • Peinture acrylique donc nettoyage des pinceaux à l’eau.

    Lire la suite de l'article sur Deco-cool.com
Lire la suite

Choisir sa bonne peinture avec Misterbricolo ...

17 Novembre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

http://www.aecp-peinture.fr/images/professionnel/24323/bandeau2/peinture.jpgLa couleur n'est pas le seul critère pour choisir une peinture. Au-delà du choix acrylique-glycéro, il existe de nombreuses peintures à effets ou adaptées à certains usages. A lire avant de choisir votre peinture...

En fonction de leurs composants de base et des additifs utilisés, les peintures sont réparties en deux familles, voire trois pour certains, qui classent les "spécifiques" à part. Mais dans la mesure où toutes sont plus ou moins spécifiques... Pour simplifier le choix d'une peinture, disons que ces familles peuvent se caractériser par l'agent de nettoyage du pinceau : l'eau pour les acryliques (et assimilées), le white-spirit pour les autres.

LES ACRYLIQUES

Ce sont des peintures à l'eau, sans odeur, faciles à appliquer et utilisables en intérieur comme en extérieur. Elles sèchent rapidement et ne jaunissent pas. Elles ont actuellement le vent en poupe et beaucoup d'entre elles ont reçu l'écolabel européen.

LES GLYCEROS (ou glycérophtaliques)

Même si les progrès des acryliques sont indéniables, les glycéros restent plus résistantes et ont une image de peintures "pro" donnant un fini plus satisfaisant. Elles présentent cependant des inconvénients : elles sèchent lentement, dégagent une odeur, et leur mise en oeuvre est moins facile. L'outillage et les taches éventuelles doivent être nettoyés au white-spirit.

Une seule couche suffit ?

Les monocouches sont des peintures à fort pouvoir couvrant pour lesquelles une seule couche suffit... en principe. En effet, la dénomination est quelque peu abusive : sur un fond sombre, une bonne finition nécessitera deux couches là où trois seraient indispensables avec une autre peinture. Elles sont recommandées pour les plafonds où leur pouvoir opacifiant fait merveille sur les salissures légères.

Contestées quand elles contiennent des composants organiques volatils (COV), nocifs pour la santé et la planète, leurs qualités techniques les rendent toutefois irremplaçables dans certains cas particuliers, et on trouve encore de (vieux) peintres professionnels qui assurent qu'"une peinture qui ne sent rien n'est pas une vraie peinture". Malgré ces résistances, la part des glycérophtaliques devrait encore diminuer dans l'avenir, d'autant que la directive européenne sur les COV limitant les teneurs admissibles de solvants, en particulier ceux dérivés du pétrole dans les compositions, entre cette année en vigueur. De nombreux fabricants ont d'ailleurs largement anticipé la réglementation dans leurs nouvelles formules.
Les alkydes-émulsions. Fruits des nouvelles technologies, ces peintures sont les dernières-nées dans la famille "à l'eau". Alliant, semble-t-il, les avantages des acryliques et la résistance des glycéros, leur succès s'affirme de plus en plus.

LES PEINTURES SPÉCIFIQUES
Lire la suite sur cotemaison.fr

 
 
Lire la suite

Misterbricolo peint à la chaux...

31 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

La peinture à la chaux est, comme son nom l'indique, un type de peinture dont le liant principal est de la chaux. Elle est obtenue par mélange de chaux, d'eau, de pigments et d'adjuvant (rétenteur d'eau, dispersant, liant complémentaire...).

Les recettes de peinture à la chaux sont anciennes. La chaux possède des propriétés assainissantes, elle régule l'hydrométrie et l'humidité, assure la protection des murs tout en les laissant respirer. De plus, la peinture à base de chaux possède une transparence idéale pour obtenir des effets décoratifs.


Lire la suite

Misterbricolo a de l'eau dans ses murs ...

15 Juillet 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Les éléments naturels, et d'abord le vent, la pluie et la neige, agressent régulièrement l'extérieur d'une construction, soumettant la maçonnerie et le système d'évacuation des eaux pluviales à des contraintes qui finissent par les dégrader.

 

Eau dans les murs

Une maçonnerie en bon état est parfaitement étanche mais quand elle se détériore, l'eau arrive à s'infiltrer dans le crépi, puis à imbiber le coeur des matériaux, nécessitant une intervention rapide.

Matériaux poreux

Si la zone affectée est en briques et très localisée, descellez les matériaux et remplacez-les. Mais si le désordre couvre une grande surface, il faut regarnir les joints, puis recouvrir le parement avec un enduit hydrofuge qui empêche l'eau de s'infiltrer mais laisse les matériaux "respirer" librement, afin que l'humidité accumulée s'évapore progressivement.

Infiltrations d'eau par des fissures du crépi

Comblez les fissures avec un joint de réparation hydrofuge. Si le désordre atteint une surface importante, décapez le crépi et refaites-le, puis appliquez un enduit hydrofuge.

Joints de mortier pulvérulents

Grattez le mortier avec un ciseau de maçon ou une pointerolle et une massette, sur une profondeur d'environ 15 mm. Brossez tous les débris et humidifiez les joints avant de les regarnir de mortier. Gâchez le mortier ; prélevez-en un petit peu sur le dos d'une truelle et pressez-le dans le joint. Quand le mortier est à moitié sec, formez les joints au profil du reste du mur.

Infiltrations par les huisseries

Les dormants d'huisseries en bois arrivent à travailler et, en rétrécissant, peuvent provoquer le décollement du solin de mortier qui comble leur périphérie. Si nécessaire, réparez le dormant. Jusqu'à 10 mm de large, une fissure peut être comblée avec un enduit reboucheur et un fond de joint ; au-delà, il faut la recharger avec du mortier.

Sécurité

Travailler en hauteur
Avant d'y monter, assurezvous de la stabilité de votre échelle. Ne l'appliquez jamais sur la gouttière, mais utilisez plutôt une pièce d'appui. L'échafaudage mobile, moins facile à manoeuvrer, est cependant plus sûr. Assemblez ses éléments avec soin et vérifiez la solidité des planches. Équipez toujours la plateforme d'un garde-corps. Si le sol est meuble, calez les pieds sur des bastaings.

Source : castorama.fr

Lire la suite

Misterbricolo enlève sa peinture au décapage thermique ...

20 Janvier 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Idéal pour les surfaces planes, le décapage thermique ramollit la peinture grâce à la chaleur. Il s’adresse à des personnes ayant déjà un savoir-faire. Les novices préfèreront le décapage chimique.

Matériel nécessaire :
- des gants et un masque de bricoleur ;
- des bâches de protection ;
- un décapeur thermique ;
- une spatule métallique ;
- lessive spécial bâtiment de type Saint-Marc ;
- papier de verre à grain fin ;
- éponge ;
- chiffon ;
- enduit de lissage (en cas de brûlure).

Avant de commencer, il y a quelques précautions à prendre :
- le port de gants ignifugés et d’un masque de bricoleur ;
- les cheveux attachés ;
- pas de vêtements larges ;
- pour éviter les traces de brûlures au sol, sur les meubles ou les vitres, protégez-les avec des bâches ;
- écartez toutes les matières inflammables, rideaux, tubes en PVC avant de commencer et pensez à mettre tous les câbles électriques de vos appareils à l’écart du champ d’action ;
- ne laissez pas le décapeur trop longtemps au même endroit car le bois peut brûler ;
- si vous stoppez le travail, même très peu de temps, éteignez l’appareil ou débranchez-le si vous quittez la pièce ;
- ne le laissez pas à la portée des enfants.

Procédez comme suit :
- positionnez le décapeur thermique une dizaine de centimètres au-dessus de la surface et procédez par mouvements rectilignes.
- Lorsque vous constatez que la peinture brunit et se boursoufle, changez d’endroit. Le décapage se fait par petite surface.
- Munissez-vous d’une spatule et grattez la peinture lorsque c’est encore chaud.
- Lorsque toute la surface est décapée, vous n’avez plus qu’à lessiver avec une lessive spécial bâtiment de type Saint-Marc.
- Pour un résultat encore plus net, vous pouvez poncer la surface avec du papier de verre à grain fin. Dépoussiérez, passez une éponge humide et laissez sécher.
- En cas de brûlure, poncez la surface et lissez avec un enduit.

Source : linternaute.com
Lire la suite

Les conseils peinture de Misterbricolo ...

24 Août 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

Un nombre croissant de peintures à “effets spéciaux“ apparaît sur le marché, permettant de nombreuses finitions nouvelles - métallisée, par exemple.
De la même manière, les particuliers ont de plus en plus tendance à expérimenter les “effets décoratifs“ dans leur propre maison. Non seulement les effets sont magnifiques, mais les finitions paraissent luxueuses, ajoutant du caractère et de la valeur à votre maison. La peinture à l‘éponge, au chiffon en pointillé sont quelques-unes des techniques les plus en vogue.

Il est essentiel de bien comprendre ces techniques afin d‘obtenir un résultat de qualité. Cliquez sur les éléments suivants pour plus d‘informations sur chacune de ces techniques.

Glacis
 
  Pochage
Métallisé
 
  Peignage
Badigeon coloré à la chaux
 
  Copie au pochoir
Veinurage
 
  Tamponnage à l’éponge
Bandes de couleur
 
  Rouler au chiffon
Mur masqué
 
  Tamponnage et impression
Technique de tirage    

Avant de commencer – la preparation est indispensable!

Règle de base : Quand vous essayez l’une des techniques ci-dessous, il est judicieux de vous faire la main en réalisant un essai préalable sur une plaque de carton ou une autre surface avant de commencer à peindre vos murs. Voyez combien de glacis il faut enlever et quel niveau de pression est nécessaire pour réussir l’effet désiré. Ce n’est qu’une fois que vous maîtrisez la technique que vous pouvez commencer les murs!

Traitement préliminaire


Source : qualitepeinture.com
Lire la suite
<< < 1 2 3 > >>