Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Articles avec #jardin tag

Misterbricolo cuisine avec une plancha gaz ...

7 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

PLANCHAOL6286[1]Choisir entre une plancha électrique et une plancha gaz vous donnera une grande liberté de mouvements, liberté dont une plancha électrique vous privera en vous obligeant à vous procurer une rallonge électrique bien souvent de taille pas toujours trés pratique.

Si vous optez pour un positionnement à l'intérieur de votre habitat et si donc votre plancha est prévue pour une utilisation en intérieur, la plancha électrique revêt alors tout son intérêt, en vous évitant de vous encombrer plus encore avec une bouteille de gaz (qui plus est, vous devez faire attention au gaz que vous stocker, notamment le propane dont le stockage est interdit).

Sur la photo :

Plancha gaz 60x40 inox corps en acier inoxydable - plaque de cuisson en acier - Surface de cuisson: 593 x 403 mm - 1 brûleur inox en U pour une meilleure performance de cuisson - Puissance : 4 kw - Allumage electronique (pile non incluse) - Tiroir récupérateur de graisse amovible - Dimension: 618 x 445 x 232 mm - Chariot vendu séparement

Lire la suite

Misterbricolo adooooore les pots lumineux ZINC & JARDIN...

3 Février 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://csimg.webmarchand.com/srv/FR/29032571aicjb0025/T/340x340/C/FFFFFF/url/zinc-jardin-aic-jb0025.jpgDurant la journée ce pot de fleur agrémente parfaitement un jardin, une terrasse ou un patio, le pourtour d'une piscine ou autre point d'eau.

Dès la nuit tombée, celui-ci met en valeur votre plante et crée une douce atmosphère lumineuse. Une déco jardin assurée !

Le pot de fleur lumineux est relié à un panneau solaire.
Après une journée de charge du panneau solaire grâce à la lumière du jour (fonctionne même en hiver) : le pot s'illumine automatiquement jusqu'à 8 heures durant grâce à ses 8 LEDs blanches.

Le trou d'écoulement situé à la base permet de poser la plante à même le pot.

Caractéristiques :

Détecteur de luminosité pour déclenchement automatique la nuit.
Longueur du câble reliant le panneau au pot de fleur: 1m8

  • Coloris disponibles : bleu, blanc, framboise et orange
  • Dimensions : 50x50x45.5 cm
  • Poids : 35.5 kg

    En vente ici : tavulesprix.com
Lire la suite

Misterbricolo installe un carport dans son jardin ...

25 Janvier 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.franceabris.com/img/p/509-2174-home.jpgAménagez votre jardin et gagnez une pièce à vivre !

On a tous besoin de plus de place dans nos maisons, n'est-ce pas ? France abris vous propose de libérer votre garage d'habitation pour gagner quelques précieux mètres carrés, ceci simplement en aménageant vos jardins, à prix réduit !

Des solutions existent pour à la fois libérer votre garage et vous permettre d'aménager celui-ci en bureau, buanderie, ou chambre d'ami...selon vos envies, et par ailleurs garder vos véhicules à l'abri par l'aménagement de vos jardins à l'aide de carport ou abri voiture , robustes et esthétiques.
Vous protégez ainsi vos voitures en toute tranquillité et vous vous offrez par la même une nouvelle pièce à vivre, le tout à un prix très accessible ! 
http://www.franceabris.com/img/p/546-2295-home.jpgEn effet, vous trouvez par exemple sur le site FranceAbris.com des gammes de carport de 500 à 5000 Euros, en fonction de vos besoins et de votre budget.
Une astuce pour joindre l'utile à l'agréable : optez pour un carport avec atelier qui vous permettra de bénéficier d'un abri de jardin pour le même prix, une solution économique et pratique.
Un abri 2 en 1, pour ranger tous les outillages du jardinier, tondeuse et matériel de jardinage, et aussi protéger vos autos des intempéries... A vous de faire votre choix !
Dans la même idée, pensez à prolonger votre vie au dehors en vous offrant un espace de vie au jardin avec une tente pliante ou une tonnelle , pour recevoir famille et amis en toute liberté, à l'abri des intempéries. Vous profitez ainsi plus longtemps de votre extérieur aux inter-saisons, quel bonheur !

Pour en savoir plus, rendez-vous sur franceabris.com
Lire la suite

Misterbricolo entretient ses plantes d'intérieur en hiver...

12 Janvier 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Lorsqu'approche l'hiver, de nombreuses plantes en pot font le trajet du jardin, du balcon ou de la terrasse vers les pièces intérieures. Pour elles, comme pour les plantes vertes, il convient de redoubler d'attention. Suivez nos conseils pour maintenir ce petit monde en bonne santé !

Pots

pot en terre cuiteBien souvent aujourd'hui, les plantes sont vendues dans des pots en plastique, moins lourds, fragiles et onéreux que ceux en terre cuite.

Pourtant, les récipients en poterie sont nettement préférables. En dehors des critères purement esthétiques (ils peuvent contribuer largement à l'ambiance d'une pièce), leur caractère poreux permet une "respiration" salutaire des racines. En outre, l'aspect du pot aide à doser les arrosages (la terre cuite doit sêcher entre chaque apport d'eau).

N'hésitez-donc pas à rempoter vos plantes lors de leur achat, d'autant que beaucoup d'entre-elles sont vendues dans un substrat à forte teneur en tourbe qui, s'il facilité le racinement des débuts, s'avère mauvais sur le long terme.

Lumière

C'est la source de la plupart des problèmes survenant à l'intérieur. La lumière est essentielle à la bonne santé des plantes; une photosynthèse insuffisante, c'est comme si le végétal ne mangeait pas !

Pour cette raison, on conseille de placer les pots près des fenêtres. Savez-vous que l'intensité lumineuse diminue avec le carré de la distance ? A 2 m d'une fenêtre, une plante reçoit ainsi 4 fois moins de lumière que si elle était placée juste derrière. On estime que la zone optimale pour installer les plantes est au maximum à 1,50m des fenêtres.

A noter : bien souvent, le jaunissement du feuillage est à rapprocher d'un manque de lumière, alors que l'on pense naturellement à... un manque d'arrosage !

Chaleur

Les plantes souffrent d'une chaleur excessive ! En fait, dans nos appartements, température élevée rime souvent avec sécheresse de l'air.

Or, un degré élevé d'hygrométrie est nécessaire pour la bonne santé des plantes d'intérieur. Un compromis acceptable (pas question quand même de transformer nos maisons en glacières) se situe vers 18°C. Et en plus, vous aurez la satisfaction d'économiser de l'énergie...

plantes d'orangerie : citronsAttention à la proximité des radiateurs : les cactus s'en accomodent; pas les plantes vertes...

Par ailleurs, certaines plantes ne tolèrent pas des températures aussi élevées. C'est notamment le cas des plantes dites d'orangerie : bougainvillée, laurier-rose, citronnier, oranger...

Arrosage
lire la suite sur gerbeaud.com

Lire la suite

Misterbricolo répare sa terrasse ...

22 Décembre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.adh-paysages.com/UserFiles/Image/Originaux/terrasses5.jpgDe petits dégâts sur une terrasse peuvent se réparer facilement. Le colmatage d'une fissure sur dalle en béton ou la remise à niveau de pavés restent à la portée de la plupart des bricoleurs du dimanche. A condition de bien suivre la méthode.

Colmater des fissures sur une dalle en béton

Problème à la pose, surcharge, mouvement de terrain : votre terrasse peut se détériorer au fil du temps. Les gros dégâts nécessitent le recours à un professionnel. Mais les petits soucis se règlent souvent en un tour de main. Ou presque.

Votre dalle en béton s'affaisse ? Elle s'est entièrement fendue ? L'eau s'infiltre ? Contactez un artisan spécialisé, comme un maçon ou un terrassier. Par contre, s'il s'agit d'une simple fissure ou d'une petite cavité, vous pouvez réparer votre dalle vous-même.
Munissez-vous d'un sac de béton prêt à l'emploi, d'une truelle, d'une taloche, d'un ciseau à froid ou à briques et de gravillons et pierres concassées.
A l'aide d'un ciseau à froid ou d'un ciseau à briques, cassez la partie détériorée. Elargissez légèrement la fissure ou la cavité. Otez les débris.
S'il n'y a pas de couche d'assise sous la dalle, creusez un trou de 10 centimètres de profondeur environ. Remplissez-le de pierres concassées, gravillons et autres morceaux de briques. Tassez bien. Si la dalle dispose d'une assise, ne l'endommagez pas.
Préparez du béton prêt à l'emploi. Versez-le dans la fissure ou la cavité. Répartissez à la truelle, jusqu'au niveau du reste de la dalle. Lissez à la taloche. Recouvrez la partie réparée d'une bâche plastique. Maintenez-la avec des poids, comme des parpaings. Laissez sécher 48 heures environ.


Remettre à niveau un dallage ou un carrelage de terrasse
(Lire la suite sur deco-travaux.com)

Lire la suite

Misterbricolo installe son portique de jeu ...

5 Décembre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.construire-ensemble.com/wp-content/uploads/2009/01/installer-un-portique-de-jeux-300x227.jpgLe portique est le meilleur moyen qui permet aux enfants débordants d’énergie de profiter du beau temps estival et de l’air frais de l’extérieur. Pour leur donner la chance de se développer dans un environnement plaisant, il n’y a rien de mieux que l’aménagement d’un portique de jeux dans le jardin. L’installation de cette structure ne nécessite forcément pas l’assistance d’un professionnel. Avec les matériels adaptés, un peu d’astuces et l’application des instructions des constructeurs, vous pouvez le faire vous-même très facilement en respectant toutes les conditions de sécurité requises.

Les conditions d’une bonne installation de portique
Un certain nombre de contraintes est à observer pour pourvoir installer un portique dans les meilleures conditions. La première et la plus importante est l’espace qui va accueillir la structure.

En effet, il faut un jardin assez spacieux pour installer un portique, vu qu’il doit être installé à un endroit séparé des autres décorations de jardin comme les rocailles ou les arbustes, etc. d’au moins deux mètres.

Cette notion d’espace joue un rôle non négligeable puisqu’elle contribue à la mise en place d’un portique répondant aux normes de sécurité. Pour répondre à ces normes, l’installation doit aussi tenir compte des utilisateurs, du type et de la qualité du matériel. La résistance de ce dernier s’apprécie en fonction de sa grosseur, qu’il soit en bois ou en acier. Pour permettre un ancrage parfait du portique, l’installation ne doit pas non plus négliger la propriété du sol.

Les étapes de l’installation d’un portique
Lire la suite sur www.construire-ensemble.com

Lire la suite

Misterbricolo entretient ses pots en terre cuite ...

23 Novembre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

De jolis pots en terre cuite font partie des agréments indispensables à un jardin bien entretenu. Astuces et conseils pour que ces pots naturels restent des alliés de la beauté de votre jardin, sans pour autant réduire à néant vos efforts esthétiques au bout de quelques saisons d'utilisation.

Beaux mais fragiles

pots en terre cuiteLes pots en terre cuite non émaillée sont des pots fragiles qui peuvent casser au moindre choc. Moyennement résistants au gel, ils peuvent également éclater sous l'effet d'un froid trop intense et brutal. Pour éviter ce phénomène, il est conseillé de déplacer ses pots en hiver et de les installer près d'un mur (moins de gel), ou mieux dans une serre en attendant le printemps! Ils sont aussi très sensibles à l'évaporation de l'eau. Un bon point pour les plantes qui peuvent ainsi plus facilement réguler l'humidité de leurs racines. Toutefois, en été, lors de fortes chaleurs, ces pots nécessitent un peu plus d'arrosage que les autres contenants en bois, céramique, plastique ou autre...

Avant première utilisation : un bon bain s'impose

En raison de cette sensibilité à l'humidité, les pots en terre cuite apprécient un bon bain de quelques jours dans un bac rempli d'eau de pluie avant la première utilisation. Ils se gorgent ainsi d'eau et seront moins sensibles aux changements de température. C'est un gage de longévité pour ces pots payés généralement moins chers que des pots émaillés, mais d'une beauté naturelle inégalée.

Entretien quotidien : halte au calcaire !
Lire la suite sur gerbeaud.com

Lire la suite

Misterbricolo protège ses plantes du froid ...

11 Novembre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.jardiner-malin.fr/wp-content/uploads/2009/10/plante-hiver-150x150.jpgLorsque surviennent les premiers froids et gelées hivernales, les plantes entrent dans une période de repos végétatif.

Il est important de les protéger du gel et du froid pour les retrouver au printemps dans les meilleures conditions ! 

Quelques gestes de protection simples vous permettront de les protéger facilement et à moindre coût.

Protection des plantes caduques :

Les plantes caduques, c’est à dire celles qui perdent leurs feuilles, n’ont pratiquement plus aucune activité durant l’hiver et elles sont donc beaucoup moins sensibles au froid.

Il est donc moins utile de les protéger même si certaines plantes vivaces apprécieront un paillage fait de feuilles séchées ou d’écorces par exemple.

Il est toujours préférable de cultiver des plantes, arbres ou arbustes de sa région car ils ne craignent jamais les aléas climatiques de l’hiver

.
Protection des plantes persistantes :

Il n’en est pas de même pour les plantes persistantes dont la végétation n’est que ralentie à cette période.
Elles continuent à réclamer certains soins notamment par rapport aux gelées.

  • En cas de gelée, l’eau présente dans la sève se cristallise, implique l’augmentation du volume de la sève et fait donc éclater les cellules.

Heureusement, la moindre gelée ne va pas pour autant faire mourir la plante.
Il faudra souvent une période très froide et prolongée pour mettre sa vie en danger.
Mais cela dépend aussi beaucoup des plantes, il faut alors vous renseigner sur leur résistance au gel.

Protéger les plantes de pleine terre :

Elles peuvent être protégées par un simple paillage végétal tel que des écorces, du paillis de lin, un tapis de feuilles mortes, quelques centimètres de compost ou de fumier.

En protégeant ainsi vos plantes vivaces mais aussi vos jeunes arbustes, vous leur assurez une protection des racines contre le gel.

  • Tous les paillis végétaux ont l’avantage d’être également de bons fertilisants.
  • Cette protection atténuera l’effet du gel en protégeant notamment le système racinaire.

Les arbustes peuvent être emballés dans une toile de protection appelée voile d’hivernage qui protégera leur ramure.

Protéger les plantes en bacs et en pots :

Lire la suite sur jardiner-malin.fr

Lire la suite

Misterbricolo protège ses bonsaï du froid ...

10 Novembre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.parlonsbonsai.com/IMG/jpg/C.jpgVoici venir l’hiver, c’est le temps du repos pour nos bonsaï. Mais notre vigilance doit rester active ; en effet, nous devons protéger nos chers petits arbres des frimas rigoureux de cette saison (principalement le gel).

Nous ne pparlons pas ici des bonsaï d’intérieur.

Les espèces méditerranéennes comme l’olivier, le chêne vert, certains fruitiers et certains érables japonais craignent particulièrement le gel. Il faut impérativement les placer à l’abri du gel.

Nos pins autochtones, les pins japonais, les genévriers, les ifs, les burgers, les hêtres, les charmes, les azalées, les buis peuvent supporter une période de gel courte (sauf si ces arbres viennent juste d’être rempotés ou travaillés).

Il est même bon pour eux de subir un petit coup de froid, cela renforce leur résistance immunitaire et peut tuer les larves d’insectes prédateurs.

La neige est bénéfique pour nos petits arbres, si elle ne se transforme pas en glace.

Malgré tout, ce qui est à craindre c’est une période de gel trop longue (au-delà de 4 ou 5 jours) car alors le système racinaire ne peut plus être actif.

Comment protéger nos bonsaï ?

L’idéal, c’est la serre froide, elle permettra de maintenir hors gel vos bonsaï, mais attention à ne pas surprotéger vos arbres ! Dès qu’un rayon de soleil trop vif pointe son nez, il faut tout ouvrir

Les bonsaï doivent vivre en harmonie avec le cycle naturel des saisons.

Il faut aussi être attentif à l’arrosage : un excès d’humidité et c’est la porte ouverte aux maladies cryptogamiques. Pas assez d’eau et vos arbres vont s’affaiblir.
Lire la suite sur parlonsbonsai.com

Lire la suite

Misterbricolo entretien ses gouttières avant l'hiver...

18 Octobre 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.batiproduitsmaison.com/bpm/files/ProduitPhoto/1107906351zoom.jpgLe nettoyage courant des gouttières

Les gouttières sont l’antre des détritus de tous genres. Les feuilles mortes, la poussière, la mousse ainsi que les granules qui se détachent de la toiture s’y accumulent abondamment au fil des mois. Afin d’éviter tout risque d’inondation ou d’obstruction de l’évacuation, il convient de nettoyer fréquemment ces conduits de déversement d’eau. L’entretien courant des gouttières nécessite quelques équipements et une technique bien adaptée. Il demeure cependant facile à effectuer. Procurez-vous une échelle amovible et munie de rallonges dont la longueur s’adapte à la hauteur de votre toit. Un tuyau à haute pression muni d’un jet d’arrosoir permet de laver rapidement toute la surface ainsi que les descentes de gouttières. L’installation d’une crapaudine, cette grille qui empêche l’entrée des déchets dans la conduite d’eau est également de rigueur. Outre la gouttière proprement dite et les descentes, le regard d’évacuation mérite également une attention particulière. Après chaque lavage, il est nécessaire de l’ouvrir et de le nettoyer à grande eau.

La réparation d’une gouttière

Après le nettoyage, il est de rigueur d’observer l’état général des gouttières, et ce, dans les moindres détails. Vérifiez par exemple si la conduite comporte des affaissements qui entrainent la stagnation de l’eau à certains endroits. Ce problème modifie en effet la pente d’écoulement qui doit être suffisamment inclinée pour parvenir à évacuer toute la pluie qui s’y déverse. Dans ce cas, la solidité de la gouttière en elle-même est remise en question. Mais il est tout à fait possible de corriger cette déformation d’ordre mineur. Il suffit de resserrer les vis et les autres crochets de fixation en veillant à bien déterminer la pente d’écoulement. S’il s’agit d’une gouttière en zinc, il faut vérifier les soudures. Les conduites d’eau en PVC sont également à inspecter minutieusement. Ces dernières sont souvent sujettes aux fissures et au décollage des pièces de raccord. Si vous constatez que les gouttières sont réellement en mauvais état, il convient mieux de les remplacer.

Remplacer une gouttière

Si vous décidez de remplacer votre gouttière, accordez-vous un temps de réflexion pour choisir la matière dans laquelle elle est fabriquée ainsi que le modèle qui convient à votre maison. Celle en aluminium résiste extrêmement aux intempéries. Le matériel s’installe sans joint, ni soudure ni autres fixations grâce à un système spécial d’encastrement. Cette option permet d’éviter les fuites d’eau à long terme. Les gouttières en PVC procurent une esthétique inégalée à votre demeure. Elles se déclinent en plusieurs coloris et résistent aux fortes variations de température. Leur durée de vie est d’environ 10 ans. Cependant si une partie est endommagée, il convient de remplacer au plus vite la section afin que les fissures ne se répandent pas. Les conduites en acier galvanisé protègent les toitures contre les corrosions. Elles subissent moins de déformation, résistent à une éventuelle tombée de grêles et supportent également de très lourdes charges.

Source : info-deco.com

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>