Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Articles avec #cuisines & bains tag

Misterbricolo installe sa cuisine avec îlot central ...

20 Août 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

Misterbricolo installe sa cuisine avec îlot central ...

Une cuisine avec îlot, vous en rêvez ? Voici six possibilités pour une cuisine ouverte ou fermée de 5 à 13 m². Des plans conçus par Nicolas Sallavuard, architecte de l'agence Studio d'Archi.

Très en vogue mais très encombrant, l'îlot dans la cuisine est un aménagement adapté avant tout aux cuisines spacieuses, surtout lorsqu'elles elles sont ouvertes sur la salle à manger ou le séjour. L'avantage du plan d'une cuisine avec îlot : il est possible d'y préparer la cuisine à plusieurs sans se gêner ou de rester en contact avec les invités car l'îlot fait souvent office de plan de travail mais aussi de table à manger. L'îlot de la cuisine accueille parfois les plaques de cuisson (comme dans les plans 1, 3, 4, 5, 6) mais il faut alors installer une hotte puissante pour que les odeurs ne se diffusent pas dans la pièce. Il est aussi possible d'y placer l'évier (comme dans le plan 2) pour peut que l'évacuation d'eau par le sol soit possible.

1. Le plan d'une cuisine ouverte de 5,7 m²

Le plan d'une cuisine îlot pour une surface de 5,7 m², le linéaire de façade est de 4,95 mètres. L'îlot de la cuisine accueille ici l'espace cuisson surmonté d'une hotte.

2. Le plan d'une cuisine ouverte de 6,9 m²

Lire la suite

Misterbricolo opte pour une cuisine ouverte et design ...

11 Mars 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

Dans cet appartement très design et sans cloisons, la cuisine est un îlot d'un blanc immaculé placé au centre. La carte de l'élégance minimale.

Lire la suite

Misterbricolo change de tête ... de robinet ...

20 Février 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

http://comptoir.bricozor.com/wp-content/uploads/2012/10/4fc728bdd8e5b626084175_Tete-a-clapet-delabie.jpgRemplacer une tête d'un robinet mélangeur est une chose très facile et sans risque. Cette opération peu coûteuse ne demande pas de connaissances techniques particulières. Cela permet de prolonger la vie d'une robinetterie en bon état. Cependant, avant de choisir une tête de robinetterie de remplacement, assurez vous de la compatibilité de celle-ci avec votre robinet.

Par exemple, quelle est la marque du robinet ? Porcher, Grohe, Jacob Delafon, Idéal Standard, etc…, il est impératif de choisir une tête de rechange conforme aux préconisations du fabricant. Souvent, un modèle de tête correspond à un modèle de robinet spécifique. Il sera souvent nécessaire de démonter la pièce afin de vérifier son filetage ou sa longueur. Si vous disposez encore de la facture ou des documents du fabricant, vous pouvez vous y référer pour trouver le nom du robinet et sa référence.

Il existe deux types de tête de robinet.

  • tête à clapet, identifiable car elle nécessite un serrage pour pouvoir couper l’eau.
  • tête céramique, reconnaissable car l’ouverture et la fermeture du robinet s’effectuent par une rotation d’un quart, d’un demi ou encore d’un trois quart de tour. Sur ces têtes il n’est pas nécessaire de serrer ou de forcer pour fermer.

Démontage de la tête

Avant tout démontage, pensez à couper l’eau puis à ouvrir les robinets que vous allez démonter.

Pour procéder au démontage d’une tête, commencez par démonter une des poignées du mélangeur. Celle-ci comporte probablement une pastille de couleur amovible sur le dessus. À l’aide d’un petit tournevis, retirez cette pastille. Il suffit alors d’enlever une vis pour démonter la tête.

Si votre robinet ne comporte pas de pastille démontable pour avoir accès à une vis de fixation, c’est que la tête est montée par emboitement sur la robinetterie. Le démontage s’effectue alors en exerçant une forte traction.

La tête du robinet se retrouve enfin à nue. Munissez-vous d’une clé à molette ou d’une clé plate et dévissez la tête en tournant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Veillez à ne pas perdre le joint intercalé entre la tête et le corps du robinet.

Remontage de la tête

Lire la suite de l'article ...

Lire la suite

Misterbricolo encastre une vasque dans son meuble de salle de bains (vidéo) ...

13 Février 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

Solution confortable et propice aux rangements, l'encastrement d'une vasque dans un plan de toilette ne pose pas de difficultées particulières.

Lire la suite

Misterbricolo installe un écran de baignoire... en vidéo ...

11 Février 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

Rien de tel qu'une bonne douche pour se remettre en forme. Mais dans une baignoire, gare aux projections ! La solution, installer un écran de baignoire.

Lire la suite

Misterbricolo installe une baignoire balnéo ...

17 Septembre 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

La pose est comparable à celle d'une baignoire classique. La principale différence réside dans le raccordement électrique de la pompe et la mise en place de protections spécifiques. Pour gagner du temps, installez à l'avance vos arrivées d'eau en Ø 12/14 mm, ainsi qu'une évacuation en PVC Ø 40 mm.

1 - Préparer le chantier

  • Dégagez la pièce au maximum et nettoyez le sol. Il est préférable de réaliser ce type d'installation sur un sol carrelé ou recouvert d'un revêtement étanche (vinyle collé en plein...). À défaut, une chape de ciment convient.

  • Si vos murs sont bruts de finition, appliquez un primaire d'accrochage suivi d'une peinture d'étanchéité. Vous pourrez carreler les murs au-dessus de la baignoire.

Bon à savoir : Après avoir choisi le modèle, renseignez-vous sur les distances de raccordement à respecter entre vos arrivées d'eau et la robinetterie de la baignoire. Idem pour l'évacuation.


Consignes à respecter

  • L'alimentation électrique d'une baignoire balnéo doit être assurée par un circuit indépendant raccordé à la terre. La section des conducteurs est en principe de 1,5 mm2 (voir notice du fabricant).

  • La ligne doit être protégée au tableau électrique par un dispositif différentiel 30 mA et par un coupe-circuit ou un disjoncteur divisionnaire de 10 ou 16 A. Elle peut cheminer en encastré, sous goulotte ou tube IRL.

Astuce : Si l'esthétique n'est pas un problème, vous pouvez aussi utiliser du câble 2 P + T à double isolation, type U 1000 R2V.

  • Le raccordement électrique de la baignoire doit se faire dans une boîte de connexion étanche IP 55 (encastrée ou en saillie) équipée d'une sortie de câble. Attention à la placer hors des volumes 0, 1 et 2 !

  • Il faut également relier les parties métalliques de la baignoire à la liaison équipotentielle de la salle de bains : c'est obligatoire (norme NF C 15-100).


Avant l'installation

  • Coupez le courant de la salle de bains au tableau général du logement et fermez les robinets d'arrêt des canalisations d'eau. Si vous devez utiliser un outil électrique, vous le brancherez dans une autre pièce à l'aide d'une rallonge. Si vous avez besoin de vous éclairer, munissez-vous d'une baladeuse suffisamment puissante.

  • À la livraison, vérifiez que vous disposez bien de tous les éléments et accessoires de la baignoire. Ils sont répertoriés dans la notice.

Bon à savoir : Le poids à vide d'une baignoire balnéo de 180 x 80 cm peut atteindre 100 kg. Trois personnes au moins sont nécessaires pour la manipuler.


2 - Poser les accessoires

  • La baignoire est souvent livrée prête à raccorder avec ses pieds déjà fixés. Mais vous devez monter vous-même le vidage, la robinetterie et le dispositif de commande électronique.

Le système de vidage

  • Commencez par installer la bonde. Le corps se place sous le fond de la baignoire, avec son joint d'étanchéité, et la grille se visse dessus par l'intérieur.

Réglez et placez ensuite le bouchon de la bonde en introduisant sa tige dans le trou central de la grille.

Bon à savoir : Il peut être nécessaire de renforcer l'étanchéité de la bonde au mastic silicone.


  • Raccordez le siphon à la sortie de la bonde et montez le mécanisme du trop-plein.

Reliez le tube du trop-plein à la bonde et vérifiez le bon fonctionnement du mécanisme.

  • Le bouchon doit monter et descendre en souplesse.

La robinetterie et les commandes

  • La baignoire est équipée d'un mitigeur. Les poignées de commande sont soit intégrées au robinet, soit séparées : sélecteurs eau chaude et eau froide, inverseur bain/douche... Les différentes fonctions (marche-arrêt de la pompe, massages, désinfection...) sont gérées par un clavier électronique fixe ou une télécommande avec support de recharge.

  • La pose de ces divers équipements peut s'effectuer de plusieurs façons : au mur, sur une plage périphérique ou sur le rebord de la baignoire (sur gorge).

  • Dans le cas d'une pose sur plage ou sur gorge, c'est à vous d'effectuer les perçages nécessaires en fonction de l'emplacement des arrivées d'eau. La notice vous indique le nombre de trous à réaliser, les diamètres, ainsi que les entraxes à respecter.

Une baignoire en acrylique se perce à l'aide d'un trépan. Travaillez à vitesse assez lente pour ne pas échauffer le matériau.

  • Après perçage, dépoussiérez et nettoyez la baignoire à l'eau savonneuse ou avec du savon liquide non corrosif. Les produits récurrents, abrasifs, à base de solvants sont à proscrire.

3 - Poser la baignoire
Lire la suite de l'article ...

Lire la suite

Misterbricolo installe un broyeur pour WC ...

5 Septembre 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

Le grand avantage d'un WC broyeur est de pouvoir s'installer pratiquement n'importe où, loin de la chute des eaux vannes et donc sans pipe de raccordement. L'évacuation est assurée par un tube PVC de 28 à 40 mm de diamètre, qui peut courir sur plusieurs dizaines de mètres à l'horizontale et jusqu'à 6 ou 7 m en refoulement vertical. Seul impératif, prévoir à proximité de l'emplacement, une arrivée d'eau froide et une prise de courant normalisée.

1 - Broyeur extérieur ou monobloc

Broyeur extérieur

Les modèles extérieurs se composent d'une cuve intégrant le dispositif de broyage et la pompe de relevage.
Ils comportent un large orifice d'entrée, avec d'une manchette d'étanchéité pour leur montage en sortie de cuvette classique.
Les effluents s'échappent de la cuve par un coude spécial à relier, à l'aide d'un tuyau souple ou rigide, au tube d'évacuation.
Certains modèles disposent en plus d'une ou deux entrées pour y brancher les évacuations d'appareils sanitaires (douche, lave-mains...).


Broyeur monobloc

Compacts, les monoblocs sont à broyeur et chasse incorporés.
Ils se présentent sous la forme d'une cuvette sans réservoir apparent, à laquelle l'eau froide se raccorde directement.
Il existe aussi des cuvettes à suspendre avec bloc-pompe séparé, intégrable à un bâti support ou à encastrer simplement dans un coffrage.


Bon à savoir : Il est recommandé de se renseigner sur le niveau sonore des appareils (plus ou moins silencieux) : en particulier si l'installation doit se faire près d'une chambre. Pour une meilleure gestion de votre consommation d'eau, choisissez un équipement à double chasse économique.


2- Préparer l'installation

Principe du broyeur

Le principe du broyeur permet de raccorder l'évacuation à la colonne de chute un étage plus haut ou plus bas.

En parcours horizontal, comme toute canalisation de ce type, celle-ci doit respecter une pente minimale de 1 cm par mètre.


Notices d'installation

Les notices d'installation comprennent des schémas présentant les différentes combinaisons possibles entre la hauteur et la longueur de cheminement, suivant les courbes de performances des appareils.

Il est possible de faire passer le tube d'évacuation sous un plancher, derrière des cloisons de doublage...
Dans ce cas, fixez -le solidement à l'aide de colliers tous les 50 cm environ.

Pour le relier à la colonne de chute, le plus simple est d'utiliser une selle de branchement.


Alimentation électrique

Pour l'alimentation électrique, installer une prise 2 pôles + terre (ou une sortie de câble) près de l'emplacement.
Dédiée exclusivement au broyeur, la ligne doit être protégée par un disjoncteur divisionnaire de 10 A au moins.
Cette prise doit toujours être accessible en cas d'intervention.


Bon à savoir : En broyage seul, l'évacuation peut se limiter à un diamètre de 32 mm. Si un appareil sanitaire est raccordé à l'installation : le monter sur un diamètre de 40 mm.


3 - Mettre en place le broyeur

Les broyeurs indépendants sont livrés avec un système de fixation destiné à les empêcher de tourner ou de bouger en période de fonctionnement.


  1. - Placez l'appareil à l'arrière de la cuvette de WC. Veillez à le décoller légèrement du mur (vibrations).
  2. - Reportez au sol son contour et repérer les points d'ancrage de ses pattes de fixation, une de chaque côté.
  3. - Écartez le broyeur pour percer le sol et le cheviller (support maçonné), puis replacez-le sur ses repères.
  4. - Enfiler le collier de serrage sur la manchette en caoutchouc du broyeur.
  5. - Assemblez la manchette à la sortie de la cuvette de WC, préalablement enduite de savon liquide. La souplesse du caoutchouc annelé facilite le raccordement.
  6. - Après avoir ajusté le serrage du collier, fixez définitivement le broyeur en vissant ses pattes de maintien dans le plancher.

4 - Réaliser les raccordements

La sortie des effluents s'effectue, selon les cas, par le dessus ou le côté du broyeur.

  • Ajustez d'abord la position de l'éventuel clapet antiretour si l'opération est précisée dans la notice.
  • Veillez à orienter le clapet dans le bon sens : soit en direction de l'évacuation (et non vers l'intérieur du broyeur).

  1. - Emboîtez et fixez, avec un collier, le manchon souple à placer sur la sortie du gros coude d'évacuation en caoutchouc.
    Ce manchon possède plusieurs diamètres de raccordement étagés en escalier, du plus grand au plus petit.
    Il suffit de le découper à la dimension voulue (28, 32 mm...) pour l'adapter au diamètre de l'évacuation.
  2. - Enfoncez la base du coude dans l'orifice de sortie des effluents.
  3. - Après l'avoir orienté en direction de l'évacuation, fixez-le de nouveau avec un collier.
    Il est possible de brancher directement le tube d'évacuation sur le coude ou de s'aider d'un flexible de raccordement.

Bon à savoir : Dans les deux cas, serrer le raccord comme le reste avec un collier.


Raccord du WC à l'eau froide

  1. - Branchez le cordon d'alimentation sur la prise ou la sortie de câble
  2. - Procédez à un essai de fonctionnement en suivant les indications de la notice.
  3. - N'oubliez pas de remplir la chasse et de mettre le circuit électrique en tension.

Bon à savoir : Afin de faciliter la maintenance, il est conseillé d'installer une purge au point bas de la conduite d'évacuation. Limitez les coudes au strict nécessaire, chacun entraînant une diminution de la capacité de relevage de 50 cm environ. Enfin pour optimiser l'écoulement, faites en sorte qu'ils aient le plus grand diamètre possible.

Source : leroymerlin.fr

Lire la suite

Misterbricolo opte pour une salle de bain à l'ancienne ...

20 Août 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

http://www.marieclairemaison.com/data/photo/w430_h430_c18/7d9acc131oscane.jpgUne salle de bain à l’ancienne entre modernité et authenticité

Pour ne pas défigurer le décor authentique de cette salle de bain à l’ancienne, l’architecte Jean-Paul Gauvin y a ajouté une pointe de modernité à travers des équipements réédités.

L’architecte Jean-Paul Gauvin a rénové une ancienne ferme située dans les plaines agricoles toscanes en conservant son côté authentique mais en lui apportant tout le confort. La salle de bain à l’ancienne est un mélange réussi de modernité et d’authenticité. La baignoire très contemporaine en céramique blanche est posée sur deux sabots en bois taillés sur mesure, eux-mêmes placés sur un sol en dalles de terre cuite d’un rose très doux qui rendent à la pièce un petit air rustique. Un air d’autrefois réehaussé par un charmant petit meuble qui accueille simplement une vasque ronde.

Visitez la maison toscane en cliquant ICI

Lire la suite

Misterbricolo refait sa cuisine d'été ...

14 Août 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

http://inspirationcuisine.com/inspiration/ressources/uploads/2009/07/cheminees-de-chazelle-image.jpgBon d'accord c'est bientôt (déjà) la fin de l'été mais bon... mieux vaut tard que jamais...


Une cuisine d'été, c'est l'idéal pour profiter des beaux jours. Mais pour être fonctionnelle et agréable, son équipement doit être bien pensé. Plomberie, électricité, éclairage... Voici quelques conseils pour faire de votre cuisine d'été un havre de paix et de gourmandise.

Installer l'eau dans sa cuisine d'été

La création d'une cuisine d'été peut être l'occasion de repenser entièrement votre jardin.

Prévoyez des travaux de canalisation pour l'arrivée d'eau. L'eau froide suffit dans une cuisine d'été. Il suffit donc de se brancher sur l'installation existante. En amont, vous pouvez prévoir l'installation de votre cuisine autour d'un point d'eau et un raccordement au réseau d'égout pour l'évier, ce qui vous évitera des travaux d'aménagement.

Néanmoins, si vous souhaitez disposer de l'eau chaude, installez un mini ballon électrique de 15 litres sous le plan de travail. Ainsi, l'eau chaude sera disponible immédiatement et vous n'aurez pas à patienter pour qu'elle arrive jusqu'au jardin.

Si vous êtes dans une région froide, protégez vos canalisations l'hiver venu afin qu'elles ne gèlent pas.

Eclairez votre cuisine d'été

Là encore, la lumière doit être pensée en amont pour ne pas vous retrouver encerclé de rallonges électriques.

A vous de choisir l'ambiance que vous souhaitez créer grâce à l'éclairage. Vous pouvez par exemple opter pour un éclairage indirect en plaçant des spots au sol ou des guirlandes lumineuses tout autour de votre cuisine. 

Multipliez les points lumineux en variant leur intensité et leur position. Ainsi, la lumière sera diffuse et douce.

Installez l'électricité dans votre cuisine d'été
Lire la suite de l'article ...

Lire la suite

Misterbricolo se met à la domotique

18 Juillet 2013 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Cuisines & Bains

La domotique réinvente le concept de la salle de bain. Profitez des nouvelles technologies et transformez vos anciennes installations en un véritable spa dédié au confort et au bien-être !

Votre balnéo à la maison

http://www.lapeyre.fr/digitalAssets/124/124353_20070674.jpg

Vous n’avez plus besoin de parcourir le pays pour retrouver les bienfaits reposants, tonifiants ou purifiants d’une balnéothérapie. Transformez votre salle de bain en salon de soin du corps.

Premier soin : la douche tonifiante. Équipez-vous d’une cabine hydromassante. Avant de faire votre choix, découvrez toutes les options disponibles grâce à notre hydromassage virtuel.

Deuxième soin : le bain relaxant. Complétez votre spa maison d’un pack balnéo ou d’une balnéo à la carte pour vous ressourcer dès que votre emploi du temps vous le permet.

Derniers détails : préparez-vous à profiter d’un bain détente en écoutant de la musique dans une ambiance tamisée. Le système Symphonie comprend un lecteur Mp3 avec clé USB. Vous sentez déjà les bienfaits de la balnéo maison ?

Dans une salle de bain chaude et moderne

Indispensable pour se sentir bien, surtout en hiver, le radiateur sèche-serviette devient l’atout d’une salle de bain contemporaine.

À vous de choisir le modèle qui vous convient. Bons plans, gains de place, lames plates ou design : il existe un radiateur sèche-serviette pour chaque salle de bain. Le plus confort ? Tous sont équipés de commandes à distance qui vous permettent de les régler depuis votre chambre. Au chaud dans votre lit, vous mettez déjà la serviette à chauffer avant même de vous lever !

Pour ceux qui en veulent plus encore, certains boîtiers de commande font radio FM et proposent une programmation journalière. Enfin, ceux qui ont opté pour le tout domotique peuvent choisir les modèles qui se branchent sur une centrale en réseau !
Source : http://www.lapeyre.fr

Lire la suite
1 2 3 > >>