Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Articles avec #conseils piscine tag

Misterbricolo traite l'eau verte de sa piscine ...

15 Septembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #conseils piscine, #traitement eau verte piscine

Aie ! canicule et absence d'une semaine pour vacances et hop ! l'eau de la piscine de Misterbricolo est totalement verte et impossible d'y remédier au bout de 15 jours. Que faire ?

Première étape : la récolte des dépôts
La piscine verte n’a pas simplement cette couleur à cause de la modification de sa composition. Le principal agent responsable, ce sont bien sûr les algues et autres dépôts qui ont rapidement proliféré, jusqu’à donner cette couleur verdâtre. Il est donc important de s’en débarrasser afin de détruire à la source la racine de l’eau verte. Occupez-vous donc d’abord des dépôts localisés au fond du bassin. Il est probable que vous ne puissiez pas voir ce que vous êtes en train de faire, étant donné que l’eau verte est particulièrement opaque, mais cela ne change rien. A l’aide d’une épuisette, passez à la récolte en raclant méthodiquement le fond de votre piscine. Vous pouvez également vous servir d’un aspirateur pour piscine dédié à cette tâche ou, encore mieux, d’un robot ! Notez que l’eau sale que vous récupérerez devra partir au total égout, et non pas dans vos filtres afin d’éviter qu’ils ne s’encrassent.
Deuxième étape : le nettoyage des filtres
En même temps que vous procéderez au nettoyage du bassin, vos filtres vont obligatoirement s’encrasser, étant donné que l’eau sale se dirigera également vers eux. Pensez donc à les vider régulièrement, voire à changer les cartouches pour les filtres avec cartouche. Nos conseils pour un bassin encore plus propre ! Voici quelques conseils qu’il vous est recommandé d’appliquer en sus des étapes précédentes, afin d’améliorer encore davantage la qualité de votre nettoyage. Occupez-vous de vos parois directement : ce n’est pas parce que vous avez nettoyé votre bassin que des résidus ne resteront pas sur vos parois, ce qui peut causer une prolifération future. A l’aide d’un balai brosse, entreprenez donc de nettoyer toutes vos parois et façades. Vérifiez le niveau de l’eau : en même temps que vous allez retirer les dépôts du bassin, vous allez laisser davantage d’espace à l’eau, et le niveau va donc logiquement baisser. Pensez donc à réajuster le niveau de l’eau jusqu’à au moins atteindre les skimmers et éviter que ceux-ci ne s’usent à rien. Vérifiez le niveau du pH : il est essentiel que votre piscine respecte un pH adapté au traitement qui lui est réservé. Pour un traitement au brome ou au chlore, visez à maintenir un pH entre 7,2 et 7,6, notamment pour préserver de la prolifération de bactéries tout en protégeant votre peau. Lisez notre article spécial à ce propos pour découvrir quel pH est le plus adapté pour une piscine, et comment le maintenir à de bons niveaux ! Troisième étape : le traitement de la piscine

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo vous dit tout sur l'éclairage de votre piscine ...

2 Juillet 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines, #conseils piscine

L'éclairage d'une piscine concerne autant votre sécurité que le choix d'une certaine décoration. Entre les spots halogènes ou à LED placés à l'intérieur du bassin, les lampes flottantes ou les éclairages extérieurs à la piscine, 7 choix s'offrent à vous. Pour lequel opterez-vous ?
ECLAIRER SA PISCINE AVEC UN PROJECTEUR HALOGÈNE
Le projecteur est un élément indispensable de la piscine : il doit être choisi avant la conception de la piscine et respecter des normes strictes dont l'immersion prolongée. Il s'insère ensuite dans le revêtement de la piscine (choisissez le modèle extra-plat pour les piscines modulaires et le modèle hors-sol pour les piscines de ce type). Sa lumière blanche permet de faire ressortir la couleur de votre revêtement. Il existe trois types de projecteur : la lampe à Incandescence, longtemps considérée comme la norme, est aujourd'hui réputée trop coûteuse en consommation ; la lampe LED, plus chère à l'achat est celle qui consomme le moins ; la lampe halogène est la plus répandue et a une durée de vie de 30 000 heures pour une consommation de 100 watts. Pour un bassin de 10 mètres de long, comptez 2 projecteurs halogènes de 75 à 100 watts espacés de 5 mètres maximum.
ECLAIRER SA PISCINE AVEC UN PROJECTEUR LED
Le projecteur à lampe LED possède les mêmes caractéristiques que le projecteur à lampe halogène en matière de sécurité et de pose. En revanche, le modèle LED peut être multicolore. Ces LEDs proposent un choix d'une dizaine de couleurs réglables à partir d'une télécommande. A la tombée du jour, votre bassin ne prend donc plus seulement la couleur du revêtement mais bien celle que vous souhaitez pour une piscine fun et colorée. En plus de cette avancée technologique, la lampe LED consomme nettement moins que la lampe à Incandescence et la lampe à halogène. Leur durée de vie varie entre 50 000 et 100 000 heures.
Voir les 5 autres solutions...

Lire la suite

Misterbricolo lance son projet de piscine coque polyester...

20 Janvier 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines, #conseils piscine

20 janvier ... c'est l'hiver, il fait froid et on a plutôt envie de rester sous la couette que de se pencher sur son projet de piscine. Et pourtant, c'est le bon moment ! Il faudra bien compter quelques mois avant que Misterbricolo ne puisse en profiter. 

C'est donc sous la couette que Misterbricolo étudie le sujet. Piscine hors sol, en béton, coque, sur mesure ... emplacement, dimensions, matériel, entretien, garantie, permis de construire ... autant de questions auxquelles il faudra au moins avoir une petite idée avant de plonger ...
 

Misterbricolo avait déjà une piscine semi enterrée. Octogonale, en bois, avec une jolie petite terrasse à côté pour prendre l'apéro pendant que les jeunes enfants remplissaient nos verres d'eau légèrement chlorée :-)
Ils ont grandi. Terminé l'amusement dans l'eau. Maintenant ils veulent pouvoir nager et inviter plus de copains et de copines. 
Misterbricolo va doit devoir investir dans une piscine coque en polyester. C'est le choix qui lui a semblé le plus juste compte-tenu de son budget notamment mais également des facilités qu'offrent aujourd'hui ce type de produit.

Vous pouvez déterminez sa forme, sa dimension et même son design. Terminé l'époque où ce type de piscine n'était disponible qu'en carré ou rectangle avec 2 ou 3 dimensions par modèles. Autre avantage, pas de liner à poser. Ces piscines sont déjà parées d'un revêtement en gelcoat qui garantit une excellente étanchéité à la piscine (aucun risque de fuite). Sa une durée de vie est très importante si vous pensez à renouveler la couche de finition (1 fois tous les 10 ans).
Les prix sont très variables comme vous pouvez l'imaginer. Gardez en tête qu'une piscine coque "prêt à plonger" (c'est le fabricant qui gère l'intégralité du projet) vous reviendra entre 12 et 15 000 euros (compter 30 000 euros pour un premier prix pour une piscine en béton, le plus souvent sans la pose... Pour ce montant, vous pourrez vous allonger dans votre transat 1 semaine après le début des travaux !
Pour en savoir plus nous invitons à consulter ce site "Cocktail Piscine", qui regorge d'informations et de conseils pratiques qui vous aideront à faire votre choix. A noter par ailleurs cette marque française peut gérer votre projet de A à Z en s'appuyant sur un réseau de 70 distributeurs exclusifs sur toute la France. N'hésitez pas à demander leur catalogue en ligne et replonger sous la couette :-)

20 janvier... Misterbricolo se donne encore un petit mois de réflexion pour valider son choix. Fin février... commande ; fin mars début des travaux, début avril plantation pelouse et quelques arbres exotiques et tout début mai, cocktail sur la terrasse avec les enfants. Joli programme non ?

Lire la suite

Misterbricolo hiverne sa piscine...

19 Novembre 2019 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #conseils piscine, #Hivernage piscine

Bon d'accord... Misterbricolo a une piscine mais une petite piscine en bois semi enterrée qui fonctionne cependant comme une piscine "normale" avec son filtre à sable et ses traitement chrome, ph etc. Donc ... hivernage piscine pour Misterbricolo ...

Très bien mais lequel choisir ? Actif ou passif ?
Le type d’hivernage va se déterminer principalement en fonction du type de piscine et de sa situation géographique.

L’hivernage passif consiste à mettre en « veille » la piscine, en cela pas d’inquiétude pour le circuit hydraulique et le local technique.
S’il s’agit d’une piscine hors-sol, il faut systématiquement réaliser un hivernage passif dans la mesure où le système de filtration n’est pas hors-gel. D’un point de vue géographique, l’hivernage passif est destiné aux zones montagneuses où le froid est rigoureux et le gel fréquent.
S’il s’agit d’une résidence secondaire qui n’est pas occupée l’hiver, il est conseillé de faire un hivernage passif.

L’hivernage actif est lui adapté aux climats tempérés et consiste à laisser le système de filtration en fonctionnement 2 à 3 heures par jour.

Les trois premières étapes de l’hivernage sont les mêmes qu’il s’agisse d’un hivernage actif ou passif.

1. Nettoyer parfaitement la piscine, le fonds, les parois, la ligne d’eau
2. Réaliser une désinfection choc, peu importe le traitement
3. Nettoyer, détartrer et désinfecter le filtre de la piscine Ensuite, pour l’hivernage actif :
4. Stopper le système de traitement automatique.
5. Mettre un produit d’hivernage dans l’eau pour la garder en bon état durant l’hiver
6. Couvrir sa piscine pour éviter de devoir la nettoyer régulièrement. En hivernage actif le système de filtration doit fonctionner un peu tous les jours. Le temps de filtration peut être déterminé facilement en divisant la température de l’eau par trois.

Pour l’hivernage passif :
​​​​​​​Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo change de pompe de piscine ...

1 Août 2019 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #conseils piscine

Pompe piscine

Elle aura fait sa temps. 8 ans de bons et loyaux services mais cette fois ci, c'est la fin et pas question de laisser filer le mois d'août sans profiter de sa piscine.

Le choix de sa pompe de piscine est primordial pour préserver l’intégrité de votre bassin et la qualité de votre eau en assurant sa filtration et sa bonne circulation. Sélectionner votre pompe passe donc par le calcul du volume d’eau à purifier. Cette caractéristique vous permet ensuite de prendre en compte le débit de votre pompe. Celui-ci est traduit en m3/h et doit renouveler l’eau de la piscine en six heures, voire quatre. La puissance d’une pompe de piscine s’évalue aussi en fonction de la proximité du local de piscine. S’il est proche, la sollicitation est moins importante, car l’eau passe par un réseau de tuyaux plus courts. La présence de coudes est un facteur à prendre en compte pour estimer le débit adéquat. Le niveau de la pompe par rapport aux skimmers influe également sur la puissance. Il est préférable de la placer à hauteur équivalente et non au-dessus.

Pour convenir à des configurations différentes, il existe plusieurs modèles de pompes à piscine, comme les dispositifs chauffants, à sable ou équipés d’un variateur de vitesse. Leurs atouts dépendent du type de piscine et du traitement de l’eau. Celui-ci peut se faire par pastilles de brome ou de chlore, électrolyse au sel ou rayons UV en se servant d’une lampe intégrée. Pour votre confort et celui de vos proches, optez pour un produit peu bruyant, car la pompe continue à fonctionner aussi lors des baignades.
Lire la suite de l'article et voir les modèles de pompes

Lire la suite

Misterbricolo choisit le bracelet d'alarme piscine pour ses petits enfants ...

26 Juillet 2018 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #conseils piscine

Chaque été en France se sont près de 500 personnes qui meurent noyées, dont la majorité des enfants.  La noyade est la première cause de mortalité chez les enfants, devant les accidents de feu, de chute et de suffocation.
Dans les piscines privées, le manque de surveillance et l'inaptitude à nager sont les causes principales  des accidents.

Sécurité piscine : que dit la loi
Depuis janvier 2004, tout propriétaire d'une piscine a obligation de mettre en place au

moins 1 des 4 dispositifs suivants :

  • barrière de protection d'accès au bassin (norme NF P. 90-306) ;
  • système d'alarme (norme NF P. 90-307) ;
  • couverture de sécurité et dispositifs d'accrochage (norme NF P. 90-308) ;
  • abri de piscine (norme NF P. 90-307).

En cas de non-respect de l'obligation de sécurité indiquée ci-dessus, les propriétaires de piscines encourent une amende de 45 000 euros (article L. 152-12 du Code de la construction et de l'habitation). 

Si ces dispositifs de prévention des noyades sont efficaces, ils ne remplacent pas la vigilance de chaque instant et notamment de celles des parents. Pour les plus jeunes, bouée, brassard, maillot de bain à flotteurs doivent faire partie de l'équipement. Rappelez-vous qu'en enfant peut se noyer dans 20 cm d'eau ...

Autre équipement efficace: le bracelet d'alarme à porter
Cet équipement a l'avantage de posséder un système de verrouillage a clé. L'enfant ne peut pas l'enlever sans votre permission. Le bracelet est relié à une centrale positionnée dans la maison. Si votre enfant tombe dans la piscine, l'alarme sonne et vous pouvez intervenir au plus tôt. Le bracelet « SafetyTurtle » étudié dans cet article a  une portée de 60 mètres; il est par ailleurs designé sur la base d'un jouet (tortue) et très vite adopté par les plus jeunes. A noter également que plusieurs bracelets peuvent être connectés à sa base. Il est même possible d'adapter le système pour la protection de votre animal domestique.

 

Le bracelet reste cependant qu'une aide à la surveillance. Pas question pour autant de ne pas être vigilant et d'appliquer les quelques règles suivantes :

- ne pas laisser vos enfants jouer seul près d'un point d'eau
- ne pas les autoriser à se baigner seuls
- les équiper d'un brassard, gilet mais attention à la bouée dont ils peuvent de défaire rapidement
- au moins un adulte pour les surveiller
- les informer des risques de noyade


Il ne vous reste plus maintenant qu'à profiter de l'été dans l'eau, avec vos chers bambins !

Lire la suite

Misterbricolo hiverne sa piscine..

5 Octobre 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #hivernage piscine, #conseils piscine

En France métropolitaine, à part quelques zones privilégiées, il est malheureusement difficile de passer outre l’hivernage de sa piscine, du fait des basses températures durant les mois d’hiver, avec un grand risque de gel de l’eau.

Aussi, hiverner, c’est mettre au repos sa piscine, mettre à l’abri du gel les équipements lorsque le local technique est gélif.

Effectuer correctement son hivernage, c’est assurer la protection de son « ensemble » piscine pour une mise en route aisée l’an prochain.

Ne laissez pas « pourrir » l’eau pendant l’hiver

C’est un mauvais pari sur l’avenir, même si l’on prévoit de remplacer complètement l’eau l’an prochain. Un hiver ou une membrane armée tachée, des joints de carrelage très difficiles à nettoyer, un silico marbreux détérioré… c’est prendre le risque d’un vieillissement rapide du revêtement de la piscine.

Ne pas hiverner, c’est aussi risquer la rupture des canalisations enterrées de la filtration par le gel, la dégradation du filtre, de la pompe, des équipements divers si le local technique craint le gel. Le bon sens conduit donc à procéder aux diverses opérations d’hivernage simples et rapides pour protéger sa piscine.

Attendre que l’eau soit descendue à 10/12°C

A cette température, l’eau ne « vit » pratiquement plus, les algues n’évoluent plus et votre traitement d’hivernage (produit spécial vis-à-vis des algues et du calcaire) n’est alors que plus efficace. 

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo construit sa piscine en caoutchouc ...

23 Mars 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #conseils piscine

Elle est trop belle la piscine en gomme caoutchouc de Misterbricolo !
 

Lire la suite

Misterbricolo hiverne sa piscine ...

27 Septembre 2016 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Vidéo, #Piscines, #conseils piscine

Snif ... déjà la fin de l'été et avec elle, comme chaque année, l'hivernage de sa piscine... Toujours un peu triste de se dire qu'on ne reverra ce petit coin de paradis que dans ... 7 à 8 mois ...
Cette courte vidéo vous rappellera les bons conseils pour hiverner votre piscine...

Lire la suite

Misterbricolo sait comment réduire la consommation d’eau de sa piscine ...

9 Juin 2016 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines, #conseils piscine

Construction piscine LyonConnaître la consommation d’eau réelle d’une piscine et les méthodes pour la réduire sont des facteurs très importants à connaître au moment du projet de la piscine.

Beaucoup de gens y réfléchissent à deux fois avant d’entamer un projet de construction de piscine. Un des motifs le plus souvent évoqué est le coût de l’eau que suppose une telle installation. Voici quelques clés qui vous aideront à y voir plus clair là-dessus, et pour que cet argument perde un peu de poids dans votre décision.

En France, pays pionnier de la vente de piscines en Europe, la Fédération des Professionnels de la Piscines (FPP) a réalisé une étude démontrant qu’une piscine familiale de 4x8m consommait uniquement 25m3 d’eau par an, en raison de la rénovation de l’eau.

Ceci étant, il faut évidemment prendre en compte le fait qu’il existe de multiples facteurs qui peuvent faire augmenter la consommation d’eau. Il existe d’ailleurs des techniques que les professionnels conseillent souvent à leurs clients pour réduire les effets de ces agents extérieurs :

L’évaporation : elle est naturelle, mais pas inévitable ! Pour l’éviter ou la réduire, le plus simple est de couvrir la piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée. Vous devez songer à cela dès le projet de piscine, pat exemple en choisissant une piscine plus réduite ou en éliminant l’option de piscine à débordement, qui consomme plus d’eau.

Filtration : les filtres à sable s’encrassent et, pour éviter cela, il est important d’éliminer les impuretés avant qu’elles ne se déposent dedans. On conseille donc aux clients de couvrir leur piscine quand elle n’est pas utilisée. Il faudra aussi la nettoyer régulièrement avec une épuisette ou autre et installer un robot nettoyant qui absorbe les saletés pour ne pas porter préjudice au filtre.

Traitement : l’eau souffre fréquemment d’attaques de micro-organismes, qui la déséquilibrent. Il vous faut donc contrôler régulièrement les paramètres de la piscine et utiliser les traitements les plus adéquats. Il est recommandé d’utiliser un système automatique qui régule l’insertion de produits en fonction des besoins de l’eau. De plus, il est important de ne pas remplir la piscine avec une eau quelconque, qui risque de contenir des minéraux et métaux qui devront être éliminés par le filtre.

Si, une fois que l’installation et tous ces procédés et techniques sont faits, la piscine continue à perdre de l’eau, il est possible qu’il y ait une petite fuite. Il sera donc nécessaire d’intervenir pour éviter une grosse perte d’eau.

Il est aussi important de savoir que certes, ces conseils techniques sont importants, mais la piscine doit aussi être une source de plaisir, de partage avec les amis et la famille les jours de grande chaleur.

Lire la suite
1 2 > >>