Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Articles avec #conseils jardinage tag

Misterbricolo urine dans son jardin ...

22 Juin 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Utiliser l'urine comme engrais au jardin, voilà une idée basée sur une très ancienne pratique, qui fait aujourd'hui, et de façon très sérieuse, son chemin dans le milieu de la recherche et parmi les jardiniers concernés par l'écologie, la fertilisation des cultures et les systèmes d'assainissement durable.

L'urine : quel type d'engrais ?
L’urine contient les principaux nutriments nécessaires au développement des plantes ; on estime (mais cela peut varier en fonction de l'alimentation de chacun) qu'un litre d'urine contient environ 6 g d'azote, 1 g de phosphore (directement assimilable(1)) et 2 g de potassium (lire : N, P, K, qu'est-ce que c'est ?). Il peut être considéré comme un engrais équilibré à action rapide, riche en azote.

Un engrais gratuit, en abondance et à portée de main, voilà qui devrait faire dresser l'oreille de tous les jardiniers, surtout lorsque son utilisation est associée à un acte écologique et économique : l'utilisation d'une chasse d'eau équivaut à la perte de 5 à 10L d'eau potable à retraiter en aval.

Comment utiliser l'urine au jardin ?
Si des centres de recherches s’intéressent depuis un certain temps à la valorisation de l'urine en production agricole et proposent déjà des conseils pratiques à destination des agriculteurs, on a peu de références concernant son application pour le potager (même si certains l'utilisent de façon empirique). Peu, mais tout de même une en la personne de Renaud de Looze*, ingénieur et pépiniériste, qui s'est intéressé au sujet, d'un point de vue agronomique.

La bonne dose
Renaud de Looze la situe entre 1 et 3 L /m2 durant la saison. 1L d'urine /m2 correspond aux besoins des plantes les moins gourmandes (salades) ; les plantes plus gourmandes (tomates sous serres) pouvant accepter des apports situés entre 4 à 5 L d'urine (cf. le tableau des dosages d'urine pour les principaux légumes consommés, présenté dans son ouvrage). Le SEI* propose la règle générale suivante :1,5 litres d’urine/m2 durant la saison agricole.

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo se lance dans le compostage ...

20 Juin 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

C’est un fait avéré : nous produisons de plus en plus de déchets. Chaque année en France, un habitant produit 536 kg d’ordures ménagères (source CNIID). Pourtant au niveau individuel il est tout à fait possible de réduire significativement le volume de nos poubelles. Si vous habitez en maison, pourquoi ne pas placer au fond de votre jardin un bac à compost vous permettant de ne plus jeter vos détritus végétaux de la cuisine et du jardin ? Tout se recycle au jardin : ce qui vient de la terre retourne à la terre pour protéger et nourrir le sol.

Qu’est ce que le compost ?
Le compostage est un processus de transformation des déchets organiques par des micro-organismes (vers, bactéries,…) pour obtenir un produit similaire à du terreau : le compost. On entasse les déchets végétaux du jardin et de la maison pour qu’ils se décomposent. Au bout de 4 à 6 mois on obtient une terre végétale riche que l’on peut ensuite réutiliser pour la plantation des légumes et des fleurs. En effet, le compost est un fertilisant d’excellente qualité et 100 % naturel qui allège la terre.

Quelles sont les matières compostables ?

Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo se débarrasse des pucerons ... écologiquement bien entendu (vidéo) ...

16 Juin 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage, #Vidéo

Bonjour à tous, aujourd'hui, une vidéo de permaculture, jardinage, potager "anti puceron"
10 astuces anti pucerons utilisé dans le bio, l'agroécologie, la permaculture et le jardinage traditionnel.
Comment éliminer les pucerons efficacement, gratuitement et sans produits chimique ? Réponse dans la vidéo.
Nous vous souhaitons à tous, amis jardinier, une excellente continuation !!

Lire la suite

Misterbricolo vous conseille le légume perpétuel ...

11 Mai 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Economiques et sans histoires, les légumes perpétuels cumulent les avantages des plantes vivaces. Ils restent en place d'une année sur l'autre au potager et assurent des récoltes régulières avec un minimum de soins. Découvrez comment les cultiver, et donnez-leur la place qu'ils méritent !

Des légumes qui durent ...

Les légumes dits « perpétuels » restent en place dans le potager durant plusieurs années, sans que le jardinier n'ait à intervenir (ou presque !). Pas la peine, donc, d'acheter des plants ou des semences chaque année : voilà une économie qui ne peut laisser le jardinier indifférent (lire aussi : Jardiner sans se ruiner) ! Il existe deux sortes de légumes perpétuels :

Les plantes vivaces et rustiques, dont le cycle de vie s'étale sur plusieurs années, supportant les rigueurs hivernales comme les chaleurs et sécheresses estivales.
Les plantes qui se multiplient par leurs bulbes, tubercules ou semis spontanés.
Selon les légumes cultivés, le pied produit pendant 5 à 10 ans. Beaucoup de légumes perpétuels sont proches des espèces sauvages ; rustiques, ils résistent bien aux maladies et aux parasites. Mais attention : certains sont tellement peu exigeants qu'une fois installés, ils ont tendance à proliférer un peu trop dans le jardin. Le cas du topinambour est classique mais il y en a d'autres : raifort, livèche, ail des ours...

Une culture simplifiée
Lire la suite de l'article...

Lire la suite

Misterbricolo fabrique son propre engrais au purin d'ortie ...

9 Mai 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

- 1 kg d'orties fraiches
- 10 litres d'eau pour une utilisation comme engrais
- 20 litres d'eau pour une utilisation comme répulsif

Les étapes de fabrication du purin d'ortie

Ramassez des orties fraiches en les arrachant dans la nature. Pour cette étape, munissez-vous de gants et couvrez vos jambes et vos bras de vêtements. Vérifiez également que vous ne vous situez pas dans une propriété privée et que rien n'interdit l'arrachage d'orties à cet endroit. Une fois les orties ramassées, certains préconisent de les hacher grossièrement au couteau. Cette étape facilite la fabrication du purin d'ortie, mais n'est pas indispensable. Déposez ensuite les orties dans un seau ou dans un bac. Évitez les récipients en métal. Ajoutez l'eau en respectant les quantités suivantes : 1 litre d'eau pour 100 grammes d'orties pour une utilisation du purin d'ortie comme engrais. Pour une utilisation comme répulsif, multipliez la quantité d'eau par 2. Couvrez le contenant avec un couvercle et laissez macérer les orties pendant une à deux semaines. Au quotidien, remuez légèrement la préparation. Le purin d'ortie est prêt à être filtré lorsque les petites bulles présentes le premier jour ont totalement disparu. Dès l'absence de bulles, filtrez la préparation pour obtenir la meilleure partie du purin d'ortie. Versez enfin le liquide dans un contenant en verre ou en plastique telle une bouteille. 

Astuce : le purin d'ortie dégage souvent une odeur nauséabonde. Privilégiez un endroit éloigné de la maison pour réaliser cette recette. Lors de l'utilisation, pensez à diluer le purin d'ortie avec de l'eau (à 10-20%). Le purin d'ortie fraichement réalisé peut être utilisé pendant environ 6 mois. Autre astuce pour le ramassage des orties : pensez à la tondeuse à gazon pour couvrir de grandes surfaces très rapidement.

Lire la suite

Misterbricolo rénove sa pelouse (vidéo) ...

4 Mai 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Rénover une pelouse ou un gazon permet de redonner une nouvelle jeunesse à sa pelouse ou son gazon, d'avoir une herbe bien verte et de limiter les mauvaises herbes et la mousse sur la pelouse. Soins, trucs et astuces pour bien rénover sa pelouse. Avec www.pelouses-net.com (GNIS)
 


Rénover sa pelouse ou son gazon par Jardiner-Malin

Lire la suite

Misterbricolo vous conseille ces plantes increvables (vidéo) ...

13 Avril 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage, #Vidéo

Si vous n'avez pas la main verte ou que vous souhaitiez quand même profiter de plantes dans votre maison, concentrez-vous sur certains végétaux très indulgents avec nous et qui pourront traverser l'hiver dans nos appartements surchauffés sans trop de dégâts.

Au premier rang, le Ficus elastica ou caoutchouc dont les feuilles vernissées supportent l'air sec et la couleur sombre s'accommode de situations peu éclairées. Pensez quand même à l'arroser au moins une fois par semaine sans inonder le pot. Viennent ensuite d'autres Ficus dont les nouvelles obtentions, comme la variété 'Alii', sont plus résistantes que le Ficus benjamina type qui perd ses feuilles facilement dans les courants d'air. Ces nouveaux ficus ont des feuilles épaisses et vernies qui évitent l'évaporation. Il a un look très sauvage avec ses longues feuilles vert sombre et peut survivre dans un coin peu clair d'une chambre ou d'un salon. Évitez quand même les déplacement intempestifs et arrosez-le une fois par semaine. Si vous recherchez des plantes plus compactes, adoptez le Baucarnea avec son tronc renflé à la base et ses longues feuilles qui forment un enchevêtrement ravissant. Championne de sobriété, cette plante peut rester 15 jours sans arrosage ce qui peut être pratique pour la campagne. Son feuillage très verni ne nécessite pas de brumisation. Attention simplement à l'accumulation de poussière d'appartement.
 

Lire la suite

Misterbricolo répare sa pelouse abîmée (vidéo) ...

11 Avril 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage, #Vidéo

Patrick Mioulane remet en état des trous dans une pelouse dus à une taupe et aux "oublis" d'un chie. Il prépare rapidement le sol, intègre un bon engrais pour stimuler la croissance et il sème du gazon de regarnissage qu'il recouvre par un léger griffage.

Lire la suite

Misterbricolo jardine en mars ...

7 Mars 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Le mois de mars marque l'entrée dans une nouvelle saison mais peut s'avérer traître en matière de précipitations. En fonction du temps, votre jardin pourra donc être plus ou moins entretenu. Commencez par travailler la terre et la nourrir à l'aide de matière organique. Mettez aussi de l'engrais sur votre pelouse. Finissez de tailler vos rosiers, les arbustes qui ne fleurissent pas au printemps et les haies. À la fin du mois, n'oubliez pas de traiter vos arbres et arbustes avec de la bouillie bordelaise.
Côté fleurs, plantez des tulipes, jacinthes, violettes ou myosotis et divisez les plantes vivaces. Le mois de mars est propice aux massifs. Bêchez-les et nettoyez-les avant de fleurir votre jardin avec des bulbes (bégonias, dahlias, glaïeuls…) mais aussi avec des azalées, des hortensias ou des rhododendrons. Sur votre balcon, ne retirez les protections de vos pots qu'une fois qu'il n'y a plus du tout de gel.
Au verger, taillez vos arbres fruitiers et pensez à retirer les fruits momifiés ou tombés à terre pour éviter les maladies.

Le potager

En mars, vous pouvez planter, entre autres, des aubergines, poivrons et artichauts, pour pouvoir les savourer pendant l'été. Semez navets, carottes, poireaux, petits pois et persil. En fonction de votre région, faites vos cultures sous serre ou à l'air libre. En contrepartie, vous récolterez des brocolis, de la mâche et de la roquette, de l'oseille, ou encore des radis. Enfin, n'oubliez pas de butter les pommes de terre, asperges, pois, et fèves.

Les plantes d'intérieur

Rempotez les plantes vertes dans un pot plus large et changez le terreau. Faites attention à ne pas trop arroser les végétaux car la température n'est pas encore assez élevée. Préférez un vaporisateur d'eau.
 

Lire la suite

Misterbricolo limite les attaques des maladies sur ses arbres fruitiers (video)

14 Février 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Vidéo, #Conseils jardinage

Comment traiter les maladies des arbres fruitiers ?
Besoin d'astuces pour limiter le risque d'attaques des maladies sur les arbres fruitiers ? Retrouvez-en dans ce tutoriel.
Guy Tournellec, éducateur adulte de jardinage (guypassionsjardin.fr), vous présente les différentes techniques de protection des arbres fruitiers.

Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>