Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Articles avec #conseils construction tag

Misterbricolo choisit ses tuiles ...

22 Octobre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Conseils bricolage

Il exister 5 types de tuiles possibles pour votre toiture

1. Les tuiles classiques
Les tuiles traditionnelles sont en terre cuite, résistantes au gel, imputrescibles et lessivables. L’étanchéité se fait par recouvrement des tuiles les unes sur les autres. L'entretien des tuiles est nécessaire mais il est possible d’appliquer ou faire appliquer un traitement imperméabilisant et fongicide.
- La tuile plate
C'est une imitation des toitures en ardoise, elle peut être en béton ou en terre cuite. Elle existe en version plate ou écaille (bout légèrement arrondi). C'est une tuile légère qui ne peut être utilisée que sur des pentes supérieures à 35°, car parfaitement adaptée à l’écoulement des eaux de pluie et de la neige. L'étanchéité se fait grâce au chevauchement des tuiles les unes sur les autres. Elle convient bien aux toits atypiques avec tourelles, courbes, retournement et pentes différentes. On compte entre 65 et 75 tuiles par mètre carré de toiture.
- La tuile canal
Elle est en forme de cône, et disposée de la manière suivante : une ligne de tuile disposée en-dessous et une au-dessus. Elles se bloquent par l'effet de glissement et de poids. La tuile canal est particulièrement utilisée dans les régions ensoleillées, dans le Sud de la France par exemple. Elle permet l’évacuation rapide des eaux lors d’orages violents. Elles s'adaptent sur les toits à faible pente contrairement à la tuile plate et sont assez lourdes. On parle de canal 40 ou de canal 50, le chiffre indiquant leur longueur. On compte 18 à 55 tuiles canal par mètre carré.

2. Les tuiles mécaniques
Lire la suite de l'article

Lire la suite

Misterbricolo vous offre un tour d’horizon de l’autoconstruction d’une maison container

29 Septembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils construction, #Maison container

Maison container
Maison container

Les Français sont très bricoleurs et il est normal qu’ils soient friands d’autoconstructions. Les techniques pour construire soi-même sa maison sont nombreuses, mais il faut bien se renseigner avant, car certaines sont plus difficiles que d’autres. Les chantiers qui s’éternisent et croulent sous les problèmes sont légion. Voilà pourquoi la maison container est réputée, pour sa rapidité et sa simplicité.

Une solution rapide, facile et économique

Construire soi-même sa maison avec des containers est effectivement l’une des méthodes les plus en vogue actuellement. Il faut dire que les containers coûtent relativement peu cher et qu’ils permettent de construire rapidement une maison. Il est possible de les empiler et de les poser côte à côte pour obtenir la maison de la taille et de la forme de son choix.

Ensuite, il suffit d’aménager l’intérieur en n’oubliant pas l’isolation et l’ensemble des alimentations et des évacuations. Percer des ouvertures peut se faire avec une simple meuleuse. La maison container est donc réellement accessible à tous, quelles que soient vos compétences en construction, et même si votre budget est un peu serré. Cela vous permet de vous concentrer sur l’achat du terrain de vos rêves.

Les quelques complications de la maison container

Malgré tout, il ne faut pas croire que construire une maison en containers est aussi simple qu’un jeu de brique pour enfants. Il y a tout un tas de choses à faire et à savoir. La première et la plus importante, c’est la nécessité de créer un vide sanitaire de 15 cm sous chaque container. Une obligation évidente pour faire passer les différentes canalisations.

Cependant, cet espace peut aussi servir à mieux isoler les containers. L’isolation est le plus gros point faible des containers puisque le métal est très conducteur. Le mieux, c’est souvent d’isoler par extérieur. Cela permet de modifier le style de la maison si vous ne souhaitez pas garder l’aspect industriel. Surtout, cela permet de supprimer les risques de condensation et de ne pas perdre d’espace à l’intérieur du container (et donc dans votre maison).

Quel est le prix d’un container et comment le choisir ?

Un container classique fait 2,5 mètres sur 12 mètres, soit 30 mètres carrés. Il est donc possible de se créer une toute petite maison avec un seul container. Une opération très économique si on sait bien choisir son container. Effectivement, le prix du container va dépendre de beaucoup d’éléments différents qu’il faut prendre en compte.

D’abord, il y a l’état du container. Un exemplaire trop abîmé vous coûtera moins cher à l’achat, mais beaucoup plus en réparation. Il est donc préférable de choisir des containers en bon état. Ensuite, il y a le transport. C’est d’ailleurs le coût principal. Si vous vivez loin d’un port, le transport du container sur des centaines de kilomètres vous coûtera de l’argent. Enfin, il y a l’intervention du grutier pour les placer où vous le souhaitez.

 

Lire la suite