Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Articles récents

Gagnez 1800 euros en bons d'achat avec Misterbricolo...

7 Mai 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

http://www.institut-dwi.fr/images_enquete/background-header.jpgL'approche de l'été fait de temps en temps ressortir des envies de changement dans notre cocon.
Effectuez l'enquête "Des loisirs dans ma maison" avec Cultura
: votre avis sur vos préférences et tendances nous intéresse. Vous pourrez avoir des idées pour redécorer votre maison. L'enquête "Des loisirs dans ma maison" est proposée par l'Institut DWI, organisateur de sondages en ligne.

Ce questionnaire demande moins de quelques minutes et permet de repartir avec 1800 euros de bons d'achat pour votre maison. Découvrez tous les conseils de l'Institut DWI.

Lire la suite

Misterbricolo réalise un placard de rangement sous-pente...

7 Mai 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

http://www.leroymerlin.fr/multimedia-storage/1/f668c954a960e33762c95b2d7c92da7-placardsouspente.jpgOptimisez l'espace de vos combles en aménageant des placards de rangement avec portes coulissantes.

       1/ Prendre les mesures

Exemple d'un cas de figure

Réalisation d'un placard comportant une porte fixe et une porte coulissante.
Pour une taille de placard correcte, compter 55 cm de profondeur, si possible. Surtout si vous souhaitez y aménager une penderie, et un mètre de hauteur.

  1. Préparez les tasseaux en optant pour des chevrons de 6 à 10 cm de côté.
  2. Mesurez les longueurs nécessaires, horizontales et verticales. Ces tasseaux formeront la structure de votre placard. Les tasseaux horizontaux supporteront les portes.
  3. 2/ Découper et poser des tasseaux

  4. À l'aide d'une scie circulaire et d'un ciseau à bois, réalisez une rainure centrale sur toute la longueur des deux tasseaux horizontaux (haut et bas). La largeur et la profondeur de la rainure permettront d'accueillir le rail. Le positionnement doit être précis, pour que la porte coulissante, une fois placée dans son rail, ne frotte pas la porte fixe en s'ouvrant. Le rail doit être coupé à la même longueur que le tasseau porteur.
  5. Marquez au crayon les repères de pose pour vous faciliter le travail. Vérifiez au niveau à bulle le positionnement du tasseau inférieur. C'est la base du placard, il doit être parfaitement horizontal. Sinon rabotez-le pour le remettre à niveau, ou utilisez des cales que vous cacherez ensuite avec une baguette de finition. Vérifiez l'angle droit entre le mur et le tasseau.
  6. Percez à la mèche à bois au centre de la rainure
  7. Vissez les tasseaux. Si le mur est en BA13 ou frisette, les tasseaux ne seront pas fixés avec les mêmes vis. S'il est en plaque de plâtre, choisissez des vis universelles ou des chevilles autoforeuses. Le tasseau supérieur doit être parfaitement parallèle au premier pour le bon coulissement des portes. Pour qu'il épouse la soupente et garantisse un appui stable, réalisez un chanfrein à la scie sauteuse et au rabot. Pour obtenir le bon angle de http://www.leroymerlin.fr/multimedia-storage/9/ee4e6ef0c51bae9c7887b7076938428-Placardpente1.1.gifcoupe, utilisez une fausse équerre, qui permet une mesure d'angle de 0 à 180°. La mesure prise entre le tasseau vertical et le plafond en soupente sera reportée sur le tasseau à raboter.
  8. Réalisez ce même chanfrein sur la partie supérieure des tasseaux latéraux.
    http://www.leroymerlin.fr/multimedia-storage/e/96c07456b3b11a9fe5911c98c3e3e86-Placardpente1.gifAvant de les visser, vérifiez au fil à plomb leur verticalité : ils doivent être parfaitement parallèles entre eux et perpendiculaires aux deux autres.

Bon à savoir : Des "kits sous pente" facilitent la pose des portes coulissantes dans les glissières.
Articulés, ils se fixent au plafond et accueillent, sur leur deuxième partie, un rail. Ils évitent la découpe du tasseau supérieur. Percez le rail à l'emplacement des kits pour le visser.

       3/ Poser les panneaux latéraux
Lire la suite sur le site de Leroy Merlin

Lire la suite

Misterbricolo pose ses volets roulants lui-même...

5 Mai 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Portes et Fenêtres

Peu de personnes le savent mais il est possible de poser ses volets roulants soi-même sans faire appel à un professionnel dans la menuiserie. Le bricoleur moyen pourra parfaitement effectuer cette tâche.

Pourquoi poser ses volets roulants soi même ?
Le premier avantage de poser ses volets roulants soi même est d’abord le coût de revient. En effet, en achetant vos volets sur internet et en les posant vous même vous évitez d’abord les intermédiaires, vous commandez directement à l’usine, ensuite, vous économiserez le coût de la pose qui n’est pas négligeable. En effet, en les posant vous même vous économiserez jusqu’à 30% sur votre facture totale.

La pose de volets roulants peut s’effectuer par un bricoloeur de niveau moyen, pas besoin d’être un as du bricolage. En effet, lorsque vous commandez vos volets roulants ils sont souvent livrés avec une notice de montage claire et efficace. Vous avez juste à la suivre.

Quelles informations faut-il pour acheter un volet roulant ?
Avant de commander vos volets roulants vous avez plusieurs informations à connaître :
1. Quelle est le type de pose ? Vous avez le choix entre 4 poses différentes suivant la configuration de votre habitation. 2. La deuxième chose à connaître est la couleur de vos volets, il existe un panel de couleur les plus utilisés mais vous pouvez customiser vos volets.
3. Le type de manoeuvre qui peut être électrique, radio, à manivelle, à sangle ou encore à tirage direct.
4. Le côté de sortie du fil dans le cas d’un volet électrique ou de la sangle pour un volet à sangle
5. Les dimensions en hauteur et largeur de votre volet roulant 

 

Une fois toutes ces informations, vous pouvez commander votre volet roulant sur mesure sur internet sans aucun soucis.

Vous pouvez effectuer plusieurs devis gratuitement et commander en ligne sur le site store-volet.com et en plus, la livraison est gratuitement partout en France métropolitaine.

Lire la suite

Misterbricolo déclare son abri de piscine à son assureur...

4 Mai 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines

http://www.piscinespa.com/site/userfiles/images/sokool_haut_assur.jpgDoit-on déclarer son abri de pisicne à son assureur ?
Oui, absolument.
Sinon vous ne seriez pas couvert en cas d’accident lié au vent ou aux intempéries majeures déclarées “catastrophes naturelles” comme par exemple la tempête de 1999. La plupart du temps, votre multirisques habitation ne subira qu’une très légère augmentation, voire pas du tout.
Source : www.abris-sokool.fr

Lire la suite

Misterbricolo récupére son eau de pluie ...

27 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.linternaute.com/bricolage/amenagement-exterieur/dossier/la-recuperation-d-eau-de-pluie/image/simple-cuve-raccordee-aux-gouttieres-permet-recuperer-l-eau-pluie-320447.jpgPar rapport à ses voisins européens, la France accuse un retard pour ce qui est des installations permettant la récupération d'eau de pluie. Les nombreux témoignages dont nous ont fait part les lecteurs de L'Internaute Bricolage constituent néanmoins un signe de l'accroissement de ces pratiques qui s'inscrivent dans une logique de développement durable. Voici ce qu'il faut savoir pour tirer parti de cette ressource gratuite.

Des raisons économiques

L'eau du robinet, prélevée dans les réserves d'eau souterraines, nécessite des traitements chimiques pour la rendre potable. Ces coûts de traitement ne devraient pas diminuer dans les prochaines années, mais au contraire augmenter. A l'inverse, l'eau de pluie est gratuite et les installations les plus simples pour la récupérer sont très abordables et peuvent être vite rentabilisées par les économies réalisées sur la facture d'eau.

Cela dit, la seule recherche d'économie financière n'est souvent pas un motif suffisant pour réaliser des investissements dans un système de récupération d'eau de pluie. Ainsi, Danielle a été freinée par un retour sur investissement de 25 ans pour une dépense de 5000 euros destinée à l'installation d'un système de récupération d'eau de pluie. Ce à quoi Arnaud répond que le prix de l'eau du réseau va augmenter, diminuant ainsi le délai du retour sur investissement. A court terme, c'est donc davantage des raisons écologiques qui motivent les investissements.

 

Une motivation écologique

En effet, en utilisant uniquement de l'eau du réseau, on consomme aussi de l'eau qui n'aurait pas besoin d'être potable, comme pour l'arrosage du jardin ou les toilettes. La part de l'eau ne nécessitant pas de traitement représente environ la moitié de l'eau consommée par un foyer. En récupérant de l'eau de pluie pour ces usages, on limite donc l'utilisation de produits chimiques, comme le chlore.

En utilisant de l'eau de pluie récupérée, on préserve également les nappes phréatiques, car c'est autant d'eau que l'on n'aura pas besoin d'y prélever. Récupérer une partie de l'eau de pluie coulant sur la toiture de la maison limite par ailleurs le ruissellement et réduit donc les risques d'inondation.

Attention toutefois, la récupération d'eau de pluie n'est pas écologique si elle entraîne des gaspillages en raison d'un coût moindre. Cette installation doit s'accompagner de comportements responsables pour économiser l'eau, qu'elle vienne du réseau ou de la pluie (voir notre dossier sur les économies d'eau et les astuces des lecteurs). Selon Arnaud, " Le vrai geste ecolo, c'est de ne pas laver sa voiture, ne pas arroser sa pelouse et ne pas changer trois fois de vêtements par jours... ".

 

Les qualités naturelles de l'eau de pluie

L'eau de pluie est moins calcaire que l'eau du robinet. L'utiliser limite donc les problèmes de tartre, ce qui permet une plus grande longévité des appareils ménagers, comme de la plomberie. L'avantage est donc ici à la fois écologique et économique.

Les lecteurs de L'Internaute mettent enfin en avant le fait que l'eau de pluie est meilleure pour l'arrosage des plantes, également en raison de sa faible teneur en calcaire. En plus des économies réalisées, ils ont, à l'image de Marc, la " satisfaction d'arroser avec une eau de qualité ".
Lire la suite sur L'Internaute Bricolage

Lire la suite

Misterbricolo entretien sa piscine en 10 points avec PiscineSpa.com ...

26 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines

http://www.piscinespa.com/site/userfiles/images/dossier/oceazur_ligneeau%281%29.jpgDès les premiers beaux jours, comme vous vous occupez de votre jardin, pensez à préparer votre piscine et son environnement. 

1/ Nettoyage des plages et margelles
Balayage depuis l’intérieur, côté margelles, vers l’extérieur ; autant de débris qui ne se retrouveront pas sous les pieds des baigneurs. Ici on a employé un nettoyeur à pression. 

2/ Brossage de la ligne d’eau
A l’aide de la manche à eau et brossage avec le balai ou une brosse suffisent si on le pratique régulièrement. Dans l’éventualité d’un dépôt incrusté, utiliser un produit adéquat anti-calcaire et anti-graisse. Pas de produits abrasifs pour les liners. Il existe des produits spécifiques dans la boutique de votre professionnel. 

3/ Passage de l’épuisette
Sur le plan d’eau peuvent flotter des débris, comme des feuilles ou brindilles ; il est judicieux de les cueillir avec l’épuisette de surface ou de fond. Le fond du bassin peut comporter de gros débris que le robot ou le balai aspirateur peine à reprendre, un coup rapide d’épuisette (de fond) fera l’affaire. 

4/ Balai aspirateur ou robot

Branchement du balai aspirateur manuel : soit sur la prise balai de paroi, soit en fond de skimmer, soit au-dessus du panier par le truchement du plateau d’aspiration ou skim-vac.
Durée de l’opération : 10 à 15 mn.
Nota / Dans l’éventualité d’un fond trop sale, on aura tout intérêt à aspirer quelques instants sans passer par la filtration ; on rejette alors l’eau chargée de débris directement à l’égout (position spécifiée sur la vanne du filtre)
Branchement du robot : c’est plus simple. (si vous ne l’avez pas vidé la fois précédente, faites-le – il n’en sera que plus efficace !).
Durée de l’opération : c’est vous qui la programmez
Lire la suite sur PiscineSpa.com

 

 

Lire la suite

Misterbricolo a trouvé l'endroit idéal pour abriter son vélo...

25 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Idées cadeaux bricolage de Misterbricolo ...

40.-header_bianchi.jpg De nos jours, les vélos reprennent du galon. Autrefois très prisés jusqu'à la démocratisation fulgurante de l'automobile lors des trente glorieuses, il est à nouveau apprécié pour diverses raisons. D'une part, les préoccupations écologiques gagnent du terrain. D'autre part, le vélo est un moyen de se déplacer gratuitement, alors que le prix de l'essence ne cesse de grimper. Enfin, c'est également une occasion de faire du sport et de se dépenser un peu à une époque où la malbouffe règne en maître et où les risques de surpoids sont accrus. Bref, le vélo a la cote et il est important, pour nous autres bricoleurs, de disposer de l'endroit adéquat où le garer.

Garer son vélo dans un endroit sûr

En effet, cette question peut paraître anodine, mais elle est d'une importance capitale pour les propriétaires de bicyclettes, et ce pour diverses raisons. D'une part, les deux-roues et notamment les BMC étant très prisés, et les fins de mois étant difficiles pour tout un chacun en raison de la crise économique qui sévit depuis quelques années, on constate une hausse des vols de bicyclettes. Nous sommes certes loin du fameux film de Vittorio de Sica, mais il convient tout de même de veiller à ce que le vélo ne soit pas garé en plein air, même dans une cour privée, et qu'il soit attaché, même en intérieur, par un cadenas assez épais et solide.

Garer son vélo à l'abri du mauvais temps

D'autre part, il est primordial de garer sa bicyclette dans un garage et non en plein air, car elle sera ainsi protégée des aléas météorologiques et aura ainsi une durée de vie plus longue. La rouille est en effet l'un des pires ennemis du vélo et seul un environnement sec saura l'en prémunir. À défaut de garage, un haut-vent, un abri de jardin ou un préau feront l'affaire. Bien évidemment, un vélo pliant aura l'avantage de pouvoir être stocké directement chez soi sans être trop encombrant.

Lire la suite

Un hébergement de qualité : la nouvelle priorité de Misterbricolo ...

24 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

39.-alu-aussenfensterbank.jpgLe logement est une question qui préoccupe de plus en plus d'individus : vivre dans de meilleures conditions (confort, installations domotiques, situation géographique avantageuse, proximité des transports,...), dans des espaces plus grands et dans des lieux respectueux de l'environnement sont devenus des critères incontournables lors d'un achat immobilier. Les plus bricoleurs se lancent même dans la réhabilitation, ou simplement dans des travaux d'aménagement, afin de faire de leur (future) maison le parfait « home sweet home ». Et le bien-être à la maison passe aussi, pour beaucoup, par le souci de vivre dans un endroit qui respecte la nature, et qui soit de ce fait le plus autonome possible, en engrangeant un minimum de déperditions énergétiques.

Comment faire des économies d'énergie?

Certaines installations ou travaux de plus ou moins grande envergure permettent de réaliser des économies significatives sur le long terme. Si les fenêtres de votre logement sont par exemple vieilles et en mauvais état, elles participent à une mauvaise isolation des pièces, et engendrent souvent un sur-chauffage qui coûte beaucoup d'argent. La pose de fenêtres PVC remédie ainsi en partie au problème, en protégeant les pièces du climat extérieur. Mais il faut également penser à bien calfeutrer une fenêtre, avec des joints de qualité ou du moins de façon méticuleuse, afin de minimiser au maximum les risques de ponts thermiques. Ces derniers sont en effet les principaux responsables des déperditions d'énergie dans un logement. En minimisant la consommation d'électricité ou de gaz liée par exemple au chauffage, vous réaliserez des économies substantielles. Hormis la pose de nouvelles fenêtres ou de remise à neuf des jointures, vous pouvez aussi envisager des travaux de plus grande envergure pour tenter non pas d'économiser mais de produire de l'énergie. La pose de panneaux photovoltaïques en est l'exemple le plus fréquent, et la dépense qu'elle engendre est vite amortie par une production d'électricité parfois supérieure aux besoins du logement, ce qui permet ainsi de revendre de l'électricité aux grandes compagnies d’État comme EDF.

Lire la suite

Misterbricolo remet sa piscine en marche ...

19 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines

http://www.linternaute.com/bricolage/amenagement-exterieur/image/bricolage-fotolia_24035848_asaflow_l-bricolage-amenagement-exterieur-875102.jpgDurant tout l'hiver, la piscine était en hivernage. Avec le retour des beaux jours, il faut la remettre en route. Ce redémarrage est simple et rapide, mais il convient de respecter certaines règles.

Quand la remettre en route ?

Les opérations de redémarrage de la piscine doivent s'effectuer assez tôt. Idéalement, en avril-mai, lorsque la température atteint les 15 degrés. L'eau doit être encore froide pour ne pas la faire tourner. Si vous remettez votre piscine en route tôt dans la saison, il est possible de laisser la bâche dessus avec le système de filtration allumée.
Si vous n'avez pas pensé à prendre rendez-vous avec un pisciniste pendant l'hiver, il vous sera très difficile d'en faire venir un chez vous avant l'été, tant ils sont débordés au printemps.

1ère étape : retirez la bâche hivernale 

Pensez avant tout à nettoyer avec un balai brosse la terre et l'eau qui a pu s'accumuler. Avant de ranger la bâche, il faut la laver et la sécher avec soin puis bien la plier pour ne pas l'abîmer.
Une fois le bassin découvert, commencez par nettoyer les bords du bassin en utilisant de préférence un nettoyeur à haute pression. Enlever les protections hivernales comme les flotteurs et remettez en place les skimmers. Pensez à bien vérifier que les refoulements ne sont pas obstrués par des bouchons de mousse ou d'autres impuretés accumulés pendant l'hiver.

2e étape : Remettre en route les installations techniques
Lire la suite sur L'Internaute Bricolage

Lire la suite

Misterbricolo entretien sa terrasse en bois ...

17 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

http://www.travaux.com/images/articles/11887_01_z.jpgLa terrasse en bois, naturelle et résistante, demande un entretien réduit qui nécessite toutefois de prendre certaines précautions. Nettoyage, traitement, lutte contre le grisaillement, petit rappel des choses à faire et à savoir pour protéger et redonner de l’éclat à votre terrasse en bois.

L’entretien d’une terrasse en bois, différent selon le type de bois utilisé, sera dans tous les cas facile. Les tecks, bois Ipé et autres bois exotiques imputrescibles demanderont bien entendu moins de soin que les pins traités. Cependant dans l’une comme l‘autre des catégories, l’exposition aux UV et aux intempéries finira par faire tourner la couleur de votre terrasse au gris argenté. Pour ceux qui sauront s’accommoder de cette évolution dans le temps, l’entretien se limitera à un simple nettoyage. Pour tous ceux qui tiennent à la couleur d’origine de leur bois, il faudra procéder à un traitement supplémentaire.

Un grand nettoyage une à deux fois par an
Une terrasse en bois ne vous demandera qu’un ou deux nettoyages par an, planifiez les après les saisons humides, à l’approche des beaux jours. Indispensables, ces lavages vous permettront de déloger les impuretés qui en s’accumulant sur le bois peuvent transformer votre terrasse en véritable patinoire. Chrystelle Tritsch, technico-commerciale chez Architecture du Bois, en Alsace (67) explique: "si vous ne nettoyez pas votre terrasse, les mousses vont se former, la pollution va se déposer et à la première pluie, vous allez glisser."Pour ce nettoyage, un balai brosse et un jet d’eau suffiront. "Vous pouvez simplement laver avec de l’eau et un peu de savon ou du liquide vaisselle" précise Chrystelle Tritsch. Les avis divergent quant à l’utilisation du nettoyeur haute pression, certains professionnels déconseillent son usage qui endommagerait la structure du bois, d’autres l’autorisent sur les bois exotiques, et en mode pression modérée. Si vous choisissez d’utiliser ce moyen de nettoyage, pensez dans tous les cas à éloigner le jet d’au minimum 50cm de la surface de votre terrasse. Récurer votre terrasse au balai et à l’huile de coude reste sans doute le moyen le plus sûr, bien que plus contraignant, de ne pas abîmer votre bois.
Attention à la catégorie du bois
Lire la suite sur Travaux.com

Lire la suite