Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Articles récents

Misterbricolo pose une suspension luminaire (vidéo) ...

13 Août 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Castorama

Déclinées dans une grande variété de styles, du plus classique au plus fantaisiste, les suspensions sont des éléments incontournables de votre décoration. La suspension luminaire saura donner du style à votre intérieur et surtout, elle sécurisera vos éclairages en empêchant l'accès aux ampoules. Pour les poser, rien de plus simple !

Voici comment poser une suspension luminaire en 4 étapes :
1. Pose de la fixation
2. Préparation de la monture
3. Installation de la monture
4. Pose de la suspension

Lire la suite

Misterbricolo installe son détecteur de fumée (vidéo) ...

11 Août 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Respectez toujours les consignes d’utilisation et de sécurité figurant sur la notice du produit.

Facile à installer, le détecteur d’incendie veille en permanence sur votre sécurité. En cas de fumée, il émet une sonnerie stridente. Un accessoire rendu obligatoire par un décret de 2011, qui oblige à s’équiper d’au moins un détecteur avant le 8 mars 2015.

Etape 1 Le principe

Indispensable pour veiller sur votre sécurité, le détecteur de fumée peut aussi être équipé d’autres fonctions, comme la détection du monoxyde de carbonne, ce gaz incolore et inodore responsable de nombreux accidents domestiques.
- Ce modèle détecte la fumée
Où le placer ?
- La fumée et les produits de combustion montent vers le plafond. C’est là que le détecteur sera le plus efficace. Éloignez-le d’au moins 30 cm du mur le plus proche.
- Si vous préférez le fixer au mur, placez-le en hauteur et à proximité du plafond, tout en gardant un écart de 15 cm avec celui-ci.
- Si votre logement comporte deux niveaux, prévoyez un détecteur par étage. Éviter d’en installer dans les zones trop humides comme la salle de bains, où vous risquez des déclenchements intempestifs.
- Dans la cuisine, éloignez le au maximum de la zone de cuisson. Il existe des détecteurs de chaleur pour cuisine.
- Chaque chambre et le salon peuvent être équipé d’un détecteur de fumée, mais si vous n’en placez qu’un, le centre du couloir sera le plus efficace et permettra au son de l’alarme d’être audible partout.

BON A SAVOIR Placez toujours au moins un détecteur de fumée près des chambres, car ce genre de sinistre se déclare majoritairement la nuit.

Etape 2 La pose

• Commencez par déballer votre détecteur et séparez la platine de fixation du reste de l’appareil.
• Raccordez la pile de 9 volts et glissez-la dans son logement.
• Repérez les points de fixation au crayon puis percez.
• Choisissez des chevilles adaptées à la nature du support. Pour un faux-plafond en plaque de plâtre, utilisez des chevilles à expansion avec verrouillage de forme.
• Vissez la platine puis présentez l’autre partie du détecteur en face. Sur la plupart des modèles, il suffi t de faire coïncider les ergots et les encoches, d’emboîter puis de tourner dans le sens des aiguilles d’une montre pour assurer le blocage.

Etape 3 La mise en service

Pressez sur le bouton de test pour vérifier le fonctionnement, comme indiqué sur votre notice. La pile peut durer des mois et le système électronique émet un signal lorsqu’elle est presque déchargée.
En cas de déclenchement intempestif et selon les modèles, vous pouvez soit couper la sirène en appuyant sur le bouton «hush»… soit ouvrir le couvercle et ôter les piles.

BON A SAVOIR Si vous possédez déjà un système d’alarme sans fil, vous pouvez choisir un détecteur d’incendie compatible avec votre installation. Couplé à votre centrale d’alarme, il viendra compléter le système de protection de la maison. Une pose rapide et simple pour se mettre en conformité... Et surtout pour disposer d’un moyen efficace de protection.

Caisse à outils :
- Crayon
- Mètre
- Perceuse
- Tournevis

Matériaux nécessaires :
- Détecteur de fumée
- Vis
- Chevilles à béton

Lire la suite

Misterbricolo essaie d'appliquer un enduit de lissage (vidéo) ...

6 Août 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Comment appliquer soi-même un enduit de lissage ? Comment utiliser ces couteaux ? Dans quel sens appliquer l'enduit ?

Alexandre Rabory, artisan peintre d'Ardecor.over-blog.com, vous explique comment procéder.

Tutos déco, techniques de bricolage, astuces jardinage ... Retrouvez nos idées et conseils déco, brico, jardinage sur http://www.minutefacile.com/deco-brico-jardinage/

Lire la suite

Misterbricolo prend soin de ses cactus (vidéo) ...

4 Août 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin, #Castus

Il est possible de posséder chez soi des cactus et pour qu’ils soient beaux, il est indispensable de respecter quelques règles. Température parfaite, terre idéale, fréquence d’arrosage… Alain Baraton nous dit tout sur cette étrange plante qui a remplacé ses feuilles par des épines et qui vit dans les régions les plus chaudes de la planète.

Lire la suite

Misterbricolo fabrique sa terrasse en bois (vidéo)

30 Juillet 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage, #Terrasse, #Vidéo

Un sympathique petit reportage sur la construction des terrasses en bois

http://www.terrasse-bois.info

Lire la suite

Misterbricolo est l'ami des plantes carnivores ...

28 Juillet 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #plantes carnivores, #Jardin

La plante carnivore aime l'humidité et la lumière : idéalement, placez vos plantes carnivores au bord d'une fenêtre ou dans la salle de bain. L'entretien d'une plante carnivore requiert une certaine attention. En effet, vous devez arroser la plante avec de l'eau déminéralisée ou de l'eau de pluie et rempoter la plante carnivore dans un substrat fait de tourbe de sphaignes et de sable non calcaire.

Lire la suite

Misterbricolo fabrique son mur végétal (vidéo) ...

23 Juillet 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Vidéo, #Mur végétal, #Conseils bricolage

Comment construire facilement un mur végétal ? Pour faire pousser des plantes sur un mur à la verticale, suivez ces conseils.

Stéphanie Taffin, jardinère paysagiste (www.createur-de-jardin.net), nous montre comment réaliser un mur végétal à l'aide de grillage et de sphaigne.

Retrouvez tous nos conseils, trucs et astuces en vidéo pour faciliter votre quotidien sur http://www.minutefacile.com !

Lire la suite

Misterbricolo rêve d'une piscine mais ...

20 Juillet 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines

Misterbricolo rêve d'une piscine mais ...

Avoir une piscine est très agréable, mais il faut en avoir les moyens. Sur le long terme, pour un bassin enterré de 10 × 5 mètres, facturé 25 000 euros à l'achat, le coût d'entretien calculé sur quinze ans avoisine les 185 euros par mois.

Une fois construite, quels sont tous les soins d’entretiens à apporter à la piscine au cours de l’année ? A combien peut-on estimer ces coût annuellement ?

Romain Lainé : Une fois la construction de la piscine achevée, il y a un entretien annuel à faire, soit par une entreprise comme la nôtre, soit soit même. Sur un modèle standard d’une piscine de 5 mètres par 10 mètres, il faut compter entre 4000 et 5000 euros en passant par une entreprise. Si le client veut le faire lui même, il faut compter entre 1000 et 1500 euros pour les produits et l’entretien.

En fait, tout dépend du système : par exemple pour un système de base il faut compter de 1000 à 1500 euros pour les skimmers, le couvercles, le panier de préfiltre qui peut se casser… Et tout cela sans compter les produits qui vont avec, comme le chlore, le Ph qu’il faut régler, l’anti-algues et la désinfection du filtre.

Comme une voiture, d’autres types d’entretien doivent se faire tous les 3 ou 5 ans, comme le remplacement du panier de skimmer, du filtre à sable et de la pompe.

L’entretien passe à 80% par la filtration et à 20% par les produits désinfectant comme le chlore. Mais si la construction était mauvaise à l’origine, on se retrouve vite avec des problèmes d’eau verte. Le filtre à sable est le ballon rempli de sable pour filtrer l’eau,si il casse il faut compter des frais d’environ 500 euros en plus, mais pas tous les ans. La pompe peut aussi casser au bout d’environ 5 an, et coûte environ 500 euros.

Les gens qui veulent acheter une piscine ne se rendent souvent pas compte des frais d’entretien que cela engendre. Un bon système de filtration avec un local technique au normes permet de moins consommer dans le temps.

Comment faire des économies lorsqu’on a une piscine ? Y-a-t-il différents types de piscines économiques ?

Avant de faire des économies, il y a des frais à investir. C’est le cas de l’achat d’une couverture à bulles, qui coûte pour un modèle standard entre 1500 et 2000 euros, et qu’il faut changer tous les 7 ou 8 ans. Une fois que le système est bien en place, acheter une couverture est conseillé pour éviter l'évaporation de l’eau, conserver la chaleur ainsi que consommer moins de produits d’entretien.

Lire la suite

Misterbricolo conserve sa peinture dans son pot ...

20 Juillet 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Vidéo, #Conseils bricolage

Combien de fois Misterbricolo a t-il dû jeter de la peinture alors qu'il avait pourtant pris soin de bien fermer le pot ...
Cette astuce vous évitera ce genre de déconvenue ...

Lire la suite

Misterbricolo hésite entre du carrelage, du vinyle ou du stratifié ...

16 Juillet 2015 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Misterbricolo hésite entre du carrelage, du vinyle ou du stratifié ...

Carrelage, bois ou vinyle ? Comment choisir la solution qui mettra en valeur un vaste volume ou, qui, au contraire, permettra d'agrandir visuellement un petit espace ? Toutes les solutions de sol à la carte.

1. Le parquet

Le parquet massif habille parfaitement les pièces à vivre. Ultrarésistant, son bois vieillit bien pour peu qu'on l'entretienne régulièrement. Poncer, huiler, cirer et vitrifier sont les maîtres mots si l'on veut le protéger des taches et rayures. L'inconvénient ? Son coût, au moins 60 euros le m2.

Plus accessible, le parquet en contrecollé - composé d'une surface en bois massif, d'une couche d'aggloméré et d'un contre-parement - offre une alternative de choix. Moins résistant que le parquet massif, il est aussi plus facile à entretenir. Les deux types de produits nécessitent la pose préalable d'un film adapté (sous-couche résiliente).
La tendance est aux lames larges, de 160 à 190 mm. Les couleurs naturelles sont toujours les plus appréciées, la finition chêne notamment, ainsi que les coloris évoquant les bois exotiques, allant du marron au noir.

2. Le stratifié

C'est une bonne (et économique) alternative au bois. Ses lames, en aggloméré ou en MDF,sont habillées d'une impression bois sur papier. L'imitation de la matière est telle qu'on pourrait le confondre avec un parquet massif. Même au toucher, lorsque le produit se pare de veinures.

De pose facile et enfantin d'entretien, le stratifié offre un très bon rapport qualité/prix, soit 20 à 30 euros le m2.

Moins résistant qu'un parquet, il convient tout de même aux pièces de vie. En revanche, il n'est pas approprié aux cuisines et salles de bains.

3. Le carrelage

Lire la suite de l'article ...

Lire la suite