Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Articles récents

Percer le carrelage

14 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Pour percer un carrelage mural et vitez de l'éclater mettre un morceau de scotch assez large dessus percez et le tour est joué attentuion toutefois si vous percez en bordure il risque auand même d'éclater.
Source : bricolage.fr
Lire la suite

CHIURES DE MOUCHES

12 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Mister anti taches !

On nettoie ces taches avec un linge imbibé d'eau savonneuse tiède additionnée d'un peu d'ammoniaque.
Lire la suite

TACHE AUTOUR DU COL

12 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Mister anti taches !

On élimine autour d'un col, en le tamponnant avec un linge imbibé d’un mélange (3 parts égales) de produit de vaisselle, d'ammoniaque et d'eau. Frottez avec une vieille brosse à dents. Rincez. Séchez.
On peut également tamponner les cernes avec un chiffon propre imbibé d’eau chaude additionnée de vinaigre blanc. (Une cuillère à soupe de vinaigre pour un bol d’eau)
Lire la suite

Misterbricolo est très ... cuir ...

12 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Salons & Canapés

Pour tout savoir sur le cuir ... c'est par ici !


Qu'est-ce que le cuir pull-up ?

Comme son nom l'indique, c'est en tirant dessus (en exerçant une traction) que le cuir "pull-up" révèle son comportement spécial.
En effet par traction ou pliage du cuir, la zone sous tension prend une teinte légèrement plus claire que le reste.
Cet effet s'obtient en appliquant un finissage spécial bien souvent à base de cire colorée.

Le panel de couleurs proposé est en grande majorité centré sur le brun, plus ou moins foncé, car c'est sur ce type de teinte que l'effet est le plus flatteur.
Ce cuir est principalement utilisé en chaussures "Homme", pour les collections (plutôt "hiver" avec les teintes proposées) et l'effet obtenu est très flatteur car le montage de la chaussure provoque l'éclaircissement du cuir sur les zones les plus tendues et notamment l'empeigne.

Envers du décor, ce sont des chaussures délicates à utiliser car le finissage à base de cire est très facilement rayable et les plis provoqués par la marche vont engendrer l'éclaircissement du cuir à cet endroit si le cuir n'est pas de très bonne qualité.

Ce sont des chaussures à entretenir très fréquemment avec du cirage, sinon elles prennent rapidement un aspect peu flatteur et vieilli.
Sa fragilité le fait donc déconseiller pour une utilisation en ameublement.

Question insérée le 12/04/2006

Qu'est ce que le cuir ?

Le cuir est le produit de la transformation de la peau d'animaux.

Découvrez toute son histoire en Bande Dessinée

Question insérée le 30/11/2001 / modifiée le 31/08/2005

Qu'est-ce que la "Peau" ?

Le cuir est issu du tannage de la peau.
Découvrez toute son histoire en Bande Dessinée

Question insérée le 15/10/2004 / modifiée le 31/08/2005

Qu'est-ce que le "by-cast" ?

Le terme "by-cast" est de plus en plus employé dans le commerce pour désigner différents type de produits et articles.
Il s’agit d’une croûte de cuir ayant reçu une enduction polyuréthane par transfert.
Ce type de croûte reçoit une enduction très épaisse, afin d'imiter le grain du cuir. Il ne peut donc pas recevoir l'appellation "cuir".

Techniquement, il s'agit d'une application sur papier transfert ayant reçu une couche de fixation d'une enduction de polyuréthane deux composants.
Les croûtes de cuir sont appliquées sur l'enduction avant séchage puis cylindrées.
À la sortie du tunnel de sèche, la croûte est détachée de son support de transfert et peut-être livrée en l'état.

En complément, il faut savoir que le "by-cast" est une déformation à l'usage du terme "Baycast®", produit développé par le fabricant de produit chimique Lanxess (anciennement Bayer).
Le terme Baycast n'existe plus depuis longtemps et a été remplacé par LEVACAST®.
Le système LEVACAST® comprend plusieurs types de produits. Il est essentiellement utilisé pour le finissage des croûtes de cuir.

Question insérée le 04/08/2005

Comment distinguer les différentes sortes de cuir entre elles ?

Pour la plupart des utilisateurs de cuir, apprendre à reconnaître les cuirs demande une longue expérience.

CTC édite un ouvrage de référence "Collection de Cuirs" : un classeur de 21 fiches présentant 34 échantillons de cuirs.
Ce classeur vous propose des fiches techniques qui permettent d'identifier les différents types de cuirs, classés par aspect fini.

Une formation dispensée par CTC "La matière première cuir" permet également de se familiariser avec ce produit.

Question insérée le 04/01/2005 / modifiée le 29/06/2005

Qu'est-ce qu'un "cuir synthétique" ?

Les cuirs dits synthétiques sont fréquemment composés d'un non-tissé de fibres synthétiques (polyamide ou polyamide micro la plupart du temps) coagulé dans une résine, en général du polyuréthanne.

Ces matériaux ne peuvent avoir l'appellation cuir (décret du 18 février 1986).

Question insérée le 29/04/2005 / modifiée le 23/05/2005

Qu'est-ce que le "box-calf" ?

C'est un cuir de veau tanné au chrome ayant reçu une finition protéîque lissée d'aspect ferme.

Il est réservé à une utilisation en chaussure et maroquinerie haut de gamme.

Question insérée le 23/05/2005

Quest-ce-que l' "agneau voilé" ?

C'est un cuir d'agneau ayant reçu une finition légèrement pigmentée.

Question insérée le 23/05/2005

Qu'est-ce-que le "doe-skin" ?

C'est un terme anglo-saxon qui désigne une peau de daim, de cerf ou même de chèvre.
Ce terme désigne également le cuir provenant de ces peaux, utilisé principalement en ganterie.

Question insérée le 23/05/2005

Qu'est ce qu'un cuir d'aspect "doubletons" ?

Un cuir d'aspect doubletons aura un sommet de grain de couleur plus foncée que le fond de grain.

Le double-ton consiste à colorer le haut du grain pour augmenter l'effet de relief.
Cette technique est donc principalement utilisée sur les cuirs grainés, très utilisés en maroquinerie.

Le "grain épi" de Vuitton (petites lignes en relief plus foncées que le fond du grain) illustre parfaitement cette technique.

Question insérée le 01/03/2005 / modifiée le 29/04/2005

Qu'est-ce qu'un "cuir gras" ?

Un cuir gras est un cuir ayant été fortement nourri (généralement en
foulon) et contenant une quantité d'huile supérieure à 15% en poids.

Ce sont en conséquence des cuirs lourds principalement utilisés en chaussure et parfois pour réaliser des vêtements.

Question insérée le 29/04/2005

Qu'est-ce qu'une croûte de cuir ?

La croûte de cuir provient de la refente des cuirs épais en deux "feuilles", l'une contenant la fleur appellée "cuir" et l'autre constituée de la chair du cuir qu'on appellera "croûte".



On distingue la croûte "Velours" d'aspect externe fibreux et la croûte "pigmentée" ou "enduite" dont la surface a été recouverte par un enduit épais lui donnant l'apparence d'un cuir lisse.

Remarque : en ameublement comme en maroquinerie, l'utilisation de la croûte doit être mentionnée car elle n'a pas droit à l'appellation "cuir".

Question insérée le 12/02/2002 / modifiée le 22/03/2005

Le cuir est-il une matière anti-feu ?

Le cuir est par nature un produit difficilement inflammable, cependant son niveau d'ininflammabilité sera fonction du tannage, de la nature des huiles utilisées et de la finition.

Question insérée le 22/03/2005

Que signifie le terme "agneau doré" ?

C'est un agneau ayant conservé sa laine qui a été teinte en marron pour obtenir un aspect mordoré, c'est à dire avec un reflet légèrement doré.

Question insérée le 22/03/2005

Qu'est-ce qu'un cuir "touché bougie" ?

C'est un toucher cireux simplement obtenu par l'application d'une cire.

Question insérée le 22/03/2005

Comment assouplir une plaque de cuir pour pouvoir la travailler et lui donner une forme ?

Pour déformer du cuir il faut au préalable le mouiller à coeur par tremper dans de l'eau tiède.

Le résultat dépendra cependant de son épaisseur, du type de tannage et de la nature du cuir (vachette, mouton, etc...)

Question insérée le 22/03/2005

Quelles différences y-a-t'il entre le Cuir et le Skai ?

Le Cuir est un produit obtenu par tannage d'une peau d'animal.

Le Skaï est produit synthétique obtenu par enduction d'un textile.

Question insérée le 22/03/2005

Un cuir pleine-fleur est-il plus sensible à la moisissure qu'un cuir fleur-corrigée ?

Non, un cuir pleine-fleur n'est pas plus sensible à la moisissure qu'un cuir fleur-corrigée.
L'important est de choisir un cuir pigmenté c'est à dire protégé en surface.

Attention cependant à l'utilisation : le cuir, quelque soit sa nature, craint beaucoup plus la transpiration que l'humidité ambiante des climats tropicaux par exemple, qui peut à terme attaquer la finition ("dépigmentation").

Il faut donc éviter un contact direct avec la peau et ne pas oublier de procéder à un nettoyage régulier des surfaces d'usage.

Question insérée le 03/03/2005

Qu'est-ce que le "double-face" ?

Un cuir double-face est un cuir de mouton ou d'agneau dont la laine n'a pas été retirée.
Ce cuir est également appelé cuir "retourné" du fait que la laine se situe à l'intérieur de la veste ou de la chaussure (bottes par exemple), le côté extérieur ayant généralement un aspect velouteux.

Question insérée le 01/03/2005

Peut-on entretenir des cuirs lisses avec de la graisse ?

Attention : seuls les cuirs gras doivent être entretenus avec de la graisse. Tous les autres cuirs lisses sans exception doivent être entretenus avec un cirage.

Question insérée le 01/03/2005

Comment nettoyer une croûte de cuir "Velours" ?

Il est recommandé dans ce cas de faire appel à un rénovateur professionnel.

Question insérée le 24/09/2004 / modifiée le 11/02/2005

Peut-on teinter une croûte de cuir "Velours" ?

Oui c'est possible, il y a néanmoins un risque important de dégorgement du colorant par manque de fixation.

Question insérée le 24/09/2004 / modifiée le 11/02/2005

Faut-il préférer le cuir ou l'alcantara pour les sièges d'un véhicule ?

C'est avant tout une question de goût sachant que :

Le cuir est peu sensible aux taches et à la salissure, mais a un toucher froid en hiver et chaud en été...

L'alcantara (micro-fibres) est sensible aux taches et à la salissure, mais peut se laver plus facilement. Il est très agréable au toucher.

Question insérée le 02/02/2005

Comment entretenir mon portefeuilles en cuir ?

Il faut le nettoyer de temps en temps en essuyant la surface avec un chiffon légèrement humide, puis appliquer du cirage incolore.

Attention :
Il ne faut surtout pas utiliser de lait de toilette ou de démaquillant.

Question insérée le 31/01/2005

Quels sont les différents cuirs pouvant être utilisés pour la reliure des livres ?

Traditionnellement, le cuir le mieux adapté sera le cuir de chèvre tanné en tannage végétal.

Actuellement, tout cuir peut convenir, à condition d'être mince et sans prêtant (élasticité), comme le veau par exemple.

Question insérée le 31/01/2005

Quelles sont les différences entre l'Alcantara et le cuir ?

Attention, l'Alcantara n'est pas du cuir mais une micro-fibre textile enrobée dans un coagulé.
Sa texture se rapprochera du Cuir Nubuck, cuir dont la fleur a été finement poncée pour obtenir un aspect velouteux.

Les différences :
- Le Cuir Nubuck a un velours plus fin que l'Alcantara,
- L'envers du Cuir Nubuck est plus fibreux que celui de l'Alcantara,
- Le Cuir Nubuck est plus épais que l'Alcantara,
- Les deux produits sont sensiblement au même prix.

Question insérée le 12/10/2004 / modifiée le 04/01/2005

Quelles sont les conditions optimales pour le stockage du cuir ?

Il est surtout important de contrôler l'hygrométrie qui doit idéalement être comprise entre 50% et 70%.

Question insérée le 10/12/2004

Quelles sont les finitions des peaux à poils ?

Il n'y a pas de finition du fait du poil.
Il est possible d'appliquer une sérigraphie (transfert d'un motif coloré).

Question insérée le 09/12/2004

Quelle est l'épaisseur maximum de la fleur pour un cuir de vachette ?

Cette valeur est variable, elle dépend de la race du bovin et du travail du tanneur (plus ou moins compactée).
Elle est en moyenne de 2/3 dixièmes de milimètre.

Question insérée le 03/11/2004

Le ponçage de la fleur fragilise-t'il le cuir ?

Une diminution plus ou moins importante de l'épaisseur fragilise forcément le cuir.
Ceci peut tout de même être compensé lors de l'application du finissage.

Question insérée le 03/11/2004

Qu'est-ce que l'éclatement de la fleur ?

C'est le craquellement de la fleur obtenu lors d'une traction trop importante sur le cuir.

Question insérée le 03/11/2004

Qu'est-ce que la "Frisure" ?

La frissure consiste en l'apparition de petits plis se formant lorsqu'on plisse le cuir.
Une frisure excessive sera appellée un "creux".

Question insérée le 03/11/2004

Quelle est la différence entre colorant et teinture ?

Le colorant est le produit utilisé pour réaliser l'opération de teinture.

Question insérée le 15/10/2004

Qu'est-ce que le "Synderme" ?

Le synderme est constitué d'un mélange de fibres de cuir et de fibres papetières.

Question insérée le 15/10/2004

Qu'est-ce que le "Creux" ?

Le creux est le décollement structurel de fibres de cuir entre la fleur et la chair provoquant des ondulations inesthétiques.

Différentes causes :
- Qualité de la peau brute
- Process de tannage

Question insérée le 15/10/2004

Qu'est-ce que le "Cuir suédé" ?

L'appellation anglaise "Cuir suédé" est équivalente au français "Cuir Velours".
Voir définition du "Cuir Velours" sur cette même page.

Question insérée le 12/10/2004

Comment procéder pour redonner à un très vieux cuir un peu de vie et d'éclat ?

On peut commencer par un nettoyage à l'eau savonneuse tiède, ce qui revient à une application d'un mélange de glycérine et d'eau.
Attention, le résultat n'est pas garanti, et selon la valeur du produit (financière ou sentimentale) il vaut mieux faire appel à un rénovateur professionnel.

Question insérée le 24/09/2004

Existe-t-il un traitement particulier pour éviter le dégorgement des cuirs ?

Non, il n'existe pas de solution concernant le dégorgement d'un cuir sur un tissu ou l'inverse.

Question insérée le 24/09/2004

Comment patiner ou teinter un cuir végétal ?

Il est conseillé de le laisser à la lumière. Le cuir végétal se patinera tout seul.
Il est également possible de contacter un professionnel de la rénovation qui sera le seul à pouvoir réaliser un travail de qualité et durable.

Question insérée le 24/09/2004

Comment la couleur argentée ou dorée des cuirs est-elle obtenue ?

L'aspect final est obtenu, comme pour la majorité des cuirs, par application d'un finissage qui dans ce cas précis (aspect argenté et doré) contient des pastilles métaliques.

Question insérée le 21/09/2004

Quelle différence existe-t'il entre finition aniline et finition pigmentée ?

Le finissage aniline met en valeur l'aspect de surface naturel du cuir en le recouvrant d'une finition transparente de faible epaisseur : très bel aspect naturel mais utilisation et entretien délicat.



Le finissage pigmenté recouvre la surface du cuir de couches de finition colorés opaques qui donnent un aspect uniforme : bonne protection et entretien aisé.

Question insérée le 12/02/2002 / modifiée le 02/09/2004

Comment rénover un volant de voiture en cuir, dont les couleurs se sont modifiées ?

Le nettoyage est la première opération indispensable :

- Essuyer avec un chiffon humide imbibé d'un shampoing doux les surfaces utilisées (assise, accoudoir, dossier) tous les deux mois voire plus souvent si l'usage est intensif.

- Application d'un produit d'entretien spécial cuir (incolore) pour la protection 2 à 3 fois par an maximum sur l'ensemble de la surface.

Attention !
Ne pas utiliser de produits contenant des matières grasses, tels que le lait corporel pour bébés...

Si l'opération de nettoyage ne permet pas la rénovation du cuir du volant, il faut le changer !

Question insérée le 02/09/2004

Quels sont les produits qui permettent l'imperméabilisation du cuir Nubuck ?

Les produits qui permettent l'imperméabilisation du cuir Nubuck sont principalement les résines fluorées ou siliconnées.

Question insérée le 02/09/2004

Comment distinguer le vrai cuir de crocodile du faux ?

Le prix sera le premier élément de distinction !

En effet, un article en croco véritable est environ minimum 20 fois plus cher qu'un article moyen de gamme en cuir grainé façon croco.

En cas de doute, il faut faire appel à un spécialiste pour expertiser le produit.

Question insérée le 02/09/2004

Que signifie le terme "cuir véritable" ?

Le terme "cuir véritable" signifie que le matériau utilisé est du cuir et non de la croûte de cuir.

Les deux matériaux se distinguent par le fait que le cuir possède la fleur (partie la plus noble de la peau) tandis que la croûte provenant de la refente du cuir n'en possède pas.

Ce terme n'est pas un label, il définit très succintement le matériau utilisé, il ne peut dans aucun cas se subsituer à l'étiquetage légale.

Hormis dans l'ameublement (normes NF), actuellement aucun label ne garantit la qualité du cuir utilisé ni le respect de normes de fabrication.

Question insérée le 17/07/2003 / modifiée le 17/08/2004

Que signifie le terme "pure aniline" ?

Le terme "pure aniline" signifie que la surface du cuir (la fleur) a reçu un vernis de finition très léger, (voire inexistant) conférant au cuir un aspect esthétique et un confort inégalables mais en contre partie une absence ou au mieux une très faible protection de surface.

En d'autres termes, le cuir est très beau mais malheureusement très délicat à utiliser !!! Seules d'extrèmes précautions lors de l'usage permettent d'éviter une perte esthétique rapide et irréversible.

L'entretien est tout aussi délicat que l'usage : il faut procéder à un très léger essuyage avec un linge légèrement humide pour retirer les poussières (réaliser au préalable un essai sur une partie cachée).

Question insérée le 17/07/2003

Qu'est-ce que le "Daim" ?

Le "Daim" etait un terme employé pour désigner un cuir d'aspect velouté.

Ce terme est aujourd'hui remplacé par le terme "Cuir Velours".

Exemple : chèvre Velours, porc Velours...

Question insérée le 10/11/2001 / modifiée le 06/12/2002

Comment traiter les tâches ?

Dans la mesure du possible, il faut essuyer immédiatement ce qui a été renversé sur le cuir, afin d'éviter que la tâche pénètre dans le cuir.

Il faut toujours utiliser un chiffon doux et ne pas frotter trop fort.

Les "recettes de grand-mères" sont toujours risquées, il vaut mieux s'adresser à un nettoyeur-rénovateur professionnel du cuir.

Question insérée le 30/11/2001 / modifiée le 06/12/2002

Quelle différence existe-t'il entre un cuir "pleine fleur" et un cuir "fleur corrigée" ?

La "fleur" est la structure du derme (voir dessin ci-dessous) ou est implanté le poil.
C'est la partie la plus dense de la peau.



Le terme "pleine fleur" signifie que le cuir a conservé toute l'épaisseur de sa fleur.

Le terme "fleur corrigée" signifie que la fleur a été poncée (généralement pour régulariser son aspect en supprimant les défauts superficiels).

Le cuir "pleine fleur" a conservé un aspect plus naturel que le cuir "fleur corrigée" où on a bien souvent l'impression d'un relief artificiel (grainage).

Question insérée le 12/02/2002 / modifiée le 06/12/2002

Qu'appelle-t'on finition du cuir ?

On appelle finition du cuir les opérations consistant à recouvrir la surface du cuir d'une pellicule protectrice (sorte d'enduit) dont l'epaisseur dépendra de la qualité du cuir : finition aniline de faible épaisseur ou finition pigmentée plus épaisse.

La finition donne des propriétés esthétiques (brillance, toucher, couleur, relief) et des propriétés protectrices contre les taches, la lumière, les frottements d'usage.

Question insérée le 12/02/2002 / modifiée le 06/12/2002

Quelle différence existe-t'il entre la teinture et la finition ?

La teinture et la finition sont deux opérations de coloration complémentaires :

- La teinture réalisée généralement par bain a pour but de colorer le cuir plus ou moins en profondeur.

- La finition réalisée sur la surface a pour but de protéger et d'améliorer l'esthétique du cuir (brillance par exemple).

Exemple : un cuir d'aspect final rouge aura donc reçu une teinture de couleur rouge complété par une finition de même couleur.

Pour plus de précisions sur les finitions, vous pouvez consulter la question s'y référant.

Question insérée le 12/02/2002 / modifiée le 06/12/2002

Qu'est-ce que le

Lire la suite

Les calculettes d'ideesmaison.com

11 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Urls à outils ...

Les performances thermiques des murs

Selon les matériaux que vous choisirez, comparez la performance thermique et le confort qu'apportera votre maison en hiver/été/demi-saison.

L'aide à la décision pour le choix du chauffage

Cette calculette détermine à partir des données saisies, le coût d'installation et le coût d'utilisation annuel pour des systèmes de chauffage courants.
Le nombre d'années pour rentabiliser le surcoût d'installation par rapport au chauffage électrique à effet Joule est également donné, ainsi qu'une note écologique de votre habitation avec ce système de chauffage.

Le prix de votre maison

Entrez les matériaux, les dimensions, le type de chauffage, etc pour calculer le prix de construction de votre maison (construction conventionnelle uniquement).

Débord d'un auvent

Les auvents descendent le plus souvent trop bas, surtout s'ils sont orientés sud. En fonction de votre localisation géographique, calculez les dimensions de votre auvent pour que le soleil entre dans votre maison l'hiver, pas l'été.

Source : http://www.ideesmaison.com/

Lire la suite

Protéger les métaux ferreux contre la rouille

10 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Il est bien rare de trouver des objets ferreux ne présentant aucunes marques de corrosion. Voici donc comment les traiter avant de les re-protéger parfaitement. Il n'y a rien de très difficile rassurez-vous...
Il vous faut...


• Une toile émeri,
• Un pinceau,
• Un chiffon,
• Un destructeur de rouille,
• Un transformateur de rouille,
• Une peinture anti-rouille,
Une brosse métallique rotative adaptée à une perceuse ou à une meuleuse.

Avant de commencer

Les métaux neufs sont souvent recouverts d'une pellicule graisseuse que vous ferez disparaître avec du trichloréthylène avant de les protéger.

Consultez la météo. Vous devez travailler par temps sec et sans soleil (la chaleur restituée par le métal ferait sécher la peinture anti-rouille trop rapidement alors qu'elle demande au moins 24h de séchage pour être parfaitement efficace)

Dérouillage mécanique

Travaillez avec une brosse métallique rotative adaptée à une perceuse ou à une meuleuse. Il en existe de toutes formes pour toutes les surfaces.

Utilisez une toile émeri pour les barreaux, les formes arrondies et les finitions.

Utilisez un antirouille pénétrant en aérosol pour les parties métalliques peu accessibles. Cet antirouille s'infiltre aux endroits difficiles comme de l'eau et pénètre jusqu'au métal sain.

Dépoussiérez avec une brosse douce.

Appliquez une sous couche isolante qui isole le métal du contact de l'air humide en insistant sur les angles.

Dérouillage chimique

1er méthode

Appliquez un dérouillant à base d'acide phosphorique qui détruit la rouille. En attaquant de la rouille épaisse, l'acide peut former de la mousse.

Eliminez toute trace du produit avec de l'essence.

Appliquez une sous couche isolante qui isole le métal du contact de l'air humide en insistant sur les angles.

seconde méthode

Appliquez directement sur la rouille un transformateur de rouille qui modifie la structure chimique de la rouille.

Laissez séchez.

Protection du métal

Appliquez une couche de peinture anti-rouille en insistant sur les angles.

Laissez sécher 24 H.

Appliquez une seconde couche et même une troisième en milieu marin.

Important
Idéalement, vous appliquerez la peinture anti-rouille sur la sous-couche isolante mais il est possible d'utiliser ces peintures antirouille seules sur la surface dérouillée lorsque les surfaces métalliques ne sont pas trop exposées aux intempéries.

Appliquez une couche supplémentaire sur les parties sensibles (angles, bordures...) pour une meilleures protection.

 

 

 Source : http://www.maison-facile.com

 

Lire la suite

Dossier spécial peinture !

9 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Lessiver un mur à repeindre
Avant de repeindre un mur déjà peint, il faut toujours nettoyer l'ancienne peinture.
Si la peinture est en bon état, un simple lessivage d'entretien suffit.
Sur une vieille peinture, procéder à un lessivage profond :
1/ Faire dissoudre 150 g de lessive Saint-Marc par litre d'eau chaude.
2/ Nettoyer énergiquement le mur à l'éponge naturelle ou à la brosse à lessiver en tournant.
3/ Commencer toujours par le bas du mur si on lessive à partir du haut, des coulures de lessives marquent les parties non nettoyées.
4/ Rincer, au fur et à mesure, à l'eau claire.

Décaper la peinture
Les peintures et vernis courants (glycérophtaliques, vinyliques, acryliques) se décapent avec des produits spéciaux : les décapants chimiques.
Ils sont, soit à base de chlorure de méthylène, soit à base de soude.
1/ Appliquer, en couche épaisse, le décapant sur la peinture.
2/ Laisser agir 15 à 30 minutes (selon le mode d'emploi du décapant).
3/ Gratter la peinture avec une spatule ou un grattoir.
4/ Rincer à l'eau claire.
Les décapants, dégageant des vapeurs assez nocives, travailler, avec des gants, dehors ou fenêtres ouvertes.

Décaper la peinture à la flamme
Le bois peint peut être, décapé avec un décapant ou à la flamme.
On utilise un chalumeau ou une lampe à souder équipé d'un "brûleur à peinture".
1/ Promener la flamme sur la peinture de façon à la ramollir.
2/ La gratter, au fur et à mesure, avec une spatule.
Attention à ne pas laisser la flamme au même endroit, sinon le bois risque de brûler !
3/ Finir le décapage avec une brosse métallique pour éliminer les traces de peinture dans les fibres de bois et dans les reliefs.
On peut aussi utiliser un décapeur à air chaud.

Décaper la peinture à l'air chaud
Pour décaper les petites surfaces de bois et de métal peintes on peut utiliser un décapeur à air chaud.
Il s'agit d'une sorte de sèche-cheveux qui dégage une très forte température.
1/ Diriger le souffle d'air chaud sur la peinture jusqu'à ce qu'elle ramollisse et cloque.
2/ Gratter, au fur et à mesure, avec une spatule.
3/ Terminer en frottant avec une brosse métallique.

Vérifier qu'une peinture tient
Pour repeindre ou poser du papier peint sur un mur peint, il faut être sûr que la vieille
peinture constitue un support solide pour le nouveau revêtement.
1/ S'il s'agit d'une peinture mate, à l'eau, frotter le plat de la main sur la peinture.
Si la main se couvre de poussière, la peinture a "fariné".
Il faut la décaper.
2/ S'il s'agit de peinture à l'huile ou de laque, coller, par endroits, des morceaux de ruban adhésif en les appliquant bien.
Les arracher d'un seul coup. Si des morceaux de peinture restent collés au ruban, il faut décaper.

Remuer la peinture
Avant d'appliquer de la peinture il faut (presque toujours) bien la remuer car ses
composants ont tendance à se séparer : les pigments et les résines, plus lourds, se
déposent au fond du pot, tandis que les solvants remontent à la surface.
1/ Pour un pot neuf de petite contenance, le secouer énergiquement avant de l'ouvrir.
2/ Pour un pot plus grand ou un pot déjà ouvert, remuer la peinture avec une baguette en tournant énergiquement et en raclant bien les bords et le fond.
Attention ! ne jamais remuer les peintures thixotropiques, en gel.

Conserver la peinture
Certaines peintures ont une durée de conservation limitée. Dans tous les cas c'est le contact avec l'air qui abîme la peinture ; en particulier une peau se forme sur le dessus de la peinture.
Quelques trucs permettent une meilleure conservation :
1/ Bien fermer le pot entamé et le poser tête en bas, la peau se forme moins et lorsqu'on le retourne elle est sous la peinture.
2/ Transvaser la peinture dans un récipient plus petit (plus il est plein, meilleure est la conservation), par exemple un pot de confiture en verre avec couvercle à vis.
3/ Ne pas ranger les pots dans un local soumis au gel ou à la chaleur.

Filtrer la peinture
Avant d'utiliser une peinture longtemps conservée dans un pot, il est, généralement,
indispensable de la filtrer pour éliminer les dépôts et les débris de peau de séchage.
1/ Couvrir un pot ou un récipient propre, d'un vieux bas en nylon.
2/ Verser lentement la peinture sur ce filtre qui a une efficacité parfaite et qui peut être ensuite jeté, sans regret.
3/ Il faut toujours filtrer les vernis et les laques si on veut obtenir un travail impeccable.

Peindre au pinceau
1/ Charger le pinceau de peinture en trempant ses poils sur un tiers de leur hauteur.
2/ Enlever l'excès de peinture en pressant légèrement le bout des poils sur le bord du pot.
3/ Tenir le pinceau à pleine main pour peindre une grande surface, ou entre les doigts, comme un crayon, pour les travaux précis.
4/ Appliquer la peinture de haut en bas, par carrés de 50 cm de côté, chaque carré chevauchant légèrement le précédent.
5/ Croiser en donnant des coups de pinceaux horizontaux puis verticaux.
6/ Lisser en effleurant la surface peinte avec le bout des poils, sans recharger le pinceau de peinture.

Choisir un pinceau
Pour les professionnels un pinceau s'appelle une brosse à peindre, et une brosse de bonne
qualité a des poils en soies de porc. Les brosses en poils synthétiques ont rarement les
mêmes qualités que les brosses en soies.
La brosse à peindre la plus courante est la brosse ronde (brosse de pouce) en différents
diamètres et longueurs. Pour peindre avec précision, on utilise une brosse ronde pointue
(brosse à rechampir). La brosse plate (queue de morue) est destinée à vernir ou à laquer.
La queue de morue large (spalter) sert à lisser la peinture.

Peindre au rouleau
Le rouleau est destiné à peindre rapidement et régulièrement les grandes surfaces.
1/ Tremper, à moitié le rouleau dans la peinture et le faire rouler plusieurs fois sur la
grille d'essorage afin de répartir la peinture et d'éliminer le surplus.
2/ Répartir la peinture sur la surface à peindre par de larges mouvements verticaux d'aller et retour.
3/ Croiser pour égaliser, par des roulements horizontaux.
4/ Lisser en passant le rouleau de haut en bas en mouvements réguliers et assez lents.

Choisir un rouleau
Le rouleau à peindre est d'invention récente (les années 50). Il permet de peindre vite et régulièrement les grandes surfaces planes.
Un rouleau est formé d'une monture avec manche et d'un manchon dont la matière définit l'utilisation. Un rouleau à poils longs en mouton est destiné aux peintures courantes vinyliques ou acryliques.
Un rouleau mohair est fait pour laquer. Un rouleau en mousse convient aux peintures brillantes. Les rouleaux à crépir sont de plus gros diamètre ; ils sont à poils longs ou en mousse nid d'abeille.

Peindre les grandes surfaces
Pour peindre correctement une grande surface (un mur, par exemple) :
1/ Prévoir un temps de travail suffisant pour peindre toute la surface sans interruption sinon il risque d'y avoir des traces de reprise.
2/ Toujours peindre par surfaces limitées : un carré de 50 à 60 cm de côté au pinceau ; un carré de 1 m au rouleau ou au pistolet.
3/ Dès qu'un carré est lissé, peindre le suivant en le faisant chevaucher légèrement sur les carrés déjà peints.
4/ Pour peindre au pistolet prévoir la quantité suffisante de peinture diluée.

Peindre au pistolet
La peinture au pistolet donne un travail régulier et rapide si on connaît quelques règles techniques :
1/ Choisir une buse de projection adaptée à la peinture.
2/ Diluer la peinture suivant les indications du pot.
3/ Tenir le pistolet à 20 ou 25 cm de la surface à peindre.
4/ Déplacer le pistolet parallèlement à la surface, en un mouvement régulier et assez rapide pour déposer une couche fine de peinture, sinon il y a des coulures.
5/ Peindre en faisant un quadrillage : d'abord des aller et retour horizontaux puis verticaux.

Peindre sans déborder
Pour peindre une surface sans déborder sur la surface voisine :
1/ Si c'est une surface
rigide et solide : coller de l'adhésif de masquage qui a l'avantage de se décoller facilement après usage.
2/ Couvrir la surface à protéger avec du papier ou une feuille plastique, tenue à la périphérie avec de l'adhésif.
3/ Peindre en utilisant un écran de protection, en particulier pour protéger du papier peint, de la moquette ou du tissu.
En plastique dur, métal ou carton, l'écran est déplacé au fur et à mesure qu'on peint. L'essuyer de temps en temps.

Peindre dehors sans poussière
Lorsqu'on peint à l'extérieur, le plus délicat est d'éviter que la poussière se colle sur la
peinture avant qu'elle soit sèche.
1/ Avant tout choisir un jour sans vent.
2/ Pour éviter que la poussière se soulève, le plus simple est de la fixer en la mouillant. Arroser le sol, autour de la surface de peinture, ou en avant du mur à peindre, sur plusieurs mètres.
3/ Utiliser un arrosoir ou asperger le sol avec une brosse à badigeon, trempée dans l'eau, qu'on frappe contre un bâton.

Peindre des surfaces étroites
1/ Choisir un pinceau adapté à la surface à peindre. La brosse à peindre destinée aux surfaces étroites, comme les moulures, est la brosse à rechampir : une brosse ronde pointue.
2/ Tremper seulement le bout des poils dans la peinture.
3/ Peindre en appuyant jusque ce qu'il faut pour que les poils couvrent la surface à peindre.
4/ On peut aussi utiliser une brosse plate (queue de morue) du côté étroit, par exemple pour peindre un chant de porte.
5/ Parfois, on utilise aussi les pinceaux fins de la peinture artistique.

Peindre une fenêtre
Si on ne veut pas passer du temps à nettoyer les vitrages, la technique consiste à les protéger avant de peindre la fenêtre.
1/ Coller au bord des vitres, du ruban de masquage. Il s'agit d'un adhésif en papier crêpe qui protège de la peinture mais qui s'arrache facilement après séchage de la peinture.
2/ Le ruban doit être posé avec précision et bien appliqué pour que la peinture ne puisse pas s'infiltrer en dessous.
3/ Au besoin, dégraisser les vitres au trichloréthylène avant de poser le ruban de masquage.

Peindre un escalier
Peindre les marches d'un escalier le rend inutilisable jusqu'au séchage complet de la peinture. Une (mauvaise) technique consiste à peindre la moitié de l'escalier, en largeur.
Il est difficile de ne pas marcher sur la partie peinte, et la limite entre les deux moitiés se voit toujours. La bonne technique consiste à peindre une marche sur deux. Pour être en position confortable, peindre en descendant en commençant par la marche du haut. Peindre en même temps une marche et la contremarche qui est au-dessus.

Peindre un meuble à pieds
La peinture d'une chaise ou d'une table n'est pas particulièrement difficile sinon de peindre les pieds jusqu'en bas.
Si on pose la chaise sur un papier, la peinture coule et, en sechant, colle le papier sous les pieds.
Le meilleur truc consiste à enfoncer, partiellement, sous chaque pied, une pointe ou une vis. De cette façon les pieds reposent sur les têtes de clous ou de vis et on peut les peindre jusqu'à leur extrémité, et même, éventuellement, en dessous. La peinture sèche, on enlève les clous.

Rechampir des moulures
Dans certains styles (Louis XVI par exemple), les moulures et les panneaux moulurés des portes sont peints en deux couleurs pour souligner le relief. Cette technique est appelée le rechampissage et s'effectue avec une brosse ronde à rechampir. Procéder en trois étapes :
1/ Appliquer sur l'ensemble à peindre une sous-couche.
2/ Peindre l'ensemble d'une ou deux couches (selon la peinture utilisée) de la couleur claire du fond.
3/ Peindre, avec la couleur la plus foncée, les parties saillantes des moulures.

Faire de la peinture craquelée
On peut obtenir un effet de peinture craquelée sur des meubles ou des menuiseries de style. Il s'agit d'une technique assez simple :
1/ Appliquer une couche, assez épaisse, de peinture glycérophtalique.
2/ Avant que cette peinture soit sèche, appliquer, dessus, une couche de peinture vinylique ou acrylique à l'eau. Comme la peinture glycéro sèche moins vite que la peinture à l'eau, celle-ci se craquèle lors du séchage de la couche du dessous.
3/ Brunir les craquelures avec un mélange d'huile de lin et de peinture noire appliquée au chiffon.

Préparer le bois à peindre
Certains bois doivent être préparés de façon particulière avant d'être revêtus de peinture :
1/ Les bois résineux, comme le pin, doivent être débarrassés des traces de résine. Laver la surface du bois avec de l'eau chaude additionnée de lessive Saint-Marc (10 à 20 g/l). Pour enlever de grosses coulures de résine, tamponner avec une lessive très concentrée (100 g/l).
2/ Les bois exotiques gras comme le teck, le sipo, l'okoumé doivent être dégraissés au trichloréthylène.
3/ Le palissandre est dégraissé avec de l'essence minérale.

Utiliser les antirouilles
Les métaux ferreux (fers, aciers et fontes) rouillent au contact de l'air et de l'eau. Il est impératif de les protéger. On distingue trois types de produits :
1/ Les antirouilles préventifs : sous-couches au minium de plomb, au plomb métal, à l'oxyde de fer, au chromate de zinc... à passer sur du fer neuf ou dérouillé.
2/ Les antirouilles curatifs : dérouillants, transformateurs de rouille ou stabilisateurs de rouille à appliquer sur la rouille pour la supprimer.
3/ Les peintures antirouilles qui sont à la fois protectrices et décoratives.

Peindre le fer
La peinture d'un objet ou d'une surface en métal ferreux doit respecter un processus assez strict pour obtenir un résultat durable :
1/ Du fer neuf doit être dégraissé au trichloréthylène. Du fer ancien doit être dérouillé ou traité avec un inhibiteur de rouille.
2/ Du fer peint doit être décapé.
3/ Assurer ensuite la protection contre la rouille.
4/ Peindre le métal avec, au moins deux couches de peinture de type laque, ou mieux, d'une laque antirouille.

Peindre le zinc
Le gris des gouttières en zinc n'est pas toujours très esthétique sur une façade. On peut peindre le zinc avec la technique suivante :
1/ Dégraisser le zinc à l'eau chaude additionnée de 100 g de lessive Saint-Marc par litre, ou au trichloréthylène.
2/ Après séchage, appliquer une sous-couche spéciale pour zinc : un wash primer ou une sous-couche au chromate de zinc.
3/ Appliquer ensuite deux couches de peinture décorative, soit une laque brillante, soit de la peinture de façade.
4/ Peindre un jour sec, sans vent et sans un soleil trop violent.

Préparer un pinceau neuf
Les brosses à peindre de professionnel, en soies naturelles, peignent mieux et durent plus longtemps si on les prépare avant de peindre :
1/ Rebrousser la touffe de poils plusieurs fois, à la main, pour faire tomber les poils qui tiennent mal.
2/ Laisser tremper les poils du pinceau dans de l'eau ou dans de l'huile de lin, pendant plusieurs heures, puis bien essorer.
3/ Brosser, avec le pinceau, une surface rugueuse, comme du ciment, afin d'arracher les derniers poils mal fixés.

Nettoyer les pinceaux
Pour bien peindre, il faut un bon pinceau propre. Les bons pinceaux sont chers, il faut donc bien les nettoyer :1/ Essorer le pinceau sur un chiffon ou du papier.
2/ Le tremper dans le diluant correspondant à la peinture (eau, white spirit...).
3/ Bien faire pénétrer le diluant entre les poils, essorer, retremper dans le diluant, essorer, etc.
4/ Frotter, pour finir, les poils avec une pâte faite de poudre à lessive mouillée de très peu d'eau.
5/ Rincer et laisser sécher.
6/ On peut aussi acheter des produits spéciaux nettoyants à pinceaux.

Récupérer un pinceau
Lorsqu'un pinceau a été mal nettoyé, il est parfois possible de le "récupérer" grâce aux méthodes suivantes (souvent les trois méthodes à la suite) :
1/ Faire tremper les poils dans un diluant, un nettoyant à pinceaux ou, mieux, un rénovateur de pinceaux".
2/ Frotter les poils avec une lessive très concentrée (eau chaude additionnée de beaucoup de lessive à lave-vaisselle ou de détergent ammoniaqué).
3/ Tremper les poils du pinceau dans du vinaigre d'alcool bouillant. Cette dernière étape redonne de la souplesse.

Conserver les pinceaux
Pour garder un pinceau, il doit être parfaitement nettoyé.
1/ Le conserver à plat, la tête en haut ou pendu, mais jamais posé sur ses poils.
2/ Attention ! les poils en soies, peuvent être attaqués par les mites.
3/ Lorsqu'on interrompt momentanément un travail, mettre le pinceau à tremper dans de l'eau ou du white spirit. Pour éviter que la touffe ne se déforme au fond du récipient : percer un trou dans le manche, y enfiler un fil de fer rigide et faire reposer ce fil sur les bords du récipient. Le pinceau est ainsi suspendu et seuls ses poils trempent dans le diluant.
Source : Stippy

Lire la suite

Mort aux tâches !

8 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Mister anti taches !

BIERE

Sur soie et laine : eau tiède et alcool à 90° à parties égales. Frotter légèrement avec un chiffon propre. Repasser avec pattemouille et chaleur modérée.

BOUGIE

A près avoir enlevé le plus gros avec le dos d'un couteau, tremper dans du trichloréthylène (ou bien mettre dans une machine de nettoyage à sec dans une laverie qui en dispose)

CAFÉ

Frotter avec de la glycérine pure. Rincer à l'eau tiède et repasser sur l'envers. Sur laine et soie : eau alcoolisée.
Taches anciennes : eau glycérinée et ammoniaquée. Laisser en contact quelques heures.

CAMBOUIS

Détremper la tache avec de l'huile puis absorber avec un buvard. Traiter ensuite la tache d'huile avec du trichloréthylène (ou bien mettre dans une machine de nettoyage à sec dans une laverie qui en dispose).

CHOCOLAT

Sur du synthétique: frotter avec un jus de citron. Sur laine : benzine, sur soie : eau tiède, sur coton : savonner à sec et laver à l'eau froide.

COLLE CELLULOSIQUE

Gratter la tache avec le dos d'un couteau et dissoudre la tache avec de l'acétone (sauf les fibres cellulosique). Laver ensuite à l'alcool à 90°. Rincer à l'eau claire (résultat incertain).

ENCRE

Faire tremper dans du lait plusieurs heures et rincer à l'eau froide ou utiliser l'alcool à 90° (attention aux dégorgements. Ne fonctionne pas avec de l'encre indélébile).

FRUITS

Eau bouillante sur tissus qui la supportent. Eau oxygénée sur les tissus qui la supportent. Eau ammoniaquée pour la soie. Eau carbonatée pour les synthétiques.

GOUDRON

Appliquer de la glycérine sur les deux faces du tissu et mettre sous presse entre deux buvards. Puis dégraisser au perchloréthylène (si le tissu supporte ce détachant. S'il reste du goudron l'imbiber de beurre frais non salé avant de recommancer l'opération (ou bien mettre dans une machine de nettoyage à sec dans une laverie qui en dispose).

GRAISSE

(huile, beurre, etc...) Utiliser un détachant, trichloréthylène ou perchloréthyne) si le tissu le supporte. Talquer. Laisser le talc agir pendant une nuit pour éviter les auréoles. (ou bien mettre dans une machine de nettoyage à sec dans une laverie qui en dispose).

HERBE

Tamponner avec de l'ouate imbibée d'alcool à brûlée. Rincer à l'eau claire.

IODE

Eau oxygénée à 6 volumes et 1 goutte d'ammonique.  Rincer à l'eau vinaigrée (vinaigre blanc), puis à l'eau claire.

LIQUEURS

Trempage préalable à l'eau froide. Puis même traitement que pour les fruits.

MERCUROCHROME

Sur du coton et lin : alcool à 90°. Rincer avec une eau javélisée puis une eau claire.

METAUX

Solution de sel d'oseille et rinçage immédiat. 

PEINTURE

Humecter avec de l'essence de térébenthine. Utiliser ensuite une pâte à détacher.

ROUGE A LEVRES

Tamponner à l'éther (lainage ou coton) ou au trichloréthylène (soie). On peut aussi utiliser l'eau oxygénée à 20 volumes (faire un essai sur un échantillon de tissu).

ROUILLE

Exposer la partie tachée au-dessus d'une casserole d'eau en ébullition et verser quelques gouttes de citron. Rincer avec un mélange d'eau et d'ammoniaque, puis de l'eau claire. Ne jamais utiliser d'eau de javel qui fixe la tache.

SANG

Etendre sur la tache une pâte constituée d'amidon et d'eau. Brosser après séchage complet. Recommencer plusieurs fois si la tache est ancienne.

SUEUR ET URINE

Traiter avec de l'eau légèrement ammoniaquée. Rincer rapidement

Lire la suite

Pour détacher vos meubles

8 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Mister anti taches !

Tache d'eau : frottez longuement les auréoles avec un bouchon de liège.

Crottes de mouches : frottez avec une décoction de marc de café tiède ou du vinaigre.

Tache de sucre : là aussi la décoction de marc de café fera son effet.

Pour faire disparaître de votre meuble les traces laissées par un récipient chaud : frottez avec un morceau de sucre.

Source :
Bricolage.fr

Lire la suite

Enlever une tache de crayon feutre

8 Septembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Mister anti taches !

Voilà un problème qui surgit de plus en plus souvent.
- Il faut:
- Imbibez un chiffon avec de l'éther et frottez.
- Suivant l'intensité de la trace et la nature du tissu affecté.
- Il sera probablement nécessaire de répéter cette opération deux ou trois fois

Source : bricolage.fr

Lire la suite