Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo récupére son eau de pluie ...

27 Avril 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

http://www.linternaute.com/bricolage/amenagement-exterieur/dossier/la-recuperation-d-eau-de-pluie/image/simple-cuve-raccordee-aux-gouttieres-permet-recuperer-l-eau-pluie-320447.jpgPar rapport à ses voisins européens, la France accuse un retard pour ce qui est des installations permettant la récupération d'eau de pluie. Les nombreux témoignages dont nous ont fait part les lecteurs de L'Internaute Bricolage constituent néanmoins un signe de l'accroissement de ces pratiques qui s'inscrivent dans une logique de développement durable. Voici ce qu'il faut savoir pour tirer parti de cette ressource gratuite.

Des raisons économiques

L'eau du robinet, prélevée dans les réserves d'eau souterraines, nécessite des traitements chimiques pour la rendre potable. Ces coûts de traitement ne devraient pas diminuer dans les prochaines années, mais au contraire augmenter. A l'inverse, l'eau de pluie est gratuite et les installations les plus simples pour la récupérer sont très abordables et peuvent être vite rentabilisées par les économies réalisées sur la facture d'eau.

Cela dit, la seule recherche d'économie financière n'est souvent pas un motif suffisant pour réaliser des investissements dans un système de récupération d'eau de pluie. Ainsi, Danielle a été freinée par un retour sur investissement de 25 ans pour une dépense de 5000 euros destinée à l'installation d'un système de récupération d'eau de pluie. Ce à quoi Arnaud répond que le prix de l'eau du réseau va augmenter, diminuant ainsi le délai du retour sur investissement. A court terme, c'est donc davantage des raisons écologiques qui motivent les investissements.

 

Une motivation écologique

En effet, en utilisant uniquement de l'eau du réseau, on consomme aussi de l'eau qui n'aurait pas besoin d'être potable, comme pour l'arrosage du jardin ou les toilettes. La part de l'eau ne nécessitant pas de traitement représente environ la moitié de l'eau consommée par un foyer. En récupérant de l'eau de pluie pour ces usages, on limite donc l'utilisation de produits chimiques, comme le chlore.

En utilisant de l'eau de pluie récupérée, on préserve également les nappes phréatiques, car c'est autant d'eau que l'on n'aura pas besoin d'y prélever. Récupérer une partie de l'eau de pluie coulant sur la toiture de la maison limite par ailleurs le ruissellement et réduit donc les risques d'inondation.

Attention toutefois, la récupération d'eau de pluie n'est pas écologique si elle entraîne des gaspillages en raison d'un coût moindre. Cette installation doit s'accompagner de comportements responsables pour économiser l'eau, qu'elle vienne du réseau ou de la pluie (voir notre dossier sur les économies d'eau et les astuces des lecteurs). Selon Arnaud, " Le vrai geste ecolo, c'est de ne pas laver sa voiture, ne pas arroser sa pelouse et ne pas changer trois fois de vêtements par jours... ".

 

Les qualités naturelles de l'eau de pluie

L'eau de pluie est moins calcaire que l'eau du robinet. L'utiliser limite donc les problèmes de tartre, ce qui permet une plus grande longévité des appareils ménagers, comme de la plomberie. L'avantage est donc ici à la fois écologique et économique.

Les lecteurs de L'Internaute mettent enfin en avant le fait que l'eau de pluie est meilleure pour l'arrosage des plantes, également en raison de sa faible teneur en calcaire. En plus des économies réalisées, ils ont, à l'image de Marc, la " satisfaction d'arroser avec une eau de qualité ".
Lire la suite sur L'Internaute Bricolage

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article