Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo protège ses palmiers du froid ...

5 Octobre 2010 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Les palmiers en pot
Les palmiers en pot sont comme nous l’avons vu précédemment, les plus sensibles au froid. Cependant ils seront aussi les plus faciles à protéger. L’idéal est d’installer vos plantes dans une pièce hors gel type garage, véranda… Il faut bien sûr que le local choisit soit munie de fenêtres afin de laisser entrer la lumière.
Vous pourrez être tenté d’installer vos chers palmiers à l’intérieur de votre maison. Je vous le déconseille fortement. En effet à cause du chauffage, nos intérieurs ont une atmosphère trop chaude et sèche et de plus il n’y a pas de différence de température entre le jour et la nuit. Autant d’éléments qui ne conviennent pas du tout à nos amis les palmiers.

Si vous ne pouvez pas déplacer vos palmiers en pot, il faut absolument protéger les racines en enroulant autour du pot plusieurs couche de voile d’hivernage ou de paillon. En ce qui concerne le palmier, il faut regrouper le plus de palmes possible entres-elles. Le tout sera alors maintenu par une ficelle. Ainsi le cœur du palmier est protégé car il se crée au centre un micro climat plus chaud (environ 5°C de plus). Ensuite si vos hivers sont très froid, enveloppez votre palmier de voile d’hivernage.

Il ne faut pas hésiter à couvrir entièrement le palmier. Plusieurs couches du voile protecteur sont conseillées autour du bourgeon terminal. Attention de ne pas se servir d'un voile imperméable, type plastique car ce dernier favorise les risques de condensation d'eau et de moisissure.



Le voile d'hivernage se présente sous différentes formes et tailles.
N'hésitez pas à demander conseille auprès d'un vendeur.

Les palmiers en pleine terre

Même si votre palmier est une variété très résistante au froid, il faut le protéger chaque hiver si il s'agit d'un jeune sujet ou si votre palmier vient d'être planté.

Pour les palmiers en pleine terre, le plus important à protéger est le bourgeon apical d’où sortent les nouvelles palmes. Une partie tellement important qu’elle est souvent appelé « cœur du palmier ».
Comme pour les palmiers en pot, la technique consiste à réunir les palmes ensembles, autour du bourgeon apical et d’attacher le tout avec de la ficelle.
C’est ainsi que l’on pourra maintenir quelques précieux degrés supplémentaires autour du cœur.

Ensuite il faut penser à protéger les racines en surface.
Pour cela il suffit d’étendre sur le sol des écorces, des feuilles…

Pour finir, utiliser un voile d’hivernage ou du « paillon » afin d’emballer votre palmier. Votre plante ne devra être emballée entièrement que si vos hivers sont très froids. En effet même si les voiles d’hivernage sont de bonne qualité, ils retiennent toujours plus ou moins un peu d’humidité. Afin d’éviter tous désagréments, si les températures repassent au dessus de 0 C°, retirer le voile afin que votre palmier respire.
Source : http://www.palmweb.fr/



Quelques exemples en photos.

Dans les régions froides certains utilisent une technique qui consiste à enrouler (avant la mise en place du voile) autour du palmier, une guirlande de noël (type guirlande en tube, étanche). Ainsi si la température baisse fortement, une fois la guirlande allumée, celle-ci va diffuser de la chaleur non négligeable pour la plante.

Attention à ne pas surprotéger votre palmier et à ne pas installer les protections trop tôt. Les différentes techniques que nous avons pu voir dans cette rubrique permettes de gagner quelques degrés mais si les températures froides dures, la protection ne sera pas efficace à 100 %. C’est pour cela qu’il faut bien choisir l’espèce que l’on va planter dans son jardin et surtout le lieu et l’exposition.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Lou 18/10/2010 16:49



Bonne idée... Il faut que je m'en occupe !