Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo n'est plus étanche... sa maison non plus ...

15 Juin 2011 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Un problème majeur d’étanchéité de la maison

Ma maison est étanche

Il s’agit d’un phénomène d’humidité qui se manifeste principalement dans les constructions anciennes dont les matériaux de construction sont poreux (pierre, briques…). La maçonnerie des murs intérieurs et extérieurs en contact avec un sol humide réagit alors comme une éponge et absorbe l’humidité qui remonte à travers les parois.

La porosité naturelle des matériaux favorise l’ascention de l’eau jusqu’à une haurteur comprise entre 0,8 et 1,20 m. La présence d’eau dans ces matériaux occasionne des dégâts qui peuvent être importants : éclatement des enduits, détérioration des plâtres, perte de l’isolation thermique, moisissures, salpêtre, attaque de mérule ou d’insecte comme les termites.

Pour éviter des travaux qui peuvent se révéler très onéreux, il est primordial pour la structure même de la maison de stopper l’humidité en établissant une barrière étanche à l’intérieur même du mur. Dip’étanch présente sa nouvelle solution d’étanchéité par injection :

TRAITEMENT REMONTÉES D’EAU PAR CAPILLARITÉ, INJECTABLE

  • Barrière étanche, anti cloquage, anti salpêtre
  • Stoppe les infiltrations
  • Améliore le coefficient d’isolation des mursDIP Etanch, traitement remontées d’eau par capillarité
  • Intérieur et extérieur
  • Préventif et curatif
  • Sans odeur

0,75 L = 10 L de prêt à l’emploi

10 L de prêt à l’emploi = 10 à 15 ml (mur ép. 10 cm)

Faire obstacle à la migration de l’eau du sol dans les maçonneries grâce à l’injection de l’hydrofugeant Dip Etanch’

Constat et conséquences

Les remontées capillaires, conséquences de la présence d’eau au niveau des sous bassements, engendre des dégâts sur les maçonneries des murs de façade, à l’extérieur comme à l’intérieur de l’habitation. Avec pour principaux effets visuels des papiers peints qui se décollent, le développement de moisissures et champignons, du salpêtre, s’ajoutent des inconvénients sanitaires liés au développement de bactéries et d’odeurs nauséabondes. Les murs humides sont, par définition, froids et rendent l’espace difficile à chauffer. Ils nuisent par conséquence à la bonne isolation thermique des murs, générant dans leur sillage des dépenses énergétiques importantes.

Lire la suite sur MaisonBrico.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article