Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo et sa machine à crépir ...

13 Janvier 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Préparation pour machine à crépir : Ciment blanc, chaux grasse, sable de carriere, granulats sélectionnés, adjuvants organiques, hydrofuges de masse, liants divers et pigments minéraux. manuel Préparation traditionnelle : Deux types de sable. 1/3 de sable de carriere et 2/3 de sable de rivière, (choisi pour leur grande variété de nuances de couleurs et de tons ocrés), d'une granulométrie comprise entre 0.2 et 5mm avec 10 à 15% de fines, de liants divers, de chaux naturelle (appellée chaux aérienne) et selon les supports, les materiaux ou les types d'ouvrage, completée de chaux hydraulique naturelle (NHL) dans des proportions allant jusqu'a 35%. Les proportions de ce mélange varie en fonction du support utilisé. Il n'y a donc pas de composition standard.

Les solutions à base de ciment gris, de chaux artificielle ou d'enduits plastique ne sont pas recommandés pour les supports en pierres. Celles-ci favoriseraient la stagnation de l'humidité à l'interieur des murs et empêcheraient leur respiration.

La mise en oeuvre

En fonction des materiaux utilisés et des supports, le nombre de passes sera différent.
Une passe sur parpaings et deux passes sur briques pour une application à la machine à crépir.
Trois passes pour une application traditionnelle (manuelle).

projete Préparation du support : Eliminer tout ce qui peut gêner l'adhérence ultérieure de l'enduit : mousses, lichens, pollutions diverses.
gratte Le gobeti : Première couche très mince servant d'accrochage. Appliquée à la truelle ou à la machine à crépir puis dressée à la règle ou au couteau à enduire.
ecrase Le corps d'enduit : Projeté à la truelle ou à l'aide d'une machine à crépir. Puis  redressé à l'aide d'une règle pour le serrer en laissant la surface rugueuse.

Lire la suite sur changimmo.com

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article