Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo aime les stickers décoration de charme d'Artistick...

7 Août 2012 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

http://www.artistick.com/media/catalog/product/575xNxbigimage_376.png.pagespeed.ic.UN7ponJxnu.pngArtistick est une des rares boutiques en lignes de stickers qui ose proposer des stickers de décoration sur les thèmes sexy, charme, pour des décorations adultes.

Artistick se lance dans la décoration de charme

Rare sont les boutiques en ligne à proposer de la décoration sur le thème du charme, Artistick le fait !.

Une toute nouvelle collection de modèle sexy est à découvrir sur Artistick, c’est une exclusivité que vous ne trouverez nul par ailleurs !

Sticker de femme sexy, la série qui donne du peps à votre chambre !

La nouvelle série de stickers de décoration sur le thème du charme vous propose de choisir en taille et en couleur parmi des silhouettes originales de demoiselles très sexy. Faites votre choix, tout est fait pour vous satisfaire et nous sommes à votre écoute pour vous conseiller dans votre choix de motif mais aussi pour la bonne taille et la bonne couleur de cette touche déco originale.

Artistick c’est aussi …

Nous sommes en mesure de décorer des lieux publiques tels que les crèches, cliniques avec des décorations totalement sur mesure mais aussi pour des bars, hotels, boutiques souhaitant nous confier la décoration sur mesure de leur espace : un de nos architecte d’intérieur se déplacera pour vous rencontrer et vos proposer suivant vos besoins et budgets une solution adaptée.

Enfin, Artistick propose d’imprimer vos propres réalisations, photos ou oeuvres sur tout type de support : nous sommes également à votre écoute pour vous présenter toutes les possibilités réalisables grace à nos moyens de production.

Retrouvez nous vite sur artistick.com et aussi sur notre page Facebook

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article