Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo est le roi de l'isolation de fenêtre

7 Novembre 2006 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Portes et Fenêtres

A chaque région sa fenêtre :
Le choix d’une menuiserie extérieure s’effectue à la fois selon des critères techniques, pratiques et esthétiques. Cependant le paramètre essentiel reste l’environnement extérieur de la maison et les éléments auxquels la fenêtre sera exposée.
On distingue généralement 3 types de milieu : en bord de mer, à l’abri dans les terres, à la montagne.

Matériaux et coefficients :

C’est le coefficient de transmission thermique des matériaux qui est, indiscutablement, le premier paramètre à prendre en considération. Symbolisé par la lettre “U” et exprimé en W/m2K, il correspond à la quantité de chaleur traversant la menuiserie. Plus la valeur est faible, meilleure est l’isolation. Le coefficient de transmission thermique globale de la fenêtre (le vitrage, son intercalaire et le châssis) est pour sa part exprimé par le symbole Uw. Sa valeur définit le niveau d’isolation thermique : plus il est faible (<0,8 W/m2K), plus la fenêtre est performante.

Choisir le vitrage :
Sous une apparence des plus “transparentes”, le verre cache un produit de très haute technologie qui influe sur le confort visuel (il fait circuler la lumière naturelle) et gère la pénétration de la chaleur dans la maison (il filtre le rayonnement solaire l’été et le capte en hiver).
Dans le cas d’un vitrage simple, la perte de chaleur à travers le vitrage représente environ 2/3 des pertes thermiques totales de la fenêtre. C’est pourquoi, pour être performantes, les menuiseries doivent aujourd’hui être équipées d’un vitrage à isolation thermique renforcée (VIR) et ainsi bénéficier de caractéristiques thermiques quasiment identiques à celles des murs.
Source : Maison & travaux

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article