Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo peint à la chaux...

31 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Peinture

La peinture à la chaux est, comme son nom l'indique, un type de peinture dont le liant principal est de la chaux. Elle est obtenue par mélange de chaux, d'eau, de pigments et d'adjuvant (rétenteur d'eau, dispersant, liant complémentaire...).

Les recettes de peinture à la chaux sont anciennes. La chaux possède des propriétés assainissantes, elle régule l'hydrométrie et l'humidité, assure la protection des murs tout en les laissant respirer. De plus, la peinture à base de chaux possède une transparence idéale pour obtenir des effets décoratifs.


Lire la suite

Misterbricolo est le roi du rouleau ...

30 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Vous comptez entreprendre des travaux chez vous, découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la peinture avant de vous attaquer à vos murs.

 - Peindre un mur : que faut-il savoir ?

> Je me pose les bonnes questions

On ne peint pas ses murs sur un coup de tête, alors avant d'entreprendre vos travaux, ayez bien à l'esprit le résultat que vous désirez obtenir : le fini, l'aspect, la teinte... tous ces éléments détermineront la technique ainsi que les types de produits que vous utiliserez.

> Je prépare mon mur

Il s'agit dans un premier temps de rendre les murs propres, lisses et bien fixes. Ainsi sa préparation dépend essentiellement du genre et de la qualité du mur.

- Si votre mur est recouvert de papier peint, il n'y a pas 36 solutions, il faut le décoller. Le mieux reste d'acheter ou de louer une décolleuse. Au fur et à mesure que vous décollerez le papier peint, grattez bien le mur avec une spatule pour enlever tout ce qui ne tient pas bien. Ensuite, enduisez la surface, poncez puis peignez ! 

- Si votre mur est recouvert d'une vieille peinture,
vous pouvez :
1) Utiliser un papier de verre et poncer les endroits qui sont, soit fissurés, soit troués ( car c'est là qu'il faudra faire l'enduit).
2) Recouvrir les surfaces à enduire d'une peinture glycero, mate et diluée.
(Une couche d'après viendra à bout de la graisse.)

- Si vous avez rebouché le mur avec du plâtre, attendez que le plâtre soit totalement sec, au risque de voir par la suite votre enduit s'effriter, puis peignez ces zones avec une peinture acrylique avant de passer l'enduit.

> J'enduis mon mur 

Opération qui consiste à superposer sur son mur plusieurs couches d'enduit, plus ou moins épaisses, jusqu'à l'obtention d'un lisse parfait.
Si votre mur est très abîmé, répandez l'enduit sur toute sa surface, sinon essayez de cibler les zones abîmées : trous, fissures...

Il existe différents types d'enduits :
- L'enduit à eau et l'enduit gras (ce dernier n'est à utiliser que dans certains cas : portes ou fenêtres)
- L'enduit en poudre (préparation à mélanger soi-même) ou tout prêt.

> Je ponce l'enduit

Une fois votre mur lisse, poncez-le avec une feuille de verre fine. Vous pouvez poncer le mur dans sa totalité ou vous limiter aux zones imparfaites.
L'inhalation des poussière reste naucive pour votre santé alors n'oubliez surtout pas de porter votre masque.

> La peinture

Différents types de peinture

- La  peinture acrylique 
Cette peinture a de nombreux avantages : elle est incontestablement la moins polluante et la moins dangereuse pour vous. Assez bon marché, elle reste très facile d'utilisation, malheureusement vous ne pourrez pas l'appliquer dans les salles d'eau ou les pièces très humides.

- La peinture glycérophtalique
La peinture glycérophtalique couvre parfaitement le support et vous aidera même à faire disparaître les taches d'humidité ou de suie. On l'utilise de préférence dans la salle de bains et et pour tout ce qui est revêtement de portes et de fenêtres en extérieur.

Un même mode d'application :
Pour l'une comme pour l'autre il faudra vous armer d'un rouleau, pour tout le mur et le plafond, d'un pinceau, pour les bords, les contours et d'un camion (récipient qui contient la peinture dont on se sert avec le rouleau).

Pensez à diluer la peinture acrylique avec de l'eau et avec du White Spirit pour de la glycérophtalique.

> Le choix des couleurs et de l'aspect

Essayez d'utiliser harmonieusement les couleurs et leurs nuances. Si cela vous effraie, ou si vos pièces ne sont pas suffisemment éclairées, optez pour un blanc cassé. Cette nuance vous apportera toute la luminosité du blanc et amènera un supplément de chaleur. Retenez bien que les teintes claires ont tendance à agrandir l'espace.

Vous pouvez choisir une couleur uniforme et opaque ou bien, une peinture à l'aspect mate, brillant satiné. Les plus téméraires s'essayeront peut-être à la patine, autre technique qui apportera une certaine authenticité à votre intérieur et de la profondeur à vos murs.

> Pour aller plus loin... Rénovation intérieure de A à Z, par Danielle Brusson, ed. Eyrolles - 22 €

 

Source : Aufeminin.com

Lire la suite

Misterbricolo vous aide à créer un chemin d'eau ...

28 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Créer un chemin d'eau

> L'idée ?
Inventer un chemin d'eau en bordure pour changer de la semptiternelle balustrade de nos terrasses, une ingénieuse idée que Nathalie Payens, paysagiste a mise en œuvre dans une maison de ville au style Art déco à Suresnes (92).

> Comment faire ?
Un chemin d'eau en bordure demande les mêmes exigences de réalisation et d'étanchéité qu'un bassin aquatique ordinaire. Vous pouvez opter au choix pour un bassin maçonné (attention : votre fondation en béton devra être enduite pour être étanche) ou recouvert d'une bâche en plastique spécialement conçue pour cela.
Ici, la ligne de galets est une sécurité pour arrêter le pas des visiteurs.
Le choix des lames de bois s'est imposé de lui-même pour s'harmoniser parfaitement avec le style résolument contemporain de la maison.
Pour le chemin d’eau, les plantes qui sont privilégiées dans l'eau comme à l'extérieur : trachycarpus fortunei (palmier), campanules muralis, houtunya, et annuelles en pot.

> Les astuces du pro
Préférez toujours des arbustes très robustes (phlomis, choysia, abelia, arbutus undedo, escalonia…) et les plantes persistantes à longue floraison (salvia microphylla, gaura linheimeri, rosiers remontants marie pavié ou Pink cloud).

Lire la suite ...
Lire la suite

Misterbricolo se douche à l'eau de javel ...

26 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

S'il y a un produit présent dans la quasi totalité des foyers, c'est bien l'eau de Javel ! L'eau de Javel est une solution élaborée à partir d'hypochlorite de sodium (oxydant, blanchissant et bactéricide), de chlorure de sodium (sel) et d'eau.

 - L'eau de Javel, ma potion magique pour la maison !
Avec elle, je peux...

> Désinfecter 
L'eau javélisée peut s'utiliser sur différentes surfaces : carrelées, plastifiées ou encore en bois blanc.

Les nouvelles normes eurpéennes spécifiques aux désinfectants ont attesté l'efficacité de l'eau de Javel, voilà pourquoi vous pouvez sans aucune crainte désinfecter votre baignoire, lavabo, pomme de douche, évier, canalisations, poubelles et réfrigérateur. Pensez également à la cage ou la litière de votre ami à quatre pattes... qui regorgent de bactéries.

Il est également possible de désinfecter les légumes, crudités et aromates à condition évidemment de les rincer abondamment à l'eau potable.

Parce que les linges et tissus sont porteurs de microbes, les lessives basse température ne viennent pas à bout de virus en tout genre, il est important de les désinfecter.
Finalement, malgré les idées reçues, différentes matières comme le coton, le lin mais aussi la laine, la soie... peuvent être passées à l'eau de Javel. Bien sûr n'utilisez pas la même quantité pour un tissu en soie ou en coton, au risque d'avoir des surprises...

 > Nettoyer
L'eau de Javel réagit au contact des protéines. Elle détruit, en les oxydant, toutes les membranes cellulaires. Or, les protéines constituent en majeur partie les êtres vivants et les micro-organismes. C'est pourquoi, l'eau javélisée nous aidera à venir à bout des moisissures présentes dans jointures ou même sur les rideaux de douches.

 > Détacher
L'eau de Javel possède un actif blanchissant idéal pour redonner à notre service de thé ou à café, nos tasses, bols, leurs éclats d'antan.
L'eau de Javel s'utilise de la même manière sur les plats et casseroles sauf ceux en alu et en inox.
 
> Désodoriser
Par chance l'eau de Javel va pouvoir désodorisant, une propriété vraiment appréciable en ce qui concerne les toilettes, les canalisations...

Bon à savoir : les émanations de chlore demeurent nocives pour notre santé et nuisibles à l'environnement, alors essayez d'utiliser  l'eau de Javel de manière ponctuelle.

Source : aufeminin.com
Lire la suite

Misterbricolo et Truffaut : les 12 leçons de jardinage d'automne

14 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Découvrez les 12 actions indispensables à entreprendre dès maintenant pour obtenir un jardin d'exception au printemps. Pour chaque action, une sélection de produits vous est proposée par nos conseillers experts, pour un jardinage facile et efficace.
Conseil N°1 :

La meilleure période pour le traitement préventif de vos fruitiers ? C'est maintenant ! Lire
Lire la suite

Misterbricolo vous présente la rubrique "Innovation & Design" de Leroy Merlin ...

12 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Pour toujours mieux répondre à vos besoins, nous avons créé une cellule :
« Innovation et Design ».
Son objectif est de détecter pour vous des produits, nouveaux et innovants, qui améliorent votre habitat et vous facilitent son aménagement.
Nos chefs de produits et nos designers imaginent et conçoivent, aussi, des produits à nos marques, avec des nouveautés fonctionnelles, astucieuses, faciles à utiliser et toujours à des prix abordables.

- Nouveauté aménager Déco
- Nouveauté cuisine
- Nouveauté revêtement
- Nouveauté bricoler

Lire la suite

Les rosiers de Misterbricolo ne craignent pas le froid ...

11 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

A l’approche de la saison hivernale, il faut penser à protéger ses rosiers pour qu’ils puissent retrouver toute leur splendeur quand reviendra le beau temps. Il faut empêcher le froid de les fragiliser. Quelques astuces qui pourraient vous être utiles.

Précautions à prendre avant de protéger ses rosiers

Les rosiers arbustifs n’ont pas besoin d’un soin particulier pendant l’hiver. Par contre tous les autres types de rosier exigent qu’on les protège pour supporter le rude froid de l’hiver. Il ne faut cependant pas se hâter à mettre tous les dispositifs de protection dès que la température baisse, il faut le faire aussi tardivement que possible. En recouvrant par exemple trop tôt un rosier, on risque de tuer la plante puisqu’elle se réchauffe sous la protection et pourrit. Il faut attendre ainsi que le sol commence à geler pour appliquer la protection et en retour, l’enlever dès que la température remonte.

Avant de passer à la phase de protection proprement dite, pensez tout d’abord au rabattage de vos rosiers au mois de novembre. Cette étape est surtout indiquée pour les régions où il neige abondamment. La couche de neige qui va se déposer sur les branches des rosiers les alourdit et risque à la longue de les casser. Il vaut donc mieux enlever certaines parties de chaque plante. Commencez par ôter les feuilles mortes et les rameaux qui ne donnent plus de fleurs. Découpez notamment les rameaux au tiers de leur longueur. Il ne faut surtout pas les brutaliser au risque de les exposer au gel.

Comment protéger ses rosiers ?

Premièrement, on doit protéger la tige des rosiers, et plus précisément le point de greffe. C’est effectivement l’endroit qui a le plus d’importance car il est très sensible. Pour ce faire, on doit butter les rosiers en amassant une petite motte de terre tout autour de leur base. Il ne faut cependant pas utiliser la terre sur laquelle les rosiers sont plantés au risque de dénuder leurs racines. Pour une efficacité conséquente, la hauteur des buttes doit se situer entre 3 et 20 centimètres selon le niveau du point de greffe de chaque tige. Cette astuce très simple protègera vos plantes dès leur base.

Afin de préserver encore plus vos rosiers, paillez les buttes. La paille de lin est préférable à la paille classique puisque cette dernière moisit la plupart du temps. On peut également utiliser du compost ou des feuilles mortes. Cette disposition fera également office d’isolant pour les racines de la plante. Pour la partie haute des rosiers, il faut utiliser un voile d’hivernage, un tissu spécial qu’on retrouve dans les magasins de jardineries afin de couvrir les plantes. Le voile d’hivernage convient plus particulièrement aux rosiers tiges car ils sont les plus délicats. Les emballages plastiques ne sont pas conseillés puisqu’ils créent trop d’humidité et maltraitent ainsi les rosiers. Si toutefois vous voulez utiliser ces derniers, il faut obligatoirement y percer des trous.

vendredi 2 octobre 2009, par idées deco

Lire la suite

Misterbricolo ne badine pas avec le jardinage ...

11 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Le calendrier Plantes et Jardins liste tous les travaux qu’il faut accomplir tout au long de l’année pour cultiver au mieux son jardin, son potager… ou sa terrasse.

> Débroussailler les zones délaissées et envahies de mauvaises herbes coriaces. Attaquées en pleine végétation, elles seront plus sûrement éradiquées.

> Arracher les plantes annuelles défleuries puis préparez les massifs à accueillir des bulbes de printemps et/ou des bisannuelles : bêchage avec incorporation de matière organique et engrais de fond, nivelage à la griffe ou au râteau.

> Planter sans tarder les pivoines, le muguet et autres vivaces achetées à racines nues.

> Bouturez les petits fruits (cassissier, groseilliers, framboisiers).

> Metter en place les plantes bisannuelles (pensées, pâquerettes, myosotis...) et les bulbes de printemps mais aussi garnir les massifs de potées de chrysanthèmes d'automne ou de bruyères.

> Récolter les feuilles mortes pour en faire du compost

> Epandre des granulés contre les limaces et escargots si le temps est doux. Pour une méthode plus douce, disposez des pièges à limaces fait maison à base de bière...

> Préparer les protections des plantes sensibles au froid.

> Labourer, bêcher les emplacements libres.

Jardin d'ornement ...

Jardin gourmand...

Dans et autour de la maisn ...

Source : www.plantes-et-jardins.com
Lire la suite

Misterbricolo posséde les sanitaires les plus propres de son quartier ...

10 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Mister anti taches !

Détartrer et nettoyer les sanitaires : conseils et astuces.

Aujourd’hui les sanitaires ne se cachent plus et les designers redoublent d’imagination pour des créations tendances. Il est toutefois désagréable de constater les traces de calcaire qui s’y déposent au fil du temps. Voici quelques conseils simples pour un détartrage des sanitaires avec peu de moyens.

Ce qu’il faut pour détartrer les sanitaires

Il est possible de retrouver la brillance de vos sanitaires sans avoir forcément recours à des produits chimiques détergents. Non seulement, ils peuvent être chers mais attaquent aussi parfois notre peau ou nos yeux, ce qui est donc à éviter. Des moyens simples et efficaces existent pour attaquer ces traces jaunes désagréables qui enlaidissent notre lavabo, nos WC ou notre baignoire. Quelques unes des recettes de nos chères mamies fonctionnent très bien. L’utilisation des grands moyens n’est pas non plus nécessaire, il suffit de chercher ce qu’il faut dans notre cuisine ou dans notre placard. Il nous faut entre autres du gros sel, du vinaigre d’alcool blanc, un chiffon, du savon, une éponge avec une face abrasive et de la pierre ponce en poudre. Que ce soit votre baignoire ou votre lavabo en émail, il est assez facile d’enlever sans trop d’effort les dépôts de calcaire sans endommager l’émail de vos sanitaires.

Procédés à suivre pour le détartrage des sanitaires

Il existe plusieurs moyens faciles pour détartrer. Le premier consiste à utiliser du vinaigre d’alcool chaud. Commencez ainsi par imbiber votre éponge ou votre chiffon avec du vinaigre d’alcool blanc chaud. Frottez énergiquement les traces et rincez ensuite abondamment avec de l’eau du robinet. Renouvelez l’opération autant de fois jusqu’à ce que les traces de tartre disparaissent définitivement. Le deuxième moyen consiste à utiliser du gros sel ajouté de vinaigre blanc chauffé et sans fournir beaucoup d’effort lors du frottement des parois. Versez une couche de gros sel sur tous les endroits à détartrer et versez le vinaigre chaud dessus. Attendre quelques heures puis frottez doucement avec un chiffon ou une éponge. Rincez avec de l’eau claire. Vous pouvez aussi enlever les traces jaunes sur les sanitaires blancs en frottant avec de l’eau de javel. Recommencez ensuite l’opération mais cette fois-ci, remplacez l’eau de javel par du savon et de la pierre ponce en poudre. Bien aérer pour faire partir toutes les odeurs désagréables.

Source : cyberfanny.com
Lire la suite

Misterbricolo traite bien ses bois extérieurs ...

9 Octobre 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Entretien du bois - Comment faire durer les bois d’extérieurs

Bardage, terrasse, menuiseries, etc. ... le bois est très esthétique et authentique pour une utilisation extérieure. Pourtant, il a tendance à s’altérer facilement avec les effets du soleil et des intempéries. Pour faire durer ce matériau tout en gardant son éclat, découvrez l’astuce des spécialistes.

Utilisez le bon bois au bon endroit

Pour faire durer les bois d’extérieur, le choix d’utilisation constitue un élément capital. Pour une utilisation extérieure, il est nécessaire de privilégier la résistance avec des bois comme le douglas, le châtaignier, le mélèze, le robinier et le teck. L’utilisation des bois résistants assure une durée de vie très longue aux structures. Dans le cas d’une utilisation des essences moins résistantes, il est nécessaire d’apporter des traitements contre les insectes et les champignons. L’emploi du bon bois au bon endroit facilite également les entretiens ponctuels. En utilisant le bois à l’extérieur, il faut éviter à tout prix de le mettre en contact avec de l’eau stagnante et directement avec le sol. Pour ce faire, veillez à toujours aménager des évacuations afin de favoriser l’écoulement de l’eau de pluie susceptible de stagner. Les supports qui reçoivent les structures en bois doivent également être aménagés avec une légère inclinaison.

Comment entretenir les bois d’extérieur

Lors d’une utilisation de bois pour une structure extérieure, le choix du bon bois n’est pas une fin en-soi. Toutefois, il constitue un bon début pour avoir des structures qui durent, car il facilite beaucoup l’entretien. En fait, celui-ci est moins laborieux, moins cher et dure plus longtemps. Afin de prendre soin du bois d’extérieur, veillez toujours à faire le bon choix des produits. En général, le bois d’extérieur doit toujours être traité avec des produits microporeux en phase aqueuse et non filmogènes. Avec ce type de produits, le bois vit et respire, c’est-à-dire qu’il est parti pour durer pendant 5 à 10 ans. Privilégiez aussi les produits ayant une bonne teneur en pigment, car ils offrent une meilleure protection qui dure dans le temps. Pour garantir l’efficacité des produits, il faut scrupuleusement respecter les recommandations des fabricants. Evitez également de superposer plusieurs couches de peinture sur le bois afin de favoriser la respiration.

Source : www.cyberfanny.com
Lire la suite
1 2 > >>