Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo prend soin de son jardin en lisant ... moins fatiguant ..

30 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

L'arrivée du printemps sonne le retour au jardin. Au sortir d'un hiver rigoureux, les travaux à entreprendre seront nombreux : entretien des arbres, taille des haies, première tonte du gazon, réparation des plantes malades, etc. Pour mieux s'y retrouver, certains livres généralistes fournissent conseils et calendrier des travaux à réaliser selon les saisons. Découvrez notre sélection de livres pour avoir un beau jardin toute l'année.

vers le haut
livre jardin livre jardin jardin livre jardin livre livre jardin
vers le bas
livre jardin Crédits : DR

Livre pour prendre soin du jardin : Le Truffaut
Lire la suite

Les astuces nettoyage de Misterbricolo ...

30 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Entretien, électroménager, lavage... Il existe de nombreuses solutions écologiques pour entretenir l'intérieur de votre maison. Ecolomag nous livre ses astuces, à suivre régulièrement...

Gras sur bois

Pour faire disparaître les tâches disgracieuses de gras sur votre fabuleuse table en bois, un geste simple : imbibez une éponge avec du lait chaud. Frottez, puis séchez avec un chiffon propre et sec. Et voilà, le tour est joué, les tâches ont disparu et la petite astuce a révélé de plus tout l'éclat de votre table !

Quelques astuces pour les sols

Un sol aux couleurs passées ? Pas de problème ! Mélangez un jaune d'oeuf à un demi litre d'eau et passez la serpillière sans rincer. La magie opère en un clin d'oeil ! Et pour un lino qui se fendille même combat : frottez avec un chiffon imbibé d'huile de lin et faites briller de mille feux avec un chiffon de laine.
(Source : l'excellent ouvrage « La maison trucs et astuces écolo » par Cécile Guibert Brussel, aux éditions Minerva)

Noix de lavage

On a maintes fois relevé les bienfaits des noix de lavage pour votre linge et surtout pour l'environnement, mais la chouette entend souvent ses amis les consommacteurs se plaindre de l'odeur... Ne vous laissez pas abattre, quelques gouttes d'huiles essentielles de votre choix déposées sur un morceau de tissu à mettre dans le tambour directement, parfumera votre linge délicatement !


Trucs ménagers

Le séchage d'un linge bien essoré permet une économie d'énergie de 20 à 25%. Alors n'hésitez pas, lors du programme de la machine à glisser le bouton essorage sur 1200 tours/minute, voir 1300 si vous en possédez un. Bien entendu, préférez le bon vieux séchage sur étendage au sèche-linge énergivore. Enfin, laissez de côté tant que possible votre fer à repasser (bon, pour les chemises des messieurs, il est certain qu'il est difficile de ne pas faire une exception), car un linge bien étendu puis bien plié, donne un résultat étonnamment lisse ! Pensez-y !

Le saviez-vous ?

Les épluchures de pommes de terre servent d'anti-calcaire et sont d'excellents ustensiles pour l'entretien du verre et de l'argenterie ! Nettoyer une friteuse ? facile ! Après avoir vidé l'huile dans une bouteille, saupoudrez de farine puis essuyez à l'éponge.

(Source : Le Grand Ménage - Recettes écologiques et économiques pour l'entretien de la maison & www.ideesmaison.com
Lire la suite

Misterbricolo fait de l'éco-jardinage avec Plantes et Jardins ...

29 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Tous les conseils de Plantes et jardins à suivre pour réussir votre potager, entretenir votre jardin et vos plantes d'intérieur.

Les 10 gestes de l’éco-jardinage
L’éco-jardinage, c’est un engagement pris envers la nature, c’est une nouvelle démarche à adopter dans sa manière de s’occuper de son jardin. Vous pouvez devenir éco-jardinier en révolutionnant totalement votre manière de jardiner ou en ne vous contentant que de petits gestes au quotidien. Planter des œillets d’Inde près de ses pieds de tomates, accrocher un nichoir dans un arbre, laisser un coin de jardin en friche : c’est de l’éco-jardinage ! Car ces gestes vous permettent de limiter votre utilisation de pesticides, et de favoriser la biodiversité en accueillant dans votre jardin oiseaux, abeilles, papillons, hérissons et autres auxiliaires du jardinier !

L’éco-jardinage, c’est un engagement pris envers la nature, c’est une nouvelle démarche à adopter dans sa manière de s’occuper de son jardin. Vous pouvez devenir éco-jardinier en révolutionnant totalement votre manière de jardiner ou en ne vous contentant que de petits gestes au quotidien. Planter des œillets d’Inde près de ses pieds de tomates, accrocher un nichoir dans un arbre, laisser un coin de jardin en friche : c’est de l’éco-jardinage ! Car ces gestes vous permettent de limiter votre utilisation de pesticides, et de favoriser la biodiversité en accueillant dans votre jardin oiseaux, abeilles, papillons, hérissons et autres auxiliaires du jardinier !


Pas à pas, en changeant vos habitudes, en optant pour d’autres moyens, devenez un jardinier éco-responsable, un acteur dans la préservation de la nature et de sa biodiversité. Vous êtes 13 millions de jardiniers, vous possédez plus d’un million d’hectares soit 4 fois la superficie des réserves naturelles. Protégez la nature à votre échelle, c’est aussi protéger la planète.


Adoptez les 10 gestes de l’éco-jardinage :

1. Connaître et préparer son sol
2. Enrichir son sol
3. Privilégiez des plantes adaptées à la sécheresse
4. Economiser l’eau
5. Réaliser un Paillage
6. Connaître les plantes compagnes
7. Prévenir plutôt que guérir
8. Adopter la lutte biologique
9. Accueillir la faune et la flore
10. Planter des arbres et des végétaux anciens ou peu connus
- Pour aller plus loin…


Source : plantes-et-jardins.com
Lire la suite

Misterbricolo pose du carrelage dans sa piscine ...

28 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines

Outre l’aspect esthétique du carrelage dans la construction d’une maison, il faut savoir que ce dernier présent de nombreux avantages pour ne parler que de l’étanchéité, de la facilité de nettoyage ou encore d’un excellent rapport qualité-prix.

L’étanchéité du carrelage est sûrement une des raisons qui ont voulus qu’il soit le revêtement idéal pour une piscine.
En effet, on peut remarquer que dans la grande majorité des constructions de piscines pour ne pas dire tous (car en effet, la tendance est actuellement à de nouveaux revêtements comme le liner, membrane armée ou encore du polyester), ces dernières sont faites en carrelage.

Tout d’abord, il faut savoir que le revêtement d’une piscine peut se faire de deux manières distinctes.

La première consiste en un revêtement dont la construction reste indépendante (ni collé, ni lié à la structure de la piscine d’une quelconque manière) de la structure, comme les revêtements de piscine de type liner cité plus haut par exemple ou encore le PVC.

La deuxième manière est un revêtement dont la pose nécessite comme base la structure initiale de la piscine (sans revêtement bien sur!).

Ceci étant dit, il existe aussi de nombreux types de piscines.

Il y a ce qu’on appelle les piscines en coques polyester.
Le principe de construction de cette piscine est simple, il s’agit d’un coulage de résine polyester mélangé à de la fibre de verre dans un moule. La coque ainsi obtenu constituera la base de la piscine.

Il ya aussi ce que l’on appelle les piscines en bois.
La plupart du temps ces derniers sont des piscines enterrées dans le revêtement extérieur est construite en bois.

Puis viennent les piscines faites en béton monobloc.
Comme son nom l’indique, la structure de la piscine est faite de treillis en fer puis d’un coulage de béton.

Il y a aussi les piscines en kit panneaux.
Ces dernieres sont composées de panneaux en acier galvanisé ou en inox et assemblés les unes aux autres.

Enfin, il y a aussi d’autres types de piscines comme, les piscines en parpaings, ou avec coffrage perdu, ou encore en bloc à bancher.

Carrelages piscine

Après le choix de la structure vient le revêtement de la piscine, comme le carrelage est surement est des plus utilisé dans le revêtement de la piscine mais aussi celui que de nombreux professionnels qualifieront comme étant le meilleur choix dans tous les sens, il serait donc utile de s’y attarder.

Dans un premier temps, il faut savoir que la pose du carrelage doit se faire uniquement à la fin de la saison de la gelée.

Et bien qu’il est toujours préférable de faire poser son carrelage par un carreleur professionnel pour éviter tout désagrément, voici toutefois quelques techniques qu’il est bon de savoir pour procéder à la pose de son carrelage.

Tout d’abord, bien faire attention à l’étanchéité de la structure du carrelage.

Pour cela, il faut savoir que les joints jouent un rôle très important, car entre deux carreaux, ce dernier fait office de jonction.
D’où sa grande importance pour avoir une piscine bien étanche.
Dans une grande majorité, le joint du carrelage se compose de mortier joint hydrofugé, ce dernier se composera aussi de résine en latex outre le mortier.

Pour ceux qui désirent un carrelage original, il existe aujourd’hui les carrelages en pâte de verre ou tesselles spécialement conçus contre la dégradation dû à l’humidité.

Le carrelage a aussi l’avantage de résister à certains agents chimiques contenus dans les produits de nettoyage par exemple, ainsi qu’une bonne tenue de couleurs.
Cependant, il faut garder à l’esprit que la durée d’un carrelage dépend aussi de sa pose et d’autres impératifs comme les fissures du carreau du bassin, ou encore un enduit de qualité médiocre accélérant ainsi la détérioration du carrelage.

Quant aux types de carrelage utilisé pour les piscines, il y a ce que l’on appelle le carrelage fait en pâte de verre dont il a été question plus haut.
Outre ses avantages en étanchéité, le carrelage en pâte de verre s’adapte aussi à toutes les formes de piscine, et offre une palette de choix non négligeable.

Puis vient le carrelage en céramique fait à partir de grès cérames ou de faïence.
L’avantage de ce type de carrelage est la grande variété de dimensions qu’il apporte.
L’avantage de ce type de carrelage est aussi sa grande facilité de nettoyage.

Et enfin, il y a les émaux dont le grand inconvénient est le coût.
Outre le côté esthétique, il est aussi important de savoir que le carrelage d’une piscine est soumis à toutes sortes de souillure comme les dépôts de calcaire, de gras, de poussière et d’autres saletés en tout genre, d’où la nécessité de choisir un carrelage facile d’entretien.

Parmi les nombreux avantages d’avoir une piscine en carrelage, est surement que le carrelage offre une palette décorative non négligeable quand on sait que la plupart de piscines privées ont surtout un but ludique et décoratif.
Source : artisan-carreleur.eu
Lire la suite

Le guide de chevet de Misterbricolo : "Bricoler sain" ...

26 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Bricoler sain : un guide pour mieux vivre chez soi

Quels matériaux choisir pour construire, aménager ou rénover sa maison tout en respectant l’environnement ?

Experts et organismes officiels ne cessent d’attirer notre attention sur la présence de substances chimiques dans les produits de bricolage et leurs effets néfastes sur la santé et la planète.

Cet ouvrage guidera le choix du bricoleur vers des matériaux naturels et sains, capables de créer chez soi une atmosphère agréable à vivre.

Eléments de construction et d’aménagement, isolants naturels, chauffage écologique, revêtements pour les sols et les murs, produits de traitement et d’entretien sans solvants...

Pour chaque matériau, des zooms sur les gestes de mise en oeuvre complètent l’information par des astuces d’utilisation.

Illustré par plus de 400 photos et illustrations, et approuvé par des spécialistes de la maison bio, ce guide fournit de précieux conseils et des solutions alternatives pour bricoler sain et vivre mieux.

- Références : Bricoler sain de Marcel Guedj - Editeur : Fleurus - Parution : 17/04/2009 - 254 pages - Format : 21 x 27 - Poids : 1370 g - Intérieur : Quadri - EAN13 : 9782215094616 - Prix public : 29,50 €

Lire la suite

Misterbricolo calcule le besoin en eau de votre piscine avec Mondial Piscine ...

26 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Piscines

Calcul des besoins en eau.

Par différentes actions comme (l'hivernage, les lavages du filtre, la baignade, l'évaporation?), on considère généralement qu'il convient de renouveler entre 30 à 50% du volume de l'eau.

Prenons l'exemple sur 50% de 75m³ (piscine de 10 x5) ce qui donne à peu près 40m³.

calcul des besoins en eau
40 x 2.90 (prix ttc moyen du m³ d'eau) 116 euros TTC

Calcul des besoins en produits.

calcul des besoins en produits
Chlore multi actions 2 X 10kg 124 euros
Chlore choc en granulés 5 kg 47 euros
Floculant 2 x 5 litres 22 euros
Nettoyeur ligne d'eau 1 litre 8 euros
Détartrant filtre à sable 1 kg 5 euros
pH moins 10 kg 19 euros
Anti calcaire 5 litres 14 euros
Hivernage 5 litres 20 euros
TOTAL 259 euros TTC

Calcul du coût de l'électricité.

Le mode de calcul se fait sur la base de 0.11 euros TTC le kwh consommé

Sachant :

consommation moyenne des pompes
qu'une pompe de ¾ cv = 0.550 kwh env
qu'une pompe de 1cv = 0.750 kwh env
qu'une pompe de 1,5cv = 1.1 kwh env

Considérant une moyenne de filtration sur 6 mois de 8 heures par jour

coût moyen de consommation d'une pompe
pompe de ¾ cv = 87 euros ttc
pompe de 1cv = 118 euros ttc
pompe de 1,5cv = 174 euros ttc

Soit un total

coût moyen de consommation d'une pompe
Avec pompe de ¾ cv
Eau 116 euros
Produits 259 euros
Electricité 87 euros
Total 462 euros TTC

L'estimation est faite pour une piscine de 75 m³ (10m x 5m) et pour un fonctionnement de 6 mois dans l'année (mi-avril à mi-octobre)

Pour valider le coût de fonctionnement de votre piscine, n'hésitez pas à demander l'avis de votre piscinier Mondial Piscine, il saura vous conseiller.

 

Source : www.mondialpiscine.fr

Lire la suite

Misterbricolo bricole avec Direct 8 ...

25 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Direct 8 lance son émission bricolage

Depuis ce matin (25 avril), Direct proposera à ses téléspectateurs chaque samedi à 12h00 "48h brico", un nouveau magazine hebdomadaire présenté par Christophe Le Corre qui accompagnera le téléspectateur dans la réalisation des « petits travaux » du quotidien, pour améliorer son habitation en un week-end.

L’émission s’adresse ainsi aux bricolos amateurs comme aux éclairés tout en maîtrisant le temps et le budget.

Christophe Le Corre est chef décorateur pour la télévision et le cinéma. Il a une expérience de chantiers en tout genre. Christophe a également restauré intégralement sa maison personnelle, en passant par tous les métiers de la construction et de la rénovation.


Direct 8 Bricolage, c'est par ici ...
Lire la suite

Les gestes écolo de Misterbricolo ...

24 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Le printemps est une saison caractérisée par le renouveau : le soleil et les beaux jours refont leur apparition, la nature se réveille après un assoupissement hivernal et les être humains retrouvent un dynamisme et une vigueur exacerbée par la fraîcheur et les premiers rayons du soleil.

Nous vous proposons donc deux articles retraçant les gestes éco-citoyens :
  Partie 1 : sur le ménage de printemps,
  Partie 2 : sur la préparation de votre jardin au printemps.

Traditionnellement, le printemps est la saison des grands ménages : grand nettoyage de la cave au grenier, mais également grand rangement.

Ménage

Les produits ménagers traditionnels contiennent des produits toxiques pour l’environnement. Afin de minimiser l’impact de votre ménage sur l’environnement, vous pouvez suivre 3 pistes :

- A minima, vous pouvez utiliser un unique produit d’entretien multi-usage qui permet de nettoyer tous les types de surface avec une efficacité bien souvent identique à un produit spécialisé. Cet achat d’un unique produit permet d’éviter de jeter des fonds de multiples bouteilles non utilisés.

- En achetant des produits verts, vous minimisez la quantité et la dangerosité des produits toxiques contenus dans votre détergent. L’éco-labellisation européenne permettra de guider votre choix vers ces produits verts. Par exemple, la marque l’Arbre vert possède une gamme complète de détergents respectueux de l’environnement possédant l’éco-label européen.

- Fabriquer son propre détergent à partir de produits naturels est certainement un peu contraignant, mais c’est non seulement un geste écologique, mais également économique. De nombreux produits naturels ou à base de produits naturels peuvent être utilisés comme détergents :
- L’argile verte lave et désodorise le linge.
- Le bicarbonate de soude décape le four (à saupoudrer dans le four et laisser reposer toute la nuit puis rincer).
- Le bicarbonate de soude permet d’enlever les mauvaises odeurs du réfrigérateur.
- La terre de Sommières enlève les tâches des moquettes et des tissus.
- Le blanc de Meudon lave les carrelages.
- L’huile de lin protège le bois et le métal de l’humidité.
- Le sel fin ravive les couleurs des tapis et le nettoie (saupoudrer, brosser et laisser agir 15 minutes puis aspirer).
- Le vinaigre très chaud détartre.
- Le vinaigre blanc nettoie les vitres.
- Le vinaigre blanc fait briller le carrelage.
- Le savon noir pour nettoyer le sol.
- Le jus de citron détartre les robinets.
- Le jus de citron permet de redonner une seconde jeunesse aux éponges. ……. Vous trouverez de multiples conseils très détaillés dans le guide de Raffa « le Grand ménage ».

Entretien

Le ménage, c’est aussi l’entretien de vos différents appareils pour en augmenter la longévité et réduire leur consommation.

Les appareils de production de froid :
-  Dégivrez vos appareils de production de froid : le givre augmente la consommation d’électricité. Une couche de givre de 3 mm augmente de 30 % votre consommation (en moyenne 40 euros par an) !

Il est conseillé de dégivrer au moins tous les 3 mois.

Nettoyez l’appareil à l’eau vinaigrée ou avec une mesure de cristaux de soude mélangés à ½ litre d’eau. L’enceinte et les éléments amovibles sont lavés avec de l’eau tiède additionnée d’un peu de détergent vaisselle ou de bicarbonate de soude (1 cuillère à soupe pour 2 litres d’eau). Nettoyez les parois internes au jus de citron mélangé à de l’eau afin d’éliminer les éventuelles mauvaises odeurs. Les "rigoles" récoltant les eaux du dégivrage doivent être séchées et propres.

Pour en savoir plus.

-  Nettoyez la grille à l’arrière de votre réfrigérateur : pour favoriser l’évacuation de la chaleur et donc améliorer la performance énergétique de votre appareil ; l’accumulation de poussière oblige le compresseur à tourner plus pour un résultat équivalent.

Astuce : mettez votre réfrigérateur sur roulette pour faciliter son déplacement lors du nettoyage.

Pour en savoir plus.

-  Vérifier l’étanchéité de votre réfrigérateur et de votre congélateur : vérifiez cette étanchéité régulièrement (une fois par trimestre). Une absence d’étanchéité cause une déperdition de froid et donc une consommation supérieure d’électricité. Un joint défectueux peut vous augmenter de 20 % votre facture liée à la production de froid.

Afin de réaliser cette vérification, fermez la porte sur une feuille de papier puis essayez de la retirer. Si la feuille ne tient pas, c’est que vos joints sont à revoir.

Pour en savoir plus.

Les appareils de production de chaud :
-  Nettoyez régulièrement vos plaques de cuisson : récurez vos plaques et brûleurs de cuisinière afin d’éviter les pertes d’énergie inutile. Il est à noter que les plaques à induction, ne chauffant pas, sont plus faciles à nettoyer que les plaques électriques traditionnelles ou vitro-céramiques.

Pour en savoir plus .
-  Vérifiez l’état du tuyau d’alimentation du gaz : une fuite peut être dangereuse et consommatrice d’énergie.

-  Espacez les pyrolyses du four : la pyrolyse est très gourmande en énergie. Nettoyez plutôt manuellement votre four.

-  Vérifiez votre four régulièrement : un joint défectueux sur votre cuisinière ou une porte qui ferme mal engendre rapidement des pertes importantes de chaleur.

Pour en savoir plus.

-  Détartrez vos appareils : lorsque votre eau est très calcaire, vos appareils peuvent s’entartrer très rapidement. Le tartre abîme vos appareils et surtout augmente le temps nécessaire pour chauffer l’eau. Vous pouvez utiliser du vinaigre pour détartrer votre bouilloire électrique ou votre fer à repasser par exemple, mais n’oubliez pas de bien la rincer.

Astuce : même pour vos machines à laver, mettez de l’acide phosphorique dilué dans votre machine et faite la tourner.

Pour en savoir plus.

La voiture :
-  Entretenez votre voiture : un bon réglage de votre voiture (carburateur, allumage, filtre à air, système antipollution...) permet de réduire la pollution et la consommation de carburant. Cela permet de réduire en moyenne de 10 % la consommation et de 20 % la pollution.

Pour en savoir plus.

-  Videz régulièrement votre coffre de voiture : après la saison d’hiver, vous pouvez enlever tous les équipements d’hiver inutiles accumulés dans votre coffre ; ils augmentent le poids de votre véhicule et donc sa consommation. 50 kg de poids superflu représente 0,5 litre pour 100 km supplémentaires.

Pour en savoir plus.

Divers :
-  Vérifier les fuites d’eau dans votre habitation : vérifiez que votre compteur d’eau ne bouge pas lorsque vous n’utilisez pas d’eau (par exemple pendant toute la nuit).

Les chasses d’eau sont souvent une source de fuite parfois difficilement détectables. Pour vérifier des éventuelles suintements dans la cuvette des toilettes, versez du colorant alimentaire dans le réservoir : si les parois de la cuvette se colorent, c’est qu’il y a une fuite.

En moyenne, les fuites représentent 20 % de notre consommation totale !

Pour en savoir plus.

-  Dépoussiérez vos convecteurs : cela permet d’optimiser le transfert de chaleur.

Consultez la deuxième partie de l’article.

 

Source : www.econo-ecolo.org

Lire la suite

Misterbricolo est le roi de l'enduit de rebouchage ...

22 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Vos murs comportent des imperfections ? Utilisé en intérieur, l’enduit sert à reboucher les trous et protége les murs de l’humidité avant l’application d’une couche de peinture. 
Choisir son enduit en fonction de la surface à couvrir

Pour une mince fissure ou un trou, choisissez un enduit de rebouchage en pâte, directement prêt à utiliser.

Pour recouvrir un mur, choisissez un enduit en poudre qui est bien plus économique mais qui nécessite une préparation plus longue. Lisez attentivement la notice pour respecter les doses d’eau à rajouter.

Les différentes étapes pour appliquer correctement l’enduit.

Outils et techniques nécessaires
Munissez-vous d’un couteau à enduire de 5 à 10 cm de large.
Effectuez des passes d’environ 10 à 20 cm.
Faites des mouvements appuyés et rectilignes.


Méthode d’application
• Nettoyez parfaitement le mur à enduire de tous les corps étrangers (papiers peints, colle, clous,…).
• Préparez l’enduit et n’attendez pas pour vous mettre au travail (une fois préparé, l’enduit sèche en quelques heures).
• Appliquez la première couche verticalement de haut en bas, recoupez les premiers mouvements effectués en inclinant la lame à enduire par le biais. Appliquez la seconde couche horizontalement et ainsi de suite.
• Laissez sécher entre 3h et 48h selon ce qui est indiqué sur la notice de l’enduit et selon la température ambiante de votre habitation.
• Poncez légèrement à l’aide d’un papier de verre fin.

Votre mur est prêt pour la peinture !

Conseil plus :
Pour mieux conserver votre enduit une fois ouvert, mettez-le à l’abri de l’air dans un plastique hermétiquement fermé.
Source : Bricomarche.com
Lire la suite

Misterbricolo est l'ami d'Anah ...

21 Avril 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Depuis le 1er janvier 2009, l'Agence nationale pour l'habitat (Anah) a renforcé son arsenal de subventions envers les propriétaires, notamment les plus modestes, dont le logement nécessite des travaux d'amélioration énergétique. Subvention pouvant s'élever jusqu'à 35% du total de la facture, éco-primes... Tour d'horizon des aides.

En 2009, l’Anah bénéficie d’un budget "historiquement élevé", puisque le Plan de relance du Gouvernement l’a dotée d’un fonds exceptionnel d’Etat de 200 millions d’euros, soit 100 millions d’euros destinés à 50.000 propriétaires occupants modestes supplémentaires, 50 millions d’euros pour traiter les copropriétés dégradées et 50 millions d’euros pour accélérer les Opah (opérations programmées d’amélioration de l’habitat) en cours. "Nous avons des moyens importants. Il faut maintenant qu’ils soient contractualisés très vite", estimait le 5 février dernier Marc-Philippe Daubresse, son président, lors d'une journée nationale du renouvellement urbain des centres anciens.

Premiers servis : les propriétaires. Sous réserve de plafonds de ressources, ils peuvent en effet bénéficier de subventions pour leurs travaux. Sécurité, confort, isolation acoustique, salubrité, équipement, accessibilité et adaptation aux personnes handicapées... La liste des travaux concernés est longue ! Les travaux d'amélioration énergétique sont particulièrement mis en avant avec, notamment, la mise en place de nouvelles éco-primes. Désormais, depuis le 1er janvier 2009, 1.000 € sont versés en plus de la subvention aux propriétaires occupants "très sociaux" et 2.000€ aux propriétaires bailleurs. Le 11 février dernier, lors de la signature d'un partenariat avec GDF-Suez (voir encadré) l'Anah a également annoncé la mise en place d'un dispositif renforcé envers les foyers très modestes (gagnant moins de 1500€/mois), qui s'engagent dans des travaux d'isolation et de chauffage.

Des conditions cumulatives de ressources et de nature des travaux

En règle générale, pour obtenir ces subventions et éco-primes, des conditions cumulatives de ressources* et de types de travaux sont nécessaires*. Ainsi, par exemple, pour les plus modestes, dont les revenus sont inférieurs ou égaux à 17.723€ (en province) ou 22.220€ (à Paris) par an pour une famille de quatre personnes, la subvention peut aller jusqu'à 35% et ils pourront, en outre, bénéficier de l'éco-prime de 1.000€, si les travaux engagés dans leur résidence principale permettent un gain énergétique d'au moins 30% sur la consommation conventionnelle en kWhep/m2/an.

Sommaire
Travaux : subventions et primes de l'Anah
Plafonds de ressources au 1er janvier 2009
Ainsi, les subventions de l'Anah se situent-elles normalement dans une échelle comprise entre 20% et 35% du coût des travaux. Une facture plafonnée à 13.000€ pour les propriétaires occupants. Pour les propriétaires bailleurs (qui s'engage à louer leur logement pendant au moins 9 ans), le taux de subvention est de 15 % à 70 %. Il peut être augmenté lorsque le propriétaire s'engage à respecter un plafond de loyer ou si le logement est situé dans une opération programmée d'amélioration de l'habitat (OPAH), ou s'il s'inscrit dans un programme social thématique (PST) pour le logement des personnes défavorisées. Enfin, même les locataires peuvent toucher une subvention ! Elle peut s'élever jusqu'à 70 % du coût des travaux, plafonné à 8.000€. A noter que le seuil minimal de montant des travaux pour les demandes de subventions recevables est de 1.500 € HT.

Règles de cumul (lire la suite de l'article sur Maisonapart.com ...)
Lire la suite
1 2 > >>