Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo bricole en vidéo avec Netprof.fr : l'éclairage d'une pièce

28 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Le montage d'un éclairage d'une pièce
Tous les cours Bricolage 100% Gratuits en Vidéo sur netprof.fr

Lire la suite

Misterbricolo construit sa maison "passive"

27 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Si les offres de maisons "écologiques" voient le jour un peu partout, les maisons "passives" peinent toujours à percer réellement en France.

La maison passive en 5 points<

Une maison passive c'est une maison authentiquement écologique, puisqu'elle :

- consomme peu d'énergie pour sa fabrication, son transport et sa destruction,
- consomme peu d'énergie pour son chauffage et pour son eau chaude,
- consomme peu d'énergie pour ses équipements auxiliaires,
- otpimise les apports gratuits de la nature (notamment les apports solaires),
- émet naturellement peu de gaz à effets de serre.

Ce qu'il faut prendre en compte à côté
La question de la "maison passive" prend en compte surtout les questions thermiques, et ne prend pas en compte, par exemple, tout ce qui a trait aux "COV" les composants organiques volatiles, grands générateurs de pollution intérieure. On pourrait donc construire une maison passive "malsaine". Pourtant, les gens qui construisent un logement passif sont souvent très portés sur les questions d'habitat sain, et pas seulement économe en énergie. Dans ce cadre, le choix de votre interlocuteur sera déterminant.

Il faut également prendre en compte la question du transport : à quoi cela sert-il de construire une maison passive à 50km de la première grande ville ? Ce qu'il faut revoir, c'est notamment nos habitudes urbanistiques, et limiter au maximum l'étalement urbain. Dans ce sens, la création d'éco-quartiers et éco-villages est une bonne initiative !

Enfin, construire c'est bien, faire de la rénovation de maison, c'est mieux !
En effet, le secteur le plus consommateur d'énergie en France est celui du bâtiment. Avant de construire toujours plus et plus grand, il faudrait peut-être avant tout s'intéresser à rénover ce qui existe déjà !

Et le confort d'été ?

Un point fondamental de la maison passive reste la question de la fraîcheur en été : en effet, en isolant bien, si on laisse entrer la chaleur, il peut y avoir de grosses variations, et pas forcément dans le bon sens (puisque la maison passive retient la chaleur, ça peut devenir un four !).
Pour éviter ces désagrément, il faudra mettre en place des structures en béton lourd (donc avec une très grosse inertie) qui "stockeront" la chaleur, et il faudra bien ventiler pendant la nuit.
Dans le cas des maisons bois, on cherchera à mettre des murs de refends en béton à l'intérieur, pour justement stocker toute cette chaleur et éviter les grosses variations.

Ces points sont fondamentaux en matière d'éco habitat. Désormais, lorsque l'on pensera "maison écologique", on cherchons avant tout à penser "maison passive" + éléments de bio construction !

Source : www.maison.fr

Lire la suite

Misterbricolo électrifie son jardin. Gare aux intrus !

20 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Jardin

Installation électrique dans les jardins

Aux premiers signes des beaux jours, le jardin va redevenir un espace de vie à part entière. Travail, loisir, farniente… autant d’activités qui peuvent nécessiter un aménagement électrique extérieur.

Pour profiter pleinement de son jardin, sans être exposé à des risques électriques, il est préférable
de faire appel à un installateur qualifié. En effet, seul ce dernier est en mesure d'apporter une solution optimale au respect des différentes exigences électriques imposées, notamment pour les points suivants.

L'installation

Toutes les fonctions de l'installation (éclairage, prise de courant, force motrice) doivent être assurées par des circuits d'alimentation séparés issus directement du tableau général de répartition. Un dispositif différentiel haute sensibilité 30 mA sera placé à l'origine de l'installation afin de la protéger. Très sensible, il coupe le courant au moindre incident : défaut d'isolement sur un appareil, contact direct d'une personne avec un élément sous tension...

Les canalisations électriques

  • Un disjoncteur divisionnaire adapté à la section des câbles et à la fonction des circuits sera installé afin de protéger les canalisations contre les surcharges électriques.
  • Quelle que soit la classe d'isolation des appareils, les canalisations électriques doivent comporter, en plus des conducteurs actifs (phase et neutre), un conducteur de protection (terre) et être d'une seule longueur. Les connexions électriques ne doivent pas être enterrées et doivent être effectuées sur les bornes des matériels.
  • Afin d'assurer leur protection mécanique, les canalisations électriques sont posées dans des conduits «TPC» de couleur rouge (conformes à la norme NF EN 50086-2-4). Elles sont enterrées à au moins 85 cm de profondeur dans les aires accessibles en voiture et sous les trottoirs et, à 50cm dans les autres cas. Cette protection doit être continue d'un bout à l'autre de la canalisation.
  • Un dispositif avertisseur (grillage en plastique de couleur rouge) conforme à la norme NF T 54-080 doit être déroulé au-dessus du conduit avant de refermer la tranchée. Au cours de travaux de terrassement, toutes les précautions seront prises pour limiter les risques de rencontre avec les canalisations enterrées.
  • Schem

    Les câbles utilisés pour les canalisations électriques enterrées sont principalement ceux des séries U 1000 R2V (norme NF C 32-321) ou FR-N 05 VV-U (norme NF C 32-207). Leurs longueurs, leurs sections sont déterminées de telle manière que la chute de tension depuis le disjoncteur EDF ne soit pas supérieure à 3% pour les circuits d'éclairage et à 5% pour les autres usages.

Des appareils d'éclairage conformes et adaptés

Une fois l'installation électrique réalisée dans les règles de l'art, il ne reste plus qu'à choisir les éclairages en fonction du style recherché. Toutefois, il convient, au moment de l'achat et de la pose, de respecter quelques règles simples :

Norme NF EN 60598-2-1

Tous les appareils d'éclairage destinés à uneutilisation en jardin doivent impérativement êtreconformes à la norme NF EN 60598-2-1.

Lire la suite de l'article sur Ideesmaison.com

Lire la suite

Misterbricolo répare sa chasse d'eau avec Mr Bricolage ...

14 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Halte au gaspillage !
La chasse d'eau est l'une des principales sources de fuite d'eau dans la maison. Grâce à ces conseils faciles à mettre en œuvre, fini le réservoir qui fuit et l'eau qui coule en permanence. En changeant les joints usés, l’environnement est protégé.

1) Fermer le robinet extérieur, démonter le système de remplissage, puis démonter le mécanisme : cloche, flotteur...

2) Retourner la cloche et enlever le vieux joint d'étanchéité en caoutchouc.

3) Dévisser les deux vis de fixation du réservoir sur la cuvette.

4) Avec la clé spéciale, dévisser l'ancien système de vidage du réservoir.

5) Enlever le joint du réservoir. Le vieux joint n'assure plus l'étanchéité entre le réservoir et la cuvette. Les traces bleues de désodorisant pour chasse en sont la preuve.


 

Les conseils Mr.Bricolage

Pour acheter un joint ou un clapet, démonter celui qui est à remplacer et l'apporter au magasin pour trouver un joint neuf identique.

Opter pour un mécanisme économiseur d'eau qui libère 3 litres ou 6 litres d'eau. Cela peut représenter une économie annuelle de 3 à 5 m3 d'eau par an pour une famille de 4 personnes.

Un réservoir cassé ou fissuré doit être remplacé mais on peut procéder à une réparation temporaire en collant le réservoir avec de la colle époxy.

 









1) Remplacer l'ancien joint par le joint neuf qui accompagne le mécanisme neuf.

2) Monter le nouveau mécanisme de cloche dans le réservoir.

3) Serrer bien à fond l'écrou plastique de blocage sous le réservoir.

4) Installer ensuite le mécanisme de remplissage.

5) Raccorder le mécanisme de remplissage au robinet extérieur.

6) Le mécanisme est posé en quelques minutes.







1) Visser sur le couvercle de réservoir le système de commande à double bouton poussoir.

2) La liaison entre les boutons de commande et le mécanisme se fait par un câble, ce qui supprime tout réglage en hauteur.

3) Le nouveau mécanisme est à double commande "économie d'eau" libérant 3 ou 6 litres d'eau au choix.

4) Si le mécanisme n’est pas équipé d’une double commande, régler le flotteur en tordant un peu sa tige. Si on tord la tige vers le bas, le flotteur fermera plus vite et plus fort le clapet du robinet.


L'équipement

Les outils

- Un mécanisme de remplacement économiseur d’eau à bouton poussoir double commande
- Un joint d’étanchéité en caoutchouc pour la cloche
- Un joint d’étanchéité à placer entre le réservoir et la cuvette

Source : mr-bricolage.fr

Lire la suite

Si Misterbricolo était une femme, il passerait à la télé !

9 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Pas le temps de passer entre les mains d'un chirurgien !
Tant pis ! je publie pour mon public féminin !!!


EMISSION TV  APPEL A TEMOIN

Dans le cadre d’un reportage sur « Les femmes et le bricolage » nous recherchons  des femmes qui seraient entrain de réaliser des travaux importants, "dits d'hommes".
Si certaines d'entre vous sont intéressées pour participer à ce sujet merci de nous contacter à l’adresse suivante : contact@duriteproductions.com

L'idée est de montrer qu'aujourd'hui les femmes qui aiment le bricolage ne se cantonnent pas à de la déco ou de la peinture mais sont capables de réaliser de plus gros travaux.

Annonce certifiée sérieuse par Misterbricolo.com !
Lire la suite

Misterbricolo agrandit sa maison avec www.maison-construction.com

8 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Agrandir sera considéré comme de la rénovation puisque, dans tous les cas, pour agrandir, il faut déjà avoir un bâtiment existant...

agran.gif Que ce soit pour faire un garage, une chambre ou un salon, vous aurez les mêmes contraintes qu’un chantier neuf avec, en plus, la gestion de l’existant qui pose deux problèmes :

  • vivre dans une maison en chantier,sauvegarder les parties existantes des dommages dus à une intervention lourde.

Ainsi, votre maître d’œuvre aura un rôle déterminant en matière de délais et de non dégradation de l’existant en vous évitant de passer par exemple un hiver avec un mur découpé et fermé par une bâche en plastique et en faisant attention à dégrader le moins possible les autres lieux de votre habitation (jardin, façade, etc….).

Pour réaliser cet agrandissement, vous pouvez passer par un architecte et, pour les réalisations plus simples, par une entreprise générale. A vous déjà de définir votre projet, de la manière la plus précise possible, puis de le soumettre au professionnel de votre choix qui devra être à votre écoute, vous conseiller mais ne pas vous faire changer de projet sous prétexte que ce sera plus simple pour lui. Votre débat doit être un enrichissement de votre idée, pas le glissement vers ce que veut votre interlocuteur.

Une fois les plans préparés et approuvés, vous devrez demander un permis de construire ou une autorisation de travaux avant de commencer. Les entreprises qui interviendront auront comme interlocuteur l’architecte ou le maître d’oeuvre (ou vous si vous décidez de superviser les travaux) ; ils vous adresseront les devis et le planning sera mis en place.


Si vous passez par un maître d’œuvre, tous les frais sont à sa charge et doivent être prévus dans l’enveloppe globale (eau, électricité, gestion des déchets, etc...). Les autorisations obtenues et les budgets acceptés, le chantier peut débuter.

Faire une extension signifie très souvent démolir une partie des murs, créer ou agrandir des ouvertures qui communiqueront entre les deux corps de bâtiment.

Imposez à l’entreprise qui intervient ou au maître d’oeuvre de bien protéger le reste de l’habitation (pose de plaque de bois contre la façade modifiée, plastique scotché sur les ouvertures, pose de film protecteur sur les sols existants) et imposez un chantier tenu proprement, ce qui vous permettra de voir au fur et a mesure si les protections sont à renouveler.

De votre côté, calfeutrez les dessous de portes des parties communes au chantier et protégez vos massifs et arbustes par de solides piquets aux points de contact possibles.

Image

Faire un garage :

C’est une des interventions d’agrandissement qui peut être la moins contraignante puisqu’il est possible d’accoler un garage à la maison sans toucher à l’existant ou presque.

Si une porte de service donne du coté de l’implantation du garage, le chantier sera indépendant de la partie habitation.

Les murs, posés sur des fouilles (fondations) comme tout mur porteur, seront montés sur 3 côtés, le quatrième étant le mur de la maison.

La toiture sera en plaques ou en tuiles, isolées ou non.

Des gaines d’alimentation électriques seront tirées pour l’alimentation du système d’ouverture, pour l’éclairage, ainsi que pour un bloc prise.

Les murs seront enduits ou isolés.

Si la porte de communication avec la maison n’est pas existante, il faudra faire découper le mur ; si c’est du béton, par une entreprise spécialisée dans la découpe béton, ou faire pratiquer une ouverture par un professionnel.

Le garage peut être prévu avec une ou deux portes pour y garer un, deux ou 4 véhicules. Très utile dans les régions froides.

Agrandir le salon :

Votre salon de 15m² est tourné vers le jardin de 1200m² et vous rêvez d’avoir un salon de 40m² !

Si vous possédez une baie vitrée donnant sur l’extérieur, une fois ôtée, elle sera le passage ouvert sur la nouvelle pièce. Si, par contre, il n’y a qu’une fenêtre ou une porte fenêtre et que vous souhaitiez faire un accès très large, il faudra envisager de toucher au mur porteur.

Il faudra, dans ces cas là, faire appel à un professionnel car l’équilibre des masses et des poussées sur un mur porteur nécessite l’intervention d’un professionnel (maçon ou architecte).

Une fois cette ouverture pratiquée, votre extension pourra voir le jour. Elle pourra être en bois, en briques, en parpaings, etc... Il faudra créer des fondations, un plancher surélevé ou non, puis récupérer les niveaux de l’ancien sol ; pensez également que le chauffage et le réseau électrique devront être modifiés en proportion de l’agrandissement.

Le fait d’agrandir fera de l’ancien salon une pièce relativement sombre, pensez alors à mettre une fenêtre de toit large sur l’extension, proche de l’ex porte-fenêtre.

Si l’orientation de votre maison le permet, préférez une baie vitrée large qui laissera pénétrer la lumière massivement.

Une des difficultés lors d’un agrandissement est de respecter l’esprit de la maison sans pour autant renoncer à une esthétique actuelle. Le bon dosage entre rupture et continuité est parfois difficile mais, une fois réussi, vous aurez l’impression d’avoir changé de maison !

Liens à découvrir

Source : www.maison-construction.com

 

Lire la suite

Misterbricolo passe par Internet pour son bricolage...

6 Février 2009 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Et oui ... Misterbricolo n'a plus 20 ans même s'il reste vert et gaillard (drôle de mot gaillard... Allez... je file vous copier /coller l'étymologie de ce drôle de mot ..
- Ellipse de château-gaillard, château élevé à l’avant et à l’arrière des vaisseaux. Il se dit aujourd’hui des parties extrêmes, du pont supérieur d’un bâtiment.
Il y a aussi ...
- L'italien a gagliardo, le provençal galhard et l'espagnol gallardo mais ceux-ci pourraient dériver du français. Le mot signifiait « hardi, vigoureux, généreux » et parait être un dérivé de « gai, gay ».

Me v'là bien !
Moi qui voyait dans "Quel sacré gaillard celui là" et des machins genre "m'plaît bien ce p'tit gars; franc du collier, costaud et bonne pâte. J'en f'rai bien mon gendre" où des conneries comme ça.
L'étymologie... y'a rien de tel je vous le dis !
Bref...
Misterbricolo n'a plus 20 ans vous disais-je ... Mais plus que de le dire, je vous invitais, vous qui comme lui (moi donc) en aviez parfois marre de prendre le marteau et le tournevis pour bidouiller un quelque chose qui ne devait prendre que 5 minutes mais qui allait durer 5 heures. Alors ?
Easydevis.com !

Sympa, cool, tranqilllleeeeeuuhh ;  je regarde faire les pros et j'apprends tout en regardant l'enduit devenir plus beau qu'une peinture, une pose de plancher sans blessure et un raccordement électrique qui ne m'empêche plus de dormir...



Aolrs ? Envie d'un peu de tranquilité ?

www.easy-devis.fr

Lire la suite