Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Les 10 astuces de Misterbricolo pour rénover un meuble

30 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Difficile de recenser les différentes techniques de restauration et de décoration d'un meuble de manière exhaustive. Voici 10 règles de base pour vous guider dans vos premières réalisations et vous éviter quelques faux-pas.

Commencer par décaper tes meubles

Commencez par décirer ou décaper votre meuble, pour le remettre à l'état brut, et pouvoir le rhabiller, ensuite. S'il est vernis ou ciré, il faut ainsi le poncer, à l'aide de papier de verre à gros grain, voire à la ponceuse électrique s'il est volumineux. En revanche, si votre meuble est peint, un simple ponçage ne suffira pas : il faudra bien le décaper. Pour cela, procurez-vous un décapant universel ou spécial bois. Appliquez le produit au pinceau, attendez qu'il agisse puis éliminez les morceaux de peinture au grattoir. Pour finir, passez un chiffon pour éliminer les petits débris.


Boucher les fentes et les trous

Si le ponçage a éliminé les aspérités, il vous faut maintenant recoller les morceaux qui se sont éventuellement détachés (à la colle à bois), combler les parties manquantes et reboucher les fentes, en surface. Pour cela, choisissez le bon produit. Si vous souhaitez combler des trous, utilisez de la pâte à bois. Appliquez-la à la spatule et, une fois sèche, n'oubliez pas de poncer l'excédent pour avoir une surface bien plane (suivez bien les instructions pour connaître les temps de séchage à respecter). En revanche, si vous devez reconstituer des parties manquantes, choisissez du mastic à bois. Plus consistant à l'application, il s'utilise exactement comme la pâte à bois.

 

Passer deux couches

La règle est immuable : que vous passiez une teinte, de la peinture ou du vernis, ne vous contentez pas d'une seule couche ! Même si, à œil nu, le résultat vous paraît satisfaisant, passez toujours une seconde couche qui rendra votre meuble plus beau et surtout plus résistant sur la durée.


Ne pas négliger l'égrenage

Entre deux couches de peinture ou de vernis, pensez toujours à égrener légèrement. Cela consiste à poncer doucement avec un papier abrasif au grain fin. Attention, il ne faut pas frotter trop fort, au risque de rayer la peinture ou le vernis. L'objectif est de lisser les petites bulles que l'on crée lorsque l'on passe la première couche au pinceau. Résultat : la deuxième couche adhère bien et le fini est parfait.


Utiliser la céruse pour blanchir un meuble

A la mode, la céruse permet, en un tour de main, de blanchir et de donner un aspect vieilli à vos meubles. Elle contient en fait des pigments qui font ressortir les veines du bois, en les blanchissant. Si la céruse peut aussi être teintée, elle ne convient pas à tous les types de bois : ceux à larges pores, comme le chêne ou le châtaignier, s'y prêtent mieux que les essences exotiques. Facile d'utilisation, elle s'applique au pinceau ou au chiffon après avoir frotté le support avec une brosse d'acier, toujours dans le sens des veines du bois. Une opération qui accentue ces veines et qui permet à la céruse de mieux pénétrer. Pour finir, il vous suffit d'enlever le surplus de produit, en surface, à l'aide d'un chiffon. Côté budget, la céruse reste une option très raisonnable : comptez entre 10 et 15 euros le pot couvrant 10 à 12 m² de surface.


Attention aux tiroirs

Votre vieille commode sera sans doute magnifique une fois restaurée, mais faites bien attention aux tiroirs ! Avant de les vernir ou de les peindre, pensez à bien les poncer. Cela permettra de faire du jeu et compensera l'épaisseur supplémentaire créée par la peinture. Si cela n'a pas suffi, poncez à nouveau après application, au niveau des glissières. Cela devrait vous éviter bien des mauvaises surprises !


Penser à traiter le meuble

Rares sont les meubles anciens qui sont épargnés par les attaques de parasites. Pour y remédier, une fois votre meuble remis à l'état brut, traitez-le avec un produit spécifique, de type Xylophène. Comptez 10 à 15 euros le flacon d'un litre, qui vous permettra de traiter de 3 à 5 m². N'hésitez pas à verser le produit jusqu'à saturation, c'est-à-dire jusqu'à ce que le bois n'en absorbe plus, pour qu'il pénètre en profondeur. Un traitement de fond que tous les pros vous conseilleront, ne serait-ce qu'à titre préventif.


Teinter le bois

Si vous souhaitez conserver l'aspect bois de votre meuble, vous pouvez simplement appliquer une teinte et un vernis. Attention, les teintes sont des produits intermédiaires qui appellent toujours un film protecteur ensuite, comme un vernis ou une cire. Si vous souhaitez sauter une étape, libre à vous de choisir un vernis coloré. Un produit "2 en 1" très pratique, même si la couleur sera moins soutenue.


Apprendre à décorer le bois

Si vous souhaitez créer des effets décoratifs, vous n'avez que l'embarras du choix. Vous pouvez ainsi choisir d'appliquer une simple peinture ou de l'embellir de frises ou motifs au pochoir. Mais vous pouvez aussi travailler les peintures pour créer des effets voulus. Certaines peintures et vernis décoratifs, qui s'appliquent en deux temps, permettent ainsi de créer un effet craquelé. Autre solution : créez des effets de matières en superposant deux peintures de couleur différente et en travaillant "dans le frais" la dernière, en réalisant des motifs à la brosse, au chiffon voire au papier journal... Les techniques de patine, qui visent à travailler les revêtements pour donner à vos meubles un air de "vécu", sont ainsi innombrables. Pour commencer, optez pour des cires et des patines à veillir vendus dans les magasins de bricolage aux environs de 10 euros. A vous de jouer !


Passer un film protecteur

Pour finir, passez un produit de finition. Suivant l'effet souhaité, appliquez de la cire au pinceau ou au chiffon, pour un résultat assez naturel ou un vernis, au pinceau, pour un fini satiné, brillant ou mat, selon le modèle choisi. Vous pouvez également choisir une lazure ou, depuis peu, des huiles. Celles-ci s'appliquent au chiffon pour un effet très naturel car elles sont quasiment invisibles. Pratiques, elles sont très faciles d'entretien puisqu'il suffit d'en rajouter directement sur le meuble dès que le besoin s'en fait sentir. Vous trouverez dans les magasins de bricolage des flacons d'un demi-litre à partir d'une dizaine d'euros (pour 8 à 12 m² de surface).


Merci à Rebecca Genneau, category manager produits bois et peinture déco chez Castorama

Lire la suite

Lire la suite

Misterbricolo utilise l'éclairage sans fil ...

29 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

Le Prêt à Poser « Confort éclairage sans fil » permet d’améliorer facilement le confort d’éclairage d’une pièce de son logement en y créant un va-et-vient sans avoir à passer de fils, donc sans aucun dégât sur les murs. Le nouvel interrupteur émetteur extra plat se pose simplement sur un mur à la hauteur qu’on veut, ou directement sur une table. Il communique par liaison radio avec l’interrupteur récepteur qui prend la place d’un interrupteur traditionnel. La gamme comprend 9 Prêts à poser pour répondre à tous les projets. Vous disposez de livrets de présentation installés dans le rayon électricité. Les nouveaux Prêts à Poser Céliane de Legrand sont disponibles en grande distribution dans les rayons électricité : des coffrets « tout en un » prêts à l’emploi, prêts à vivre, qui proposent des solutions complètes et innovantes, répondant aux attentes des consommateurs.


Un interrupteur toujours à portée de main pour un meilleur confort d’éclairage

Le Prêt à Poser Céliane « Confort éclairage sans fil » vous permet d’équiper facilement une pièce de votre logement d’un va-et-vient sans passer de fils, donc sans dégât sur les murs. Le coffret contient un interrupteur émetteur sans fil Céliane, extra plat, fonctionnant avec une pile lithium fournie, qui se pose sur un mur à la hauteur que vous souhaitez : pratique pour le rendre accessible à un enfant, ou à une personne handicapée par exemple. Il se pose aussi bien sur une table, à portée de main. Le coffret contient aussi un émetteur récepteur Céliane qui s’installe simplement à la place d’un interrupteur traditionnel, en utilisant les mêmes fils et la même boîte d’encastrement. Il peut commander un éclairage incandescent ou halogène de 60 à 300 W. Les deux interrupteurs, émetteur et récepteur, communiquent entre eux par signal radio. Cette installation, facile à réaliser, va vous offrir un nouveau confort d’éclairage. Le coffret propose des plaques finition « titane » selon l’effet recherché et des enjoliveurs : blanc ou titane, au choix 39 autres finitions sont disponibles dans le rayon électricité ou la boutique Céliane de votre magasin.

Lire la suite sur www.maisonbrico.com
Lire la suite

Le mur de soutènement en pierre sèche de Misterbricolo

21 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

C'est sur ce très beau site Web 2.0 au design élégant et tendance que Misterbricolo est tombé sur cet article qui vous dit tout sur la technique de la pierre sèche.
---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La pierre sèche est une technique de construction consistant à assembler des pierres en équilibre, sans l’aide de liant. Louis Cagin, murailleur et auteur d’un livre sur le sujet, nous explique en neuf étapes comment construire un mur de soutènement.

Réflexion :
La particularité d’un mur de soutènement est de soutenir la poussée des terres d’un terrain en surplomb ou d’un remblai. Il est donc enterré sur sa face située en amont. Avant de démarrer, observez et étudiez bien les lieux : la pente, la quantité de terre et de pierre. Selon où vous déciderez de construire le mur dans la pente, il sera plus ou moins haut, plus ou moins épais et cela induira une quantité plus ou moins grande de matériaux. L’idée est aussi de trouver le juste milieu pour que le mur ne soit pas trop monumental, proportionné par rapport au talus.

Préparatifs :
Faites le bilan des pierres disponibles sur place et stockez-les dans un pierrier. Si vous n’avez pas toutes les pierres sous la main, choisissez-les puis commandez-les. Faites de même pour la terre et le remblai.



L’idéal est de faire un petit schéma du projet avec les dimensions. Il servira de base aux calculs de volume. Multipliez la longueur (L) par l’épaisseur (E) et la hauteur (H). Puis appliquez à ce total un coefficient dit de « foisonnement » de 1,4. Il faut en effet en moyenne 1,4 m3 de pierres en vrac pour construire 1 m3 de mur. La formule est donc : (L x H x E) x 1,4.


Terrassement :

Le bon sol.
Il se repère lorsqu'on arrive à une surface plus claire, compacte et stable. A l'inverse, le sol instable de surface est foncé et sableux.

© L. Cagin & L. Nicolas

Creusez les fouilles en anticipant les obligations techniques de la maçonnerie à pierres sèches : dimensions, drain, arrivée sur un sol suffisamment stable pour recevoir le mur. Pensez à creuser le sol en "oblique", de façon à ce que l’assise du mur penche vers le talus. Cela permettra de prévenir le renversement ultérieur du mur.
 
Dessouchage et pose d’un géotextile
 

Déroulez le géotextile le long du talus puis coupez-le à la longueur souhaitée. Ensuite, fixez-le en haut par des chevillettes plantées dans le sol.

© L. Cagin & L. Nicolas

Avant de construire ou de restaurer un mur, enlevez tout d’abord les souches d’arbres et d’arbustes qui se trouvent sur son passage (dessouchage). Si vous enlevez des touffes de graminées ou d’autres plantes en préparant le terrain, mettez-les de côté pour les replanter une fois le mur terminé. Lors de cette phase préparatoire, il est conseillé d’installer un géotextile (vente en magasin de matériaux de construction ou les jardineries). Celui-ci retardera l’infiltration des particules de terre dans le drain et la maçonnerie et prolongera notablement l’espérance de vie de votre mur. Déroulez le géotextile le long du talus. Coupez-le à la longueur souhaitée. Il doit aussi recouvrir le sol d’assise du mur. Maintenez-le avec des chevillettes plantées dans le sol.

Lire la suite

Les bons plans bricolage de Misterbricolo ...

21 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Misterbricolo vous invite à faire un saut sur radin.com ou à cliquer sur les quelques liens ci-dessous pour accéder à quelques très bons plans bricolage...


Idées créatives pour préparer les fêtes
Bientôt Halloween, tu trouveras ici matière à économies sur les préparatifs pour cette fête devenue si commerciale : déguisements, maquillage, décorations (fleurs et citrouille, assortiments de bonbons en feutrine), guirlande, etc. Et quand Halloween...

Astuces et outils pour les bricoleurs
Radin bricoleur à tes heures ? Retrouve ici des conseils et tutoriaux illustrés pour apprendre des astuces de bricolage les plus courants en plomberie, électricité, murs et revêtement de sol, portes, etc. ou encore pour connaître les outils adaptés,...

Fiches de réalisations de créations manuelles
Créer et décorer des objets : album photo tissé, bougies, chemins de tables, bottes de Noël, savons colorés, plateau avec motifs chinois, sets de table, sac shopping et bien d'autres fiches de réalisations détaillées, d'idées décorations pour ton...

Créations écolo à partir de récup'
L'art de refaire du neuf avec du vieux c'est pas cher et écolo. A partir de meubles ou objets de récupération tu peux réaliser tes propres créations. Tu trouveras ici des idées, conseils et astuces ainsi que différentes techniques pour peindre...

Fiches conseils illustrées de bricolage
Tu construis, tu rénoves, tu décores ta maison dedans ou dehors ? Tu pourrais avoir besoin de ses fiches conseils pas à pas et accompagnés d'images, proposées par Mr Bricolage, pour tes travaux de bâti, bois, électricité, sanitaire, quincaillerie,...

Fiches et conseils pour bien bricoler
Bricoleur Du Dimanche est un tout jeune site communautaire dédié au bricolage, à la décoration et à l'aménagement de la maison au quotidien. Si tu es en panne d'imagination ou que tu rencontres un problème lors d'une réalisation tu trouveras ici des...

Conseils pour bricoleurs débutants
Un bon site qui peut s'avérer très utile pour les bricoleurs débutants : des fiches détaillées de conseils et d'astuces pour toutes les pièces de la maison y compris le jardin : la déco, la pose de carrelage du nombre de carreaux à prévoir à la...

Source : Radins.com

Lire la suite

Misterbricolo n'est pas l'inventeur de la Ventilation Mécanique Contrôlée

19 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Chauffage & Climatisation

La VMC est un ensemble de dispositifs destinés à assurer le renouvellement de l’air à l’intérieur des pièces d’un maison, notamment pour les pièces dites humides. Mais en plus de ventiler, il est également nécessaire d'aérer son intérieur.

La VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

Un des aspects très importants quand on parle de qualité de l'air intérieur est celui de l'humidité. Chaque personne produit environ 1 à 1.5 litre d'eau par jour. Cette eau se répand dans le logement sous forme de vapeur. De la vapeur d'eau est également générée au cours de la combustion du gaz, de la cuisson, des bains, douches, séchage du linge, etc. La condensation de l'eau contenue dans l'air se fait sur les surfaces froides, comme les vitres et les murs, surtout s'ils sont mal isolés.

Cette humidité favorise le développement des moisissures, qui peuvent avoir un impact très négatif sur la santé. Pour conserver un taux d'humidité idéal dans l'atmosphère intérieure (entre 40 et 60%), il convient de renouveler l'air par une ventilation. La ventilation participe aussi à l'élimination des polluants intérieurs, mais il vaut mieux pour cela recourir à l'aération.

Définitions

  • La ventilation a pour vocation d'évacuer l'air vicié des logements en le renouvelant par de l'air frais.
  • La ventilation mécanique désigne tous les dispositifs motorisés d'évacuation ou d'insufflation d'air frais.

La ventilation naturelle

Elle consiste à simplement créer des courants d'air dans le logement par le biais d'orifices d'entrée d'air en partie basse des murs des pièces principales et des bouches de sortie en partie haute des pièces humides. Le débit est très mal contrôlé car il dépend essentiellement du vent, des conditions climatiques et de la saison. Il peut conduire à certains moments à une sous ventilation néfaste et à d'autres trop élevés conduisant ainsi à d'inutiles besoins de chauffage.

La VMC simple flux

vmc simple flux

C'est le système le plus simple, employé le plus souvent dans l'habitat individuel : des entréees d'air sont placées dans les pièces à vivre (chambres, salon, etc.) généralement au niveau des fenêtres. Les bouches d'extraction de l'air sont placées au niveau des pièces humides (salle de bain, cuisine, buanderie) et reliées à un groupe d'extraction motorisé.

L'air extérieur « neuf » est ainsi aspiré tout d'abord vers les pièces sèches puis vers les pièces humides puis vers les bouches d'extraction. Pour que le passage de l'air puisse se faire même portes fermées, il convient de raboter le dessous des portes intérieures pour laisser un passage de 1 cm (on parle de « détalonnage »).

Suite de l'article sur Ideesmaison.com

Lire la suite

Scier le métal avec Misterbricolo !

15 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Trucs & Astuces

En fonction de la taille et de la précision de la découpe que vous souhaitez effectuer, munissez-vous d’une scie à main ou d’une scie sauteuse, de lames fines ou avoyées et apprenez à faire les bons gestes.

>> Outils et techniques nécessaires

La scie à main : Elle se compose d’une lame et d'un cadre en "U" que l’on tient des deux mains, l’une serrant fermement la poignée, l’autre le cadre.

La scie sauteuse : Electrique, elle se compose d’un manche sur lequel est fixée une semelle inclinable à 45 degrés qui s’adapte à des coupes, rectiligne, courbe ou de biais.

Les lames : En fonction de la pièce de métal que vous souhaitez découper, choisissez une lame à denture fine ou avoyée (à dents plus espacées), une lame en acier ou en bi-métal (plus souple et moins cassante).

Utilisation : Contrairement à une scie à bois, les dents d’une scie à métaux sont dirigées vers l’avant et la coupe ne se fait pas en tirant mais en poussant sur la scie.

>> Les différentes étapes pour scier le métal

Pour effectuer de petites découpes, munissez-vous d’une scie à main universelle. Sa petite denture lui procure de la souplesse et une grande précision.

1. Maintenez la pièce de métal sur un tréteau afin de laisser une surface vide suffisante pour le va-et-vient de la scie et tracez un trait de coupe en tenant compte de la largeur de la lame et du type de denture.

2. Fixez solidement la pièce de métal à proximité du trait de coupe à l’aide d’un serre-joint. Pour bien repérer la partie à découper, faites une marque sur la partie caduque.

3. Vérifiez que la pièce à découper ne comporte pas d’obstacle saillant (clous, vis…).

4. Amorcez la coupe en inclinant la scie à métaux selon un angle très fermé, environ 15 degrés, et poussez la scie jusqu’à ce que le trait de coupe soit suffisamment entamé.

5. Coupez selon un angle de travail d'environ 45 degrés en effectuant un mouvement ample et régulier afin d’utiliser la lame uniformément. Si la lame se coince, cela signifie que les dents sont usées, il faut alors prendre le temps de l’égaliser avec une lime plate.

6. Pour finir de scier la pièce de métal, entamez la coupe à l’autre extrémité jusqu’à ce que les deux coupes se rejoignent.


Pour effectuer de grandes découpes, utilisez de préférence une scie sauteuse. Son utilisation électrique vous évitera de faire beaucoup d’efforts. En revanche, il faut être doublement prudent en l’utilisant.

1. Une fois la surface fixée et nettoyée (étapes 1, 2 et 3 précédemment décrites), posez l’extrémité de la semelle sur le bord de la pièce à découper et branchez la scie.

2. Avancez doucement sur la ligne de coupe avec un geste franc et régulier sans pour autant exercer de pression.

3. Prolongez le mouvement jusqu’à ce que la découpe soit totalement terminée et éteignez la machine. Faites attention à ne pas vous blesser car la lame continue à tourner, par un phénomène d’inertie, pendant quelques secondes après l’arrêt.

Conseil + : Une fois utilisées, graissez et rangez les lames dans leur étui et mettez-les bien à l’abri de l’humidité.
Source : bricomarche.com
Lire la suite

Misterbricolo tronçonne, ponce, décape, fore ... avec le Multiflex !

14 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Multiflex, l'outil polyvalent pour tronçonner, poncer, forer, meuler...

Flex lance Multiflex, un outil polyvalent combinant plusieurs fonctionnalités. Il permet en effet de tronçonner, de poncer, de forer, de meuler, de faire une finition. Le pack est composé d’une unité moteur 1200 W à variateur, d’un carter de ponçage avec aspiration, d’un capot de tronçonnage avec aspiration, d’un module de perçage, d’un carter de meulage et d’un plateau velcro de ponçage. Chaque module s’installe très facilement, ce qui permet de passer d’une fonction à une autre en quelques secondes. Sont également livrés avec le pack, trois disques de diamant diamètre 125 mm, un disque à surface diamètre 125 mm et une couronne diamant diamètre 27 mm.

Informations utiles :

Poids : 1,9 kg
Vitesse de rotation : de 2200 à 6800 tr/min

Pour en savoir plus :

Lire la suite

Misterbricolo est le roi de la pose du carrelage au sol

11 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

La pose d’un carrelage de sol n’est pas très compliquée mais nécessite de bien préparer la surface et de respecter différentes étapes.

Matériel nécessaire :

- une machine à couper le carrelage ;
- du mortier-colle ;
- des croisillons ;
- une truelle ;
- une spatule dentée ;
- un maillet en caoutchouc ;
- un niveau à bulle ;
- du produit anti-humidité et anti-moisissure si nécessaire ;
- de l’enduit de ragréage auto-lissant si la surface n’est pas plane ;
- du trichloréthylène pour enlever les éventuelles tâches de graisse sur le sol.

Avant de commencer la pose, vérifiez que le support soit parfaitement préparé. Il doit être solide, sain, propre, sec et bien sûr, plan.

N’hésitez pas à le traiter s’il présente des traces d’humidité (moisissures) et à procéder à un ragréage si la surface n’est pas plane, sinon votre carrelage pourrait par la suite subir des cassures, dues, entre autres, à des porte-à-faux. Sachez enfin que la colle ne se fixera pas correctement si le sol est poussiéreux et tâché. Un simple coup d’aspirateur et le nettoyage d’éventuelles tâches au trichloréthylène règleront le problème.

Dans le cas d’une surface très poreuse, il est conseillé de passer une couche de mortier-colle à l’aide d’une brosse et de laisser sécher avant de commencer la pose du carrelage. Un simple enduit de rebouchage peut aussi faire l’affaire. Si vos carreaux sont poreux, vous pouvez les faire tremper dans de l’eau afin que le mortier-colle ne sèche pas trop vite.

Conseil : n’hésitez pas à déballer les paquets de carreaux et à les mélanger pour éviter d’obtenir un ensemble trop uniforme.

La pose
- Dans un premier temps, réfléchissez au plan de pose, ou calepinage. Vous pouvez soit partir du centre de la pièce et répartir les carreaux sur la périphérie, soit partir de l’axe de l’entrée principale de la pièce. Dans le cas d’un carrelage à motifs, il est important de réaliser un schéma précis sur lequel sera indiqué l’emplacement de chaque type de carreaux et de faire une pose sans colle sur une surface d’environ 1,50 m.

- Pour obtenir un carrelage bien aligné, les joints doivent être réguliers, ce qui se fera sans souci grâce aux croisillons en plastique que vous placerez systématiquement aux coins des carreaux. Vous les ôterez juste avant que la colle n’ait totalement séché. Vous pouvez aussi les laisser et couler le mortier joint dessus mais ça n’est pas vraiment conseillé.

- Une fois que votre sol est propre, lisse et sec, étalez le mortier-colle avec la truelle, par portions d’environ 1m².

- Pour que les carreaux adhèrent bien, faites des sillons dans le mortier-colle à l’aide de la spatule dentée.

- Placez le premier carreau et tapotez avec le maillet en caoutchouc pour le fixer dans la colle.

- Répartissez ensuite les croisillons à chaque angle du carreau, et posez le deuxième carreau contre une de celles-ci, le troisième contre une autre, etc. Lorsqu’une surface de pose est terminée, tassez les carreaux à l’aide du maillet.

- Répétez l’opération jusqu’à ce que le sol soit totalement carrelé et vérifiez la planéité de votre sol grâce au niveau à bulle avant que la colle n’ait totalement séché.

Sachez qu’il existe plusieurs dimensions de joints, et que la largeur va dépendre de la taille de vos carreaux. Ainsi, optez pour des joints de 2 à 3 mm si vous posez des carreaux de 10x10 cm, choisissez des joints de 3 à 5 mm pour des carreaux de 20x20 cm, et des joints de 5 à 10 mm pour des carreaux de 30x30 cm.

Les outils indispensables... cliquer ici
Source : L'Internaute
Lire la suite

La petite sélection Bricolo / Déco de Misterbricolo

9 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Actualités bricolage

Le blog de nananne

Un peu de couture, de tricot, de points de croix, de bricolage, ...

Les chroniques de Frimousse

Broderie, Cartonnage, Petits bricolages Photographies sous-marines, poissons, décoration, point de croix, Pas-à-pas, tutoriels, Aquarelles, Boites,

Tout Zazimuth

Mes broderies au point de croix et autres bricolages. Mes lectures (littérature jeunesse, fantasy, poésie...). Mes collections. Ma passion pour les chats et les dragons. Mes citations préférées.

L'atelier des dix doigts (le blog de Catherine)

Passion des petites croix et du bricolage créatif

Les ateliers de la Lutine

Un peu de tout, un peu de moi: la vie de mes ateliers touche à tout!

Chez Elisa

Broderies, Brocante, Bricolage, Collections, Voyages ...

Rose

Passionnée de point de croix, crochet d'art, couture, déco, bricolage, cartonnage, etc....

Les 12 Travaux de Valérie

Au gré des couleurs et des matières j'espère rejoindre le monde des bricoleuses et vous faire partager le mien...

Poussière du Sud

Partage de plusieurs passions : la déco , le bricolage , les chats , les chiens , le jardinage , la collectionnite aigüe bref la vie!!!!

Créations et découvertes

Découvres ici mes passions, mes créations, mes décorations...Des ambiances, des idées...Tout pour la maison et la détente, bonne visite !

Bab la bricoleuse

Des meubles faits maison ou retapés, des mosaïques, des machins en tissus, en laine, en fimo.... Du petit, du grand et surtout des tas de couleurs....

Le blog lesbonheursdesylvie

Point de croix, dentelle aux fuseaux, bricolage

Autoconstruction - Autoconstruire sa maison

Faire soi-même sa maison pendant ses loisirs sans être pro, suivre l'évolution d'un chantier familial, et ce n'est pas qu'une question de technique !

Culture-confiture

Mon blog de loisirs créatifs. Je vous y présente mon petit bricolage : déco, custo, cuisine parfois,... En utilisant toutes sortes de techniques. Le but est de faire bien à petit prix, donc vive la...

Le blog de Frimousse

Point de croix, broderie, bricolage, cartonnage, rubans, grilles 

Animelie

Deco, décoration d'interieur, tendances décoration, styles, sélection shopping, trucs et astuces, bricolage, ...

Dentelle et cuisine

La dentelle aux fuseaux.Cuisine et petit bricolage

Les lubies

Enième site de pseudo créatrice !!! Sans prétention, je présente le résultat de mes lubies du moment : décopatch, customisation de meubles ou de fringues, tricot, couture, home déco. Juste histoire...

Bienvenue chez Antgrésan

Le bricolage;la broderie et le papotage avec les blogueuses et blogueurs etc.........En somme une histoire d'amitié

Graine de Nature - Le blog deco

Graine de Nature, le blog d'un entrepreneur: fiches bricolage, idées déco, créations, photo, nature, composition florale, bourgogne...C'est aussi une boutique déco en ligne à découvrir.

La Maison Peyrousienne

Le style de type qui s'évade du quotidien au travers du bricolage... Passion dévorante et qui permet de construire et laisser une trace sur cette terre de son existance (à ça c'est mon père qui l'a...

Travaux manuels

Mes travaux manuels de toutes sortes : perles, crochet, aiguilles, broderie, carton-plume, peinture sur bois, tableaux en tailles de crayons...

La Grenouille Brodeuse vous accueille dans son monde

J'ai 37 ans, deux enfants adorables, un Nonom chéri... Un boulot que j'aime bien et une passion : le point de croix, mais aussi la couture... Bonne visite sur mon blog... Pour être tenus au courant...

Et patati et...

De la broderie, de la couture, des bavardages...

 

Et tous les autres se trouvent par ici ...

 

Lire la suite

Misterbricolo perce le carrelage de sa voisine ...

8 Novembre 2008 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Revêtements

Oui Misterbricolo n'est pas que pureté et il peut lui arriver d'utiliser sa perceuse pour autre chose que l'accrochage d'un cadre. Cela reste entre nous bien entendu... Je vous donne les astuces trouvées sur l'excellllllent site www.fairesadeco.tv

Pour percer du carrelage ou de la faïence, vous devez utiliser des forets dits « béton avec pastille au carbure de tungstène ».

N’oubliez pas d’enlever la percussion de votre perceuse, vous risqueriez de casser votre carrelage. Du fait qu’il s’agisse d’un matériau très lisse, il n’est pas toujours évident d’y percer un trou. Pour cela, un morceau d’adhésif collé sur l’endroit à percer permettra l’accroche du foret.

1.  Marquez au crayon l’endroit que vous souhaitez percer.

2.  Commencez à percer doucement afin de traverser la couche d’émail, puis augmentez la vitesse. Si vous appuyer trop fort, le carrelage risque de se fendre.

3.  Si le carreau est déjà collé, percez de préférence dans les joints, puisque ces derniers sont beaucoup plus tendres que la céramique.

 

 

Bon à savoir :

Les carreaux de sol sont parfois plus résistants : baissez la vitesse de rotation de votre perceuse en conséquence. 

Ceci dit, certains carreaux comme les cérames pleins masse, sont très difficiles à percer. Ils nécessitent donc du matériel de qualité et de la patience.

 

Et pour visualiser tout ceci en vidéo, cliquer ici !

Source : www.fairesadeco.tv

Lire la suite
1 2 > >>