Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo enlève une cheville Molly de son mur...

12 Novembre 2020 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Que ce soit à l'occasion du déplacement d'un cadre, le changement d'une colonne de douche ou la pose d'un nouveau meuble cuisine, nous avons tous été un jour confronté à cette cheville que se retrouve seule au milieu du mur... Alors comment faire pour retirer une cheville (Molly ou cheville à expansion dans notre exemple), Misterbricolo vous dit tout !

Retirer une cheville Molly

Pour la retirer, on procède de la façon suivante. Il faut tout d’abord ôter la vis au tournevis (cruciforme ou plat) ou bien à l’aide d’une pince. Ensuite, on doit casser la collerette qui maintient bien en place la cheville.

On peut utiliser pour cela un tournevis plat qui permet de ne pas détériorer le support (placoplâtre par exemple) et une fois que la collerette est cassée, on la récupère à la pince. Enfin, il ne reste plus qu’à pousser la cheville Molly avec un tournevis pour la faire totalement disparaître.

Pour le modèle de cheville à expansion classique il est possible de casser la collerette après avoir ôté la vis, soit avec une perceuse équipée d’un foret dont le diamètre est légèrement supérieur à celui de la cheville, soit avec un marteau. Cette dernière solution implique de laisser la vis en place et de taper sur la tête de vis afin de récupérer la molette après l’avoir désolidarisée.

A chacun de voir quelle solution lui convient le mieux pour enlever une vieille cheville Molly de son mur. Le principal est de veiller à ne pas détériorer le mur support. Si malgré toutes les bonnes volontés du monde on ne parvient pas à ôter la cheville à expansion, il reste encore deux solutions un peu plus musclées, à savoir : -
- Dans une pièce sèche (hors salle de bain, salle de douche, cuisine), laisser la vieille Molly en place (à condition qu’elle ne dépasse pas du tout) et la masquer grâce à un mastic acrylique adapté aux pièces non humides.
- Retirer uniquement la vis, creuser légèrement le mur avec un tournevis pour pouvoir enfoncer la cheville à expansion afin qu’elle ne dépasse plus du mur, puis reboucher le trou ainsi effectué à l’aide d’un mastic pour pièce sèche ou d’un enduit adapté aux pièces humides. Un ponçage s’impose après séchage afin d’obtenir un support ultra lisse.
Source : bricoleurpro.ouest-france.fr

 

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article