Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo utilise l'eau gélifiée pour ses plantes ...

1 Octobre 2019 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Pour arroser ses plantes en votre absence, il existe de nombreuses solutions, dont le gel d’arrosage fait partie. Tout savoir de l’efficacité de l’eau gélifiée et de son fonctionnement pour bien choisir son système d’arrosage.

Qu’est-ce que le gel d’arrosage pour plantes ?
Le gel d’arrosage, ou gel hydro-rétenteur, est un système d’arrosage autonome pour les plantes. Il s’agit en fait d’eau gélifiée contenue sous forme de sacs ou de poches que l’on peut trouver dans la plupart des enseignes de jardinerie. Cette eau qui a été solidifiée permet un arrosage progressif de vos plantes en fonction de leurs propres besoins. Le gel d’arrosage est constitué de 98% d’eau et de 2% de fibres de cellulose ou polymère.
Fonctionnement du gel d’arrosage pour plantes
Le gel d’arrosage est un procédé révolutionnaire qui vise à satisfaire les besoins en eau de vos plantes pendant votre absence notamment. L’eau gélifiée s’obtient en mélangeant de l’eau à du polyacrylate de potassium en poudre. Le polyacrylate de potassium a la capacité à pouvoir absorber et stocker l’équivalent de 500 fois son poids en eau, ce qui permet de n’en n’utiliser que de très petites quantités pour arroser une plante pendant un certain temps. En ce qui concerne le fonctionnement du gel d’arrosage, il suffit de déposer le sac ou la poche dans lequel le produit est contenu directement sur la terre de vos plantes. Au contact des micro-organismes présents dans la terre, les particules de gel se changent peu à peu en eau, pour pouvoir nourrir la plante en continu et selon ses besoins. Dès lors qu’il pleut ou que vous arrosez vos plantes, l’eau se transforme de nouveau en gel, grâce à la cellulose que la terre contient déjà.
Lire la suite de l'article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article