Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, bons plans pour la maison !

Misterbricolo : air humide, plante heureuse...

19 Octobre 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Misterbricolo en a marre de ses plantes qui se dessèchent et finissent par mourir dans sa maison. 
Solution : humidifier tout ça !

Nos plantes d’intérieur vivent une situation de plus en plus difficile ces jours-ci. En effet, l’air de nos maisons devient incroyablement sec durant la «saison morte» à cause du système de chauffage qui soustrait l’humidité de l’air. Plus il fait froid, plus il faut chauffer… et plus l’air est sec. Or la majorité de nos plantes d’intérieur aiment un atmosphère humide.

Comment savoir si vos plantes manque d’humidité ?
D’abord, l’air sec affecte d’abord les plantes à feuillage mince. Les plantes à feuillage épais, charnu ou ciré sont relativement résistantes à l’air sec, tout comme les plantes à feuillage très poilu. Elles souffrent, mais pas aussi évidemment. Les plantes succulentes – crassulas, sédums, cactées, etc. – sont dans cette catégorie, tout comme plusieurs péperomias et la plante caoutchouc (Ficus elastica).

Les plantes à feuillage mince – brugmansias, abutilons, palmiers, fougères, etc. – souffrent davantage de l’air sec. Souvent les feuilles s’enroulent un peu vers le bas, la pointe brunit ou noircit, elles pendent mollement même après un arrosage ou encore, elles tombent tout simplement. Logiquement, les plantes d’intérieur devraient avoir besoin de moins d’arrosages l’hiver, puisque leur croissance est au ralenti à cause des journées plus courtes, mais il n’est pas rare qu’il faille les arroser autant que l’été ou même davantage, car elles perdent beaucoup d’eau à la transpiration à cause de l’air sec qui les entoure. Souvent aussi les fleurs s’assèchent ou avortent quand l’air est sec ou encore, durent moins longtemps qu’elles ne devraient, même si la plante elle-même est relativement résistante à l’air sec. Les feuilles épaisses et poilues de la violette africaine, par exemple, résistent assez bien à l’air sec, mais les fleurs écopent.

Quoi faire?

Lire la suite de l'article

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article