Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo urine dans son jardin ...

22 Juin 2017 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils jardinage

Utiliser l'urine comme engrais au jardin, voilà une idée basée sur une très ancienne pratique, qui fait aujourd'hui, et de façon très sérieuse, son chemin dans le milieu de la recherche et parmi les jardiniers concernés par l'écologie, la fertilisation des cultures et les systèmes d'assainissement durable.

L'urine : quel type d'engrais ?
L’urine contient les principaux nutriments nécessaires au développement des plantes ; on estime (mais cela peut varier en fonction de l'alimentation de chacun) qu'un litre d'urine contient environ 6 g d'azote, 1 g de phosphore (directement assimilable(1)) et 2 g de potassium (lire : N, P, K, qu'est-ce que c'est ?). Il peut être considéré comme un engrais équilibré à action rapide, riche en azote.

Un engrais gratuit, en abondance et à portée de main, voilà qui devrait faire dresser l'oreille de tous les jardiniers, surtout lorsque son utilisation est associée à un acte écologique et économique : l'utilisation d'une chasse d'eau équivaut à la perte de 5 à 10L d'eau potable à retraiter en aval.

Comment utiliser l'urine au jardin ?
Si des centres de recherches s’intéressent depuis un certain temps à la valorisation de l'urine en production agricole et proposent déjà des conseils pratiques à destination des agriculteurs, on a peu de références concernant son application pour le potager (même si certains l'utilisent de façon empirique). Peu, mais tout de même une en la personne de Renaud de Looze*, ingénieur et pépiniériste, qui s'est intéressé au sujet, d'un point de vue agronomique.

La bonne dose
Renaud de Looze la situe entre 1 et 3 L /m2 durant la saison. 1L d'urine /m2 correspond aux besoins des plantes les moins gourmandes (salades) ; les plantes plus gourmandes (tomates sous serres) pouvant accepter des apports situés entre 4 à 5 L d'urine (cf. le tableau des dosages d'urine pour les principaux légumes consommés, présenté dans son ouvrage). Le SEI* propose la règle générale suivante :1,5 litres d’urine/m2 durant la saison agricole.

Lire la suite de l'article

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article