Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Misterbricolo : conseils bricolage, décoration, astuces et bons plans pour la maison !

Misterbricolo protège sa maison des grosses chaleurs ...

4 Août 2014 , Rédigé par Misterbricolo Publié dans #Conseils bricolage

Les climatiseurs, gourmands en électricité et gros producteurs de gaz à effet de serre, ne sont pas la seule solution pour rafraîchir sa maison en période de grosse chaleur. Pour tous ceux qui veulent réduire leur facture d’électricité et respecter l’environnement, il existe plusieurs solutions techniques et quelques gestes simples à adopter.

Choisir des solutions techniques

La première solution pour rafraîchir sa maison sans recourir aux climatiseurs consiste à équiper sa maison, dès sa conception, d’un moyen de climatisation naturelle.

L’un des moyens de rafraîchir les maisons est une technique ancestrale : le puits canadien ou puits provençal.

Lors de la conception de la maison, il faut aussi veiller au choix des matériaux afin de favoriser une forte inertie thermique et prévoir une bonne isolation en particulier au niveau de la toiture.

Se protéger de la chaleur

Pour tous ceux dont la maison ou l’appartement n’est pas assez frais en été, il existe aussi d’autres solutions simples à mettre en œuvre.

Un moyen de rafraîchir sa maison consiste tout simplement à la protéger de la chaleur du soleil. A l’intérieur, les stores vénitiens permettent de trouver le compromis idéal entre ombre et lumière.

A l’extérieur, on équipera les baies vitrées d’un store de terrasse manuel ou électrique pour les protéger du soleil. On pourra aussi équiper les fenêtres de persiennes et de volets qui sont tout aussi efficaces.

Sur la façade, une protection végétale (arbres, pergola, lierre ou chèvrefeuille) permet également de limiter les apports de chaleur. Même sur un balcon en ville, les plantes contribuent à rafraîchir l'air par évaporation.

Adopter les bons gestes

Lire la suite de l'article ...

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article